Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La grammaire de l'esprit du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: La grammaire de l'esprit du monde   Mer 15 Déc 2010 - 11:25

Certains forums ne “font plus la une”d'une participation active de leurs membres ou adhérents, comme ce fut jadis le cas (en gros jusqu'en 2007 début 2008)... Alors pourquoi donc ces forums existeraient-ils encore ?
Il me semble que s'ils existent toujours, c'est bien pour que les membres qui les visitent, aient la possibilité d'échanger des idées, de discuter entre eux et d'y exprimer leur pensée...
Mais non... Ces forums semblent depuis environ deux ans maintenant, se “dépeupler”, ou se “désertifier”... Ou devenir moins actifs, moins réactifs qu'ils ne l'étaient jadis (avant 2008)...
Il semble également régner sur ces forums un silence édifiant, une indifférence générale... Lorsque ne surgit pas, tout à fait occasionnellement, et comme un avertissement sous la forme d'une critique acerbe et dédaigneuse, quelque propos d'un tel, bien conforme à la grammaire de l'esprit du monde...
Gare, donc, aux posteurs trop prolixes, trop présents, sur ces forums! Et qui commettent le “Grand Péché” sur la planète Internet! … Le “péché” qui consiste à bassiner le visiteur avec deux sous de réflexion et de pensée et de poésie ne faisant guère avancer le schmilblic du moindre pouce!
J'y vois là, pour cause essentielle de la désertification des forums, le développement (et la multiplication exponentielle) des blogs...
À présent, chacun fait son blog. Chacun par l'existence et par la production de son blog, se constitue sa “petite communauté”...
Mais un blog, dirais-je, même s'il est relativement visité, n'a pas pour autant (d'après ce que je constate en explorant) de si nombreux “copains et amis”(ou autres intervenants) qui réagissent, répondent, commentent, participent...
Tous ces blogs par millions, c'est (cela devient) comme un ciel immense de plus en plus constellé d'étoiles (et donc de mondes habités d'êtres)... Mais chacun de ces mondes est en fait, une sorte de désert habité par le même clan de bédouins, sinon le même bédouin mille fois cloné...
Résultat : les forums se dépeuplent et se désertifient, mais les blogs demeurent le plus souvent de longs monologues – ou des “bouteilles à la mer” qui cependant sont aperçues depuis le pont des navires, ramassées sur les rivages, pêchées en mer, ouvertes et dont les mots contenus sont en partie lus, lus comme avalés puis éjectés sans avoir été digérés...
…Il y aurait de quoi se sentir devenir pour celui ou celle qui écrit et s'exprime “du fond de ses tripes” sur le Net, depuis que les forums se dépeuplent et se désertifient, une sorte de “délinquant des mots” squattant les “entrées d'immeuble” que sont ces espaces publics des forums , brûlant ces “bus” que sont les ascenceurs express qu'il faut prendre plutôt que les escaliers où l'on s'appuie sur la rampe et regarde la belle dame qui descend... Un “délinquant des mots” qui noircit et griffe de ses dessins superposés les entrées d'immeubles, et qui fatigue et provoque, et saôule jusqu'à vomissure le regard des habitants de la cité...
Et qu'être d'autre, alors, dans ces rues désertées, dans ce silence qui ne dit pas son nom mais tisse les fils qui obstruent tout passage, qu'être d'autre oui, qu'une sorte de “délinquant des mots sur le Net”, et comment ne pas s'exprimer dans une rage devenue quasi suicidaire parce que cette rage marginalise et exclut davantage encore?
Une bête sauvage dont il n'y a rien à tirer de la force et de l'énergie indomptables pour un ordre et une marche du monde prévus d'avance, ne crève pas comme ça! Elle hurle dans le bois, elle déchire les clôtures, elle griffe, elle mord, elle se débat, avant de crever... Et quand elle est crevée, et enterrée, elle pue encore, exhale sa fluorescence au dessus de la terre dans la nuit profonde, et visite et secoue les vivants dans leur sommeil...
Le “Grand Péché” sur la planète du Net, tout comme la grande misère des exclus et des très pauvres... Il se pourrait bien, braves gens, qu'il vous pète au nez, si vous continuez à le brandir tel un épouvantail! Le “Grand Péché”, vous ne l'occirez pas! Il finira par bouffer tout cru vos indifférences, vos hypocrisies et vos sarcasmes! Il laminera vos violences, vos klaxomerderies, vos égos et votre orgueil! Il violentera de solécismes et de barbarismes cette grammaire de l'esprit du monde qui prétend soumettre à sa loi scélérate tous les langages...

... Soit dit en passant, si la grammaire de l'esprit du monde nivelle les sensibilités, la grammaire Française quant à elle, ne fait plus la Une du monde de l'écriture dans les sociétés francophones...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   Mer 15 Déc 2010 - 15:13

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   Mer 15 Déc 2010 - 15:38

Merci d'avoir ouvert ce fil, Yug'. Le temps me manque pour y déverser tout ce que j'ai dans le crâne, mais sois sûr que je vais y revenir.

En quelques minutes à peine, donc :

L'expression nous est aussi indispensable que l'air dans nos poumons, sinon que serions nous ?
Sauf que nous ne savons nous servir ni de nos yeux, ni de nos oreilles, ni de notre intuition, ni de notre coeur.
En raccourci ; nous finissons par causer dans le vide, dans cette affreuse solitude qui nous avale tout entier.
Alors qu'il serait si chouette de pouvoir vraiment communiquer.
De s'en servir individuellement et collectivement pour construire en soi et autour.
Je vois ici un lien avec la société telle que nous l'avons faite.
Chacun dans son coin tente de survivre, tout en essayant d'exister aux yeux des autres, et c'est bien normal.
Mais la méthode est elle la bonne ?

Facebook ressemble à un mur de graffitis, les blogs individuels sont ce qu'ils sont la plupart du temps : un monologue. Les forums, pour ceux qui proposent des débats ouverts, demeurent souvent frileux, il faut rester dans le ton, ne pas déranger la bienséance des propos (je ne parle pas des règles de bienséance bannissant les insultes et tout le tralala, évidemment). Pourtant la toile est un formidable potentiel de possibilités.

Les hommes ne savent-ils donc pas se dire en accueillant les mots des autres, transformant tout ça en véritables échanges ?

Qu'est-ce que construire ?


bah, je pars en vrille, trop peu de temps, mais il fallait au moins que je laisse ici une première pierre, avant de venir poser la seconde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
yugcib

avatar

Nombre de messages : 824
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   Mer 15 Déc 2010 - 23:28

Si nous avons tendance (enfin, pas tout le monde!) à méconnaître certaines subtilités -élémentaires- de la grammaire Française... Et si nous souscrivons "bon gré/mal gré" à la grammaire de l'esprit du monde... Il est aussi une grammaire qui nous est -pour ainsi dire- étrangère : la grammaire du regard, du geste, et de cette sorte de "courant qui passe"... Car cette grammaire là n'est plus celle des mots (dits ou écrits)...
Je me suis imaginé muet, muet depuis mon enfance, muet à jamais et donc muet ma vie durant... Alors, vu ce que j'avais besoin d'exprimer, il aurait bien fallu que je me débrouille sans la "magie" ou la "folie", ou la "délinquance" des mots... Encore eût-il fallu que la grammaire de l'esprit du monde ne mît point son nez dans mon regard...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   Mer 15 Déc 2010 - 23:38

Je crois que pour aimer il faut écouter et regarder.
Pas seulement des images ou des sons. Mais ce qui émane d'eux, ce qui n'aurait pas besoin d'être dit dans la déchirure d'une grammaire dépecée dans la recherche du mot qui pourrait... qui devrait...

et qu'on laisse là, sur le trottoir d'un soi.
D'un soi bien seul.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   Lun 20 Déc 2010 - 3:11

Quel coup de gueule!
BRAVO !


Il semblerait que tu aies raison...L'océan internet est plus édifiant que le silence,pour moi synonyme de liberté et d'échange , forum et blog (oui on peut aussi échanger sur certains blog) mais aussi un trop plein de tout, ou l'avalanche d'informations censure l'Information.

Difficile de s'adapter Smile
A voir pour la suite...
là je suis à chaud, je vais réfléchir à ce que tu as écrit et tenter de revenir Ange
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grammaire de l'esprit du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grammaire de l'esprit du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grammaire de l'esprit du monde
» "Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison pour ton esprit." | Naya K. Thompson
» Chaines youtube Atelier Fleur d'Esprit.....pour entrer sereinement dans le monde merveilleux du tricotin
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Yugcib-
Sauter vers: