Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le harem des beautés silencieuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Le harem des beautés silencieuses   Lun 10 Jan 2011 - 1:25

Depuis le temps qu’il en rêve, ce soir il tente le coup. Combien de beautés sont là de l’autre côté de ce mur épais ? Trop évidemment ! Il ne pourra jamais toutes les honorer. Même d’un simple coup d’œil.
Il refuse d’y penser. Il ne doit pas perdre toute sa concentration en imaginant par avance ce qui se passera lorsque… Lorsque quoi d’ailleurs ?
C’est une idée de fou, un projet de dément. Entrer et passer la nuit entière à se faufiler entre toutes ces sublimes créations. Aller de l’une à l’autre, sauter à pieds joints entre les délices, caresser ces peaux du bout des doigts.
Il se faufile entre les gardes, échappe aux capteurs et aux caméras de surveillance. Il est venu tellement de fois que chacun de ses pas est précis au centimètre près. Pourquoi venir cette nuit alors s’il connaît si bien les lieux ?
C’est une frénésie, une gourmandise, une envie folle qui le prend au cœur. Etre seul dans le saint des saints, pouvoir se laisser aller sans retenue, donner et prendre. Ce qu’il n’a fait que voir de loin, il veut pouvoir l’avoir entre ses mains et s’abandonner au plaisir d’instants interdits.
Voilà, ça y est ! Les portes sont refermées ! Et lui est toujours à l’intérieur. Il est désormais le seul intrus dans ce lieu magique qui enflamme son imagination depuis la première fois où on lui en a parlé. Seul mais si bien accompagné.
C’est pratiquement le silence total. On entend juste la respiration saccadée d’un climatiseur qui permet aux belles de dormir tranquilles sans souffrir de la chaleur. Il a une lampe torche dans sa main mais il n’ose encore l’allumer.
Ce serait trop tôt ! Trop dangereux ! On pourrait le surprendre !

Comme tout être qui voit son fantasme devenir réalité, il ne sait plus trop ce qu’il doit faire. Jouir pleinement de l’instant et tout de suite. Attendre un peu, déguster, avant de se plonger dans la réalisation du rêve. Des frissons lui parcourent l’échine, ses mains moites tremblotent, son cœur bat la chamade. Allez, courage ! Tu es venu pour ça…
Premier contact. Il reconnaît clairement la forme endormie dans la nuit profonde. Cette douceur, ce velouté. C’est divin !
Pas besoin de voir, le toucher est largement plus excitant. Il imagine ce que cette beauté endormie pourrait lui raconter s’il venait à l’éveiller d’un éclair de sa lampe torche. Des voyages fantastiques ? Des univers qu’il ne connaît pas ? Des histoires incroyables et auxquelles il ne croirait sans doute pas ?
Tous ses gestes sont mesurés. La passion ne signifie pas l’abandon de principes qui sont les siens. Il sait qu’il n’est pas le propriétaire de ces lieux et de ces magnifiques créatures d’un esprit supérieur au sien. Il doit s’admonester pour se décider à lâcher sa première proie. La nuit ne sera pas éternelle.

La voisine.
Sans doute plus âgée, elle est moins douce au toucher. Il n’hésite pourtant pas. Sa main se promène sur les petites nervures laissées par le temps. Il respire cette odeur un peu sèche qui l’enivre. Peut-il comparer ces sensations à autre chose qu’il aurait vécu ? Sans doute pas.
Il voudrait allumer la lumière, leur crier à toutes qu’il les aime, qu’il en est fou, qu’elles le mènent au délire simplement parce qu’elles existent. Qu’il voudrait que toutes soient à lui, qu’elles le rejoignent à jamais dans son petit appartement, qu’elles l’accompagnent chaque jour, chaque nuit dans sa chambre et dans son lit.
Non, pas encore !
Maintenir le suspens… S’interroger… Qui se trouve sous cette couverture rêche ? A qui appartient cette fine silhouette ? Qui dégage cette odeur légère de lavande ?
Et soudain, il n’y tient plus.
Il faut qu’il les voie, qu’il les prenne entre ses mains pour mieux les toucher, pour mieux les sentir.
Il trouve un interrupteur. Une batterie de néons se met à clignoter avant de délivrer une lumière crue qui lui brûle les yeux.
Voilà.
Elles sont toutes là, dressées devant lui, sagement rangées et prêtes à assouvir ses désirs. C’est lui qui décidera celle qu’il honorera le premier maintenant, celle dont il découvrira tous les secrets, celle en qui il saura lire. Elle lui parlera sans bruit. Il l’écoutera les yeux grands ouverts, la dévorant du regard. Elle lui dira des mondes lointains, le fera rire peut-être, caressera son imagination.
Il sait qu’il aimera.

Le petit jour commence à pointer derrière les rideaux. Avec un soupir, il regarde l’heure. Si seulement cette nuit pouvait être éternelle. Tout à l’heure, ces beautés cesseront de lui appartenir. Elles partiront en compagnie du premier, de la première qui viendront les chercher. Dociles. Et elles procureront peut-être à ces gens les mêmes émotions qu’elles viennent de lui donner.
Tout à l’heure, sur le coup de dix heures, la foule des curieux ou des amateurs éclairés reviendra flâner entre les rayonnages de la bibliothèque municipale.

Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Mar 11 Jan 2011 - 0:27

Le titre m'a séduite, tu t'en doutes... et quelle chute originale. J'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Mar 11 Jan 2011 - 0:52

Moi aussi, je me suis fait avoir mdr
j'adore cette nouvelle...!
Cela me rappelle les défis que nous nous lançions sur Fulgures.com
Revenir en haut Aller en bas
janekmarilka

avatar

Nombre de messages : 548
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Jeu 3 Mar 2011 - 10:39

blue note a écrit:
Le titre m'a séduite,
Me too
Sbreccia a écrit:
Moi aussi, je me suis fait avoir
Me too
AngeR
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Jeu 3 Mar 2011 - 11:31

Moi pas...

mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Jeu 3 Mar 2011 - 11:39

MBS a écrit:
Moi pas...

mdr

Maintenant, vous saurez qu'il est totalement, incurablement, perverti !!
Revenir en haut Aller en bas
janekmarilka

avatar

Nombre de messages : 548
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   Ven 4 Mar 2011 - 9:17

MBS a écrit:
Moi pas... mdr
Pourtant en lisant, quand je suis tombée sur la lampe de poche,
j'ai bien pensé que ça gâchait un peu le charme de l'envoûtement ;
Mais après tout, je me me suis dit, ok, on est plus au siècle des lumières, faut bien vivre avec son temps.
Je crois que j'avais envie d'être envoûtée AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le harem des beautés silencieuses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le harem des beautés silencieuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mode, la beauté à travers les âges
» Votre budget beauté par mois ?
» [Oh! éditions] La beauté du mal de Rebecca James
» La véritable beauté ????
» [Egbeme, Choga Régina] Je suis née au Harem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: