Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Mar 21 Sep 2010 - 12:15

Nous avons beau mettre les dictionnaires à disposition des élèves, ils sont détestés, délaissés, boudés... Ils ne jurent plus que par Wikipedia.
Répéter, inciter, répéter, donner des activités nécessitant le dictionnaire, répéter encore....pfffff
Déjà, l'année dernière on me demande s'il faut rechercher un auteur par le prénom ou par le nom de famille et là, je vois des élèves confondre carrément les mots.
Un prof d'histoire donne à ses élèves des recherches à faire sur le site officiel de Versailles et on leur pose une question sur les courtisans.
Je vois écrit : les courtisans sont les esclaves du roi (??) et aussi les courtisans travaillent dans les jardins.
Auraient-ils confondu courtisan et paysan ?
Et quand je leur demande, connaissez-vous la définition de courtisan, tous me répondent par la négative.
Est-ce si difficile de chercher le mot dans le dictionnaire ? De se lever pour aller jusqu'à lui ?
J'ai l'impression que oui pour une grande partie des élèves des différents établissement où j'ai pu être en poste.
Ils adorent le net car le travail est fait à leur place, ne reste plus qu'à faire un copier-coller.
Oui mais ce qu'on l'on "pique" sur la toile n'est pas parfait, il y a des erreurs, des fautes. On se fiche royalement de l'auteur, non on se contente de recopier et de coller sans réfléchir. pendant ce temps là, ils n'apprennent pas et ne lisent pas (pas même ce qu'ils piquent).

Au CDI, les dictionnaires se situent à un endroit stratégique, en plein milieu, et bien non, ils se désespèrent sur leur travée.

Et je ne parle pas des traductions quand on recopie des phrases entières sur un traducteur en ligne. Les élèves ne s'interrogent pas sur la cohérence de leur texte.

Hier je demande à mes 6ème de me chercher le mot rangement et le mot classement dans le dictionnaire ainsi que Melvin Dewey aux noms propres. plusieurs mains se lèvent en même temps pour la même question, devinez ?
"madame, on peut chercher sur Internet, sur Wikipedia ?"
Revenir en haut Aller en bas
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Mar 21 Sep 2010 - 13:33

Là, la raison est à chercher à l'école primaire surtout, il y a un boulot essentiel qui n'a pas été fait. Le dictionnaire est un merveilleux outil de jeu. Le jeu du dictionnaire par exemple, un grand classique dans ma classe. Tous les enfants ont un dictionnaire de poche et s'y ajoutent les gros dictionnaires et les encyclopédies. Interdiction d'utiliser l'ordinateur et il y en a pourtant seize dans l'école, tous en réseau. M'en fous, je préfère le papier Smile Deux fois par semaine, on s'amuse à chercher des mots inconnus et on les lit à toute la classe, rien que ça déjà c'est du bonheur, ensuite on doit essayer de les replacer dans une phrase pendant la semaine Smile Essayez de replacer "ornythorinque" "génotype" "interlope" c'est grandiose, celui qui réussit devient le "maître du dictionnaire", un titre honorifique après lequel ils courent tous Smile))
Evidemment en dehors de ces jeux on s'en sert continuellement dans toutes les matières avec l'objectif d'être le premier à trouver le mot quand j'en signale un. Par exemple, on lit un texte et on tombe sur "tohu bohu", je dis "stop dictionnaire" et là c'est la ruée Smile) On se marre bien quoi !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Mer 22 Sep 2010 - 0:16

Je crois que c'est un très bon moyen de leur faire aimer le dictionnaire, Thierry.
Dire que quand j'étais gamine, je passais des heures et des heures à feuilleter les gros Larousse illustrés... je regardais les cartes, je lisais la vies des gens célèbres, je rêvassais sur les photographies de pays étrangers. On a enlevé une bonne dose d'innocence aux gamins avec internet. Ce qui aurait du rester un outil merveilleux est devenu un ogre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Mer 22 Sep 2010 - 3:05

En fait, il faut leur faire comprendre que le Net est un complément du dictionnaire, mais ne se substitue pas à lui, de même qu'on a autant besoin de papier que de l'écran. Imaginons un monde totalement privé de papier... vous pouvez, vous ? Moi pas.

Arriver à ce qu'ils pigent que l'effort de fouiller dans un dico plutôt que de se saisir d'un simple copier-coller, c'est se donner les moyens de maîtriser et de renforcer "soi".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Léa

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19
Localisation : Là où la lumière fuira
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Sam 11 Déc 2010 - 22:46

C'est de la généralisation.
Car sache, que je ne suis pas très bonne élève, mais j'ai quand même mon appréciation pour les dictionnaires, qui sont fort utile.
Pour tout dire, j'ai beau aimer le dictionnaire, mais je devrais l'aimer d'une autre manière. Mais mon problème, je déteste lire, sauf les poésies chansons et tout...
Mais faut pas croire que tout les jeunes de la génération 90 détestent les dicos...
mais j'avoue quand même que la majorité sont très flemmard, c'est pour sa que chez nous ils insistent pour qu'on ai toujours un dictionnaire de poche à porter de main.
Revenir en haut Aller en bas
Léa

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 19
Localisation : Là où la lumière fuira
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Sam 11 Déc 2010 - 23:00

ooyéééé
je viens de lire la dernière phrase, et je dois dire que les cas sont de pire en pire....

les fameux 6ème d'aujourd'hui, son un sujet très grand.
J'y était peut être l'an dernier, mais on étaient pas si con que sa.
On avait du travail, on le faisait avec se qu'on avait et fin de la discussion.
Les 6ème d'aujourd'hui son vraiment très puériles, et ils vont en cours JUSTE pour foutre la merde et comme tout le monde, voir les ami(e)s
c'est pourquoi qu'avec ses deux raison, il y aurait plein de choses à discuter, et encore!
Si j'ai bien compris, vous êtes Prof' d'histoire?
L'an dernier j'aimais pas du tout car mon prof c'était vraiment un con. Mais maintenant, c'est l'une de mes matières préférer avec le Français.
Enfin bref tout sa pour en venir qu'il faudrait même pas être patient avec eux
Revenir en haut Aller en bas
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Sam 11 Déc 2010 - 23:13

Léa :

Un jour va arriver, c'est inéluctable, où tu comprendras qu'une personne n'est rien sans son passé. Il en va de même d'une ville, une région, un département, un pays. Et l'histoire, c'est ça précisément, et seulement ça qui est important.
Une fois que ceci est assimilé, il va s'y ajouter les questions presque banales du genre, mais pourquoi ceci, pourquoi ça ? À ce moment-là va se greffer la psychologie sur tout ça.
Et là commence la passion, l'envie d'en savoir plus, de chercher plus loin parfois.
Du coup naît la vocation, et/ou la soif d'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 0:02

Étonnamment dans ma classe ils adorent le dictionnaire... Quand on tombe sur un mot qu'on ne connaît pas j'ai tout de suite au moins 10 doigts levés "maîtreeeeesse, je peux aller chercher dans le dictionnaire? "
J'ai même du les freiner un peu parce qu'ils en oubliaient de lire les textes parfois, tellement préoccupés par le fait de chercher chaque mot dans le dico, un par un... que le sens général du texte leur échappait. Maintenant quand ils doivent lire seuls, ils doivent d'abord essayer de tout lire et de comprendre avant de pouvoir chercher dans leur dictionnaire.
Ils ont un dictionnaire par élève, mais le souci c'est que ce sont des dictionnaires "junior", il n'y a donc que des mots "simples" dedans, du coup la plupart des mots qu'ils ont besoin de chercher ne s'y trouve pas, ils sont obligés d'aller voir ensuite l'unique dictionnaire adulte... C'est dommage quand même.
Sinon quand ils doivent faire des recherches sur internet (ce qui n'est pas pratique, j'ai un mac qui a accès au net pour 28 élèves...) je ne les fais pas chercher sur wikipédia (le seul site dont ils connaissent le nom...) mais sur le site de Larousse, je trouve ça plus approprié.
Enfin j'espère d'une part que mes élèves ne sont pas une exception et d'autre part qu'ils ne perdront pas ce goût pour le dictionnaire à leur entrée en 6 ème! Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 0:19

Léa, ce n'est pas une généralisation, c'est un constat fait sur une dizaine d'établissements en tant que professeur. Il ne se passe pas un jour sans que j'entende de la bouche d'élèves (collèges et lycées) que le dictionnaire est un outil ennuyeux et que pour eux, rechercher sur Internet est plus facile, plus accessible. Mon rôle est de réhabiliter cet outil notamment en 6ème car d'une part, les définitions sont fiables et d'autres part ils trouvent la bonne orthographe. La toile fait le travail à leur place et comme beaucoup d'élèves manquent de recul par rapport au net, cela donne des choses délirantes notamment sur les traductions en langue.
Je ne dis pas que tous les élèves de la génération "90" diabolisent le dictionnaire, je dis qu'il faut changer certaines idées préconçues. L'un de mes rôles en tant que prof-doc est d'apprendre à mes élèves à naviguer sur la toile, à mener à bien leurs recherches documentaires, à prendre du recul en les invitant à réfléchir avant de servir de Google par exemple car oui en apparence c'est magique, on trouve beaucoup de choses, c'est trompeur souvent.

Sinon à mes élèves, je ne leur dirai jamais qu'ils sont "cons", "bêtes" ou "nuls", d'ailleurs, je n'ai pas cet esprit à destabiliser et à démoraliser, je suis positive. Je préfère parler de difficultés auxquelles nous essayons de remédier ensemble ou souvent je parle de fainéantise surtout quand mes adorables 6ème que j'aime beaucoup ne font pas leurs devoirs et trouvent des excuses bidons.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 2:54

Je ne dirai rien quant à l'emploi du dictionnaire en classe, puisque je ne suis pas prof ni instit.

J'ai juste envie de venir dire ici que le dictionnaire m'a toujours accompagnée, du plus loin que je me souvienne. Sauf que je ne l'employais que pour rechercher l'orthographe ou éventuellement la définition exacte. Jusqu'au jour où, prise d'une frénésie dont je ne sais la cause, je me suis mise par plaisir à le feuilleter. Aujourd'hui, j'ai corsé la chose en achetant le Robert 2010, énorme volume, mais aussi : ce merveilleux outil qu'est le Thésaurus, le Grévisse (pavé aussi énorme que le Robert), le dictionnaire des symboles, et que j'ai l'impression d'entamer un voyage à chaque fois que j'ouvre n'importe lequel d'entre eux.

Il m'arrive parfois d'ouvrir à n'importe quelle page, et le lire.

Au hasard (et le hasard ici m'envoie un clin d'oeil)

Sommeil, repos, nuit, somme, dodo, sommeillement, somnescence, sommeil léger, sommeil lourd ou de plomb, sommeil réparateur, demi-sommeil, premier sommeil, sommeil lent, sommeil rapide ou paradoxal, hibernation, sommeil hiémal, dormance, sommeil artificiel, anesthésie, hypnose, hypnotisme, magnétisme, mesmérisme, narcose, sommeil hypnotique, sommeil pathologique, hypersomnie, léthargie, narcolepsie, maladie du sommeil, torpeur, assoupissement, endormement, endormissement, ensommeillement, somnolence, perte de conscience, hypnagogisme, méridienne, dormette, ronflette, roupillon, schlof ou schloff, rêve, songe, cauchemar, onirisme, somnambulisme, somniloquie, somnifère, anesthésiant, anesthésique, barbiturique, calmant, dormitif, hypnotique, narcotique somnigène, soporatif, soporifique, tranquillisant, berceuse, lit, dormeuse, hamac, litière, natte, paillasse, berceau, dodo, chambre ou chambre à coucher, dortoir, dormoir, dormeur, ronfleur, roupilleur, couche-tôt, lève-tard, loir, marmotte, somnambule, noctambule, endormeur, anesthésiste, hypnotiseur, magnétiseur, avoir sommeil, dormir debout, être envahi ou gagné par le sommeil, piquer du nez, tomber de sommei, ne pas tenir debout, bâiller, avoir les yeux qui se ferment, papilloter, le marchand de sable est passé, s'endormir, s'assoupir, s'ensommeiller, s'abandonner au sommeil, glisser dans le sommeil, tomber dans les bras de l'orfèvre, s'écrouler, dormir, reposer, faire dodo, être dans les bras de Morphée, en écraser, pioncer, roupiller, faire schlof ou schloff, schloffer, dormir comme un loir ou une marmotte ou une souche, dormir à poings fermés, dormir du sommeil du juste, dormir tout son soûl, dormir d'un trait, ne faire qu'un somme, faire le tour du cadran, somnoler, sommeiller, faire la sieste, faire un petit somme, faire ou piquer une ronflette, piquer un roupillon, faire la grasse matinée, ronfler, ronfler comme une toupie, comme une toupie d'Allemagne, rêver, cauchemarder, se coucher, aller se coucher, aller au dodo, aller au lit, nuiter, se glisser dans les draps, se pieuter, se plumarder, mettre la viande dans les bâches ou les bannes, les toiles ou les torchons, se bâcher, se mettre au paddock ou au page, au pageot, au pieu, au plumard, au plume, se pageoter, se pager, se pagnoter, se plumer, s'aliter, endormir bercer, apaiser, assoupir, calmer, ensommeiller, anesthésier, chloroformer, éthériser, hypnotiser, magnétiser, endormi, assoupi, dormant, engourdi de sommeil, ensommeillé, sommeilleux, somnolent, endormant, apaisant, assoupissant, berçant, calmant, dormitif, somnifère, barbiturique, hypnotique, narcotique, sédatif, soporifique, soporatif, torpide, hypnique, morphéique, hypnagogique, hypnoïde, hypnopompique, onirique, cauchemardesque, somnambule, somnambulesque, somnambulique, profondément endormi, en plein sommeil, en dormant, en rêve ou songe.

Thésaurus 378 (toutes sous-catégories enchaînées les unes aux autres)

Eh bien moi je dis que pour celui qui a envie d'écrire sans prendre le risque de se répéter, ce vivier est d'or.


PS : faites l'essai de copier coller sur un document word, et vous verrez que parmi ces mots, une bonne cargaison est totalement inconnue aux corrections automatiques et vous les verrez soulignés...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 11:35

phi a écrit:
Étonnamment dans ma classe ils adorent le dictionnaire... Quand on tombe sur un mot qu'on ne connaît pas j'ai tout de suite au moins 10 doigts levés "maîtreeeeesse, je peux aller chercher dans le dictionnaire? "
J'ai même du les freiner un peu parce qu'ils en oubliaient de lire les textes parfois, tellement préoccupés par le fait de chercher chaque mot dans le dico, un par un... que le sens général du texte leur échappait. Maintenant quand ils doivent lire seuls, ils doivent d'abord essayer de tout lire et de comprendre avant de pouvoir chercher dans leur dictionnaire.
Ils ont un dictionnaire par élève, mais le souci c'est que ce sont des dictionnaires "junior", il n'y a donc que des mots "simples" dedans, du coup la plupart des mots qu'ils ont besoin de chercher ne s'y trouve pas, ils sont obligés d'aller voir ensuite l'unique dictionnaire adulte... C'est dommage quand même.
Sinon quand ils doivent faire des recherches sur internet (ce qui n'est pas pratique, j'ai un mac qui a accès au net pour 28 élèves...) je ne les fais pas chercher sur wikipédia (le seul site dont ils connaissent le nom...) mais sur le site de Larousse, je trouve ça plus approprié.
Enfin j'espère d'une part que mes élèves ne sont pas une exception et d'autre part qu'ils ne perdront pas ce goût pour le dictionnaire à leur entrée en 6 ème! Sad

Pareil chez moi Smile)
Ils ont tous un dictionnaire de poche (Larousse 40 000 mots) sur la table.
Le jeu du "fictionnaire" est devenu une vraie addiction Smile) On rigole bien. Et lorsqu'ils reviennent le lendemain en disant qu'ils ont piégé leurs parents, là c'est le grand bonheur Smile)
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 19:22

blue note a écrit:
Je crois que c'est un très bon moyen de leur faire aimer le dictionnaire, Thierry.
Dire que quand j'étais gamine, je passais des heures et des heures à feuilleter les gros Larousse illustrés... je regardais les cartes, je lisais la vies des gens célèbres, je rêvassais sur les photographies de pays étrangers. On a enlevé une bonne dose d'innocence aux gamins avec internet. Ce qui aurait du rester un outil merveilleux est devenu un ogre.

Idem! Et j'ai toujours le reflxe dico papier, je n'utilise Internet que quand je ne trouve pas le mot recherché.

A mes élèves je conseillais plus que fortement l'usage du dictionnaire, en prêchant un peu dans le désert mais bon, j'essayais.

A mes enfants quand ils me demandaient le sens d'un mot, dés qu'ils ont été assez grand pour, je répondais: dictionnaire...

Des dicos j'en ai plein: du dico classique à celui des Symboles en passant par la couleur, la marine, les mots anciens, l'ethymologique, les synonymes... et c'est chaque fois une découverte parce que chercher un mot ou un sens conduit à d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 19:44

Il y a un dictionnaire que j'aime par dessus tout, c'est celui des mots rares et précieux. Je le lis comme un roman, ils me racontent une histoire, j'ai un plaisir fou à apprendre de nouveaux mots, pas toujours évidents à replacer dans une conversation Laughing
déjà que par le passé des personnes m'ont dit que j'utilisais à l'oral des mots difficiles Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 20:01

Oui ça peut même vite blesser les gens paraît il d'employer des mots un peu inhabituels... Dommage.
J'aime bien aussi certains dictionnaires, le dictionnaire "visuel", les dictionnaires de latin et de grecs (j'en ai un très ancien qui est un dictionnaire de thème grec qui traduit du grec vers le latin, puis vers le français) avec tous ces extraits de versions (on est contents quand on tombe justement sur ce qu'on est en train de traduire Smile )
Mais il faut avouer que dans la vie de tous les jours, quand j'ai quelque chose à chercher, je vais plutôt sur le net. Par contre pour tout ce qui est historique par exemple, j'évite wikipédia (il y a souvent des fautes de frappe dans les dates j'ai remarqué) et je vais plutôt voir dans le dico ou dans une encyclopédie. L'internet et le papier sont complémentaires je pense Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
thierry

avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Savoie.
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Dim 12 Déc 2010 - 21:51

Tryskel a écrit:
blue note a écrit:
Je crois que c'est un très bon moyen de leur faire aimer le dictionnaire, Thierry.
Dire que quand j'étais gamine, je passais des heures et des heures à feuilleter les gros Larousse illustrés... je regardais les cartes, je lisais la vies des gens célèbres, je rêvassais sur les photographies de pays étrangers. On a enlevé une bonne dose d'innocence aux gamins avec internet. Ce qui aurait du rester un outil merveilleux est devenu un ogre.

Idem! Et j'ai toujours le reflxe dico papier, je n'utilise Internet que quand je ne trouve pas le mot recherché.

A mes élèves je conseillais plus que fortement l'usage du dictionnaire, en prêchant un peu dans le désert mais bon, j'essayais.

A mes enfants quand ils me demandaient le sens d'un mot, dés qu'ils ont été assez grand pour, je répondais: dictionnaire...

Des dicos j'en ai plein: du dico classique à celui des Symboles en passant par la couleur, la marine, les mots anciens, l'ethymologique, les synonymes... et c'est chaque fois une découverte parce que chercher un mot ou un sens conduit à d'autres...

Moi, je réponds : "Je ne m'appelle pas Larousse" Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://la-haut.e-monsite.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   Lun 13 Déc 2010 - 0:03

Quand j'étais gamine, mon grand plaisir était de lire le très gros Larousse en plusieurs volumes. Je lisais ça comme une gourmandise. Je regrette bien que les petits jeunes aient autant de mal à s'y intéresser. Que de moments d"évasion j'ai pu passer avec ces gros volumes ! C'était la fenêtre de ma prison.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dictionnaire : un outil détesté par les élèves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment s'appelle l'outil qui coupe des photos en rond
» [APPLI] Dictionnaire Anglais-Français ?
» Le chevalier dor le plus détesté
» L'outil devenant indispensable... Facebook ?
» [étude]Dictionnaire des livres et journaux interdits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Dictionnaires et outils d'écriture-
Sauter vers: