Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La boucle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 11:39


À la demande de Romane, je place ce texte ici.


Il est rare que je me souvienne de mes rêves, alors je vais vous raconter.

Pendant quelques secondes, j'ai croisé Romane et Filo dans une autre dimension. Eh oui, nous nous sommes de nouveau rencontrés.
J'aime bien ce genre de parallèle, quand la distance sépare chacun d'entre nous, et qu'elle nous réunit.

Si la vie est théâtrale, les rêves le sont tout autant ! AngeR

Romane, Filo et moi sommes dans la pièce principale. Je suis près de l'encadrement de la porte de la cuisine qui est vide. Je ne vois pas Filo, mais je sais qu'il est près du buffet à ma droite. Mais il n'y a pas de buffet ! Il y a juste un fauteuil dont le tissu est en lambeaux. Il se trouve assis.
Au milieu de la pièce, une table en bois défraichie et trois chaises sont à la renverse.
Romane balaie inlassablement le même endroit. Le sol est poussiéreux, il y a des débris de verre englués de terre. Le mouvement de Ro est en mode repeat. Romane balaie, l'amas de poussière apparaît, puis disparaît, puis réapparaît, puis disparaît sans cesse. Romane sue énormément, car elle peine à avancer. Je l'entends qui bougonne :

- Je dois y arriver, je dois y arriver...

Pendant ce temps, je parle. Je ne sais pas ce que je dis, mais je ne cesse de jacasser. On dirait que je fais un monologue.
Filo ne réagit pas. Romane balaie et bougonne:

- Je dois y arriver, je dois y arriver.

Romane balaie, Filo ne réagit pas.

La poussière et les débris apparaissent et disparaissent. Tout semble être figé. Entre eux et moi, il y a comme un écran. Je parle continuellement. Je suis agitée, mes bras gesticulent. Je suis enthousiasmée.

Filo ne réagit pas. Romane balaie.

Soudain, je traverse la pièce. Nous sommes dans la pénombre. Filo est toujours assis dans l'angle de la pièce et ne réagit pas. Romane balaie. Les débris semblent être plus nombreux, la poussière plus lourde. Puis Filo m'interpelle :

- Nath, ton jean est sale, regarde !

Je ne regarde pas Filo, mais je sais qu'il est debout, maintenant, et tient fermement mon jean sale entre ses longs doigts.
Romane balaie toujours. Elle rapetisse parce qu'elle vieillit. Son dos se courbe. Elle se dessèche et sue de moins en moins.
Je sors, il fait nuit et je crie :

- Romane, viens voir !

Romane est à mes côtés. Elle s'est téléportée ! Elle semble être lessivée et est complètement à l'ouest.
Repeat :
Romane est à mes côtés, mais elle n'est pas avec moi.

- Regarde, Ro, il y a une nuée d'étoiles qui clignotent, c'est beau, tu ne trouves pas ?

Romane ne réagit pas. Elle est à l'ouest et est complètement lessivée.

- Ah non, ce sont des moucherons... Dis-je étonnée.

Romane ne réagit pas, elle demeure lessivée et complètement à l'ouest. En gros, elle s'en tape l'os !
Filo est debout avec le jean à la main dans la pièce, là-bas, à l'angle et ne réagit pas.

- Ah ! c'est bizarre, quand je me penche à gauche, je vois des étoiles qui clignotent, et à droite ce sont des moucherons. Tu vois les étoiles, Ro ? Regarde, c'est magnifique...

Filo est toujours debout à l'angle de la pièce avec le jean à la main. Il ne réagit toujours pas.

Romane d'une voix monocorde :

- Ah ouais.

Romane n'est plus. Elle vient de se téléporter.
Maintenant, Romane balaie inlassablement le même endroit. La poussière et les débris s'amoncellent. Le monticule est presque aussi haut qu'elle. Le balai est minuscule. Romane, la bossue de Notre Dame.
Soudain, changement de décor. La cour devient un immense parc naturel, il fait jour et le soleil brille dans un ciel limpide. Je suis assise sur une rambarde en bois. Filo s'approche, il sourit. Il est beaucoup plus grand que dans mes rêves. Il porte mon jean par-dessus son jean. Il a l'air ridicule, car mon jean arrive à ses genoux. Mais il sourit et avance avec beaucoup d'élégance. Il se place devant moi. En souriant :

- Regarde, Nath, ton jean est sale....

Cette fois, je me penche. Je vois bien des traces d'herbe et de terre.

- Ah oui, je vois...

Mais ce ne sont pas les salissures que je vois... Non... c'est son torse.
Il a laissé sa chemise entrouverte et je n'ai d'yeux que pour son torse. Je me sens soudainement submergée, renversée. Mais je ne le montre pas. Je fais l'indifférente.
Filo sourit. Je reste assise.
Il est à ma hauteur, maintenant. Il vient se placer près de moi, le dos coller à ma poitrine. Il contemple le lointain alors que je caresse sensuellement son torse. Mais je ne le caresse pas. J'imagine seulement que je suis en train de le faire tandis que mon regard fixe le lointain. Un lointain aussi beau que son torse...

Je me suis réveillée spontanément avec ces dernières images, étranges, mais à la fois agréables !

Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 11:44

Ah ! MERCI !

(je vois carrément un film dans cette histoire courte. Un court-métrage, donc. Comme je le disais, j'y vois beaucoup de poésie. Le côté absurde donne des images extraordinaires. Je pense au vieillissement, aux tas de poussières, au jean par dessus le jean, au torse et la double vision du ciel et du fantasme, enfin plein de trucs, et je me dis qu'il y aurait matière à tenter de le mettre en images)

PS : Bon, ben on va être obligés de se réunir pour le tournage... (raaaaaaaah le prétexte, heing ! tong )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 11:53

Romane a écrit:

PS : Bon, ben on va être obligés de se réunir pour le tournage... (raaaaaaaah le prétexte, heing ! tong )


Ahhhhhh !!!! Rire !


J'aime bien ce que tu écris, c'est vrai qu'il y a matière à dire !

J'ai trouvé ce rêve tellement absurde, étrange, mais beau, que je me devais le raconter. D'autant plus que des rêves agréables, j'en fais très très rarement.

J'ai appelé ce texte "La boucle" - ça lui va bien, on dirait que ça tourne continuellement, Une scène sans fin, presque. Toute la première partie était ainsi. Mais ça l'est surtout dans la description des personnages. Toi et Filo, vous êtes constants dans votre façon d'être et de vous comporter. Rien ne vient vous perturber. De mon côté, je trouve ça paradoxal tellement c'est surréaliste. J'ai vraiment aimé ce rêve ! Ca c'est sûr !
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 12:18

J'aime bien la spontanéité du texte, l'espace d'un instant je t'ai entendue le raconter, avec cet enthousiasme qui t'est propre... oui, ce serait vraiment bien que vous puissiez faire quelque chose de ce texte et puis de la "page blanche" aussi... Ta voix est très particulière, elle possède une qualité... transparente... très modulée aussi, ce serait dommage que ceux qui ne t'ont pas entendue n'en profitent pas!

Et puis le passage des moucherons... Tu les vois... moi non. Pas dans ce texte. Sans doute sont-ils présents à certains moments, mais à te lire ici, je n'ai vu que les étoiles dans tes yeux! (celles que j'ai emportées...)

bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 14:52

Je me demande si je ne vais pas faire lire ça à l'ami qui me fait tourner les courts-métrages, tu vouas ?
J'aimerais connaître sa réaction, lui qui a l'oeil vachement affiné sur le plan images écran.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La boucle   Lun 6 Sep 2010 - 15:21

Intéressant, en effet... Je suis sûr que les "interprétateurs de rêves" auraient des choses à dire côté psy, là-dessus (je n'y crois pas assez moi-même).
Mais Romane en nettoyeuse acharnée et moi en témoin silencieux puis objet de désir... il y a matière.
Le nettoyage de la saleté paraît quand même être le sujet principal de l'ensemble.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La boucle   

Revenir en haut Aller en bas
 
La boucle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boucle !!!!! grrrr
» Boucle d'or/Conte classique
» Boucle d'or
» BOUCLE D'OR
» Boucle Etablissement Scolaire Second Empire ("passe-partout" sans le nom de l'Etablissement)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: