Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les gens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Les gens   Sam 25 Déc 2010 - 0:17

J’ai jamais rien compris aux gens. Leurs manies, leurs phrases creuses, leurs réactions si prévisibles.
J’ai jamais rien compris aux gens. Du moins jusqu’au jour où tu as glissé devant moi, où tu t’es encastrée dans mon regard, où tu m’as montré qu’il pouvait y avoir dans ce monde des éclairs d’intelligence.
J’ai jamais rien compris aux gens. Parce qu’ils sont toujours à contre-temps. Ils disent et ne font pas… Ils font sans dire… Ils mentent, ils se mentent… Ils jouent aux héros de leur pitoyable petite vie. Sans avoir compris que les véritables héros du monde ont tous eu la chance de mourir avant de faire plus de conneries que la moyenne… Alexandre, Kennedy, Jeanne d’Arc avec dix ans de plus auraient sans doute réduit à néant leur actif et sérieusement entamé leur passif héroïque.
J’ai jamais rien compris aux gens. Mais toi je te comprenais. Tu avais des fulgurances, des réparties, des coups de griffes qui vrillaient mon âme, qui réjouissaient mon cortex, qui enflammaient mon imagination. Avec toi, j’avais l’impression qu’on pourrait aller au bout des rêves, réinventer l’univers, repeindre la médiocrité aux couleurs de l’intelligence. Quand tu voulais grignoter du chocolat, je trouvais ça marrant. Quand tu mordillais le col de ton pull, ça me faisait chavirer de bonheur. Quand tu dessinais des arcs en ciel dans la boue, il y avait des étoiles dans mes yeux. Pour les accompagner…
J’ai jamais rien compris aux gens. Leur quête béate d’un bonheur… qui n’arrive jamais ou qui n’a aucune chance de venir parce qu’on ne sait même pas à quoi il ressemble. Ils attendent comme à l’abribus que la chance vienne à passer, sans chercher à la forcer un peu, sans tendre le bras pour attraper quelque chose, sans jeter les mots qu’il faut.
J’ai jamais rien compris aux gens. Eux ils ne t’auraient pas remarqué, eux ils n’auraient pas eu le geste pour t’apprivoiser, pour te nourrir de grandes tartines de bonheur. Ils t’auraient regardé passer avec tout le dédain des ignorants pour ce qui les dépasse. Ils ont eu tort. Ils t’ont laissée toute entière pour moi.
J’ai jamais rien compris aux gens. Jusqu’à ce que tu t’effaces, jusqu’à ce que ton silence soit assourdissant, jusqu’à ce que ton visage ne soit plus rien qu’une douleur sur des photos.
Depuis, j’ai des manies, je dis des phrases creuses et je suis devenu si prévisible que c’en est horrible. Je regarde sans arrêt ce vieux polaroïd en marmonnant ton nom et ça fait couler sur mon visage des larmes grises comme une pluie acide. Tu me manques et l’absence de ta voix me rend sourd. Tu me manques et le vide de ton corps me laisse hagard.
Tu me manques… et les gens ne le comprennent pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les gens   Sam 25 Déc 2010 - 0:41

J'ai l'impression de comprendre. Hélas.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
 
Les gens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les gens qui n'aiment pas les films d'horreur
» Pourquoi s'attacher aux gens...
» [Labro, Philippe] Les gens
» Chers gens et gentes, je me présente
» Bonjour les gens =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: