Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Télémédecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Télémédecine   Mar 26 Oct 2010 - 14:00

La télémédecine va être mise en place en France. On pourra donc "consulter" un docteur via internet.
Objectifs invoqués :
Lutter contre le problème de l'isolement.
Résoudre le problème des "déserts médicaux".

C'est moi qui ai un problème de compréhension de ces deux problèmes ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Télémédecine   Mar 26 Oct 2010 - 16:55

Oui, bon, ben c'est en adéquation avec l'absurdité de tout ce qu'on met en place. Ils confondent mieux et pire, à croire...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Mar 26 Oct 2010 - 19:05

Oui, y'a du bon et du mauvais. Si les objectifs sont ceux-là, c'est pas terrible.
Moi je vois plutôt ça comme une façon d'éviter d'aller voir son médecin pour des conneries... et de faire casquer 22 euros à la sécu pour des rendez-vous pas "vitaux" mais néanmoins nécessaires.
Du style :
- renouvellement d'ordonnance que ça fait 10 ans qu'on prend le même médicament sans problème
- certificats médicaux pour le sport du môme qui reviendra de toute façon dans l'année parce qu'il aura un rhume, une bronchite, une gastro, voire les 3 en même temps.

Moi desfois ça m'embête carrément de prendre rendez-vous chez mon médecin quand je sais que je ne suis pas malade. Ou alors quand je sais grosso modo ce que j'ai et que comme j'ai eu la même chose l'hiver dernier y'a de grandes chances pour que ça soit pas ça. Et que dans le pire des cas si c'est pas la même maladie, eh bien je consulterais pour de vrai.
Finalement, on fait bien la même chose avec l'automédication... là c'est un peu pareil sauf qu'on aura demandé conseil à un médecin avant... sans lui squatter un rendez-vous dans son agenda déjà chargé.
Exemple : l'hiver dernier j'ai fait une sinusite, exactement les mêmes symptomes que l'hiver d'avant où mon médecin m'avait prescrit des antibiotiques. il m'en restait donc je les ai pris et ma sinusite s'est passée sans passer par la case docteur. Si je n'avais pas eu des restes, j'aurais du consulter, alors que le rendez-vous n'était pas "vital" (et si c'était pas la sinusite, les antibio n'auraient rien fait et j'aurais pris rendez-vous, cette fois, pour un diagnostic).
Enfin voilà, je trouve que ce n'est pas une si mauvaise idée.
Il faut que ça soit utilisé à bon escient. Mais à mon avis ça n'empêchera pas les gens qui ont vraiment besoin (ou envie) d'aller voir leur médecin d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Mer 27 Oct 2010 - 9:29

Que chacun téléphone comme Lily à son médecin traitant qui le connaît bien pour une babiole, avant, c'était gratuit. Le problème actuel est que tout ce que fait désormais le médecin est côté en actes que ce dernier doit valider via son ordinateur. Pour le médecin en libéral, cela va dans les comptes de l'URSAFF et de la sécurité sociale et le salaire du médecin en dépend. Donc, ce que faisait gratuitement tout médecin avant avec ses patients doit lui aussi être côté. Il faut pour celà d'abord lui trouver un nom. Téléservices pour une communication téléphonique, c'est bien: ça fait moderne. Ensuite, il va falloir étalonner ça avec les syndicats. La longueur du coup de fil, l'information y transitant. Un jour, je me rappelle, j'étais pour un bobo chez mon médecin. Le téléphone sonne. Un de ses vieux clients.
-Docteur, ce matin en me levant, je n'arrête pas de tousser. Dites-moi si j'ai pas le cancer?
-Monsieur Machin, si vous voulez qu'on examine ensemble votre question, passez plutôt à mon cabinet.
-Non, mais je n'ai pas que ça à foutre, vous pensez donc qu'à gagner du pognon sur mon dos!
-Clic! (bruit du téléphone qu'on raccroche).

Cette conversation a duré moins d'une minute et a été prise sur le temps de ma consultation. Le fait que le médecin soit un peu sec avec ce malade s'explique par le fait qu'il le connaît bien. Mais, cet appel pouvait également provenir d'un anonyme souffrant réellement du cancer et on frôlait la non assistance à personne en danger.
Le mieux aurait valu alors que ce fut la secrétaire médicale qui réponde au téléphone permettant au médecin de se concentrer alors sur son vrai malade: moi qui avait fait le déplacement dans son cabinet. Seulement, à l'heure de la consultation, ladite secrétaire avait débauché. Mon docteur ne gagnant pas suffisament de sous pour payer une secrétaire à temps plein.

Si on fait peser sur le médecin de ville la permanence d'écoute téléphonique des soins qui incombe au 15 et qui coute une fortune à l'hôpital, on risque d'étouffer la médecine de ville. Ce que dit un ministre de la Santé: c'est jamais gratuit!
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Télémédecine   Mer 27 Oct 2010 - 19:58

Franchement, aller voir son docteur pour des "rendez-vous" annuels me semblent très loin d'être inutile.
Lorsqu'on prend un médicament sur le long terme, il est plus que nécessaire de faire un point régulier. Une fois par an me semble un minimum.
Pour les certificats sportifs des enfants, ça permet de faire un bilan complet : taille, poids, état du dos, vue, ouïe, vaccination, petits problèmes éventuels... Là non plus, rien ne me semble superflu, d'autant que dans certaines régions, la médecine scolaire ne les voit plus chaque année.
Même chose pour la médecine du travail qui, dans certains secteurs, ne remplit absolument plus son rôle. Ou pour les personnes qui ne travaillent pas.

On ne me fera jamais croire qu'on peut réaliser une bonne consultation médicale par téléphone. Ni assurer le suivi d'un patient.

Une telle mesure va donc être un prétexte supplémentaire pour ne pas s'attaquer au problème de la désertification sanitaire, pour encore plus centraliser les services d'urgence (encore des structures de proximité à la trappe... pour ce qu'il en reste). De plus, on recule encore un peu (bientôt le précipice) dans le domaine de la prévention. En oubliant que cette dernière a été, de tous temps, un facteur déterminant de l'amélioration de notre santé.

Régression, régression, régression...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Jeu 28 Oct 2010 - 10:11

Quand j'ai commencé ma carrière, il y a 28 ans à l'hôpital, on faisait de la prévention. C'est à dire que les gens pouvaient nous téléphoner de façon anonyme pour discuter de leur inquiétude à propos d'un enfant, d'un ado qui n'irait pas bien dans sa tête ou dans son comportement. Au besoin, on proposait un rendez-vous. Au besoin, ensuite, on proposait un traitement: rééducations, thérapies, orientations, etc;
Aujourd'hui, notre fonction n'a pas changé sauf que pour justifier de nos postes, de notre service de pédopsychiatrie, nous devons faire des actes. C'est à dire qu'à chaque fois que quelqu'un nous téléphone, nous devons nous arranger pour faire venir ce "client" le plus vite possible à la consultation pour faire un acte. En effet, de lui parler au téléphone n'est plus rentable.
Arrivé à la consultation, le client doit décliner son identité afin que nous lui ouvrions un dossier médical. Ce dossier ne peut être validé qu'à la condition expresse que, nous autres spécialistes, attribuions à cette personne un diagnostic psychiatrique. C'est seulement après que notre acte est comptabilisé par les instances administratives (l'agence régionale de la Santé) que sera renvoyé alors du ministère l'argent nécessaire au budget de notre hôpital pour payer nos salaires.
Ainsi, actuellement, lorsque des parents viennent nous voir pour nous présenter leur enfant dont ils s'inquiètent, (peut-être à tort, mais vous connaissez comme moi les parents) nous ouvrons trois dossiers comportant trois diagnostics psychiatriques: un pour le papa, un pour la maman, un pour l'enfant. Ces dossiers numériques permettent ainsi à l'hôpital de pointer notre activité, (des fois qu'on fouterait rien).
La seule différence qu'il existe entre notre fonctionnement d'il y a 28 ans et le fonctionnement actuelle est que pour prévenir la maladie mentale dans la population nous devons désormais ficher chaque consultant et lui attribuer une étiquette de malade mental.
Donc, il faut que vous sachiez que, dès lors que vous vous adressez à un psy de l'hôpital public français, c'est encore gratuit mais vous êtes devenu pour les instances un malade mental.
Ce qui fait que plus on prévient la maladie mentale, plus on a de malades mentaux. Nous, les psys de base, on soigne les gens, pas le directeur. Personnellement, à l'heure où je vous parle, je pense que son cas est désespéré.
Enfin, à l'hôpital psychiatrique, c'est un peu comme ailleurs, plus on est de fous, plus on
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Télémédecine   Jeu 28 Oct 2010 - 10:50

Vic Taurugaux a écrit:
Ce qui fait que plus on prévient la maladie mentale, plus on a de malades mentaux.
Bah... comme ça, ça correspond un peu plus à la réalité... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Jeu 28 Oct 2010 - 11:33

Je suis d'accord sur la nécessité de faire des bilans régulièrement, luca, mais dans le cas de mes enfants, il ne se passe pas 6 mois sans que je les emmène chez le doc pour une bronchite, une rhinite, une gastro ou ce genre de maladie pas grave et qui sont l'occasion de faire un bilan taille poids vaccins etc (ce que ne manque pas de faire le médecin). Ce qui m'énerve (et m'ennuie car effectivement je trouve en plus que c'est du temps perdu pour moi et pour le médecin), c'est de devoir aller voir le docteur exprès pour avoir un papier.
Pour le renouvellement d'ordonnance, ça dépend du médoc aussi. Moi c'était des antihistaminiques pour l'allergie... rien de préoccupant et de toutes façons je passe voir mon allergologue une fois par an pour le bilan idoine.

D'un autre côté je suis très automédication, je ne vais pas chez le médecin pour un petit rhume, y compris pour les enfants. J'y vais que si ça se prolonge ou que ça s'aggrave. Mais sinon vivent les vieux remèdes de grand-mère !

Et sinon je n'ai jamais appelé mon médecin en direct pour lui poser une question (en fait ça me serait meme pas venu à l'esprit !). Par contre ça m'arrive souvent de poser une question à un pharmacien, qui, en général et si c'est indiqué me dit qu'il vaut mieux consulter.

Je ne dis pas que la consultation par téléphone est une "vraie" consultation et qu'elle pourra remplacer la vraie consultation en présentiel. Mais pour certains trucs, cela peut soulager le médecin. Desfois quand je vois que je passe genre 10 mn chrono dans le cabinet et que je vais coûter 22 euros à la sécu je me dis que bon... mon passage chez le doc ne les valait peut-être pas !

Ceci dit, je ne pense pas que ça va aider à lutter contre la désertification sanitaire, je suis d'accord. Désengorger les médecins généralistes, oui, sans doute (et encore ce n'est même pas sûr, car les malades imaginaires notoires continueront d'aller voir le docteur "pour rien").
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 1:49

@ Vic : nous devons désormais ficher chaque consultant et lui attribuer une étiquette de malade mental.

Cette manie d'étiqueter... décidément, ceux qui décident ce genre d'obligation sont pourris de TOC.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 10:48

Moi j'dis : c'est les hypocondriaques qui plombent la sécu, qui creusent son trou avec leur bouches avides, leurs langues couvertes de plaintes, leurs narcissismes envahissants. Yaqua les exclure une bonne fois pour toutes de l'accès aux soins! C'est simple, non? mèche
AngeR
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 11:23

Voire les expulser une bonne fois pour toutes... mèche mèche mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 13:12

Yes!
mdr mdr mdr

lucaerne a écrit:

Lorsqu'on prend un médicament sur le long terme, il est plus que nécessaire de faire un point régulier. Une fois par an me semble un minimum.

Régression, régression, régression...
Sauf que certains traitements ne sont pas prescrits pour plusieurs mois, pour raison de précaution, pour leurs effets secondaires à suivre de près...

Bien sûr, grosso-modo, je fais partie de celles qui n'ont pas taxé la sécu outre-mesure. Surtout lorsque j'étais une trentenaire fringante! C'est vrai que j'étais aux premières loges pour constater les abus...
Lorsque mon audition a commencé à baisser, j'avais trente cinq ans. Je me suis dit: ça va s'arranger... je me suis adaptée, je ne voulais pas "m'écouter"! Ce n'était pas dans la culture familiale, lorsque j'étais ado, mes parents étaient artisans, l'assurance c'était pour la chirurgie, pour tous les autres soins, on payait de sa poche. Alors je suis allée au bout de ma résistance nerveuse et j'ai fini par craquer. J'ai démissionné et perdu tous mes droits... je suis très conne. Mais je ne le savais pas, alors (que j'étais conne...).
Pour le reste, ben je suis plutôt de constitution solide. Alors les dépistages systématiques, ce n'est pas trop ma tasse de thé, et puis je me dis encore que tout ça coûte cher à la sécu... alors j'espace... Là "on" m'a demandé à quand remontait mon dernier contrôle... euh... après avoir recherché dans mon classeur : six ans. Oui, bon, si j'aurais su... Là, j'ai rancart avec un beau mec! Son job, c'est anesthésiste... n'oubliez pas vos contrôles les aminches!
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Sister Filth

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 26
Localisation : L'âbime du désespoir.
Date d'inscription : 20/10/2010

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 19:34

Cool, je serais sous Valium toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Http://Valhalle.blogspot.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Télémédecine   Ven 29 Oct 2010 - 21:59

@ Zoé : six ans... c'est carrément déraisonnable ! Déjà que je suis contre "tous les deux ans"... Car si un cancer se pointe, il peut très vite se propager. Une fois par an, c'est le minimum que l'on puisse faire pour vérifier. Merde quoi, on balance du fric à tort et à travers pour des conneries, et l'essentiel est mis à la trappe...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Télémédecine   Sam 30 Oct 2010 - 11:30

Bah... bientôt, ils nous installeront une prise USB je-sais-pas-où (et je ne veux surtout pas le savoir What the fuck ?!? ) et on sera en connexion permanente avec le Système National de la Santé. Les contrôles et mises à jour se feront automatiquement pendant la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Télémédecine   Sam 30 Oct 2010 - 14:58

Autrefois, pour communiquer des choses importantes, rien ne valait le rapport physique à l'autre, la poignée de main pour sentir avec son corps le corps de l'autre. On se disait les choses les yeux dans les yeux, on se topait là et, les paroles échangées avaient valeur de contrat tacite pour avoir été éprouvées charnellement. On avait un médecin qui vous connaissait pour vous avoir examiné régulièrement au long des années, qui emmagasinait dans votre dossier médical vos analyses, le résultat des différentes interventions que vous aviez du subir, bref il savait votre état de santé. Vous pouviez alors en toute confiance lui parler de votre dernier bobo et lui posez la question qui vous taraudait: est-ce grave docteur?

Aujourd'hui, un docteur en vaut un autre. La Faculté le produit désormais aussi facilement que des clones grâce à l'invention génial du copié-collé. Les gens ne s'y trompent pas et cette nouvelle conscience a permis l'extension du « nomadisme médical ». Si la réponse de mon médecin n'est pas immédiatement satisfaisante: alors, j'en consulte un autre. Bien sur, ce zapping représente un coût exorbitant pour la sécurité sociale. Là où il suffisait d'une seule consultation, d'un seul examen, il s'agit désormais, pour répondre à l'angoisse du malade de démultiplier les prises de rendez-vous. Ce système devenant exponentiel quand on connaît la fâcheuse tendance atavique des médecins de se croire, ou plutôt simplement de s'auto-proclamer plus compétent que le collègue.

Alors, aujourd'hui la parole ne scelle plus aussi facilement la confiance, outil thérapeutique nécessaire entre un médecin et son malade. Chacun dispose d'un avocat qui traque chez l'autre la « faute » qui permettra de gagner l'éventuel procès dans le cas redouté où tout cela deviendrait grave. Pour sa santé, on n'est jamais trop prudent. Le malade a-t-il pu bénéficié de toutes les informations nécessaires quant à sa santé et aux traitements proposés? Son état lui permettait-il de les juger à bon escient? Lui as-t-on proposé un expertise médicale, une alternative ou lui a-t-il été opposé l'urgence vitale de lui appliquer le traitement litigieux? Le médecin est-il en possession des diplômes nécessaires lui permettant de produire un tel acte ou est-il sorti de son champ de compétence? Etc. Bref, mon docteur est-il un bon médecin ou un charlatan. Le pouvoir de persuasion d'icelui étant de plus en plus abaissé au fur et à meure de la croissance exponentiel « d'experts » démontrant par A+B le faute du confrère qui a eu le courage de soigner.

Face à cela, le patient utilise également des moyens de télé-communications aussi puissant qu'internet et qui peut, si on sait s'en servir invalider le diagnostic et le traitement préalablement prescrit.

Je reçois depuis deux ans un couple de parents pour lesquels le thérapeute de leur enfant a prescrit une thérapie de couple. En effet, quand cet enfant avait huit mois, sa mère avait une opportunité de carrière professionnelle supérieure à celle de son mari. Le couple a alors décidé que Madame travaillerait pendant que Monsieur, astreint à un travail pénible, pourrait rester à la maison pour faire le « papa-poule ». Malheureusement, ledit papa avait souffert dans son enfance et souffrait toujours d'une mère abusive qui ne le reconnaissait pas en tant que personne. Cette dame demandait alors à ses deux jeunes fils d'être complices de ses infidélités envers leur père. Les enfants étant tenus au secret d'un parent envers l'autre. A l'âge adulte, le frère aîné a su coupé les ponts avec cette mère aliénante. Monsieur est donc resté seul « loyal » envers cette mère qui le bafouait en lui imposant un secret si lourd. Si bien que Monsieur, ne pouvant dire non à sa mère, ne put pas plus dire non à son fils et se révéla un piètre éducateur, son jeune fils privé de limites contenantes allant de plus en plus mal.

Le problème du couple était alors de deux ordres. Comment Monsieur pouvait-il dire non à sa mère quand cette dernière s'immisçait tant dans sa vie privée (surtout le choix qu'il avait fait de sa femme) et comment Madame pouvait-elle retrouver en plus de son statut d'épouse légitime, un statut de femme actuelle en retrouvant du travail?

Monsieur ne pouvant affronter physiquement sa mère trouva alors le moyen de lui mettre une frontière en lui disant son fait grâce à des échanges de posts sur internet. Madame de son côté retrouva un emploi dans son entreprise d'origine grâce à des amis d'amis d'amis ayant eu vent de son affaire sur Facebook.
Parallèlement à notre rencontre physique de consultation de couple où chacun exprimait sa difficulté à parler à celui, celle avec lequel, laquelle, il ou elle partageait intimement la vie, le confort de ce couple a pu bénéficié d'un saut en avant considérable grâce aux »télécommunications », qui, à la façon dont je vous parle actuellement d'esprit à esprit, nous libère de toute communication physique.


Le forum nous montre quotidiennement combien « l'internet peut être un outil puissant » dans les relations interpersonnelles. Il ne remplace pas la nécessaire présence physique mais plutôt la démultiplie en la relativisant. Pourrait-il devenir alors un outil thérapeutique efficace dans la relation médecin-malade et ce, à quelles conditions?
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Télémédecine   Sam 30 Oct 2010 - 16:18

lucaerne a écrit:
Bah... bientôt, ils nous installeront une prise USB je-sais-pas-où (et je ne veux surtout pas le savoir What the fuck ?!? )

Je me ferais une joie de te l'installer... tong
Revenir en haut Aller en bas
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 29
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Télémédecine   Sam 30 Oct 2010 - 16:19

Ce que je trouve bizarre c'est que la possibilité de communiquer et de classer toutes les informations sur informatique devrait faciliter les choses alors que moi je trouve ça d'un compliqué... Depuis des mois je n'arrive pas à remettre ma carte vitale à jour, je dois encore faire tout un tas de démarches et apparemment je n'aurais une nouvelle carte que dans quelques mois, toutes les démarches à faire me donnent le tournis et me fatiguent, alors j'imagine pour des gens fragiles, malades, fatigués quel casse-tête!
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Télémédecine   Dim 31 Oct 2010 - 15:09

Vic, je nuancerais ton propos sur le nomadisme.
Pour avoir jusqu'ici vécu un "nomadisme" forcé, je constate que ne pas avoir eu un suivi médical plus stable est très usant.
Difficile de relier des liens, reconstruire une confiance, et ce tous les 2 ans. Il arrive un moment où on ne va plus chez le docteur, ou le moins possible. Et c'est finalement plus préjudiciable qu'autre chose.
Je vois autour de moi des amis dont le médecin constitue un vrai point de référence. Ils l'appellent lorsqu'ils ont un doute (et il répond gratuitement pour les petits bobos), ils passent par lui avant de "s'aventurer" chez un spécialiste...
N'ayant pas ce confort, j'en mesure le manque.

Jok... euh... je vais quand même attendre un peu hein... Mais le jour où, je te ferai signe, of course.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Télémédecine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Télémédecine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle prépa médecine choisir ?
» Médecine non traditionnelle
» [AIDE] Médecine : Android ou iOS ?
» La Médecine ouvre lundi la saison des prix Nobel
» Université de Médecine Montpellier-Nimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: