Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contes et poésies de l'Infréquentable

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
L'infréquentable



Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 16 Déc 2011 - 16:58

voilà l'histoire d'Oscar, le chat qui visite les malades sur le point de mourir.
http://auriol.free.fr/parapsychologie/precognition/chat-preco.htm



Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 26 Mar 2012 - 21:15

Un délire d'écriture ...nous étions deux .... et ça a donné ceci .

Safari mexicain (avec l’accent de « Pedro la muerte).

Ma los gringos y sont jamais contents ! yé organisé oune safari… y ont crou qué lé pouvé toué oune éléphanto, oun coyoto, etc…ma nonn pas dou tou !!
Los safaris mexicanos, cé…tou tires sour les haricots sauteurs .

L’autre your oun gringo il é vénou pour un safari mexicano, yé loui dit « lé pois sauteurs ça cé cherche pas n’importe comment : con las manos (avec les mains) tu prends oun coure-dents et tou vises, ..ça réssemple oun peu à la corrida…lé pois sauteur a plous dé chances dé s’en tirer quel toro, entiendes? jé dis au gringo « raté tou a ou ta chance ma il bouge encore » .
Là où il a été très déçou, c’est qu’on a arrêté la chasse, parce qué es la hora dé la siesta mexicana, es sacrado, entiendès ?

Et quatre heures plous tard, les haricots sauteurs s’étaient tous barrés, et el gringo était fourax, il m’a enguolo comme ou poissonn pouriss, parcé qué il n’y avait plous qu’oun sol coure-dent dans la boîte, et si tou rate oun fois, la chasse elle est finita.

El gringo il était très déçou, il a dit « yé veux faire lé safari coubano ». Yé dit « cé quoi lé safari coubano ? « lé gringo a répondou cé la chasse à la cucaracha »
Pauvre gringo il va êtré très déçou encore oun fois parcé qué lé safari coubano dé la cucaracha, lé vré,…. c’est avec la langue, qu’on chasse.

Ah hé…youste oun pétite chose : pour los gringos qué né connaissé pas la coucaracha, yé envoie au lien dé wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Cucaracha

La curaracha ..... cé oun cafard !
Yé vous souhaite oun tré tré bonne yournée.


Dernière édition par L'infréquentable le Mar 27 Mar 2012 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 26 Mar 2012 - 21:38

Désolée l'Infré mais vu l'état de mon unique neurone ce soir je suis dans l'incapacité de suivre ce qui est écrit, t'as pas un enregistrement ? AngeR
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Mar 27 Mar 2012 - 0:47

alors repose ton unique neurone, recharge le et reviens hihihi AngeR AngeR AngeR
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 30 Mar 2012 - 22:35

Élections en Birmanie : Aung San Suu Kyi demande au peuple de Birmanie de l'élire comme députée. Résultats dimanche 1er avril et ce sera pas un poisson d'avril !

Un tit poème pour "La Dame".

La Dame de Birmanie

C’est une toute petite dame
Toute mince fluette et menue
Et pourtant brûle en elle une flamme
Elle ne peut être abattue

The Lady

Pas même un ouragan
Ne peut l’emporter
Pas même l’emprisonnement
N’a pu la briser
C’est la sœur de Mandela
Elle vit, elle est toujours là

La Dame de Birmanie

Elle ressort sa meilleure arme ;
La beauté de son âme
Sa force est d’aimer tout ce qui vit
La vraie présidente de la Birmanie

Aung San Suu Kyi

Elle a la force du Dragon
Et les manières d’une princesse
Et la militaire saison
Laisse la place à la lointaine descendante des déesses

The Lady

Elle a profondément souffert
Son cœur à son peuple elle a offert
Mais, comme l’or dans le creuset
Elle en est sortie purifiée
Et l’âme plus trempée que l’acier
Elle est prête à la bataille
Sans feu ni ferraille

La Dame de Birmanie

J’espère simplement
Qu’elle détrônera le fantoche président
Qu’elle rendra heureux le peuple Birman

Que tous reconnaissent légalement
The Lady
La Dame de Birmanie
Aung San Suu Kyi

Christine MIRÉTÉ, Paris, le 27 mars 2012
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 30 Mar 2012 - 23:48

Bel hommage - il ne faut pas oublier les belles âmes qui se battent..
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 6 Avr 2012 - 13:20

kate100fin a écrit:
Bel hommage - il ne faut pas oublier les belles âmes qui se battent..

merci pour le compliment bisous .


Dernière édition par L'infréquentable le Ven 6 Avr 2012 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 6 Avr 2012 - 13:26

A la Dame de Birmanie

J'avoue aussi l'émotion suscitée par cet événement. Un bol d'air dans la soupière !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 4 Aoû 2012 - 2:04

Texte écrit à quatre mains ! Nous n'avons pas arrêté de rigoler comme des perdus pendant l'écriture !

En fait la vraie fable de La Fontaine se déroule différemment dans la réalité :
Le renard dit :
- " hé, bonjour monsieur du …. FLATCH !" et se crut soudain aveugle.
- le renard : arrgh blup blub glub …gloub guy a et daim la glumière ?
le corbeau : « y'a qu'à demander ! »
le renard : « arrgh blup blub glub (bulles de fromage) mais je… »
le corbeau : "c'est pas c'que tu voulais ?"
le renard : « blug gloup flub sans mentir, floub, c’est du jolible »
le corbeau : "Parce que depuis le temps que j'attends comme une buse, que je suis planté là depuis des plombes, comme un poireau qui prend racine sur cette saleté d'arbre perché de mon croupion, je te signale primo : que t'es pas en avance, deuxio : qu'une meule de Beaufort pas encore affinée ça pèse son quintal, tertio : que j’en ai des fourmis et des cigales dans le bec, alors tes salamalecs, tu croyais tout de même pas que j'allais m'les farcir en plus !"
le renard : "blup mais si vos trois mages…gloub… "
-Taratata ! T’étais en train de te prendre la honte chez cette greluche montée sur échasse de cigogne ! Moi à ta place, son vase à long col et d’étroite embouchure , je lui aurais cassé ! … j’veux dire sur la tête ! Tout ça parce que tu as radiné sur la vaisselle, t‘as que des assiettes plates pour recevoir ! Du coup la soupe déborde, t’en mets partout c’est dégueulasse ! Tiens, ça me fait dégoupiller !
- mais votre blumage …gloup….super-phénix….glup bloub …
-koa ? kess t’a ta ? Kesse t’a ? Chuis un blouson nouair moi ! Kess tu croa ?
Pour la chansonnette , tu repass’ ras, laisse béton ! Parce que moi , j’étais tranquille j’étais peignoir, je me sirotais un jambon-beurre, tout d’un coup on m’dit « colis express à livrer de la part d’une huile :le sieur de la Flotte Pleine », un amiral ou un truc du genre ! Bon j’ai pas que ça à faire ! Tu me le signes ce recommandé ?
-blub ! (oh un admirateur !) nonobstant cette substance collante et visqueuse, qui (blup) entrave mon auguste (plop) personne, je me fais toujours un devoir d’honorer (flap) une séance de signature d’autogra (flub) ! Permettez, (floub) que je nettoie ma patte….
-Allez, tu te grouilles de signer ?
-oh vil flatteur , mais comment donc …
-eh oh, n’inverse pas les rôles !
-c’est vrai, d’ailleurs saviez-vous qu’ils vivent aux dépends de …
-Ta gueule ! Mais tu peux pas t’ en empêcher ! T’as pas honte ?
-Pardon je suis confus !
-et moi donc ! Alors tu te magnes ?!!!!
-Il faut d’abord que je goûte la marchandise . Parce que si …
-ah ouais ?
-evidemment , considérez que si la livraison (un peu brutale il me semble ) fut faite en temps et en heure, il reste à vérifier la qualité. Si le fumet s’en rapporte à sa tessiture…!
-et y r’met çaaaaaaaaa ! Mais t’es pire qu’une bête ! Tu veux qu’j’te dise : t’es indécrottable !
- fort justement mon brave ! Si il se trouvait que la phase gustative eut à en souffrir…
-merde !
-eh bien je vous dirais tout de go : « Monsieur, votre fromage sens le caca ; vous pouvez le reprendre , je n’en veux pas. » { Gotlib et Franquin}
(le corbeau ouvre un large bec … et reste sans voix)
Le renard saisit une portion de fromage et dit (après l’avoir goûté) : « fameux ce frometon ! Y’a comme qui dirait comme un ptit goût d’raisin !
-y’en a ! «
reprit le corbeau sorti de sa stupeur.
- « ok c’est du bon l’oiseau ! Où c’est qu’y faut ?
-avant ou après la date, au choix.
-ça tombe bien , j’aime bien avoir le choix (dans la date)… à propos, tu trouves pas que Zouzou le p’tit goupil (nous avons une lointaine parenté) commence à trouver le temps long ? Tu pourrais pas faire une autre livraison…disons… au juge , au hasard ? Histoire de faire avancer le dossier ?
-mais si, mais si bien sûr !!! J’étais justement en train ! Pourquoi tu crois que j’étais si pressé ?
-Houlà !! Désolé c’est pas de ma faute . Sorti de chez la cigogne (sacrée hôtesse) la queue basse, -c’était hier- j’chuis allé me beurrer la biscotte au bistrot du Renard Argenté. En rentrant chez…mon terrier, chuis tombé dans un puits. Toute une histoire, j’te raconte pas !
-non surtout pas ! Bon, c‘est pas tout ça, c’est qu’j’ai un munster à livrer moi ! Allez, gros, à toute !
-bon ben moi, j’crois qu’j’en ai encore pour un bon bout de temps à me lécher…
-t’es pas arrivé , surtout question odeur (cf commentaire précédent). Dis donc, au fait, pendant que tu te pourlèches, tu me filerais un pourliche ?
-heuuu….bah tiens (il lui file un timbre tarif réduit)..
-Radin !!


Biggup à tonton Audiard, à Renaud (mister Renard ) et à un certain… Jean alias DJ Fontaine, à Gotlib et Franquin, ainsi qu’à l’auteur anonyme du petit dessin animé " s’il vous plaît messieurs-dames donnez moi du fromage".

Les liens : "y'en a" : https://www.youtube.com/watch?v=P8Zk5PLlhLw

"votre fromage sens le caca, vous pouvez le reprendre, je n'en veux pas" : http://www.li-an.fr/blog/bd-du-moment/le-petomane-et-le-renard-gotlib-franquin/

"radin" : https://www.dailymotion.com/video/x1a4q8_le-corbeau-et-le-renard_fun

et pour la "substance collante", c'est un clin d'œil aux jeux vidéos "fallout 1" et "fallout 2".

et des clins d'œil à d'autres fables, évidemment. bisous et dites moi ce que vous en avez pensé !


Au début, nous avons écrit " le sieur des Float Men", puis bon nous avons trouvé que c'était pas trop compréhensible.

vàlà !!!
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 24 Déc 2012 - 16:52

Petite mise au point sur la fin du monde . Auteur Chris et Alb, texte écrit le 24 décembre 2012

La fin du monde non mais vraiment la fin du monde.... psssssssss c'nimport'nawak tout ça !

Déjà qu'y sont pas foutus de prévoir la météo d'ici 15 jours qu'essy vont me prédire à la date – et même, pour les cas les plus graves, l'heure !!! - de la fin du monde, persuadés ou pas de détenir l'ultime vérité !!! rien que pour fonder une secte, de s'intituler gourou, ou gourou des gourous, enfin non, non les enfants, ce n'est pas sérieux voyons !

Mais que je vous explique avec des arguments sérieux, posés, rationnels, revenons un peu sur terre ça ne nous fera pas de mal.

Scientifiquement parlant, ZE fin du monde prévue sera dans QUATRE milliards d'années, avec l'extinction de notre Soleil, lequel deviendra une géante rouge, et absorbera l'orbite de la Terre. Mais bon, d'ici là, on a le temps n'est-ce pas. Eh oui, le temps de humer le parfum d'une fleur, de regarder les étoiles, de dire je t'aime, etc...

Ensuite, il se peut -parce que j'ai vu des reportages, des spéculations, des films très sérieux qui disent que si une grosse météorite tombe sur la Terre, comme celle qui a détruit les dinosaures, eh bien nous ne le saurions que deux-trois heures à l'avance et là vous pourrez prier, paniquer ou niquer tout court, ce sera aïneuh grosse gatastropheuh ya oui matame oui monzieur ! Mais bon y'a peu de chances que ça se produise, peut-être que d'ici là des protections seront trouvées je n'en sais rien.

Parce que même les scientifiques ne peuvent pas prévoir la fin du monde ni l'année, ni le mois, ni le jour, ou la nuit , ni l'heure, et encore moins la seconde. Bon, je vous accorde qu'il reste le millionème de seconde mais là faut pas chipoter hein.

Sachez donc aussi, et c'est très important, qu'un tas d'illuminés ont prédit ne serait-ce que depuis la chute de l'Empire Romain, y compris cette fameuse date du 21 décembre 2012, ont prédit disais-je 183 fois la fin du monde !!!! Ça donne à penser non ? Ils se sont plantés 183 fois !!!! Et voilà, le 22, nous sommes toujours vivants ! Alors y'en a qu'ont dit (prendre une voix nasillarde et gnangnan) « ah ban nan c'est pas le 21 c'est le 23 » !! (cacher le visage dans ses mains qq secondes avant de reprendre ) Non mais la Bêtise de ces pauvres gens !!! Y'a juste un truc qui me console : c'est que si j'entends ça, c'est rassurant, ça veut au moins dire que je ne suis pas sourde, youpi chuis contente.

Et puis alors ce truc du calendrier maya.... les pauvres mayas.... si ils savaient... d'ailleurs , vous devez savoir que leurs descendants tirent la gueule devant cet étalage de superstitions, de fausses croyances, sur la fin du monde, voilà des gens sérieux !!! Un CALENDRIER messieurs-dames, n'indique un événement que si il s'est déjà produit, avéré, prouvé, et qu'il reviendra au même titre que le cycle de la lune, que le cycle du soleil jour-nuit, des solstices d'hiver et été, des équinoxes, des marées, etc.... vous avez sûrement chez vous un calendrier en papier, avec des zoulies photos dessus ou des zoulis dessins. Votre calendrier indique le début de l'année, les mois, les jours, et la fin de l'année et les fêtes. Et quand votre calendrier est fini, est-ce la fin du monde ??? je vous le demande messieurs-dames, est-ce la fin du monde ? Non , c'est la fin du calendrier , donc je décroche celui de 2012, et j'accroche à la place celui de 2013.

Eh bien, c'est la même chose pour les Mayas ! Ils ont sculpté un calendrier, un cycle de 5000 ans, certains disent de 7000, mais ce n'est qu'un cycle !!!! et quand il est terminé, commence un autre et puis c'est tout.

Et puis il faut que je vous parle aussi de ces endroits soit-disant findumondeproof , n'est-ce pas. Bon, vous connaissez le maquillage waterproof ? Le maquillage qui résiste à la pluie, donc à l'eau, et qui fait qu'à chaque fois qu'il pleut, ça t'évite de ressembler à un Pierrot qui pleure des deux yeux jusqu'aux chaussettes. C'est vrai pour le maquillage. Vous restez nette même si c'est le déluge !

Mais les endroits !!!!soi-disant que si tu vas à Bugarach tu éviteras la fin du monde ! Bon, c'est vrai que question géographie, légendes, histoire, l'endroit est riche, ne serait-ce que parce que les strates sont inversées, les plus récentes en bas, les plus vieilles au-dessus. Mais à part ça ??? Et puis soi-disant qu'on a trouvé un autre endroit en Turquie qui serait findumondeproof aussi..... bon, ben c'est sûr, j'ai entendu un tas de stupidités, donc je confirme, je ne suis pas sourde, ou du moins pas encore. Et j'en ai lu pas mal, donc je ne suis pas aveugle, ou du moins pas encore.

Alors arrêtez de vous faire peur, de croire à toutes ces stupidités, car personne je dis bien PERSONNE sur Terre ne peut prédire la fin du monde. Peut-être ,si nous avons une troisième guerre mondiale, ce sera une catastrophe humaine , animal, végétale et matérielle, mais ce serait je dis bien CE SERAIT la fin d' UN monde, d' UNE CIVILISATION, mais pas DU MONDE . En ce moment, avec le télescope Hubble, nous pouvons apercevoir la lumière de galaxies éloignées, donc nous pouvons effectuer une plongée dans le passé de notre univers, donc nous rapprocher du big bang, savoir comment tout a commencé, au moins comment notre univers a débuté. Et dans notre univers, si il y a un début, il y a une fin. Mais je vous rassure, ce n'est pas pour tout de suite. Non, vraiment, vous me faites rire, comme si la fin allait arriver là, maintenant, dans quelques secondes, sans me laisser le temps de finir ma phra



Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1368
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 10 Jan 2013 - 5:32

Bisous à mon Infré.... Désolée pour mes absences, silence..... La période est rude, creuse et rugueuse pour moi ces temps-ci... Je viens plus lire personne enfin tellement peu...

La mort rôde....

Je vais essayer de revenir te lire

Merci pour ton sms et à toi aussi bonne année.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 3 Fév 2013 - 19:33

le défi : j'impose à mon chéri un thème . Puis 5 mots pris au hasard dans un bouquin. au hasard si si si tout à fait par hasard le bouquin est d'Asimov, le recueil de toutes les histoires des "veufs noirs".

Et voilà ce qu'Albert a écrit.

Mais attendez, voici une petite précision : la préparation devait durer 15 minutes, nous avons rallongé à 30 minutes, puis c'est devenu du grand n'importe quoi, c'est devenu une heure ! damenaide ! je me suis faite avoir eue ! Ensuite 5 minutes de présentation = lecture du texte. Eh bah c'té pas mal.... mais il a lâchement profité du fait qu'il avait du mal à dormir pour réécrire son texte pendant trois heures ! houuuuuuuuuuuuuu c'pas bien !

donc voici le texte . Vous pouvez vous aussi m'imposer un thème avec des mots, et me dire sous quel forme vous le voulez : nouvelle, conte ou poème.



Thématique : "Enquête policière faisant intervenir les mathématiques pour son dénouement"

Contraintes :
a) Utiliser les mots suivants :
Robot, Mensonge, Ecrivain, Traquenard, Salière.
b) Durée :
Préparation écrite : 15 minutes
Présentation (lecture + impro) : 5 minutes

Notes : Clarté __/20 Originalité __/20 Préparation __/20 Présentation __/20

finalement écrit en 1 heure.
"raffiné" en 3 autres.

Accolades


"Déshonoré, yé souis déshonnoré !" s'exclamait Ricardo.
Il faut vous dire que dans la famille, c'est une légende, notre cher Ricardo. A en croire ma grand-mère, c'était lui l'inventeur du minestrone.
Moi, son petit-neveu, modeste lieutenant de police à Los Angeles, je ne peux pas vraiment dire que le gène du talent culinaire m'ait été transmis, l'escalope à la milanaise mise à part. Quant à mes habitudes en matière de gastronomie, et en dehors des repas impromptus que me valent mes enquêtes, je dois à la vérité d'avouer que je consomme toujours le même plat. C'est plus fort que moi, je suis réfractaire à la nouveauté. Enfin, comme le dit ma femme, on ne se refait pas, surtout de l'estomac. Mais où en étais-je ?

Ah oui, il était rouge de colère, atteint dans sa dignité, il vociférait :
"c'est oune traquénard ce défi coulinaire ! J'aurais dou m'en douter, dans le ristorante de mon plous ancien rival : Luigi."

Je vous épargne la suite de ses lamentations. Les écouter n'a pas été le plus difficile, mais cuisiner Luigi, çà n'a vraiment pas été commode. Non pas qu'il fut particulièrement habile en matière de mensonge, mais son accent était encore plus à couper au couteau que celui de mon grand-oncle. Je vous épargne nos échanges, riches en quiproquos.
Le propos du défi était de réaliser la meilleure version d'un entremet pâtissier italien dont la finesse était tout aussi illustrement connue que la difficulté de sa réalisation.

Fidèle à mes habitudes, je laissai le soin à mes collègues experts (tout notre service avait reçu l'invitation) le soin de relever les indices dans la cuisine, jusqu'à la marque et le modèle précis des robots ménagers. Il me restait la responsabilité des interrogatoires, ainsi que ma manie irrépressible de m'attacher à certains détails insignifiants.
J'avais bien senti chez Luigi, dans la pétillance de son regard et sa façon goguenarde de me toiser tout en frisant sa fine moustache blanche, qu'il était bien le coupable. Il prolongeait le défi à travers moi, le détective de la famille. Que j'échoue à résoudre l'énigme lui aurait servi à mettre la touche finale à son projet : humilier à jamais son concurrent de toujours.

Je suis d'abord arrivé à la conclusion qu'il n'avait pas pu saboter la recette en dehors du moment où il était venu accueillir par d'hypocrites embrassades Grand-tonton Ricardo, qui venait, tout juste sorti de la cuisine, annoncer à l'assemblée qu'on avait fini de dresser son fameux dessert. Mais après, il s'était suffisamment tenu à distance de son rival et de son oeuvre qu'il n'avait à aucun moment ne serait-ce que frôlé.

D'exquis, à la sortie de la cuisine, l'entremet au moment de la dégustation par le jury avait un arrière-goût immonde, indigne d'un chef. Alors que le dessert de Luigi, présenté auparavant n'avait bien entendu, recueilli que d'honorables félicitations. A ce dernier, sans doute il ne suffisait pas que son dessert fut le meilleur. Peut-être redoutait-il l'inverse, et s'était-il assuré de gagner par défaut, sans réelle opposition. A moins qu'il n'ait prémédité de réduire à néant son adversaire, par pure haine. Par chez nous, nous en connaissons de tenaces, et j'ai bien peur que cela soit justement le cas.

Tout le monde était fourbu. J'allais finalement congédier tout le monde. L'habit de Ricardo semblait tout aussi défraîchi que son humeur. Luigi semblait impeccable. Ce détail m'intriga.
On découvrit par la suite que Luigi s'était changé pendant que Ricardo faisait sa présentation.
Dans la buandrie du restaurant, du linge finissait de laver dans une machine : Une tenue identique à celle que Luigi avait sur lui. Avait-il fait disparaître les preuves ?
D'un regard vers lui j'ai compris, alors qu'il s'escrimait dans son patois à dire qu'il se changeait plusieurs fois par jour, dans un souci d'exigence dans l'hygiène. Il regardait Ricardo, l'air de lui reprocher de ne pas être aussi à cheval que lui sur la propreté. Cette nuance de doute qu'il avait dans son regard m'a donné la solution.
Humectant mon index, je m'approchais de mon vénérable grand-oncle, alors que les yeux de Luigi se fermaient, comme pour reconnaître sa défaite. Après avoir passé mon doigt sur le devant de sa tenue, j'y goutai du bout de la langue : c'était du sel.
Mais pas n'importe quel sel. Sa consistance était poudreuse. On s'était ingénié à moudre ce sel pour qu'il ait la même texture que du talc ou de la farine, preuve de la préméditation. Luigi espérait que cette poudre passe pour autre chose. C'était une bonne idée : quoi de plus normal pour un chef pâtissier que d'avoir quelques traces de farine ou de sucre glace sur une tenue dont la blancheur immaculée n'a d'égal que celle de ces mêmes ingrédients ?

Luigi s'était ainsi saupoudré de ce sel glace et sous prétexte de lui faire l'accolade s'est arrangé de la sorte pour que la tenue de son rival de toujours, sortant d'une cuisine humide de ses vapeurs de cuisson, s'imprègne de ce sel à son contact.

Un des membres du jury était resté jusqu'au dénouement de l'enquête, par curiosité professionnelle puisqu'il était un écrivain renommé de romans policiers. Il avait eu le triste privilège d'être le premier à goûter à l'entremet saboté. Il vint me féliciter pour la rigueur mathématique, qui selon lui m'avait permis de restreindre le champ des possibles. J'ai rejeté ce compliment, à moins qu'il ne s'agisse que de mathématiques élémentaires car je n'avais fait qu'additionner deux et deux.

Nous convînmes ensemble du machiavélisme du procédé utilisé.
C'était assez pervers en effet, mon cher Isaac lui dis-je, d'avoir laissé l'autre chef gâter lui‑même son chef‑d'oeuvre, au moment où, en grand artiste qu'il est, il fit la courbette devant le jury, ignorant qu'il saupoudrait ignoblement son délicieux entremet.

Mais à titre professionnel, me répondit-il l'oeil amusé, le plus remarquable pour moi dans cette intrigue, mon cher lieutenant, c'est que l'arme du crime soit une salière !
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 7 Fév 2013 - 2:50

coucou ! y'a quelqu'un ? lk
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 7 Fév 2013 - 2:59

Y'a quelqu'un, l'Infré.
Je peux pas lire, pour l'instant, je me le suis réservé pour dans quelques jours...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 7 Fév 2013 - 9:29

Oui, y'a quelqu'un j'ai commencé à lire je n'ai pas fini, je repasserai..
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2719
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 7 Fév 2013 - 23:50

Une histoire qui ne manque pas de sel, madre de dios.
Revenir en haut Aller en bas
cathecrit
Collectionneuse d'éphémère
avatar

Nombre de messages : 1368
Localisation : Ailleurs mais avec vous.
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 8 Fév 2013 - 5:22

Je subodore une piquante histoire salée que je reviendrai lire plus tard, promis.
Bisous l'infré
Enfin j'ai envie de dormir........ zzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91073
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 8 Fév 2013 - 13:52

C'est marrant ces jeux-là. Ils mènent toujours à l'étonnement, quand on en voit le résultat. J'aime bien, et en plus je sens que ça a été un plaisir que de composer ce texte !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 8 Fév 2013 - 23:30

Quelle verve ! Il va falloir remettre les défis plume en route un de ces quatre..
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 9 Fév 2013 - 5:30

Ouaich, salut les LUs, bisous de mwa et de mon chéri à vous.

bah oui, nous avons eu quelques idées et mon doudou d'amouuuuuuuur m'a dit " tiens et si...?" alors voilà. Nous nous sommes imposés un texte par semaine, avec thème et mots, et chacun dans son coin écrit son texte . Voilà que ce soir - donc le vendredi 8 février 2013, je précise passke là nous sommes le samedi 9 2013 et qu'il est 3h30 du mat - nous avons, pour la première fois, écrit selon le même thème, avec les mêmes mots imposés, et alors ça donne des textes différents, nous rigolons bien et nous faisons marcher notre cervelle ! yesss ! bientôt nos deux textes seront publiés. bisous ça fait du bien de se remettre à l'écriture et de retrouver le forum. Mais je ne vous avait pas oubliés , sachez-le . BIIIIIIIIIISOUUUUUUUUUUUUUUUS
Revenir en haut Aller en bas
poxy91

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 9 Fév 2013 - 19:28

Complètement déjanté par ici. L'infréquentable à fréquenter et youp la boum!
J'y reviendrais.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 16 Fév 2013 - 23:31

oups désolée pour mon "ya quelqu'un" ça se fait pas de demander après une si longue absence. MIlle excuses. Je ne me suis pas rendue compte de ma façon cavalière. bon un truc que je ne ferais plus, promis juré.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 16 Fév 2013 - 23:32

merci tous et toutes ! merci merci merci
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 25 Mai 2013 - 3:07


VengeanceS MesquineS de l'infréquentable

Vengeance numéro un
Si tu me donnes du boudin
Du boudin de La Boutin
Même si tu m'en donnes pour rien
Je n'en voudrais point.
comment oser
Oser se moquer
d'une mastectomie
d'une femme si Jolie
Se moquer de sa souffrance
Et écrire sa sentence
Et écrire ses rires
quel manque de décence
C''est se moquer de toutes les femmes
toutes les femmes en larmes
se moquer de soi-même
Et ça se dit chrétienne...
Et ça se dit humaine
Elle a décidé
de médiatiser
son combat contre le cancer
et vous, vous vous traînez plus bas que terre
Ce que vous avez dit est pitoyable
méprisable
vous vous hissez sur un trône,
mais vous manquez de neurones
Ce qui vous sert de boîte crânienne
Ne contient rien du tout.
J"aurais pu faire plus long
Mais non
Je m'en fous.
Il vous reste à regretter
Et à vous faire pardonner.


Le mariage gay Vn°2
LE mariage gay
Je trouve ça gay
Et ça me dérange pas
Des gens comme ça
Tous les gens ont des droits
Les droits sont pour les gens
Ce sont des gens
Juste des gens
Un homme et une femme
Une femme et une femme
Un homme et un homme
Deux personnes qui s'aiment
J'aime.

et y'en aura d'autres, des vengeances.... gnarrr gnarrr gnarrr


Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 25 Mai 2013 - 14:07

Oui, tu as l'air remontée dis donc...
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 25 Mai 2013 - 17:11

Ben oui, ça m'énerve, cet étalage de méchanceté et de connerie. Alors je me venge ... à ma manière. Et ça fait du bien, comme quand je mange du chocolat bisous lk Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes et poésies de l'Infréquentable
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contes et poésies de l'Infréquentable
» L'infréquentable : projet d'une soirée conte.
» ARDITI, Metin
» Contes (Perrault et autres)
» Ici Vos Poésies En Vers Libres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: