Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Feuille de route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Feuille de route   Ven 8 Oct 2010 - 18:20



Cette fois-ci c’est du sérieux ! Elle est arrivée par la poste, au milieu des publicités insipides et récurrentes. Une chance que je l’aie trouvée parmi le fatras. C’est agaçant de devoir quotidiennement trier cette paperasse dont les teneurs ne sont mêmes pas aptes à enflammer le poêle… ni susciter aucun autre embrasement, d’ailleurs.
Une enveloppe à en-tête, déjà on pressent l’urgence de l’injonction. Convocation. Le mot est lâché. Le matricule y figure en bonne place. La date et l’heure n’autorisent aucun répit, pas même le temps d’un petit gueuleton. Le paquetage à prévoir est sommaire, bien sûr puisque la tenue est fournie. Nous vivons des temps très protocolaires et contractuels. Tout est minuté.

Somme toute, c’est une feuille de route. Tu ne sais pas pour quelle durée, tu ne signes pas d’engagement. Tu es appelé. L’issue dépend des forces en présence, de leurs capacités de résistance, du matériel mis à disposition, mais aussi beaucoup, des aptitudes du général à la manœuvre.
Combien sommes-nous à avoir reçu le formulaire aujourd’hui ? Combien demain et tous les autres jours ?... Une cohorte, une légion, une grande armée… c’est sûr : la machine tourne à plein régime… Nous nous croiserons sur les champs de bataille, le calot auréolant nos tronches trop longues, les bottes tirebouchonnant sur des chevilles dénuées de chaussettes, le bracelet d’identité au cas où… des sortes de va-nu-pieds sans gloire, des fantômes. Un dernier pissous confié à l’intimité, et nous prendrons rang, nous adopterons la posture réglementaire.

Le coup de main fut fortuit, nulle prémisse ne laissait entrevoir la possibilité de la confrontation. Pour le premier round, tu pars fiérot, la bouche en cœur et sûr de ta vaillance. Pour un peu tu arborerais une fleur de marguerite à la bouche face à l’adversaire, comme tu l’as vu faire quand tu étais ado. Ça avait de la gueule, tu étais certain que tu serais à la hauteur le moment venu… Et puis ce moment est là. Alors tu échanges quelques sourires entendus avec tes cooptés, superstitieux tu effleures une main conjurée. Tu veux y croire. Eux aussi. C’est le gage du succès, d’ailleurs ça figure en exergue de tous les manuels de savoir vivre.
Comme les inconscients qui s’embarquèrent au cri de "à Berlin !" voilà bientôt un siècle, tu pars pour une formalité, sûr de toi. En effet, le retour à la chambrée est prompt. Et de là vers tes foyers où l’on te reçoit avec des égards, où l’on t’a préparé un café. Et les jours se traînent interminables jusqu’au prochain appel.

Sans fin…
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Feuille de route   Ven 8 Oct 2010 - 23:13

On lit ce texte un pied sur le quai, l'autre sur la marche, encore ici déjà ailleurs. Un sentiment étrange fait de tout ce qui est familier et qui bientôt se laisse supplanter par ce qui attend.

Quel étrange texte... Mais rudement bien ficelé !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Feuille de route
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feuille de route de l'UDPS pour le DIALOGUE
» Séjour disney
» Baby Shine et toute sa clic!!
» [Vatican] Discussions tactiques et feuille de route
» Cormac McCarthy, La route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Zoé-
Sauter vers: