Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La présidente de la Birmanie libérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: La présidente de la Birmanie libérée   Sam 11 Déc 2010 - 17:35

MYANMAR • Aung San Suu Kyi libérée, la presse birmane entravée

15.11.2010 | Democratic Voice of Burma



L'annonce de la libération par la junte, le 13 novembre, de l'opposante Aung San Suu Kyi a fait le tour du monde. En revanche, The New Light of Myanmar, l'organe officiel de la dictature, mentionne à peine les faits. "De lourdes restrictions ont été posées à la couverture par les médias birmans de la libération de Suu Kyi et de ses conséquences, sur ordre du bureau de la censure de la junte", constate le site de l'opposition, basé à Oslo. La majorité des journaux n'ont pu relater l'événement qu'en pages intérieures.


ben tiens, les droits de l'homme, en Birmanie, c'est à peu près comme en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 59
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Daw Aung San Suu Kyi prix Nobel de la Paix 1991 [?]   Mer 15 Déc 2010 - 1:33

Infréquentable et Ingérent dans les affaires politiques intérieures de la Birmanie et sans doute d'autres pays asiatiques
Comment m'adresser à toi en commençant, par exemple, par "cher ami", ou du genre ?

En fait ce message sous forme d'annonce manque de tonus. Daw Aung San Suu Kyi a été élue il y a vingt ans à l'issue d'élections démocratiques en Birmanie et depuis lors son emprisonnement sous divers chefs d'accusation n'est qu'une mascarade - qui l'a empêchée, une fois de plus, de participer aux dernières élections, ce qui est le but premier des manoeuvres de la junte militaire au pouvoir. Je ne crois pas que le nageur américain fou qui s'est imposé dans sa résidence alors qu'elle l'implorait de la laisser tranquille n'a eu aucune incidence sur le processus. Elle n'était pas censée recevoir d'étrangers ni quiconque d'ailleurs, assignée à résidence, et l'origine de cette provocation, qui a engendré une prolongation de peine très opportune pour l'empêcher de participer aux élections, peut aussi bien se trouver dans le système limbique du nageur que dans celui d'un général birman.

Cette femme est une héroîne des droits humains qui n'a certes pas usurpé son prix Nobel, mais fondamentalement elle est une princesse bouddhiste dont le père démocratiquement élu a déjà été assassiné par les tenants d'un régime terroriste et autoritaire. Elle a émigré en Angleterre où elle a fait des études universitaires et s'est mariée avec l'anthropologue Michael Aris, grand connaisseur des cultures himalayennes, que j'ai eu l'honneur de connaître en 1986 peu avant que le drame de sa femme commence en Birmanie, l'année suivante je crois, quand elle est allée rendre visite à sa mère mourante et a été assignée à résidence, autrement dit séquestrée. Son fort érudit et sympathique mari est mort d'un cancer il y a une dizaine d'années sans avoir l'autorisation de lui rendre une seule dernière visite. Maintenant on parle d'une future rencontre avec son fils de 20 ans et plus comme d'une normalisation... no comment

L'Infréquentable a bien fait de donner pour titre à son intervention : "La présidente de la Birmanie libérée". Mais dans l'intervalle les pays dits libres, dont la France et la Suisse, le reste de l'Europe, et de nombreuses entreprises multinationales ont continé à commercer sans aucun scrupule avec la junte birmane, l'entreprise Total a d'ailleurs été particulièrement pointée du doigt, mais je crois qu'il s'agit d'une méprise car il faudrait en ajouter encore un millier d'autres.

Le fond de l'histoire, de mon point de vue, comporte un mystérieux tiroir : "Nos ennemis sont nos meilleurs maîtres". Regardez cette femme dans ses premières apparitions médiatiques depuis des années : pas une trace de haine, mais non plus, pas une de compromission. A contempler. Chapeau bas.
Revenir en haut Aller en bas
 
La présidente de la Birmanie libérée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La présidente de la Birmanie libérée
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» Sacré de Birmanie
» Ma Poésie Libérale
» Sacré de Birmanie [ Nouveauté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: