Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contes et poésies de l'Infréquentable

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
L'infréquentable



Nombre de messages : 1071
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 3 Fév 2011 - 23:15

et moi j'ai pas entendu lk

bon, alors en l'absence de thèmes, j'ai créé des petits délires à vous de les lire et de donner si vous voulez, votre avis :

Cigarettes en acrostiche

Ce poison infâme
Irrite notre relation
Gare au feu de la discorde
Ainsi qu'à la fumée des regrets
Redeviens toi- même
Et reçois de l'air pur
Tire un trait sur ce bâton
Tue cette envie empoisonnée
Et reviens à la vie
S'il te plaît


Et un petit délire complètement j'té après avoir lu "le parfum" de Patrick Suskind.

Calin fleuri
Tu hésites et tu recules
Dans le crépuscule
Tu te couvres de ridicule
Viens, viens que je t'em...brasse
Toi qui habites à Grasse
Viens que je te fasses un câlin
Au milieu des roses et des jasmins
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91077
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 3 Fév 2011 - 23:42

Le Parfum t'a inspirée. Je me demande ce que tu sortirais en lisant une pub pour Paic Citron.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 4 Fév 2011 - 18:16

ah oui tiens... mdr mdr mdr
j'vézy réchéflir .

Mais que penserait l'auteur du "Parfum" en lisant mon pouaime ? AngeR
J'aimerais bien savoir.

En attendant, voici une histoire-poème qui m'a été inspirée par une petite vieille dame très gentille qui nourrissait les pigeons.

Histoire d'amour

Le Roi des cacahouettes
Était fort amoureux
D’une jolie pigeonnette
Au plumage gris-bleu

Par amour pour elle
Il se laissa mûrir
Pour cette demoiselle
Il se laissa cueillir

Sans dire un seul mot
Il se laissa griller
Et souffrit tous les maux
En se faisant saler

Il eu tous les courages
Car il était amoureux
Et savait qu’après l’orage
Vient toujours le ciel bleu

Avec d’autres fut ensaché
Le paquet fut acheté
Et dans un bol renversé
Le Roi des cacahouettes
S’enfuit de façon discrète

Il roula, roula encore
Cogna tout contre une patte
De sa belle pigeonnette
La pauvre n’avait que peu d’esprit
Suffisamment pour qu’elle en souffrit

Elle regarda notre ami
Tout contre sa patte
Finalement elle le mord
Et d’un coup l’avala

Que croyez-vous qu’il arriva ?
Au lieu de descendre
Dans le gésier de sa belle
Il devint tellement tendre
Qu’il monta dans sa cervelle

Il devint donc l’esprit et l’âme
D’une pigeonnette de Paname
Elle se mit à roucouler
De façon merveilleuse

Et la pauvre délaissée
Devint une grande danseuse
Et savait tresser son nid
Comme nulle autre pareille

Dans un salon où on l’invitait
Le Roi des pigeons s’écria
"C ’est spirituellement dit"
Il envoya un message
Une demande de mariage
Par la Reine des Abeilles

Car, touché par le coeur et l’âme
De la pigeonnette de Paname
Il voulu en faire sa femme,
La Reine des pigeons de Paname

Elle répondit "je le veux bien"
Et ce fut une belle fête,
Pour le Roi et la pigeonnette
Tout est bien qui finit bien
Pour l’amour d’une cacahouette.


PS : Mon secret pour avoir écrit ce poème ? j'ai mélangé la tapisserie du plafond, la moquette, un brin de parquet,, une cacahouette, une plume de pigeon, et j'ai fumé la boulette ! mdr
Vous pouvez trouver ce poème que j'ai écrit sous le pseudo de Dona Quichotta sur le site d'Altermonde-sans-frontières .http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article1506


Dernière édition par L'infréquentable le Sam 5 Fév 2011 - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 5 Fév 2011 - 0:51

Elle est forte, la boulette, dis donc Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 5 Fév 2011 - 1:06

Pourquoi, t'en veux ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 5 Fév 2011 - 10:23

Sympa tes histoires d'humour
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 13 Fév 2011 - 14:34

Merci P@k@l !

Ah y est, Romane, j'ai mon texte sur Paic Citron !


La paic aux six némas

fichez-moi la paix, bande de citrons ! C'est ce que je leur ai dit, alors que je voulais voir "tron", mais pas six fois de suite.
parce que quand y'en a plus, y'en a encore. j'ai participé à un jeu, venir aux six némas avec six flacons de Paic citron, et non pas six cons de trons en pacs de six, et j'ai gagné le droit de voir "tron", puis je laisse les cinq places en héritage à cinq persones qui n'avaient pas eu de chance.
Mais les citrons du début de mon texte faisaient un brin trop de bruit alors j'ai crié un tantinet.
Puis, pour montrer que le film "tron" et mes héritiers étaient heureux d'avoir vu ce film, nous avons fait des bulles, et sommes sortis en glissant.
Ceux et celles qui devaient faire le ménage n'ont qu'à eu balancer de l'eau et passer la serpillère.
le cinéma n'a jamais été aussi propre.

Les six trons s'en sont allés et j'ai retrouvé ma paic.


Ouais, heu là j'en suis sûre: ça ne passera JAMAIS à la postérité ce truc, à moins que... à moins que je ne le lise sur scène...je me demande quelle serait la réaction du public mdr Gaga
Revenir en haut Aller en bas
l'atrabilaire

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 13 Fév 2011 - 20:56

Ça fleure bon l'ivresse ou la pénurie de sommeil.
Paic sur l'haltère ozone de bonne folle ondée !

Et si 6 scies scient 6 troncs, 606 scies scient 606 troncs. et caeteron...

Et tron : l'héritage
De guerre l'un
Et paix dans l'aut'

Et... euh... c'est contagieux le parquet ?
On m'y reprendra plus ! Rage
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5255
Age : 53
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 13 Fév 2011 - 21:30

Oh Aligot ! Une infréquentable et un atrabilaire sur le même fil !!! pale

Au fait l'Infré, tu peux porter un tronc ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 13 Fév 2011 - 23:09

Oula, tu as raison lulu : si l'infréquentable et l'atrabilaire s'en vont en guerre, ça fait froid dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
l'atrabilaire

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 14 Fév 2011 - 5:23

lucaerne a écrit:
Au fait l'Infré, tu peux porter un tronc ?
On dit : porter un toast. tchin
et plutôt 6 fois qu'une ! tchin tchin tchin tchin tchin
Non mais des foies...
Hips !Rage
On ne m'y reprendra pas de tchin tchin tchin tchin tchin tchin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 14 Fév 2011 - 10:07

Dis-moi l'Infré, tu t'es presser le citron où t'as bu du Paic AngeR
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Le roi et les deux coffres   Mer 16 Fév 2011 - 2:49


ch’tite n’istoire qui donne à réfléchir...
vendredi 28 mars 2008

...et à raconter aux enfants dès l’âge de 3 ans jusqu’à 120 ans ou plus. Je précise : cette histoire n'est pas de moi, elle est d'origine orientale.


Un roi recevait des personnes dites "d’importance" : des princes, princesses, ambassadeurs, ambassadrices, etc...

Le banquet battait son plein, quand trois hommes entrent ; trois hommes recouverts de poussière et de haillons, les pieds en sang...

Le roi aussitôt, avec ses serviteurs, se précipite, serre dans ses bras ces visiteurs de si pauvre allure, leur donne à chacun une chambre, et leur offre nouveaux habits, nouvelles chaussures, un bain, et... non seulement les sert lui-même, mais en plus leur donne les places au banquet à côté de lui.

Aussitôt, voyant cela, les invités du roi discutent entre eux, et l’un d’eux l’interpelle :
"Mais pourquoi traites-tu ces vagabonds comme des princes ?"

Le roi sourit, et dit à ses serviteurs d’apporter deux coffres, l’un est en bois vermoulu, légèrement moisi, les serrures rouillées ; l’autre est magnifique, en argent et en or, incrusté de pierreries.

Le roi invite celui qui a parlé à choisir un coffre, et à l’ouvrir.

L’autre s’exécute, et choisit évidemment le coffre le plus beau ; il l’ouvre... et à ses yeux horrifiés s’étale des os et des crottes animales, de plus une odeur rappelant à la fois la crotte de chien fraîche et l’œuf pourri agresse ses narines.

Pris d’un petit malaise, il referme précipitamment le couvercle, tandis que le roi ouvre les fenêtres de la salle, puis revient se poster à côté du coffre en bois vermoulu ; il l’ouvre, et aux yeux éblouis de l’assemblée brillent des bijoux, mêlés à des pétales et des feuilles de plantes odorantes ; puis il referme le couvercle et là se met à parler.

"Il y a deux sortes de personnes sur la planète ; ceux qui, comme ce coffre de belle apparence sont pourris à l’intérieur, et ceux, qui ne sont pas forcément bien habillés mais qui recèlent des merveilles à l’intérieur, et ne demandent qu’à les partager".

Il paraîtrait que cette histoire est le récit des nombreux exploits du Roi Salomon, mais en fait, peu importe, ce qui compte, c’est l’enseignement à tirer de ce texte.

C’était mon petit grain de sel de printemps, histoire de...

Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 7998
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Jeu 17 Fév 2011 - 0:40

Dis l'infré, il parle du livre photos et de l'association de Marie-Pierre dans le "femme actuelle" de cette semaine. Ca va faire une super publicité !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 20 Fév 2011 - 23:04

Merci Blue, j'ai envoyé un sms à Marie-Pierre, l'est toute contente, la dame ! Rêve
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 21 Fév 2011 - 16:46

Je trouve que pour quelqu'un d'infréquentable, tu as beaucoup de visites....et je comprends fort bien pourquoi ! tchin
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91077
Age : 63
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Mar 22 Fév 2011 - 2:31

L'histoire du Paic Citron me rassure : tu es toujours en pleine possession de tes moyens, l'Infré. Laughing

J'adore l'histoire qui suit. C'est marrant d'être tombée dessus aujourd'hui. En décompressant un peu, il y a quelques minutes je pensais à des gens que j'ai croisés fortuitement sur mon chemin de vie. Certains aimaient dire qu'ils s'employaient à faire le bien et ne l'ont pas prouvé. D'autres ne disaient rien, mais ils ont été là au bon moment, à chaque fois, pour réconforter. Ce n'était pas des actes immenses de nature à renverser le monde. Mais c'était grandiose parce qu'une poussière peut prendre des allures royales, là où des grands déploiements rament dans le vide. J'en étais là de ma réflexion, quand je suis arrivée sur ton fil. Comme quoi, le temps a bien fait les choses, c'était bien que j'y arrive ce soir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1430
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Mar 22 Fév 2011 - 13:04

Complètement déjanté et loufoque, j'aime beaucoup, on ne se prend pas au sérieux, les délires partent dans tous les sens, ça fait du bien de te lire, j'adore les see troncs

Et l'histoire de l'habit ne fait pas le moine version conte, bien envoyé.
Bon après, je suis ultra coquette, j'adore les robes, les couleurs, les bijoux, ça me passionne.
Mais je suis gentille de l'intérieur..
Revenir en haut Aller en bas
janekmarilka

avatar

Nombre de messages : 548
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Mar 22 Fév 2011 - 19:37

L'infréquentable a écrit:

ch’tite n’istoire qui donne à réfléchir...
vendredi 28 mars 2008

"Il y a deux sortes de personnes sur la planète ; ceux qui, comme ce coffre de belle apparence sont pourris à l’intérieur, et ceux, qui ne sont pas forcément bien habillés mais qui recèlent des merveilles à l’intérieur, et ne demandent qu’à les partager".

[i]Il paraîtrait que cette histoire est le récit des nombreux exploits du Roi Salomon, mais en fait, peu importe, ce qui compte, c’est l’enseignement à tirer de ce texte.

C’était mon petit grain de sel de printemps, histoire de...


plutôt...
Un petit grain de sable dans les rouages...
non ?
Ange
contrairement à ce que l'on peut en dire
un petit grain de sable
ça met parfois de l'huile Smile
et ça empêche de grincer.

Ange
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 25 Fév 2011 - 21:08

Sur le site RESF, il est écrit un texte datant de 2007, de Monsieur Michel Tubiana, président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme à ce moment-là, je ne sais si il l'est encore aujourd'hui.
Le titre de son texte est "xénophobie d'état", ce qui m'a inspiré ce poème du même nom.


Ce poème se trouve sur "Altermonde sans frontère", sous mon pseudo "dona quichotta".

"Xénophobie d'état"


Xénophobie d’État,
N’est pas ma France à moi
Ce pays que j’aime
Exsude de la haine

Depuis ces attentats
En Amérique, là-bas
On s’est inventé
Des ennemis jurés

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Puisqu’ils n’ont rien fait
Ceux qui vivent ici
On leur a attribué
Des milliers de méfaits

Adieu les Droits de l’Homme
Bonjour Démagogie
Je n’ai jamais voté
Pour ce manque de respect

Comment un pays
Qui porte comme bannière
Liberté, Égalité, Fraternité
Se conduit comme un faux frère

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Ce n’étaient pas nos ennemis
Mais maintenant ils le sont
Nous avons vraiment le don
De perdre tous nos amis

Pourquoi cette haine gratuite
Les Français contre les Français ?
Pourquoi cette haine gratuite
Par l’État instrumentée ?

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Alors ils inventent des lois stupides
Emmenant mon pays vers le suicide
Alors ils disent des choses
Mais leur propre vie se nécrose

A la télé, ils osent nous dire
Qu’il faut être exemplaire
Que ce sont les meilleurs
Et qu’il faut faire la guerre

Alors qu’ils manquent de coeur
Et surtout d’intelligence
Et ils viennent nous dire
Qu’ils travaillent pour notre aisance

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Tous leurs discours et leurs actes
Sont de la poudre aux yeux
Nous le peuple nous prenons acte
Que nous sommes plus riches qu’eux

Plus riches en gentillesse
En respect humain
Et ce n’est pas de l’adresse
Quand nous serrons des mains

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Et plus riches en amour
Et en toutes qualités
Nous n’allons pas à rebours
Contrairement aux stupidités

Qu’on nous assène à la télé
Nous sommes heureux de vivre
Ils ne peuvent nous l’enlever
Nous sommes heureux d’être libres

Alors qu’eux sont prisonniers
De leurs haines sans objets
Juste pour épater
Leurs voisins frontaliers

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

La xénophobie d’État
Doit être condamnée
Ceux qui l’ont instituée
Doivent être expulsés

Tu n’aimes pas la France
Alors quitte-là
Si tu lui causes souffrance
Emprisonné tu seras

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

1944 plus jamais ça
S’était-on juré
Plus jamais ça
Mais ça a recommencé

Je n’ai pas voté
Pour ces petits minables
Qui se croient sauvés
Mais qui sont misérables

Xénophobie d’État
L’Histoire te jugera
Xénophobie d’État
L’Histoire te jugera

Xénophobie d’État
L’Histoire te jugera
Xénophobie d’État
L’Histoire te jugera

Tiens, minable,prends ça dans la tronche !


Dernière édition par L'infréquentable le Sam 26 Fév 2011 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8300
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Ven 25 Fév 2011 - 23:10

Dis donc ça déménage, hein, t'es fâchée on dirait... mdr

Je trouve que ça ferait une chanson bien frappante, le rythme est là, les mots aussi.
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 26 Fév 2011 - 23:10

Je l'avais vu arriver, le Sarko, je l'avais vu !
D'ailleurs je n'avais pas voté Ségo par admiration pour elle, mais parce que je ne voulais pas de cette heuu ...autre personne !
Et je n'ai pas supporté, ni ne supporte encore maintenant, sa politique envers d'abord les personnes sans papiers, ni sa politique actuelle, dans tous les domaines, d'ailleurs.
Si la colère est un moteur pour que j'accomplisse des choses positives, humainement solidaires, alors voilà, même si ce n'est qu'en signant des pétitions et en écriture.
Chacun à sa manière fait ce qu'il peut pour que le monde soit un petit peu meilleur.
Y'a du boulot ! Nous nous souhaitons tous bon courage ! duel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 27 Fév 2011 - 21:09

J'aime ça, encore! encore!
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Sam 5 Mar 2011 - 16:19

Tiens, la robe jaune...je viens d'en causer dans "blog de l'infré".

Souvenir d'une robe jaune à rubans

je me souviens d'une robe jaune
Que je portais tout le temps
je me trouvais très belle et drôle
quand c'était au tour de maman
de la repasser aux épaules
jusqu'aux jolis et longs rubans

je l'aimais tant que je la portais
à partir du mois de mai
Je ne faisais que la réclamer
Tant que durait l'été
Taillée dans du tissu crépon
Avec des rubans partout
Il fallait prêter attention
A ne pas faire de trous
Ni de créer de faux plis
Sinon adieu l'harmonie

Et un jour j'ai su repasser
des grandes surfaces et les coins
Du coup ma robe m'intéressait moins
Mais comme je voulais la porter
c'est moi qui m'en occupait

Et puis un jour j'ai grandi
Adieu ma robe et ses folies
Adieu aussi tous les rubans
Ils sont emportés par le temps

Il me reste le souvenir
D'un éclat de rire
D'un rayon de soleil
Et de l'été

il me reste le souvenir
d'un éclat de rire
d'un rayon de miel
et de l'été




Gaga
Revenir en haut Aller en bas
janekmarilka

avatar

Nombre de messages : 548
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Dim 6 Mar 2011 - 22:08

L'infréquentable a écrit:
Souvenir d'une robe jaune à rubans

je me souviens d'une robe jaune
Que je portais tout le temps
je me trouvais très belle et drôle
quand c'était au tour de maman
de la repasser aux épaules
jusqu'aux jolis et longs rubans

je l'aimais tant que je la portais
à partir du mois de mai
Je ne faisais que la réclamer
Tant que durait l'été
Taillée dans du tissu crépon
Avec des rubans partout
Il fallait prêter attention
A ne pas faire de trous
Ni de créer de faux plis
Sinon adieu l'harmonie

Et un jour j'ai su repasser
des grandes surfaces et les coins
Du coup ma robe m'intéressait moins
Mais comme je voulais la porter
c'est moi qui m'en occupait

Et puis un jour j'ai grandi
Adieu ma robe et ses folies
Adieu aussi tous les rubans
Ils sont emportés par le temps

Il me reste le souvenir
D'un éclat de rire
D'un rayon de soleil
Et de l'été

il me reste le souvenir
d'un éclat de rire
d'un rayon de miel
et de l'été
Gaga

bien joli rayon de soleil
même teinté de mélancolie bisou
Revenir en haut Aller en bas
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   Lun 7 Mar 2011 - 0:41

Merci Janek !
Et ma môman s'en souvient, de cette robe AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contes et poésies de l'Infréquentable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contes et poésies de l'Infréquentable
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Contes et poésies de l'Infréquentable
» L'infréquentable : projet d'une soirée conte.
» ARDITI, Metin
» Contes (Perrault et autres)
» Ici Vos Poésies En Vers Libres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vos recueils de poésie-
Sauter vers: