Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contes et poésies de l'Infréquentable

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
L'infréquentable



Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 30 Aoû 2014 - 23:50

Comment dire...depuis quelques temps, disons deux ans, je tente de me battre contre les souffrances faites aux animaux...Mais bien sûr je n'oublie en aucun cas mes frères et sœurs humains, qui subissent injustice sur injustice. Je me bats...avec mes p'tits bras. Avec mon ordinateur, avec mes mots, mes contes, mes poèmes. Je ne suis ni la première, ni la seule. Et je m'émeus d'un tas de choses. Et je m'énerve d'un tas de choses aussi. Et je passe les infos...je me bats, sans cesse. ET je me fais des amis, des amies, aussi cinglées que moi . Cinglés, cinglées..enfin c'est ce que disent ceux-là qui ne comprennent pas que le mal que tu fais à l'autre, c'est à toi que tu le fais en premier lieu. Que tu le fasses à un autre être humain, ou que tu le fasses à un animal.Avec la différence majeure qu'un être humain parle, pleure, crie, manifeste d'une façon ou d'une autre son bien-être, son malaise, sa joie. Mais les animaux ? Eh bien leur corps est un langage, leur façon de gémir ou d'aboyer est un langage. Un animal n'est PAS un meuble. T'as déjà vu, toi, une chaise courir vers toi, et te faire la fête ? Moi, non. mais les chiens, oui !!! Un chat te ronronne dans les oreilles, et tu t'endors paisiblement. Un oreiller de bonne facture ne chasseras jamais tes cauchemars...un chat, par sa présence, oui. Un chien aussi. Tiens, d'ailleurs, le jour où j'aurais des chiens, ils ne passeront pas les nuits dehors. Avec moi . Toujours. Et fuck it pour ceux qui sont pas d'accord. J'arrête ici ma tirade, vous en savez assez. bises et bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 30 Aoû 2014 - 23:51

Poème
-
http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/1284184/actualites+faits-divers/le-maitre-d-ella-retrouve#.VAIoVLQ2Luu

Pour Ella, chienne retrouvée squelettique
-
Ella , Ella que deviens-tu ?
Sur une horrible photo je t'ai vue
Pauvre chienne affamée
pauvre louloute abandonnée
Pauvre petite maltraitée
Ella Ella que deviens-tu ?
As-tu repris du poil de la bête ?
As-tu trouvé un bon et gentil maître ?
Es-tu morte de maladie et désespoir
ou bien fais-tu la belle devant un miroir ?
Tu es si triste que j'en pleure
Caché sous les branches d'un saule pleureur
mal au cœur
Ella Ella dis moi dis moi
que tu es heureuse quelque part
Que tu as effrayé tes cauchemars
Qu'ils ne reviendront plus jamais
Mais je voudrais souhaiter
Qu'ils hantent ceux qui t'ont fait ça
Ella Ella Dis moi dis moi
Que l'humain vaut encore quelque chose pour toi
Dis quelque chose aboie, aboie !
Pour montrer que tu vis
que tu es pleine de joie
Que ton heure d'entrer en Paradis
Est très loin de toi ...
Ella Ella
Te connaitre aucune chance
J'espère que ce poème
Te viendras aux oreilles
Ella Ella brave petit ange
Ces simples mots pour dire je t'aime
Revis et reprend confiance
J'espère que ce poème
Te viendra aux oreilles
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 31 Aoû 2014 - 23:09

Coucou l'infré !
Globalement, je suis d'accord avec toi. Les animaux sont des êtres vivant et souffrant, sinon pensant et raisonnant.
Il serait normal de les traiter avec respect et compassion, qu'ils soient domestiques ou sauvages.
Mais tu ne parles que de chats et de chiens, c'est à dire d'animaux relativement "humanisés". Que penses-tu des animaux d'élevage ? Je trouve que la vraie question se situerait plutôt là... bien que des animaux de compagnie soient maltraités, ce qui est honteux, ils mènent dans l'ensemble une vie confortable, et risquent surtout de mourir d'obésité.
Qu'en est-il de ceux qu'on appelle (et ça fait un peu froid dans le dos) les animaux de boucherie ? Ta révolte t'a-t-elle menée à devenir végétarienne ?
Quant à parler de faire dormir tes futurs toutous avec toi, c'est une idée bizarre et bien anthropomorphiste. Les chiens, sauf race miniature très fragile, sont faits pour dormir dehors, dans un endroit protégé des vents mais aéré comme une niche. Ils y sont plus heureux et c'est meilleur pour leur santé.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 1 Fév 2015 - 22:27

Végétarienne ? point encore, mais j'ai banni bon nombre de viandes de mon alimentation. Je me suis réduite à la volaille et au steak haché, ce dernier étant plus rare que la poule. je consomme également produits laitiers, oeufs, mais aussi j'essaie, depuis quelque temps, de bannir tout cuir de ma façon de vivre. Petit à petit, j'arriverais à être végé, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 1 Fév 2015 - 22:52

Une dame, qui se nomme Martine Maufort, a perdu son fils David un soir de juillet, il y a trois ans. Depuis, elle demande justice, car rien n'a été fait pour retrouver celui qui a tué un beau gosse de 26 ans, gentil , et ayant un talent fou pour le dessin. Et j'ai fouillé-fouiné sur internet pour me faire une opinion, pour tenter de me dire, que même si je suis à distance, je peux me forger une opinion. Cette dame, si je ne me trompe pas, est d'accord pour que je cite son nom.
Et j'ai vu sa photo, publiée sur Facebook, et donc le poème-portrait est venu.


Photo d'une maman amazone

Une belle femme battante
Telle une amazone
Contre les cyclones
Forte comme l'amarante

Une femme blonde comme les blés
Telle la Terre Nourricière
Voici une mère
Qui dans ses cheveux toute l'année
Rayonne l'été

Son visage est marqué
par les maltraitances
De l'absence
Mais pas massacré

Si belle dans sa détermination
Dans sa recherche de la justice
Car il s'est produit une abomination
On lui a tué son fils
Accident de voiture
Et prise de fuite
Et ensuite des tortures
la justice aussi prend la fuite
Devant cette mère éplorée
Qui ne demande qu'à être écoutée

Quel gâchis, quelle tristesse
A peine vingt six ans
Toute la vie devant lui
Et tout un tas de promesses
Vingt-six ans et du talent
Intelligent et gentil
Et tout ça arrêté
Fauché brutalement
Quelle tristesse, quel gâchis
Mais elle ne baisse pas les bras
Elle crie, elle écrit
Cette guerrière de la vie
Elle ne réclame que ce qui est juste
Seulement ce qui est juste

Elle vit pour ses deux enfants qui lui restent
J'espère qu'un jour elle trouvera
La Sérénité
Et la Paix
J'ai envie de lui dire "'ne t'en fais pas"
"Nous sommes tous là"
Mais même si c'est vrai
Ce ne sont que des mots
Même si le coeur y est
Nous n'avons que des mots
Mais vous n'êtes pas seule
Nous sommes là.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 26 Fév 2015 - 2:28

Parce que je dis des absurdités, que je me dis qu'un jour il me faudrait les écrire...et pourquoi pas les partager ?

L'oeuf, la poule, le boeuf
écrit le jeudi 26 février 2015 Gaga


Un œuf,
tout neuf
Joue au poker
Contre une mémère
Qui roule du derrière
Sans trop s'en faire
Il perd.

La mémère reluque un bœuf
celui-ci est célibataire
Mais ne veut pas de cette mémère
Qui ne rêve que de rouler carrosse
ET qui serait une vraie rosse
Si elle était mariée
Le bœuf se dit "okay"
Et se transforme en œuf
Qui joue au poker
Il gagne
S'achète une maison de campagne
et un poulailler.

et dans ce poulailler
il y a un œuf
tout neuf
qui joue au poker...
je m'arrête, je vais à la mer.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 31 Mai 2015 - 1:12

Enfin  ! Enfin j'ai pu finir , fignoler, ciseler un tit pouaime d'amour pour ma maman. Rêve
Et coïncidence, juste la veille de la fête des mères. Gaga
Un poème qui traînait depuis à peu près un an.
Et je suis fière de moi , ce qui n'est pas souvent, je vous l'accorde, mais là héhé, je me la pète. mdr <

_____

Juste pour dire

Le vrai pilier de la famille
En vérité c'est ma maman
Moitié sarment moitié jonquille
Elle est très belle moralement

Aujourd'hui toujours aussi belle femme
Un être humain tout simplement
je me réchauffe à sa flamme
Moitié jonquille moitié sarment

Elle a évité des naufrages
Et traversé bien des hivers
Quand d'autres personnes pleines de rage
Se mêlaient de ses affaires

Quand à son ascension sociale
C'est bien elle qui l'a gagnée
Par tous les concours de l'Éducation Nationale
Par le travail et la ténacité,

A elle seule revient la victoire
Personne ne peut la lui enlever
A elle seule revient la gloire
Elle seule est au sommet

Seule également à porter ses trois enfants
Sans en préférer un seul
C'était elle notre fortifiant
C'est notre maman

Moitié sarment moitié jonquille
mot d'amour de ton fils et de tes filles
Moitié jonquille moitié sarment
Juste pour dire nous t'aimons maman
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9762
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 31 Mai 2015 - 15:51


" Moitié jonquille, moitié sarment" Jolie trouvaille!
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 6 Jan 2018 - 14:20

Bonjour les gens !
tout d'abord, je vous souhaite une très bonne année, qu'elle soit meilleure que celle d'avant.
Ensuite, je vous dois une petite explication de mon absence :
J'ai vécu des trucs persos que je n'ai pas trop envie de raconter, même en privé, disons que j'ai commencé à régler certains problèmes psychologiques, et ça va un brin mieux, ensuite j'ai eu une absence d'inspiration concernant l'écriture.
Je crois que j'étais trop embourbée dans mes soucis pour pouvoir écrire correctement ^^
Maintenant que je suis un brin apaisée, je peux recommencer à écrire voili voilou.
Je vous fais des gros bisous
j'espère que vous allez bien
Rêve Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9762
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 11 Jan 2018 - 16:36


Ca va, merci, et vous?
T'es venue en bus? AngeR AngeR AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes et poésies de l'Infréquentable
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Contes et poésies de l'Infréquentable
» L'infréquentable : projet d'une soirée conte.
» ARDITI, Metin
» Contes (Perrault et autres)
» Ici Vos Poésies En Vers Libres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: