Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 OVH et l'honnêteté

Aller en bas 
AuteurMessage
Shan



Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 01/06/2008

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyMar 7 Déc 2010 - 20:51

Octave Klaba, DG d’OVH a écrit:
Bonjour,

Comme vous le savez l’un de nos clients, en louant un serveur dédié, est devenu l’un des hébergeurs du site wikileaks. Ce site pose beaucoup de questions quant à sa légalité sur le territoire français.

Ovh n’est ni l’hébergeur, ni l’éditeur du site. Ovh n’est ni pour ni contre wikileaks.

Contractuellement Ovh assure la prestation technique pour des hébergeurs c’est à dire la fourniture d’un serveur, de l’électricité, du refroidissement, les bâtiments pour la sécurité physique et la connexion Internet. Et puis d’assurer la disponibilité du service
24 heures sur 24. Clé en main. En 1 heure.

Le monde politique a montré du doigt Ovh comme le responsable de l’hébergement de ce site. Habituellement, la loi LCEN prévoit une obligation de notification du contenu manifestement illicite avec un fondement juridique. Nous en recevons 3 à 5 notifications par jour pour différentes pages parmi les 6′500′000 sites qu’on héberge sur notre réseau (propos racistes, xénophobie, etc) et nous les transmettons aux hébergeurs concernés.
Ainsi, l’hébergeur prend connaissance des pages manifestement illicites et demande à l’éditeur de retirer les pages. 99% de notifications sont traitées en quelques heures et tout fonctionne parfaitement bien. Nous avons aussi des clients en Europe et nous respectons le contrat national dans chaque pays où Ovh s’est installé.

Concernant le site wikileaks, à ce jour, nous n’avons reçu aucune notification à transmettre à notre client. Peut être lui, en a-t-il reçue une directement. Ça, on ne le sait pas.
En tout cas, Ovh n’a rien reçu.

Vu les accusations et la position délicate dans laquelle Ovh s’est retrouvé, nous avons décidé de demander l’avis de la justice pour savoir si le site ou certaines pages du site sont manifestement illicites. Pour cela, nous avons décidé d’utiliser la procédure sur requête qui permet de demander l’avis d’un juge rapidement et sans discussion contradictoire. Nous n’avons pas fait la procédure en référé, car elle demande qu’une partie assigne en justice une autre partie. En suite seulement le débat contradictoire peut avoir lieu et le juge peut se prononcer.
Comme Ovh n’est ni pour ni contre ce site, nous n’avons pas à assigner notre client.

Vendredi donc à 16h, nous avons fait une demande très très rapide auprès du TGI de Lille. Elle a été rejetée avec les motivations
suivantes : “Rejetons la demande, la société Ovh ne justifiant pas de la nécessite pour elle d’obtenir une autorisation judiciaire pour suspendre l’hébergement du site internet”. Ceci parce qu’1 heure pour préparer la requête c’est peu et donc nous avons simplifié la requête au maximum en stipulant qu’Ovh était l’hébergeur du site (ce qui n’est pas le cas, mais ça permettait de la faire dès vendredi). Le juge s’est prononcé à 17h30…
http://demo.ovh.net/download/7a0c424d996a153e176ae3ce5355a287/wikileaks_lille_1.pdf

Donc, nos avocats ont travaillé tout le week-end pour préparer une requête complète avec toutes les pièces nécessaires. Cette requête a été présentée et plaidée aujourd’hui auprès d’un juge au TGI de Lille et un autre de Paris en même temps. Le juge de Lille a confirmé sa décision de Vendredi. Nous n’avons pas encore le document signé de sa main avec les motivations exactes.
On l’aura demain et nous allons la communiquer.

Le juge de Paris a dit que l’affaire était complexe et a demandé que le requête soit plaidée au près du premier Vice-président du TGI de Paris. Ça a été fait. Il était d’avis que notre demande devait être rejetée mais a demandé l’avis du Président du TGI de Paris qui lui n’était pas de cet avis, et ce dernier a renvoyé le dossier auprès du 1er juge qui lui après réflexion a rejeté notre demande au motif qu’un tel dossier nécessitait un débat contradictoire.
Nous n’avons pas encore le document signé de sa main, nous l’aurons demain et nous allons le publier.

Voici les requêtes:
http://demo.ovh.net/download/7a0c424d996a153e176ae3ce5355a287/wikileaks_lille_2.pdf
http://demo.ovh.net/download/7a0c424d996a153e176ae3ce5355a287/wikileaks_paris.pdf

Ces décisions sont conformes à ce que nous attendions …

Dans l’état actuel des choses, il y a plusieurs scenarii:

- conformément à la loi LCEN, il faut que “quelqu’un” fasse une notification de contenu manifestement illicite auprès de l’hébergeur en la justifiant avec les fondements légaux pour que ce dernier procède au retrait de ce contenu.

- sinon il faut que “quelqu’un” assigne en référé notre client (l’hébergeur et lui pourra éventuellement assigner son client wikileaks en sa qualité d’éditeur). Une discussion contradictoire pourra avoir lieu et le juge pourra se prononcer.

- sinon il faut que “quelqu’un” saisisse les juges de référés et demande de censurer le site sur le territoire français.
C’est une procédure vraiment exceptionnelle. Il y a un précédent dans l’histoire de la justice avec l’affaire relative
au site “aaargh”. Avec les sites sur les jeux, cette procédure commence à être utilisée.

Au niveau d’Ovh, le prestataire technique, nous estimons avoir fait le maximum pour clarifier la situation juridique du site par rapport à Ovh. En tout cas, nous avons essayé d’être le plus transparent possible.

Ovh exécutera toute décision de justice qui lui sera communiquée.

Pour les journalistes: nous sommes désolés de ne pas répondre directement à toutes vos demandes. Cette affaire qui dépasse les États, nous dépasse aussi et très largement. Il est nécessaire pour nous de communiquer de manière fonctionnelle afin de maîtriser au mot près le contenu du message. Un jour (peut être …) on maîtrisera suffisamment la communication au point d’intervenir de manière plus émotionnelle. En tout cas aujourd’hui, nous ne sommes pas encore prêts.

Amicalement
Octave

chinois Vous avez droit à tout mon respect, Monsieur Klaba, non seulement pour votre prise de position envers Wikileaks, mais surtout pour clarifier une bonne fois pour toutes que ce n'est pas le politique qui doit juger, mais bel et bien la justice, et elle seule.
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyMar 7 Déc 2010 - 22:56

J'approuve aussi.
Seule la transparence était de mise, et c'est ce qu'il a choisi, au lieu d'entrer dans la polémique ou de se mettre en colère puisqu'on l'a pris pour cible à tort. Bravo.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Shan



Nombre de messages : 1173
Date d'inscription : 01/06/2008

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Affaire Wikileaks.   OVH et l'honnêteté EmptyJeu 9 Déc 2010 - 19:52

Les États-unis mettent la pression partout sur la planète au niveau diplomatique. Tous les gouvernements sont apparemment concernés. Ce qui me donne à penser que certaines informations que pourrait publier Wikileaks, doivent être plus que « sensibles ». Le département de la justice US s'en mêle aussi.
Les States cherchent à tarir les différentes sources de revenus de Wikileaks, en argumentant que les informations sont volées et de ce fait illégales. Le problème, c'est que les sources d'informations ont été « fuitées » de l'intérieur même des services gouvernementaux.

Il y a actuellement 400 sites (voire plus encore) qui relayent Wikileaks, ce sont des sites appelés « miroirs », autrement dit, toute information paraissant sur le site principal sera copiée automatiquement sur les hôtes distants, ce sites miroirs. Si pour une raison ou une autre le site principal stoppait les parutions, tout ce qui a déjà été publié restera sur la Toile. Il sera impossible de dissoudre ces sites, parce qu'ils appartiennent à des gens qui soutiennent Wikileaks, ce qui pourrait vouloir dire qu'ils ne veulent pas que ce type d'initiative disparaisse de la Toile, du moins pas comme ça.

Ce qui est remarquable, voire qui peut forcer l'admiration, c'est que cette affaire, qui au départ partait d'une voie morale, mise à la connaissance du public d'informations classées secrètes ou confidentielles, et par là n'ayant pas vocation à être connue de ce public justement, genre moins vous en saurez, mieux vous vous porterez (tsss), nous arrivons sur ce qui peut être qualifié de « guerre numérique (ou informatique) »

Le sergent Mannings récupère puis transmet des informations à Wikileaks, qui va les étudier puis les publier. Les USA répliquent en essayant de salir la réputation de Julian Assange, dirigeant de Wikileaks, lequel ne se laisse pas impressionner ni expulser de la Toile. Au contraire, Wikileaks continue son travail et fait paraître cette fois des documents confidentiels provenant des différentes ambassades américaines et à destination du Département d'État US.
Dans un premier temps, l'image de l'armée américaine est gravement touchée avec des révélations scandaleuses. On savait déjà qu'aucune guerre n'est propre, mais on ne se doutait pas quelles ignominies se trament dans le secret des états-major. Le doigt sera pointé vers la transparence, ou un minimum de transparence sur des actes de guerre, voire des bavures. Wikileaks va révéler quelques belles saloperies et le mot n'est pas trop fort, gardées « secret défense » par le Pentagone. Puis vient le tour du Département d'État, avec ces dépêches. Par devant, une certaine attitude des services diplomatiques, mais ce qui se passe par derrière, c'est pas joli-joli, bien au contraire.

Le gouvernement américain cherchera donc coute que coute à bloquer, puis fermer Wikileaks, avant que l'irrémédiable n'arrive (peut-être). Assange est accusé de viol par des ressortissantes suédoises, alors qu'il n'est question que de rapports sexuels consentants, mais soit disant non protégés... La Suède déboute dans un premier temps la plainte, puis revient sur sa décision (pression des américains??) pour encore une fois lancer un mandat d'arrêt européen contre Assange, le premier ayant été tellement mal rédigé qu'il n'était pas applicable.
Les avoirs bancaires de Wikileaks (et Assange) sont gelés (pressions?), les comptes sont désactivés temporairement et / ou définitivement sous des prétextes plus ou moins bidon. Assange va se retrouvé piégé par la police britannique (pressions encore ?). Les sites qui hébergent Wikileaks sont priés de fermer aussi le compte (pressions?), par exemple Amazon qui cède. En France, Besson cherche a faire expulser le site de chez OVH (peine perdue pour le moment).

Et c'est à ce stade que l'affaire prend une autre dimension. Multiplication de sites mirroirs (dont French Data Network, que je salue là). Depuis mardi, un groupe de hacktivistes va prendre des mesures de représailles envers les empêcheurs de tourner en rond que sont Paypal, Visa, Mastercard, Mais aussi le département finance de la poste suisse, le site du procureur général de Suède qui « instruit » le dossier Assange, le site du gouvernement suédois ; tout ce petit monde subit actuellement des attaques par déni de service.
Le groupe Anonymous compte pour le moment 2000 participants volontaires. Tous les membres coordonnent leurs efforts via un petit logiciel distribué uniquement à cet effet.
Différentes maisons de ventes par correspondance d'Internet se sont plainte à cause de difficultés rencontrées lors de paiements en ligne. C'est un signe qui prouve que l'objectif commence à être atteint. Et là nous ne sommes en présence que des volontaires qui soutiennent Assange et Wikleaks, voire la liberté d'information sur Internet.

Parce que maintenant arrivent les vrais botnet dans le jeu. Anonymous est rejoint par les pirates, les vrais ceux-là. Autrement dit, les vrais propriétaires d'ordinateurs infectés ne savent pas que leur machine participe à cette fronde.

Là où ça va faire mal, c'est que Noël approche. Les jours qui viennent vont être chauds !!

Opération Payback
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyJeu 9 Déc 2010 - 22:56

LOIC est mon ami
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 18/07/2006

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyJeu 9 Déc 2010 - 22:56

Citation :
Wikileaks is currently under heavy attack.

In order to make it impossible to ever fully remove Wikileaks from the Internet, you will find below a list of mirrors of Wikileaks website and CableGate pages.

If you want to add your mirror to the list, see our Mass Mirroring Wikileaks page
Mirror List

Wikileaks is currently mirrored on 1368 sites (updated 2010-12-09 09:39 GMT)

Source : Twitter Wikileaks
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 18/07/2006

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyVen 10 Déc 2010 - 2:50

Un résumé des évènements depuis le début de la phase CableGate.

LinuxFr a écrit:
Le 28 novembre commençait l'affaire cablegate pour WikiLeaks ; le site délivrait 291 documents communiqués par différentes ambassades des États-Unis d'Amérique avec l'aide de la presse traditionnelle, Le Monde, El Paìs, Der Spiegel, The Guardian et The New York Times.

La libération de ces documents au public a déclenché ce qui a été annoncé, le 3 décembre sur Twitter, comme la première guerre de l'information par John Perry Barlow, membre fondateur de l'Electronic Frontier Foundation : « The first serious infowar is now engaged. The field of battle is WikiLeaks. You are the troops », ce qui peut se traduire par « La première guerre de l'information sérieuse est engagée. Le champ de bataille est Wikileaks. Vous êtes les troupes ».

Petit retour en arrière ...

Peu avant la libération des premiers documents, le site Wikileaks était touché par une première attaque DDoS, l'annonce a été faite via Twitter. Moins de deux heures après cette attaque, les premiers documents étaient publiés par la presse traditionnelle.
Cette attaque annonçait une escalade d'attaques/contre-attaques au niveau technologique et politique qui, à l'heure où j'écris, n'a toujours pas cessé.

Le 30 novembre, Wikileaks annonçait être la cible d'une nouvelle DDoS et deux heures après annonçait que l'attaque dépassait les 10 Gigabits par seconde.
Le lendemain, un appel à l'assassinat de Julian Assange, éditeur en chef et porte-parole de Wikileaks, était proféré par le professeur Tom Flanagan.
Le même jour, dans la soirée, Wikileaks était jetté des serveurs de la société Amazon suite aux pressions du sénateur Joseph I. Lieberman. Wikileaks survit sur des serveurs en Suède.

Le 3 décembre, c'est au tour du nom de domaine wikileaks.org de disparaître suite à la rupture du fournisseur gratuit EveryDNS. La société annonce ne plus pouvoir tenir la charge des DDoS contre le nom de domaine. Moins de 4 heures plus tard, le site retrouve un nom grâce au Parti Pirate Suisse qui a réservé le nom de domain wikileaks.ch, qui reste l'adresse actuelle pour accéder à Wikileaks. Plus tard, d'autres adresses apparaissent : wikileaks.de, wikileaks.fi et wikileaks.nl.
Durant la nuit, PayPal annonce la fermeture du compte de soutien de Wikileaks, coupant ainsi les revenus en provenance d'une partie des partisans du site.

Durant le week-end du 4 et 5 décembre, le projet de création de miroir Wikileaks est lancé, notamment relayé par le journal de geb.
Pour ma part, j'ai créé le miroir wikileaks.ratm.ch, dont les accès au serveur ne sont pas enregistrés. À l'heure de la soumission de mon serveur, il y a déjà une septantaine (70aine) de miroirs déjà en place.
Dans la même période, il y a l'affaire OVH qui est couverte par le journal de Zenitram.

Reporter Sans Frontière annonce son soutient à Wikileaks le samedi 4 décembre.

Lundi 6 décembre, Twitter est soupçonné de falsifier les statistiques de tendances des discussions des utilisateurs.
Plus tard, les serveurs de Wikileaks en Suède sont sous le coup d'une attaque DDoS. Ce n'est pas la première pour ces serveurs (WikiLeaks' Swedish servers came under attack again Monday.) et l'adresse wikileaks.ch pointe sur ces serveurs depuis que le serveur en France a été arrêté le dimanche.
Le lendemain c'est au tour de la Poste Suisse d'attaquer en fermant le compte postal d'aide à la défense de Julian Assange (qui est poursuivi pour une affaire de "viol" en Suède, malheureusement je ne m'attarde pas sur ce sujet car cela fait beaucoup), talonné par MasterCard et Visa.

Durant tout le déroulement de ces opérations, des attaques DDoS ont été lancées de part et d'autre de l'Internet, rendant instable ou inopérable des services comme PayPal ou MasterCard.

Bien entendu la densité d'information concernant Wikileaks est tellement grande qu'il est difficile, pour moi, de lister tous les événements survenus ces derniers jours, mais je penses que l'on trouvera ici les événements majeurs de cette bataille. Pratiquement chaque pays a réagi et/ou tenté de censurer une partie ou intégralement le site Wikileaks.
En parallèle, il y a aussi l'affaire juridique de Julian Assange accusé de viol, les différents appels à le tuer, les rebondissements de l'Australie quant à la protection ou non de son citoyen, ...

Petit rappel : une attaque DDOS (déni de service) consiste à demander plus de requêtes que le serveur ne puisse traiter, ce qui provoque un engorgement. Le serveur est submergé, ne peut répondre correctement, ce qui va le faire se bloquer. Résultat, l'apparition d'une jolie page erreur 404 ou le serveur tarde trop à répondre, veuillez Ré-essayer ultérieurement !

Une chronique des évènements se retrouve également sur ce site :
http://blogs.kd2.org/bohwaz/?2010/12/08/344-wikileaks-vs-the-world
Revenir en haut Aller en bas
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyVen 10 Déc 2010 - 12:09

Merci d'avoir relayé ce petit résumé, bien utile pour l'internaute Lambda qui n'a pas tout suivi ou compris.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Sbreccia

Sbreccia

Nombre de messages : 5086
Date d'inscription : 04/08/2005

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyVen 10 Déc 2010 - 12:48

Un article tres interessant sur le Libé d'aujourd'hui donnant des renseignements sur le Cablegate et les attaques pirates...
Revenir en haut Aller en bas
aureliecelib



Nombre de messages : 2
Age : 35
Date d'inscription : 06/01/2011

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyVen 7 Jan 2011 - 12:09

Perso j'ai eu pas mal de mauvaises expériences chez OVH
Revenir en haut Aller en bas
http://www.celibataire.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyVen 7 Jan 2011 - 13:57

aureliecelib a écrit:
Perso j'ai eu pas mal de mauvaises expériences chez OVH

Une petite présentation serait sympathique, sans toutefois y ajouter de lien menant vers les sites de rencontres qui n'ont rien à faire sur notre forum. J'ai d'ailleurs désactivé votre signature. Merci.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 18/07/2006

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyJeu 3 Fév 2011 - 20:37

Ça se passe de commentaire, je pense...

OVH et l'honnêteté ANONYMOUS-PRESS-RELEASE_27-01-2011-FR
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4994
Date d'inscription : 18/07/2006

OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté EmptyMar 8 Fév 2011 - 18:00

Faisant suite aux attaques par déni de services distribués (DDOS) quelques internautes se sont fait arrêter dans divers pays. Une société privée spécialisée en sécurité (HBGary Federal) avait promis d'aider le FBI à identifier des acteurs de la communauté Anonymous.
Ceci ne pouvait pas rester impuni.

Des Anonymous ont diffusé lundi sur The Pirate Bay une archive de 4,7 Go qu'ils disent remplie de 44 000 e-mails de la société HBGary Federal,

Le commentaire en pièce jointe au dossier :

Citation :
Vous avez essayé de mordre la main des Anonymous, et maintenant la main des Anonymous vous retourne une baffe comme une garce. Laissez-nous nous apprendre une leçon que vous n'oublierez jamais : ne jouez pas avec Anonymous.

Vous pensez que vous avez rassemblé les noms et adresses des "têtes pensantes" d'Anonymous ? Ca n'est pas le cas. Vous pensez qu'Anonymous a un fondateur et différents co-fondateurs ? Faux. Vous pensez que vous pouvez vendre les informations que vous avez trouvées au FBI ? Faux. Nous avons vu vos documents internes, tous, et vous savez ce que nous avons fait ? Nous avons ri. La plupart des informations que vous avez "extraites" sont disponibles publiquement sur nos réseaux IRC. Les détails personnels des "membres" d'Anonymous que vous avez acquis sont, assez simplement, un non-sens.

Pourquoi ne pouvez-vous pas vendre ces informations au FBI comme vous le souhaitiez ? Parce que nous allons les leur donner gratuitement.

L'attaque ne s'est pas limitée à la diffusion des e-mails. Les comptes LinkedIn et Twitter du directeur de la société, Aaron Barr, ont également été piratés. Son adresse personnelle et son numéro de sécurité sociale y ont été révélés. Selon DailyKos, les sauvegardes de la société auraient également été effacées.

Tout cela a été possible parce que des employés, voire le directeur lui-même, ont été négligents. Une simple ingénierie sociale a révélé le ou les mots de passe utilisés... Et "ça" se dit spécialiste en sécurité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




OVH et l'honnêteté Empty
MessageSujet: Re: OVH et l'honnêteté   OVH et l'honnêteté Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
OVH et l'honnêteté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'honnêteté
» Question d\'honnêteté
» Je me sens complètement perdus
» Au net honnête
» François Asselinau : dernier gaulliste honnête ou paranoïaque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de coeur-
Sauter vers: