Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vie pas banale, c'est quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 14:40

Je rebondis sur le fil de Jacqueline ; http://liensutiles.forumactif.com/t20409-autobiographie-ou-roman

Qu'est-ce que c'est, une vie pas banale ? Par rapport à quoi une vie serait plus extraordinaire que les autres ? Pourrait-on dire que nous avons tous une vie extraordinaire parce qu'elle est unique à chacun ?

En fait, je pose la question, parce que j'ai souvent entendu des gens dire qu'ils avaient eu une vie pas banale, et lorsqu'il la racontent je ne perçois que très rarement quelque chose de plus piquant ou incroyable ou extraordinaire. En fait, je connais des récits de vie ahurissants, et me demande comment ceux qui les vivent font pour assurer l'ordinaire, tant ils sont marqués par ce qu'ils ont traversé. Mais la plupart du temps ceux-là sont issus de situations extrêmes. Sinon, je vois bien des variantes, des choses qui touchent le narrateur, parce que la sensibilité n'est pas faite pour les cochons (pardon Pascal) mais qui se fondent somme toutes au pot collectif.

L'extraordinaire d'une vie ordinaire est peut-être en soi ?

Enfin bref, je pose ça comme ça, qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 14:45

Citation :
Enfin bref, je pose ça comme ça, qu'en pensez-vous ?

Rien. mais c'est banal hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 16:05

Moui. Pour les amateurs de sensations fortes, c'est léger.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
cris

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 16:44

L'herbe est plus verte dans le champs d'à côté .....

Ma vie est banale, je n'ai pas marché sur la Lune, je n'ai aucun don, je n'ai pas traversé les océans, ni battu de record, moyenne en tout, quelconque .....Mais je ne suis blasée de rien, heureuse, curieuse, simple et le soir je m'endors paisiblement !

Banale de chez banale mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ipernity.com/home/c.chris
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 16:47

Limite si ce n'est pas plutôt une vie extraordinaire, face à l'affluence des vies exceptionnelles. Laughing Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 20:50



"Je suis un être humain", Carlos Chapman et Estelle Pesquier, 25 ans, Périgueux

"Je suis un être humain" a été tourné en une journée, ensuite environ 8h de montage et postproduction. C'est trop peu. Nous l'avons réalisé si rapidement pour publier la vidéo au moins 3 jours avant la fin du concours, dont nous avons découvert l'existence au début du mois de janvier...
Inspirés par le thème du héros, nous avons découvert le festival Nikon au début du mois de janvier. Nous avons traité le thème avec une grande simplicité, dans une tentative d'exprimer des choses profondes avec des images simples et symboliques."
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Lun 31 Jan 2011 - 21:17

mmmh ! Extra !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mar 1 Fév 2011 - 0:07

Je ne sais pas s'il y a des vies extraordinaires, sans doute je suppose.
Mais je pense qu'il y a sûrement des gens extraordinaires.
Mener une vie ordinaire en étant extraordinaire, voilà qui serait le plus extravagant et original.
Parce qu'en fait, les gens très ordinaires qui vivent des choses pas courantes réussissent à les rendre banales. C'est ce qui te donne, ma Ro, cette impression que certains veulent te raconter à quel point leur vie est extraordinaire et ne parviennent qu'à te donner une sensation de très banal.
C'est la manière de prendre la vie qui la rend exceptionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mar 1 Fév 2011 - 1:03

Je ne sais pas. Il me semble parfois que nous sommes tous terriblement ordinaires, pendant que d'autres moments j'ai l'impression que nous avons tous un côté fantastique. En fait, ce ne sont pas les gens qui m'interpellent dans ce fil, mais plutôt les événements de la vie qui font qu'on peut dire qu'ils sont extraordinaires ou pas. Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jacqueline



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mar 1 Fév 2011 - 4:14

coucou.

Par vie pas banale, je n'ai pas voulu dire extraordinaire, c'est un peu la lutte de personnes qui aimeraient bien avoir une vie ordinaire, stable ( avec ses petites difficultés bien sûr ) , mais le destin a décidé que ce n'est pas pour eux.

Ce qui est interessant c'est comment les gens acceptent ou pas ce qui leur arrive, ou comment ils luttent pour s'en sortir, quitte à faire une connerie qui va aggraver les choses, mais il faut la faire...

C'est sur qu 'il arrive moins de choses aux gens qui entre 30 et 60 ans rentrent à la maison en fin d'après midi et se retrouvent en famille.





Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mar 1 Fév 2011 - 4:41

Ben en fait, quand l'extra-ordinaire devient régulier il peut devenir banal ou ordinaire, en tout cas normal puisque habituel dans la tête de celui qui le vit. Attention, je n'ai pas dit "confortable" ou "agréable". Dans la tête des autres, la même chose dont ils sont témoins peut sembler ahurissant.

J'sais pas si je suis claire scratch Laughing Laughing

Citation :
C'est sur qu 'il arrive moins de choses aux gens qui entre 30 et 60 ans
rentrent à la maison en fin d'après midi et se retrouvent en
famille.
Je n'en suis pas sûre, parce que : qu'est-ce que la banalité, qu'est-ce que l'exaltation ? Peut-être qu'un rythme apparent métro boulot dodo peut cacher des choses que nous ne savons pas ? (en même temps, je dis ça, j'en sais trop rien, vu l'anarchie de mes horaires Laughing )

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mar 1 Fév 2011 - 23:34

Il y a des tueurs en série qui sont très planplan, effectivement. Petite vie banale.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 14:56

extraordinaire pour qui..? Pour soi ou pour les autres..?
Sur quoi les autres se basent ils pour décreter que ta vie est extraordinaire, sur leur propre banalité..? Sur le fait que tu etais là au bon moment et que tu as agi comme il fallait alors que eux auraient été passifs(Martin Luther King, Gagarine...etc etc)...Mais même la passivité peut être extraordinaire (exemple: Gandhi).l'extraordinaire est dans ta tête, c'est le trip que tu te fais, la facon de voir les evenements, la musique de ton âme...Reste à la faire entendre, à la faire partager, et c'est là qu'il vaut mieux ne pas être soi même quelqu'un de banal...Mais bon, des gens banals il y en a des milliards, plus que des gens extraordinaires, des gens formatés, sans musique interieure, sans rêves, sans désirs, éteins, en attente, bloqués sur pause...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 15:12

Nous sommes d'accord, très cher.

Cependant parfois, il existe des parcours de vie assez hallucinants, dont les enchaînements de situations dépassent ce qu'on pourrait imaginer. Certains films d'aventure ou d'action tentent bien dans la fiction de raconter des histoires, mais justement, quand la réalité dépasse la fiction ça laisse pantois et à se demander "c'est possible...???"

Dans nos vies ordinairement exceptionnelles, nous croisons parfois des gens dont on ne pourrait pas imaginer qu'ils sont déjà vieux comme le monde pour avoir traversé des épreuves si singulières qu'elles pourraient nous laisser sur le cul. La plupart du temps, rien sur eux ne laisse entrevoir un indice.

Mais tu vois, Sbrec', ils n'ont même pas l'idée que leur vie a pris une étrange tournure par rapport aux autres. C'est leur vie, c'est tout. Ils font avec, comme on fait avec notre tasse de café, aussi simplement que ça. Je crois que c'est ce qui m'émeut le plus.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 15:51

Sbreccia a écrit:
extraordinaire pour qui..? Pour soi ou pour les autres..?
Sur quoi les autres se basent ils pour décreter que ta vie est extraordinaire, sur leur propre banalité..? Sur le fait que tu etais là au bon moment et que tu as agi comme il fallait alors que eux auraient été passifs(Martin Luther King, Gagarine...etc etc)...Mais même la passivité peut être extraordinaire (exemple: Gandhi).l'extraordinaire est dans ta tête, c'est le trip que tu te fais, la facon de voir les evenements, la musique de ton âme...Reste à la faire entendre, à la faire partager, et c'est là qu'il vaut mieux ne pas être soi même quelqu'un de banal...Mais bon, des gens banals il y en a des milliards, plus que des gens extraordinaires, des gens formatés, sans musique interieure, sans rêves, sans désirs, éteins, en attente, bloqués sur pause...

D'ac avec toi Sbrec!
On me dit qu'il faudrait que je "raconte ma vie", pourquoi? Passée par pleins de trucs pas facile que j'ai surmonté tant bien que mal, mais bon ça arrive à plein de gens... je vis c'est l'essentiel...
Ca n'aurait d'utilité que si ça pouvait servir: "moi qui n'est rien d'exceptionnel, ben voilà, il m'est arrivé ça et ça et puis, j'ai fait avec, donc quoi qu'il vous advienne, vous pouvez aussi"... En outre il faudrait effectivement savoir raconter de façon à rendre interessant pour le lecteur, et ça je saurai pas...

Un jour peut être j'écrirai le roman de mes dems et ce qui c'est ensuivi... mdr
Revenir en haut Aller en bas
jacqueline



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 21:22

Sbreccia a écrit:
extraordinaire pour qui..? Pour soi ou pour les autres..?
Sur quoi les autres se basent ils pour décreter que ta vie est extraordinaire, sur leur propre banalité..? Sur le fait que tu etais là au bon moment et que tu as agi comme il fallait alors que eux auraient été passifs(Martin Luther King, Gagarine...etc etc)...Mais même la passivité peut être extraordinaire (exemple: Gandhi).l'extraordinaire est dans ta tête, c'est le trip que tu te fais, la facon de voir les evenements, la musique de ton âme...Reste à la faire entendre, à la faire partager, et c'est là qu'il vaut mieux ne pas être soi même quelqu'un de banal...Mais bon, des gens banals il y en a des milliards, plus que des gens extraordinaires, des gens formatés, sans musique interieure, sans rêves, sans désirs, éteins, en attente, bloqués sur pause...

Sbreccia

J'aime bien ton point de vue sur la question

Lorsque des amis te répondent quand tu veux partir vivre dans un autre pays : " Toi tu as toujours eu des idées à la con ", déjà ça ne peut plus vraiment être des amis. Je n'attend pas de mes amis qu 'ils me jugent. On fait ce que eux, ont on peur de faire, le danger est partout. Ils attendent que tu te plantes, pour se rassurer de ne rien faire et de ne pas quitter leur arbre. Ceux là je ne les ai pas invités.

Heureusement j 'ai rencontré de nouveaux amis globe trotters. On a des conversations plus enrichissantes que de comparer les promos de Leclerc et d' Intermaché arrivées dans la boite aux lettres.


J'admirais un nouveau copain dont je disais " sa vie tient dans un sac" . Ca demande un détachement matériel. Après il ne peut presque plus rien t'arriver, quand on est capable de faire ça..

Faire du camping dans l'appartement pendant quelques mois, me rappellait mes vingts ans.. Puis il y a une bonne solidarité entre les gens qui voyagent. ( je ne parle pas de réunions d'expats qui restent entre eux ) Ceux qui partent refilent des trucs à ceux qui arrivent.
J'ai hébergé deux copains de lycée de mon fils qui se sont retrouvés sans appartement, les embrouilles de la colloc, lze temps qu 'ils retouvent un logement. Sympas ces deux jeunes. Je n'étais pas la dernière à sortir en Espagne, chacun vivait sa vie, mais on faisait une sortie ensemble par semaine..

En montrant une photo souvenir à des amis, sur 30 personnes lors d'une fête, il y avait dix nationalités différentes et quatre continents. Tu reviens en France , entre deux départements voisins , ils ne peuvent pas s'encadrer.. Cette ambiance cosmopolite m'a beaucoup manqué.

Si j'avais écouté les autres, je ne serais jamais partie en Asie. En plus c'était pendant la grippe aviaire.. Des voisins avaient annulé leur voyage "Tu es sûre que ton hotel est bien réservé pour l'arrivée.. Fais attention a çi , fais attention à ça.". ils m'ont gavée . j'ai fait une braderie et je suis partie avec un sac.. Enfin ! ( presque j'ai laissé pas mal de choses chez des amis ).

Morte de rire ! à l'arrivée on m'a demandé ce qui se passait en France en voyant à la télé crâmer les voitures dans nos banlieues.Puis on voit Chirac donner des conseils de prudence aux bretons depuis BKK à la télé. Des fois qu 'un oiseau leur chie sur la tête.

Je me suis calée dans un ville non touristique, au bout de deux mois je connaissais presque tout le monde dans le quartier.. On est presque génés , ils ne savent plus comment faire plaisir. Je disais à ma mère c'est pas possible, malgré la barrière de la langue et de l'écriture ici si les gens ne me voient pas de la matinée , ils s'inquiètent..

Je ne pouvais pas prévoir que suite à un coup d' Etat , on ne pouvait plus aussi facilement renouveler son visa., sinon j'y serais encore.
C'est presque dommage que l'aéroport n'ait pas été bloqué plus longtemps. Je suis repartie avec plein de cadeaux, ( j'en ai fait auss ), et en pleurant. avec une furieuse envie de faire demi tour à Munich.

J'ai voulu retourner vivre dans une ville où j'avais bossé, et où je m'étais bien amusée à l'époque. super ambiance , mais quinze ans après complètement anesthésiée. Tous les anciens amis étaient devenus pantouflards.. D'accord les sorties sont plus chères, les invitations aussi. Mais comment font les étudiants... Je m'emm.. beaucoup, le proprio m'augmentait mon loyer croyant avoir trouvé la bonne poire, il fallait que je change, en plus il avait caché la misère et ça n'a pas tenu longtemps...

Sur internet j'avais connu des français qui vivaient au Pays Bas, ils m'ont aidé pour trouver un logement, j'ai réussi à négocer la fin de mon bail. Ikéa on ne déménage pas, on donne. Quelle liberté ! Je suis partie en TGV après avoir expédié quelques colis..

Forcément la digue bouche un peu la vue sur la mer. Mais personne semblait angoissé d'habiter à - 6 mètres. . On fait comme les voisins, on nourrit ses oiseaux, j'avais des mésanges qui n'avaient plus peur, quelques merles. Je n'aurais jamais cru manger un jour du hareng cru , avec de la bière à 2 heures du matin..

C'est le fisc qui m'a faite rentrer en France, en express avant d'avoir dépassé la date fatidique, la deuxième année... Enorme surtout avec des impôts non retenus à la source.

Mais je ne regrette pas, cette expérience, au contraire.. Cette lumière en bord de mer , c'est magique. On m'avait dit çi ou ça sur les bataves . Désolée.. plutôt sympas et serviables, partout ! Des gamins bien élevés. Chez nous ils ne sont pas toujours bien reçus, mais ils ne se sont pas vengés. Quelques uns parlaient super bien le français , au contraire, ils étaient très contents. Jamais je n'aurais imaginé manger un jour du hareng cru , avec des oignons et de la bière à deux heures du mat.

C'est ma façon préférée de découvrir des pays : vivre au milieu des gens.. A l'hotel on a pas les mes contacts. Les retours sont souvent difficiles.


Je ne vais peut être pas redéménager vu les pb de fisc, mais sûrement partir plusieurs mois, j'ai peis un petit appart pour ne pas gaspiller si je ne l'occupe pas pendant des mois. .

Le jour où je perd cette envie de partir, c'est que ça ira mal.

Mes enfants ont pris le virus, puis les chiens ne font pas des chats, c'est compliqué pour se voir ensemble, mais je ne vais pas les empêcher de vivre leurs envies..




Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 21:31

Et encore, ces vies à l'étranger dans des conditions à peu près normales pourraient ressembler à un chouette séjour touristique un peu plus prolongé que "d'habitude". Imagine un peu ce que ça pourrait donner dans le cadre d'une mission hors de ce contexte et dans des conditions singulières truffées d'embûches et de moments extravagants ! Laughing

Je pense aussi à ces gens qu'on croise et qui ont l'air de mine de rien, alors qu'en réalité, ils capitalisent un passif inracontable sous peine de ne pas être crus. On ne peut même pas imaginer ce que certains ont vécu, avant de tenter de ressembler à vous et à moi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
jacqueline



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 23:17

Romane a écrit:
Et encore, ces vies à l'étranger dans des conditions à peu près normales pourraient ressembler à un chouette séjour touristique un peu plus prolongé que "d'habitude". Imagine un peu ce que ça pourrait donner dans le cadre d'une mission hors de ce contexte et dans des conditions singulières truffées d'embûches et de moments extravagants ! Laughing

Je pense aussi à ces gens qu'on croise et qui ont l'air de mine de rien, alors qu'en réalité, ils capitalisent un passif inracontable sous peine de ne pas être crus. On ne peut même pas imaginer ce que certains ont vécu, avant de tenter de ressembler à vous et à moi.
bin oui.

C'est arrivé à quelques uns, en Russie au temps de Boris Eltsine. Ils encaissaient, jusqu 'à ce qu 'on menace de s'en prendre aux enfants de leurs amis. Plus un homme d'affaire osait aller là bas , sans escorte...

J'avais révé d'une autre reconversion, parce que voir son ami entre deux " opex" ! pas la peine de demander " chéti quand est ce que tu rentres , ils ne le savent pas eux mêmes. C'est pourtant la vie banale des femmes de militaires.

( aujourd'hui c'est pire, parce que c'est tout juste s'ils ont le droit de se défendre. Vivement qu 'on leur dise de rentrer. surtout que c'est rapé )

Rien à faire c'était planifié depuis des mois....

J'ai essayé de décrire comment on vit ce genre de choses.. C'est assez loin des romans à la James Bond. Ah si seulement il était épicier..

Mais ce n'est pas le même style de retrouvailles, et on ne se prend pas la tête pour des conneries.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Mer 2 Fév 2011 - 23:41

Yep, les épouses de militaires sont nombreuses à subir un certain inconfort. Les épouses des incarcérés aussi, d'ailleurs. Les familles dispersées par force aussi. Enfin bref, un tas de cas de figures. Les reporters de guerre, les MSF, les expulsés, les réfugiés, les rescapés, les chercheurs, les astronomes, les planqués, les condamnés, les déracinés.... enfin, tout ce qu'on pourrait trouver si on cherchait un peu dans les situations hors du commun.

Mais aussi les artistes, les métiers à risques (je repense à la vidéo que j'ai postée je ne sais plus où, sur ces hommes qui travaillent tout en haut de la Tour Eiffel je crois, ou quelque chose comme ça. Enfin bref, ces métiers à risques, qu'ils se passent sur ou sous terre, sur ou sous mer)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Belaruska

avatar

Nombre de messages : 510
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Jeu 3 Fév 2011 - 15:53

Une vie pas banale c`est une vie interessante, pleine, riche en evenements, rencontres, decouvertes, emotions etc. Cela ne depend pas d`age. Je connais les personnes qui ont perdu le gout de vie a 40 ans et celles qui bougent a 75.
Je me souviens d`une anecdote: "On l`a enterre a 80 ans bien qu`il soit mort a 24".
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Jeu 3 Fév 2011 - 16:42

Belaruska a écrit:
"On l`a enterre a 80 ans bien qu`il soit mort a 24".
pfiou... elle est terrible, cette phrase !

A propos de vies banales ou pas, en lisant Albert Cohen ou Zweig pour ne citer que ces deux (mais il y en a d'autres, ô combien !), je me demande encore comment ils ont fait pour écrire autant, tout en vivant. En fait, je me demande comment ils ont pu prendre le temps d'observer tout ce qu'ils ont ensuite traduit dans l'écriture. A mes yeux, même s'ils ont passé un pourcentage hyper important de leur temps de vie à écrire, elle a quand même été passionnante.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Jeu 3 Fév 2011 - 17:03

Romane a écrit:
Belaruska a écrit:
"On l`a enterre a 80 ans bien qu`il soit mort a 24".
pfiou... elle est terrible, cette phrase !

A propos de vies banales ou pas, en lisant Albert Cohen ou Zweig pour ne citer que ces deux (mais il y en a d'autres, ô combien !), je me demande encore comment ils ont fait pour écrire autant, tout en vivant. En fait, je me demande comment ils ont pu prendre le temps d'observer tout ce qu'ils ont ensuite traduit dans l'écriture. A mes yeux, même s'ils ont passé un pourcentage hyper important de leur temps de vie à écrire, elle a quand même été passionnante.

et Hugo et Dumas, quoi qu'ils avaient des personnes qui écrivaient avec eux sur leurs ouvrages....
Sinon, voyager participe à enrichir sa vie, mais est ce suffisant pour en faire une vie extraordinaire..? Beaucoup d'élements interviennent selon moi, ce peut être : l'intelligence, le charisme, la volonté, la soif de connaissances, l'insouciance, le désir d'aventure, l'humanisme etc...Ou peut être tout cela ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
jacqueline



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Jeu 3 Fév 2011 - 19:51

Vouloir vivre ses rêves.

J'hallucine parfois de regarder avec une certaine distance notre société où on peut s'assurer contre tout et même se faire vacciner contre des épidémies imaginaires, et d'entendre que le rêve de notre jeunesse est de devenir fonctionnaire.. Le métier où l'on doit le plus s'ennuyer,où on dépend d'une cascade de petits chefs en plus d'être maudits par le reste de la sociétépour ses avantages , dont on finit par être les otages car si on s'en va on perd tout ce qui a justifié un salaire plus modeste.

Le mariage se voulait une assurance vie de l'amour, il ne fonctionne même plus... Avec deux divorces sur trois mariages, les gens se retrouvent souvent dans des situations financières dramatiques en plus des problèmes affectifs. D'où peut être le succès inattendu du pacs.

On essaye de nous vendre un autre rêve : il faut plus de français propriétaires, mais c'est un sacré boulet à part pour les gens qui ont vraiment les moyens.. Locataire j'ai eu un problème de voisinage, avec de nouveaux voisins tarés et alcoolos, des "cas socs" intouchables : ça a été vite réglé..

C'est plus difficile de vivre en dehors des "clous", un peu comme lorsqu'on est enfant à la campagne, on préfère marcher dans le fossé que sur la route.

Je ne parle même pas des gamelles en vélo, on revenait parfois avec les genoux écorchés.. Et le bonheur irremplaçable de grimper dans les arbres pour manger des cerises ou des prunes. Il fallait surmonter sa trouille, mais c'est tellement bon : personne ne perdait son temps à les sulfater.. En été, on allait en bande se baigner à la rivière, c'était loin. Personne ne savait nager. Personne pour nous accompagner, ils n'avaient pas le temps, ils travaillaient. Je ne connais pas un gamin qui ne soit pas tombé un jour dans le lavoir public. Parfois on ramenait des petits en pleurs.. "maman je suis tombé dans le lavoir " ( quand ce n'était pas dans un tas de fumier...). C'était l'école de la vie . on ne s'envoyait pas quatorze textos par jour. Je repense aussi à l'époque où mon père n'avait qu 'une moto. Des bras de ma mère un jour je suis passée devant, assise sur le réservoir, l'air dans le visage. On a fait quelques centaines de kilomètres ainsi, sans casque, avant qu 'il achète une voiture.. Scènes quotidiennes en Asie, qui m'ont rapellé ces vieux souvenirs..

Avec la crise , je pensais à mai 1968, où notre société était encore rurale. On pouvait tenir une grève générale pendant des mois, ils avaient tenu deux guerres. L'été je me souviens de copains et copines de l'Est dont les parents étaient venus comme "réfugiés " . Ils avaient gardé des liens et revenaient en vacances. Alors une révolution... . Les grands parents tuaient un cochon et on avait tous à manger.

Lorsque je revois "ma" campagne aujourd'hui, même les paysans ne sont plus autonomes, ils vont faire leurs courses dans les supermarchés, dont les rayons seraient vides en trois jours et on verrait probablement les mêmes scènes de pillage que dans d'autres pays.. Si ça ne tourne pas en western.

Plus notre société est protégée , plus elle se fragilise.

Je me demande qui serait le plus embété s'il fallait revivre comme dans les années 50, se passer de confort, de gadgets.. Laisser la voiture pour le vélo. L'expérience de recommencer à zéro, savoir qu 'on peut le faire, est quelque part rassurant.

Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Ven 4 Fév 2011 - 10:45

Les fonctionnaires, les mariés, les propriétaires, les tarés, les alcoolos, les cas sociaux intouchables...
Tu ranges toujours tout le monde dans de petites cases ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
jacqueline



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   Ven 4 Fév 2011 - 11:58

lucaerne a écrit:
Les fonctionnaires, les mariés, les propriétaires, les tarés, les alcoolos, les cas sociaux intouchables...
Tu ranges toujours tout le monde dans de petites cases ?

oups j'ai oublié les divorcées, les retraitées, les citadins, les commerçants,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie pas banale, c'est quoi ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie pas banale, c'est quoi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Se sentir exister par rapport à quoi, à qui ?
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?
» L'équipe Support Propreté c'est quoi ?
» Digi TV : c'est quoi ?
» C'est quoi de la pate mouille ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: