Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se loger en France, pas évident...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Se loger en France, pas évident...   Ven 7 Jan 2011 - 19:47

Après s'être fait expulser de l'Hôtel particulier de la Place des Voges (innocupé depuis 1966) Jeudi Noir récidive. Cette fois ils frappent fort en s'installant face à l'Elysée.
Nul doute qu'ils vont se faire virer manu militari dans les plus brefs délais, le proprio des lieux l'assureur AXA a déjà porté plainte!


http://www.rue89.com/2011/01/06/jeudi-noir-ouvre-un-squat-avec-vue-sur-lelysee-184197


Ce ne sont pas de dangereux gauchistes qui le disent mais la très sérieuse INSEE, et ça ne se passe pas dans un lointain pays sous développé mais chez nous!

Près de 3 millions de mal logés en France

L’Insee vient de publier les chiffres du logement en France dans la deuxième moitié des années 2000. Et le constat est loin d’être positif. Le pays comptait alors 2,9 millions de personnes souffrant de mauvaises conditions de logement (surpeuplement ou privation de confort).
L’Institut indique également que 133 000 personnes étaient sans domicile, certains vivant entre la rue et les dispositifs d’accueil d’urgence, d’autres étant accueillis sur de plus longues périodes dans des services d’hébergement social.
Par ailleurs, en 2006, plus de 100 000 ménages à faibles ressources attendaient un logement social depuis au moins trois ans. La situation était particulièrement complexe dans l’agglomération parisienne, qui comptait à elle seule 41 000 ménages dans ce cas.

Fer de lance de la dénonciation du mal logement, le collectif Jeudi Noir occupe justement en ce moment un immeuble de bureaux avec vue sur l’Elysée. D’après le collectif, ces locaux de l’avenue Matignon, répartis sur huit étages, seraient notamment la propriété de l’assureur Axa et seraient vides depuis 2006. Vingt-sept étudiants et travailleurs précaires y ont donc élu domicile le 27 décembre dernier afin de "dénoncer l’indifférence du gouvernement" face à la crise du logement.




[07.01.11] Elsa Maudet


Consulter le rapport de l’Insee
Le site du collectif Jeudi Noir

http://insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1330

J'ai fini par trouver ce que je voulais où je voulais, ça n'a pas été facile, mais je peux me permettre de jouer les emmerdeuses en posant des exigences. En outre l'agence ne m'a demandé que le basique: bulletins de paie, avis d'imposition, carte d'identité, RIB, nombreuses sont celles qui exigent beaucoup plus (dont caution) et posent des conditions d'occupation (pas d'animaux, voire pas d'enfant, non fumeur...)
Même avec de quoi payer, trouver un logement s'apparente souvent au parcours du combattant!


Dernière édition par Tryskel le Sam 8 Jan 2011 - 18:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Sam 8 Jan 2011 - 15:13

Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Sam 8 Jan 2011 - 18:32

Benoist Apparu sur Jeudi Noir: «Je ne peux pas cautionner que l'on s'attaque aux biens des autres»

Benoist Apparu, le secrétaire d'Etat au Logement, le 3 mai 2010 dans les locaux de 20 minutes à Paris. S.ORTOLA/20MINUTES

LOGEMENT - Le secrétaire d'Etat réagit à l'occupation par le collectif d'un nouvel immeuble...
"Le collectif Jeudi Noir s’est installé ce vendredi dans un nouvel immeuble à Paris. Qu’en pensez-vous?
Pour moi, c’est un squat, donc une occupation illégale. Il ne s’agit absolument pas d’une réquisition qui est, elle, un instrument juridique légal.

Pourtant, vous y êtes opposé...
Je reste défavorable à la réquisition pour deux raisons. La première est que le droit à la propriété est un droit intangible. Ainsi, lorsque l’on est propriétaire, on fait ce que l’on veut du bien que l’on possède. Le propriétaire a le droit de l’utiliser ou non. Ensuite, la question est de savoir si c’est un instrument efficace. Or, réquisitionner les bureaux ne les transforme pas en logements du jour au lendemain. Il faudrait des milliers d’euros pour cela. En outre, quand la réquisition de logements vacants a été testée -sous Jospin- et cela n’a pas marché.

En Ile-de-France, de nombreux locaux professionnels sont vides. Comment lutter contre ce phénomène?
Je ne me pose pas la question comme cela. Je n’ai pas à lutter contre des locaux professionnels vides. Ce qu’il faut, ce sont des moyens pour les transformer en logements. Nicolas Sarkozy a demandé au gouvernement d’apporter une réponse à cette question. On travaille actuellement pour trouver un modèle économique qui permettra de changer l’un en l’autre. La difficulté est que les normes sont différentes entre les logements et les immeubles de bureaux. Les normes incendie, pour les ascenseurs ou encore pour les issues de secours ne sont pas les mêmes. Il faut investir des milliers d’euros. Or, pour le moment, il n’y a pas de modèle économique qui le permette.

Selon vous, cela ne sert donc à rien de pénaliser les entreprises qui ne vendent ni ne louent leur locaux vides...
Pour moi, ce n’est pas la bonne méthode, non.

Vous parlez d’un droit à la propriété (reconnu par la Constitution). Il existe aussi un droit au logement...
Mais pourquoi opposer droit à la propriété et droit au logement? Je ne peux pas cautionner que l’on s’attaque aux biens des autres. Je connais le combat de Jeudi Noir contre le mal logement mais ce sont des droits que je veux respecter tous les deux.

Comment régler le problème, alors?
L’enjeu en France n’est pas de savoir combien de logements on doit construire mais où les construire. Un exemple: on bâtit deux fois plus de logements en Auvergne qu’en Ile-de-France par habitant; et nous construisons 120.000 logements sociaux par an en France, ce qui est un record, mais seuls 25% d’entre eux étaient financés dans les zones les plus tendues en 2009! Il faut inverser le processus. Ce n’est pas un débat qui doit diviser droite et gauche. Il faut produire là où cela est nécessaire si l’on veut apporter une réponse aux crises du logement -car il y en a plusieurs- en France."
Source: 20minutes.fr 08/01/11

C'est une bien belle région que l'Auvergne et Clermont Ferrand figure parmi les 10 villes les moins chères de France. Mais pour y aller encore faut-il en avoir envie et surtout avoir quelque chose à y faire, que je sache, le boulot se bouscule pas sur la Chaîne des Puys, et pis faut pas trop d'auvergnats, ça ferait de la peine à Hortefeux!

Le droit à la propriété est un droit intangible, exact:
"
"La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la necessité publique, légalement constatée, l'exige évidement, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité"
Article 17 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

3 millions de mal ou pas logés ne relève pas de la "necessité publique légalement constatée". Pour une fois, ce n'est pas de la langue de bois, c'est exactement la ligne du gouvernement. 75% des logements sociaux ( totalement insuffisants) sont donc construits là où y'a pas grand monde pour habiter vu qu'il n'y a pas grand chose à y faire!
On a commencé par reléguer les gens dans des banlieues de plus en plus lointaines qui sont devenues les ghettos qu'on connaît, on les relègue aujourd'hui dans des zones rurales sans activités économiques, dévorant ainsi des terres qui ne serviront plus à l'agriculture d'autant plus que ces gens là, même s'ils n'ont ni fric ni boulot devront bouffer quand même, alors on va construire des centres commerciaux... Ca s'appelle la "rurbanisation", ça déséquilibre complétement le maillage socio-économique du pays, et ça ne doit rien à l'incurie de l'Etat, ça relève d'un plan d'aménagement avec des "Pôles d'excellence" et le désert humain et économique autour...
On gardera quelques indiens avec leurs chèvres et leurs moutons pour le folklore et le plaisir des touristes. Mais ils n'auront pas le droit d'habiter sous un tepee, une yourte ou autre habitat non fixe parce que LOOPSI II donne aux préfets les pleins pouvoirs pour les virer, même s'ils sont propriétaires du terrain, ce qui contrevient au droit inaliénable du propriétaire d'user et d'abuser de son bien en faisant ce qu'il veut chez lui!

J'ai profité que je recherchais l'Article 17 de la "Déclaration" pour la relire, exercice salutaire de reprendre ce texte qui est le préambule de la Constitution, nos élus devrait le méditer:

"Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée n'a pas de constitution"
Article 16

"La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen necessite une force publique: cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée"
Article 12


Etant très bêtement primaire, je n'arrive pas à comprendre qu'on laisse pourrir des locaux encore utilisables pour faire du neuf alors que le foncier disponible se raréfie dans certaines zones.

http://www.20minutes.fr/article/649282/societe-une-large-part-locaux-professionnels-vacants-pourrait-etre-transformee-logements
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Sam 23 Juil 2011 - 13:12

Rappelons-nous... Jusqu'où peut aller la démagogie, et la naïveté des moutons.


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Sam 23 Juil 2011 - 23:07

J'espère que la gauche arrêtera de se taper dessus pour se mettre un peu d'accord, et puis ses électeurs aussi, de façon à virer ceux qui nous ruinent, financièrement et intellectuellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Lun 25 Juil 2011 - 21:34

C'est quoi et qui la gauche ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   Lun 25 Juil 2011 - 21:41

filo a écrit:
Rappelons-nous... Jusqu'où peut aller la démagogie, et la naïveté des moutons.


Il ne manque pas d'air, le nabot ! Ni avec sa promesse qu'il n'a pas tenue, ni avec le slogan mensonger affiché sur son pupitre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se loger en France, pas évident...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se loger en France, pas évident...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EURO DISNEY SCA met à disposition un terrain pour loger des sans abris.
» Où se loger et que faire autour de disneyland
» Se loger à Saumur
» Où se loger lorsqu'on ne travaille que les week-ends
» Sortie au Festival photo nature de Montier en Der le 20 Novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: