Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Télé, école de violence et de délinquance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 845
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: La Télé, école de violence et de délinquance   Mar 28 Déc 2010 - 11:08

La télévision n'est-elle pas encore plus "universelle" que le Net ?
Quand on sait, quand tout un chacun sait pertinemment que des milliers d'enfants ou de jeunes adolescents, que des millions de personnes de toutes sensibilités y compris les plus exacerbées et les plus influencées, savent parce que cela s'est vu en images et en détails... "Comment on fait pour..."
Au "20h" ou au "13h", l'on assiste comme en direct, à la fabrication d'une bouteille incendiaire, à l'attaque dans les couloirs du métro d'un jeune porteur d'un smartphone, à un vol à l'arraché ou à la portière, à l'agression d'une jeune femme, à la manière d'organiser un rassemblement pour mener une action violente... Sans compter tous ces reportages sur des scènes de guerre, de pillage, de toutes sortes de désordres et de violences, sur des attentats perpétrés, des attaques de banques, des prises d'otages... Et la manière de "rouler un joint", de se "faire une ligne", et tout le mécanisme dévoilé des réseaux de stupéfiants, de prostitution enfantine, de trafics illicites d'armes...
Car la Télé, cette putain de Télé qu'aucune charte ne retient (comme c'est le cas pour les forums, blogs et sites communautaires du Net), c'est bien l'école, la grande école de la délinquance et du pourrissement des sociétés... Et comment s'étonner alors, que ne devienne universelle cette culture de la violence, de l'argent facile, de l'apparence et de l'arrogance, et que ne prolifèrent pas toutes sortes de raids et d'actions directement inspirés de ce qui s'est "vu à la télé" ?
Par contre, ce que l'on ne voit jamais à la télévision – parce que dans la réalité on ne le voit pas non plus- c'est "comment on fait" pour frapper, frapper très fort là où s'organise, se joue, s'articule, s'orchestre et se gère en haut lieu, en très haut lieu, toute cette merde!
Il faut croire que seul, a "droit de cité" tout ce qui pourrit le monde et l'aide à le pourrir... Mais surtout pas, surtout pas ce qui viserait à trancher les fils tirés en haut lieu, à investir par la force ces hauts lieux même et à les détruire...
Cette violence là, la seule qui soit justifiée, la seule qui soit nécéssaire, n'est jamais perpétrée... D'une part parce que des forteresses la "sécurisent" en la bardant de clôtures infranchissables et la dotant des armes les plus terrifiantes... Et d'autre part parce que c'est elle qui détient le Marché, et donc l'argent et avec l'argent, permet aux gens de survivre ou au mieux d'essayer d'exister...
Cette violence là, la seule qui soit justifiée, la seule qui soit vraiment nécéssaire, n'est perpétrée qu'au moment des plus grandes révolutions, celles par exemple de 1789 en France, et de 1917 en Russie... Quoiqu'il y en eût d'autres bien avant dans l'histoire mais qui ne furent pas universellement connues comme celles de France ou de Russie...
Mais les grandes révolutions, comme celles de 1789 ou de 1917, n'ont toujours pas eu d' "héritières" plus déterminées, plus laminantes encore, contre la violence faite aux peuples ou ou citoyens par ceux qui en haut lieu, très haut lieu, "tirent toutes les ficelles" et bourrent leurs coffres-forts... et sont parfois eux-mêmes des enfants de révolutions avortées dans la douleur...
Il n'y a peut être pas pire qu'un pauvre devenu riche et encore plus vache qu'un riche né riche!
Les révolutionnaires et les opposants aux différents régimes politiques et économiques, dont certains d'entre eux s'appuient sur des idéaux de "purification" ou des religions... La plupart du temps se trompent de cible : par les actions qu'ils mènent, ils versent le sang des enfants de la Terre.
Mais ne mènent jamais les actions contre ces autres cibles, beaucoup moins nombreuses, et plus grosses, qui trônent au dessus des hautes murailles...

... "Attention certaines images peuvent choquer de jeunes téléspectateurs ou personnes sensibles"... Qu'il dit David Poujadas – ou l'un de ses confrères sur une autre chaîne – avant la présentation au 20h ou au 13h, de quelque reportage édifiant et dramatique...

... Quelle formule "sybilline et consensuelle" ! (j'ose dire "troudebalesque")! ... Mais bon, c'est ainsi que fonctionne le monde... Par la grâce (par la crasse) des tireurs de ficelles aux coffres forts pleins à craquer...

... Qui d'entre vous, aurait lu " NOTRE PART DES TENEBRES" de Gérard Mordillat ?
Il y a peut-être là un "exemple" si l'on peut dire, de "Comment on fait"...
Mais il est vrai aussi que nous sommes là, dans ce livre, dans une dimension un peu au dessus de la dimension de "LES VIVANTS ET LES MORTS" du même auteur...
Souvenez vous de l'adaptation pour un film de télévision en plusieurs épisodes de "LES VIVANTS ET LES MORTS"...
Je ne pense pas que "NOTRE PART DES TENEBRES" puisse faire un jour prochain l'objet d'une adaptation similaire à la Télévision. L'on n'entre pas encore dans une telle dimension, sauf peut-être – et encore – dans le domaine de la littérature...

Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Jeu 29 Mar 2012 - 23:48

Encore un fil extirpé d'un fond de malle.

Outre la violence, la télé ne tarit pas de générosité en matière de débilités qui s'amplifient au fil du temps. On cherche d'où vient la médiocrité, mais il faudrait ôter les œillères un peu ! Zut, le nom de ces émissions m'échappe (depuis le temps que je ne regarde plus je suis larguée), mais vous savez, celles qui ont commencé dans un loft ou sur une île, ou encore ce millionnaire à qui il fallait faire du charme pour être choisie, bref, ces âneries qui ont hypnotisé des millions de foyers et qui continuent peut-être à sévir. Ces tours de table où le commentateur questionne ses honorables invités politiques ou du show biz sur leurs pratiques sexuelles. Ces séries affligeantes qu'accompagnent des rires déclenchés sur simple pression d'un bouton "son", même qu'on les regarde sans comprendre pourquoi soi-même n'a pas envie de rire puisqu'il n'y a rien de marrant. Et ainsi de suite. Des programmes débiles, que voudriez-vous retirer ? Du génie ? Bah, ça se saurait.

Il reste toutefois Arte je crois, mais quand on a perdu le réflexe télé, dur dur de se remettre à compulser les programmes en ligne et de penser à ne pas louper telle chorégraphie ou telle émission sur tel événement historique.

La télé, école de médiocrité et de silence en famille.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 32
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Ven 30 Mar 2012 - 11:56

La télé est l'instrument favori des médias, ces affligeants caudataires d'un système gangrené par l'imposture, ramassis d'hilotes qui se croient libres et qui se clament libres alors qu'on voit partout sur eux, sur leur physionomie, dans leurs gestes, dans leurs paroles, la marque du collier. Servum pecus !
La télé, c'est la concrétion de tous les mensonges, surtout des mensonges par omission, la tribune de la réticence obligée, le forum public de l'information dirigée, aseptisée et soigneusement empaquetée pour être distribuée ensuite à la populace en délire. La télé, c'est la somme de tous les vices accouchant d'un rejeton dégénéré qu'on présente comme un Apollon.
Et dire qu'il faut payer une redevance pour cette souille...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Sam 31 Mar 2012 - 1:15

Pourtant, ça pourrrait être un formidable outil d'information, d'éducation, de culture.
En fouillant bien, et en aimant se coucher tard, on trouve d'excellents docs et reportages.

Quant aux crasses style télé réalité complétemnt bidonnées qui m'ont rien de réel et autres étalages de "vraies vies" sans parler de certaines séries et de la grosse majorité des émissions, je ne comprends simplement pas qu'on puisse les regarder.
Mais je comprends très bien pourquoi ceux qui nous dirigent n'usent pas du potentiel de la télé pour ouvrir et cultiver les "masses", faut pas qu'elles pensent à autre chose qu'à la capacité disponible de leur cerveau en Coca Cola!

Ils annoncent 6 chaînes nouvelles gratos de plus pour la fin de l'année, affligeant au niveau du contenu qui n'a rien de nouveau!
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 32
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Sam 31 Mar 2012 - 10:57

Tryskel a écrit:
Pourtant, ça pourrrait être un formidable outil d'information, d'éducation, de culture.
En fouillant bien, et en aimant se coucher tard, on trouve d'excellents docs et reportages.

Quant aux crasses style télé réalité complétemnt bidonnées qui m'ont rien de réel et autres étalages de "vraies vies" sans parler de certaines séries et de la grosse majorité des émissions, je ne comprends simplement pas qu'on puisse les regarder.
Mais je comprends très bien pourquoi ceux qui nous dirigent n'usent pas du potentiel de la télé pour ouvrir et cultiver les "masses", faut pas qu'elles pensent à autre chose qu'à la capacité disponible de leur cerveau en Coca Cola!

Ils annoncent 6 chaînes nouvelles gratos de plus pour la fin de l'année, affligeant au niveau du contenu qui n'a rien de nouveau!
Et oui, un merveilleux outil, mais manipulé par d'indignes mains ! Panem et circenses, c'est toujours la même rengaine depuis des siècles ; ce qui me sidère, c'est la finalité de tout ce battage : on domine, on écrase l'autre, on l'assujettit à sa volonté, et après ? Jouir, il semble que ce soit le but unique de certains individus qui règlent la marche du monde depuis les officines de leur imposture. Quel manque d'intelligence, âmes ratatinées, cerveaux embués de petitesse, consciences avilies par la haine d'autrui, triste cortège de la médiocrité souveraine.
Mais tout cela passera, j'en suis convaincu, un vaste courant humain est en train de naître et il portera ses fruits. Je crois fermement que nous avons pour horizon la lumière, la vérité, la justice et la fraternité.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Sam 31 Mar 2012 - 22:39

Tu as bien de la chance de croire à de si belles choses.
Pour ma part, je pense qu'au mieux, nous continuerons à baigner dans une médiocrité traversée de hauts et de bas au gré des crises, éclairée de quelques âmes lumineuses qui justifieront à elles seules la légitimité de la race humaine... au pire, nous déclencherons un cataclysme après lequel quelques uns survivront, un reste pitoyable d'humanité déchue.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 32
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   Dim 1 Avr 2012 - 10:50

Oui, je sais, c'est peut-être totalement chimérique. Mais je suis ainsi fait que l'illusion est ma doctrine Roméo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Télé, école de violence et de délinquance   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Télé, école de violence et de délinquance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jim Harrisson l'école du Montana
» Cours Risques ouvert aux professionnels de la Conservation - fin mars 2009 - Haute école de Conservation-restauration Arc de La Chaux-de-Fonds
» [Pennac, Daniel] Chagrin d'école
» école de danse de genève l'imprimerie
» morale et education civique à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Passions Artistiques :: Arts :: Le 7ème Art :: TV-
Sauter vers: