Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Si on veut dégouter les gens du français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Si on veut dégouter les gens du français   Lun 6 Sep 2010 - 18:41

L'orthographe est une liberté


Connaissez-vous le sens du mot « didascalie » ? Oui ? Chapeau ! Non ? Pas surprenant. C'est un mot rare. Il désigne les indications qui guident le jeu des acteurs dans une pièce de théâtre.

Alors, surprise de le voir apparaître dans le livre de français de CE1, escorté de l'anacoluthe, de la prétérition, de la paronomase et autres figures de style ! Sans parler du jargon de l'analyse logique, totalement hermétique au profane. Et cela pour des enfants de 7 ans qui donnent l'impression d'être pris en otage par des hommes et des femmes savantes, jonglant avec la théorie, dans des manuels où tout figure sauf la langue, réduite à son squelette (1). Un vrai repoussoir qui prouve que logique et bon sens ne vont pas nécessairement du même pas.

Mais où sont donc les mots charnus, découpés en syllabes dans un premier temps, puis recomposés comme dans un jeu de construction de plus en plus vaste, avant d'être savourés dans une histoire, un récit qui donne couleur et intensité ? Si l'on n'apprend pas aux enfants à aimer les mots, ne nous étonnons pas qu'ils les défigurent et foulent aux pieds l'orthographe, le « bien écrire ». On ne respecte que ce qui a du sens.

S'agissant de la langue, ce sens tient à la fois à son rôle de communication et à son statut d'héritage.

On disait naguère : « Il parle comme un livre. » La formule s'est renversée et, aujourd'hui, on dira plutôt : « Il écrit comme il parle. » Et cela donne l'aspect phonétique du SMS et l'allure brouillonne de tant de courriels, écrits à la volée et non relus. « On n'en meurt pas », « l'important est de faire comprendre ». Sans doute. Mais je demande alors à mes étudiants pourquoi ils tiennent tant à la qualité du son sur leurs chaîne et baladeur. Étonnement. J'explique : vos fautes d'orthographe me font exactement l'effet des parasites à la radio ou à la télévision. Elles brouillent le fil du propos et mettent au premier plan ce qui devrait demeurer discrètement au service de l'idée.

« Le médium, c'est le message », disait McLuhan. C'est si vrai de l'écriture ! Il est rare que la forme n'emporte pas le fond et qu'une orthographe relâchée ne signale une faiblesse de pensée. Les entreprises l'ont compris, qui écartent tous les CV entachés de fautes. Et les grandes écoles sont en train de se réveiller sur ce front.

Manque de rigueur, mais aussi manque de respect pour le grand trésor dont nous héritons. « L'orthographe, remarque Danièle Sallenave, c'est la politesse, c'est une forme d'hospitalité. » Rendre une copie ou un rapport, envoyer une lettre avec des fautes, c'est manquer de respect pour la langue comme pour le destinataire. Inverser la tendance suppose de faire comprendre que si cette langue est à notre service, et réciproquement, elle n'est pas pour autant à notre disposition. Nous ne pouvons la plier à nos fantaisies et caprices. Ce qui avait amené Roland Barthes à la taxer de « fasciste ». C'est l'inverse qui est vrai : la maîtrise des mots sert la liberté et lorsqu'elle fait défaut, la violence n'est jamais loin. Une violence que le chanteur Gilles Vigneault analyse comme un « manque de vocabulaire ».

Et ce manque de vocabulaire résulte largement d'un simple manque de bon sens dans... les programmes éducatifs.


(1) Erik Orsenna, La grammaire est une chanson douce (Stock).


Source: Ouest France.fr du 06/09/10


PRETERITION: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9t%C3%A9rition

ANACOLUTHE: brusque rupture de la construction grammaticale

PARANOMASE:

(féminin) Une paronomase consiste à rapprocher des mots comportant des sonorités semblables mais qui ont des sens différents. On appelle paronymes des mots qui se ressemblent par leurs sons.

« Qui se ressemble, s'assemble. »

J'ai cherché le sens de ces mots là parce que je le connaissais pas. Et je m'en portais pas plus mal!
Faut qu'on m'explique en quoi le savoir va aider des gamins de 7/8 ans à comprendre,pratiquer, écrire sans faute et aimer notre langue!
Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Si on veut dégouter les gens du français   Lun 6 Sep 2010 - 22:06

Tryskel, je te rejoins à 300 %, c'est justement ce que j'ai dit à mes élèves aujourd'hui : vous serez écartés d'office si vos CV et lettres de motivation sont truffées de fautes...Et ne comptons pas uniquement sur les correcteurs d'orthographe...
Le tout est d'amener ces jeunes à se préoccuper de leur écriture comme d'une belle chose, d'une communication agréable, d'une certaine fierté et pas seulement d'une épreuve de plus à subir...
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Si on veut dégouter les gens du français   Lun 6 Sep 2010 - 23:53

Très bon article, Trys, et très essentiel par les temps qui courent.
Les programmes scolaires sont des absurdités, ma soeur s'en plaignait encore hier alors que nous discutions de sa rentrée.
Comment aborder la 2è révolution industrielle alors qu'on n'a pas vu la 1ère ?
Comment envisager un programme sur l'Europe en guerre, c'est à dire étudier la 1ère et la 2ème guerres mondiales sans rien entre ? Et comment comprendre les causes des guerres si on ne fait pas la période intermédiaire ?
Et on parle de supprimer la période de Louis XIV et Napoléon (pas très sympathiques, mais quand même), pour inclure dans le programme l'étude d'une civilisation africaine ? Ca va pas la tête ?
Je me rappelle, en révisant le programme d'anglais de 6è en anglais avec les filles, donc initiation à la langue, je me suis rendue compte que le manuel abordait la langue anglaise sans faire ni vocabulaire, ni syntaxe, ni grammaire, ni verbes irréguliers. Juste des personnages avec des bulles de bd, il fallait apprendre les dialogues par coeur sans comprendre. Et il y avait des mots comme "nevertheless", néanmoins, qu'on apprenait avant en terminale comme mot de liaison chic pour élaborer une dissertation. Sauf qu'on savait parler anglais.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Si on veut dégouter les gens du français   Mar 7 Sep 2010 - 14:55

Didascalie m'est familière et l'est désormais à ceux qui étaient présents au stage de juillet. Ceci dit, pour la boutade.

J'approuve à mille pour cent cet extrait bien choisi. Le problème ne date pas d'hier. Nos enfants aujourd'hui adultes sont déjà plongés depuis des lustres dans le gouffre du n'importe quoi et je me souviens parfaitement avoir tiré une tête longue comme ça en constatant les lacunes orthographiques de mon aîné (aujourd'hui 25 ans, donc immergé dans le monde du travail) en me demandant quel crédit accorderait n'importe quelle boîte lors de la présentation d'un CV truffé de fautes. Je me souviens l'avoir exprimé, mais lui n'était pas en capacité de comprendre la portée de ma réflexion.

Les Précieuses Ridicules me reviennent effectivement en mémoire, et je trouve qu'elles collent assez bien à ce que nous vivons aujourd'hui.

L'outil informatique est parfait, il offre la calculette et le correcteur orthographique à tout moment, sans qu'il soit besoin de se déplacer de sa chaise. Mais comme toute chose, il ne remplacera jamais les bases, l'acquis, cette solidité en soi quand on l'a apprise et qu'elle ne nous quitte plus.

Désormais, que ce soit en orthographe ou en calcul, ces deux piliers basiques servant en toute chose toute la vie, on ne peut qu'en constater le défaut sur plusieurs générations.

Est-ce ainsi que l'on continue à amoindrir les capacités d'une population, en la maintenant dans la médiocrité ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si on veut dégouter les gens du français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Si on veut dégouter les gens du français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Etat français en croisade pour les droits des étrangers et veut décapiter les droits des Français
» Pourquoi s'attacher aux gens...
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» Rodin inspire Sandipoete - Le penseur de Rodin pense
» Qui n'en veut du steak d'éléphant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: