Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'art de vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 12:17

Je ne sais pas quelle est votre définition de l'art de vivre.

Je vous colle ici la rubrique Art de Vivre trouvée en bas de page du journal Le Point.



Navrant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 12:36

Enfin tout de même, ceci représente bien les dérives de notre pauvre monde, fait de pauvres humains décadents, le glissement pur et dur vers le gouffre, ou si vous préférez, le mur qui nous attend si nous continuons à réfléchir comme des dindes.

Que faisons-nous de notre cerveau, mes braves...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 15:10

Romane a écrit:
Enfin tout de même, ceci représente bien les dérives de notre pauvre monde, fait de pauvres humains décadents, le glissement pur et dur vers le gouffre, ou si vous préférez, le mur qui nous attend si nous continuons à réfléchir comme des dindes.

Que faisons-nous de notre cerveau, mes braves...

de notre cerveau..? Il y en a de moins en moins... mdr
Pour moi il n'existe pas d'"art de vivre", des moments de vie intense plutôt, genre : une partie de pèche à la ligne dans un camping de travailleurs cubains, le plaisir d'avoir fait découvrir la pétanque à des amis cubains, des moments privilégiés aux côtés d'amis archeologues djerbiens dans leurs fouilles, un lever de soleil au Dramont, un repas avec Jean Vilain...
La simple idée de l'existence d'un art de vivre me donne envie de gerber, cela présuppose une hierarchie de valeurs comme à l'époque de la royauté où il y avait les nobles et les manants, j'exècre ce mode de penser, je lui préfère le terme d'égalité, celui de fraternité qui se retrouvent tous deux dans l'idée de liberté...
Ah ca ira, ca ira les richards à la lanterne, y que viva la Libertad en el amor...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 15:51

Contrairement à toi, je n'ai pas du tout la même opinion sur ce qu'on appelle l'art de vivre. Pour moi, il s'agit de la qualité que l'on va accorder à la manière dont nous allons agencer notre vie, ou peut-être l'intention que l'on y met. Par exemple, tu cites une partie de pêche ou de pétanque ou que sais-je ; tu t'accordes cela, c'est-à-dire que tu ne passes pas à côté de ce plaisir.

En fait, à chaque fois que j'y pense, c'est l'image de filo qui me revient en tête, avec ce que je sais de lui qui n'a rien de secret hein, simplement pour l'avoir vu chez lui, et l'avoir vu chez moi ou ailleurs. Il se dégage de lui cette capacité incroyable de déployer un art de vivre enchanteur, même s'il traverse des galères dans lesquelles bon nombre d'entre nous dégringoleraient et n'auraient pas l'idée ou le réflexe (moi je dis "tripal" parce que ça vient du fond de soi, c'est une philosophie intégrée que l'on fait sienne) de cultiver cet art malgré la galère.

Je suis tombée par hasard sur l'image extraite pour illustrer la connerie et la dérive, mais il se trouve qu'il y a quelques jours, pour la millième fois j'ai pensé au vrai sens de l'art de vivre, en lisant simplement la recette que filo a postée :
http://liensutiles.forumactif.com/infos-culinaires-tours-de-main-f49/citrouille-potirons-et-autres-courges-t20145.htm

La façon dont le sujet est amené, la description de la recette, reflètent à mon sens l'illustration d'un art de vivre dans lequel je trouve un sens d'authenticité qui pour ma part me subjugue.

A l'inverse, d'autres exemples partout autour de moi me font frémir, car si l'art de vivre se résumait à un flash photo, la une d'un magasine, une montre dernier cri, ben ça me ferait mal aux tripes. D'ailleurs j'ai mal aux tripes parce que ces exemples pleuvent pendant que l'expression perd son sens au point de ne plus en avoir...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 16:02

Romane a écrit:
Contrairement à toi, je n'ai pas du tout la même opinion sur ce qu'on appelle l'art de vivre. Pour moi, il s'agit de la qualité que l'on va accorder à la manière dont nous allons agencer notre vie, ou peut-être l'intention que l'on y met.

je n'ai jamais pu agencer ma vie, je n'en ai pas eu la constance, des fois c'etait le temps qui me manquait (genre metier trop prenant, pas d'horaires etc...), la maladie, le couple qui barrait dans tous les sens, à croire que j'ai la capacité d'hiberner pendant de longues periodes et de m'ouvrir à la vie en de rares instants...Et pour moi c'est tant mieux, j'ai fui les certitudes...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 16:10

Tu sais, je ne pense pas que l'art de vivre ait quelque lien avec les certitudes. Ni avec les galères. Si je devais faire une comparaison, je dirais qu'il s'assimilerait à l'élégance* innée qu'on porte ou pas sur et en soi. Quelque chose comme ça.

* la classe intérieure, pas celle de la vitrine, bien sûr.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 16:17

je n'ai pas cette "chance", je n'ai pas "la vitrine" non plus... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 16:35

T'as peut-être pas la vitrine, mais peut-être que tu fais en sorte que ta vie soit constituée d'instants et de gestes savourés et savoureux, plutôt que n'importe quoi à l'arrache, tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 18:21

Tel que présenté ce n'est pas de l'Art et encore moins de la vie!

C'est la possession d'objets que n'importe qui peut pas acheter, qui en flanquent plein la vue, une vitrine, un vernis, mais une vitrine ça se fend et le vernis se craquelle vite. Je rejoins la notion de Sbrec de la société d'Ancien Régime avec ses Trois Ordres, seule la Noblesse possédait le raffinement et savait vivre. Sauf qu' ils ne faisaient rien de leurs dix doigts (travailler c'était déroger donc perdre sa noblesse) et de leur vie. Des parasites qui dictaient du haut de leur morgue le bon goût et l'élégance... Tout vient d'en haut et s'écoule vers le bas quand les ceux d'en haut on la bonté de lâcher quelques miettes aux manants.

Est ce que ça a si tellement changé? Il y a toujours une élite autoproclamée qui donne le ton, avec la Rolex que si t'en a pas une à 50 ans t'as raté ta vie! Si la vie se résume à ça pour eux, c'est grave.
On revient à l'éternel débat de l'être et du paraître, l'art de vivre c'est d'abord être, et il permet de se trouver soi, de savoir où et comment on se sent bien dans sa peau, dans sa tête... pas dans le prêt à penser, dans la déco In dont il faut s'entourer sachant qu'elle sera Off sous peu!
Le vrai raffinement n'est pas dans l'objet mais dans la façon d'être.
Mais ça c'est tellement dit et répété que ça en devient banal/cliché, sauf que... on le sait, mais on fait comme si pas et on court aprés le clinquant!

Ca existe encore les Manuels de "Savoir Vivre"?
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Lun 6 Déc 2010 - 19:52

Tryskel a écrit:
Tel que présenté ce n'est pas de l'Art et encore moins de la vie!

C'est la possession d'objets que n'importe qui peut pas acheter, qui en flanquent plein la vue, une vitrine, un vernis, mais une vitrine ça se fend et le vernis se craquelle vite. Je rejoins la notion de Sbrec de la société d'Ancien Régime avec ses Trois Ordres, seule la Noblesse possédait le raffinement et savait vivre. Sauf qu' ils ne faisaient rien de leurs dix doigts (travailler c'était déroger donc perdre sa noblesse) et de leur vie. Des parasites qui dictaient du haut de leur morgue le bon goût et l'élégance... Tout vient d'en haut et s'écoule vers le bas quand les ceux d'en haut on la bonté de lâcher quelques miettes aux manants.


Sais tu Trys, lorsqu'on a été étudiant à Nice fin des années 60, et qu'après une nuit de boulot au centre de tri postal on garait sa mobylette à coté de la jaguar payée par le père d'un autre étudiant on réalisait que l'Ancien Régime était de retour...
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Mar 7 Déc 2010 - 0:37

Je trouve ton analyse très fine et judicieuse, Ro.
En effet, j'ai toujours connu filo comme une personne profondément gourmand des belles et bonnes choses, et s'il doit se passer du matériel, il invente avec ce qu'il a quelque chose d'absolument raffiné et étonnant. Il suffit de voir comme il vous transforme un simple repas en un moment enchanteur, la table qu'il dresse avec parfois peu, mais avec tellement de goût, d'originalité, d'harmonie, comment il réussit à accommoder ce qu'il a dans son frigo pour en faire une recette somptueuse.
Elégance est le mot.
Ce n'est en aucun cas ce qu'on voit dans le lien, ces objets qu'on rattache à un "art de vivre" quelconque.
C'est une attitude qui transcende ce qu'on a, et surtout ce qu'on a pas, pour en faire un moment unique, délicat, un plaisir de tous les sens.
Je me trompe peut-être, mais c'est la satisfaction que j'ai lorsque je dresse une jolie table pour des amis et que de bonnes odeurs sortent de la cuisine, ou lorsque je choisis une tenue de danse et que tout est parfaitement en harmonie, jusqu'aux bijoux (est-ce si futile ?), et pas mal d'autres situations encore.
C'est donc un art de vivre tout à fait différent de ce qu'on entend ici, grosses voitures luxueuses et montres de prix...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Mar 7 Déc 2010 - 1:33

Oui. Je pense beaucoup à filo depuis son dernier séjour chez moi (avant le stage de l'été, donc). Son passage m'a marquée d'autant plus que j'étais extrêmement lasse et épuisée et qu'ensuite j'ai enchaîné sur le rythme que tu sais, entre déménagement/assemblée générale/journal/trois créations théâtre représentées trois fois le même soir sur trois dates rapprochées/entorse au genou, tout ça en même temps. Pour tenir, je me suis appuyée sur filo. Il ne le sait pas, je ne le lui ai jamais dit, ça sort ici à l'occasion du sujet parce que je n'ai pas meilleur exemple à offrir. A mes yeux, il symbolise à la perfection la définition de ce qu'est un art de vivre harmonieux.

Tu le décris par ailleurs à ta manière aussi finement que ce que je ressens, et je pense que tous ceux qui ont eu la chance de l'approcher durant quelques jours ou quelques heures ont du percevoir ce don incroyable qu'il a de transformer n'importe quoi en joyau.

Je suis navrée de la tournure que la société futile et chimérique donne à l'art de vivre, et quand je dis "la société" c'est bien des hommes et des femmes dont il s'agit. C'est comme ça qu'on peut pressentir la fin d'une civilisation, sa dégringolade... inévitable.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Mar 7 Déc 2010 - 16:22

"Sais tu Trys, lorsqu'on a été étudiant à Nice fin des années 60, et qu'après une nuit de boulot au centre de tri postal on garait sa mobylette à coté de la jaguar payée par le père d'un autre étudiant on réalisait que l'Ancien Régime était de retour... "

Pour avoir fait toutes mes études en bossant parallélement, je sais, j'avais même pas de mobylette lol! .... J'irais jusqu'à dire que l'Ancien Régime n'est pas "de retour" mais qu'il n'a jamais cessé d'être. La Révolution a conservé les ors et les fastes dans lesquels trône notre République, et n'a pas effacé les inégalités dues à la naissance.
Il ya toujours dans les têtes les manants rustres et frustes, et les gens raffinés et éduqués qui dictent les critères du bon goût. Et les gens "raffinés et éduqués" n'ont jamais loupé une occasion de me faire sentir que je n'étais pas des leurs. Un clivage qui n'est pas près de se combler au contraire. Et le "bon goût" se réduit toujours à la possession de choses plus chères et inutiles les unes que les autres.
On continue à refuser aux manants la reconnaissance d'une culture et d'un savoir vivre, alors ils singent les "grands", sans même en avoir conscience, parce qu'on ne veut pas qu'ils se conçoivent eux mêmes en tant qu'êtres. L'art de vivre est pour ceux qui le déterminent consubstantiel à leur caste de naissance, et n'a qu'une forme, seulement c'est une forme vide!

"Je suis navrée de la tournure que la société futile et chimérique donne à l'art de vivre, et quand je dis "la société" c'est bien des hommes et des femmes dont il s'agit. C'est comme ça qu'on peut pressentir la fin d'une civilisation, sa dégringolade... inévitable"

Paul Valèry disait que les civilisations sont mortelles. Un survol même bref de l'Histoire le montre, toutes les "grandes civilisations" sans exception ont fini dans la décadence, l'amollissement, la perte d'inventivité dus à la déliquescence d'élites qui ne remplissaient plus leurs fonctions.
Il est plus que grand temps de ne plus voir ça comme une fatalité quand ceux d'en haut se coupent encore plus de ceux d'en bas, on sait comment ça finit. En plus aujourd'hui on noie toute possibilité d'exprimer une culture différente dans l'uniformité de la mondialisation et de la pensée unique.
C'est chez des artisans, des mecs qui bossent de leurs mains que j'ai rencontré non seulement un savoir faire, mais un savoir être qui lui est indissociable.

Les élites telles qu'on les voit de nos jours ne font rien et ne sont pas. C'est malheureusement ce miroir écaillé qui est le reflet de la société!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'art de vivre   Mer 8 Déc 2010 - 0:01

Un "savoir être", voilà le mot exact Trys, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art de vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Vivre comme il y a 100 ans
» douceur de vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Philosophie-
Sauter vers: