Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un coeur qui bat

Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat EmptyMer 9 Fév 2011 - 11:15

Enfin une émission de TV digne du service public. Un coeur qui bat raconte comment se passe une transplantation cardiaque. C'est un documentaire reportage très bien construit mêlant des témoignages de médecins, de soignants, de transplantés et de familles de donneurs d'organes. Ce document est très pédagogique et explique la formidable épopée qui se déroule à chaque transplantation. Elle veut aussi toucher l'opinion publique sur la nécessité d'avoir le maximum de donneurs. En France, chacun est de par la loi un donneur potentiel en cas de décès par mort cérébrale sauf volonté contraire exprimée auparavant. Cette mort qui est l'arrêt de circulation sanguine dans le cerveau pendant plus de cinq minutes permet de conserver "vivants" les autres organes du corps humains susceptibles de devenir des greffons.Or, un décret de cette loi stipule que les médecins doivent demander à l'entourage de la personne qui vient de mourir si cette dernière était bien d'accord pour qu'on lui prélève ses organes. Bien sûr, cette demande doit être faite au moment où l'entourage vient d'apprendre le décès brutal (une mort cérébrale = un décès brutal: AVC, accident de la route, suicide). Alors, trop souvent, la famille endeuillée refuse ce "sacrilège" d'autant plus que personne ne s'était parlé de cette éventualité avant.
Le film insiste sur le côté humain de cette nouvelle possibilité médicale permettant d'accroître grandement l'espérance de vie de certains malades cardiaques à condition que quelqu'un meurt quelque part pour lui "offrir" son coeur.

Les témoignages sont très émouvants mais ce qui m'a le plus marqué est une disposition dans le protocole de la transplantation. Entre le donneur et le receveur, la loi oblige à l'anonymat. Le malade en attente de greffon est inscrit sur une liste dite crystal qui répertorie ses particularités physiques mais l'anonymise. De l'autre côté, la personne décédée et donneuse est inscrite à son tour de façon anonyme mais avec ses particularités physiques sur ce même logiciel. Le médecin doit alors accepter ou non ce greffon en fonction de sa compatibilité avec le malade. Ensuite, pour les raisons techniques de survie du greffon, il ne reste plus que quatres heures pour mener à bien l'opération de transplantation, sachant que donneur et receveur peuvent être situés à chaque bout de la France. Mais, si l'opération réussit ( ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas) la loi prévoit que par le système d'anonymisation de crystal le transplanté puisse, en retour, écrire une lettre à la famille du donneur.

C'est là, vous m'aurez compris, un exercice littéraire hors du commun. Des écrits posthumes, il y en avait déja. Je pense bien sûr aux mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand et de tous ses épigones, mais aussi à tous ces testaments répertoriant les dernières volontés de ceux qui nous quittent. Beaucoup de personnes pensent en effet n'avoir pas assez de leur vie pour s'exprimer et continuent de causer à leurs survivants bien après leur mort.
Mais, ici, l'exercice est différent. Quelqu'un qui devrait être mort, car malade cardiaque, écrit à la famille de quelqu'un qui est mort, mais dont le coeur vit toujours dans le corps de ce mystérieux correspondant. Alors, le "sauvé" à le choix d'écrire ou de ne pas écrire. Il ne recevra aucune réponse. Mais, s'il écrit: quoi écrire?

Je vous invite à regarder cette émission à http://programmes.france2.fr/un-coeur-qui-bat/ pour vous plonger dans la dramaturgie de la chose et puis peut-être à vous servir de votre sagacité d'écrivain pour imaginer ce que vous pourriez bien mettre dans ce "foutu" message ...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5245
Age : 54
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Re: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat EmptyMer 9 Fév 2011 - 12:59

M'enfin Vic... tu nous invites à regarder une émission qui était diffusée hier soir... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Re: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat EmptyMer 9 Fév 2011 - 14:42

lucaerne a écrit:
M'enfin Vic... tu nous invites à regarder une émission qui était diffusée hier soir... Evil or Very Mad

Damned! Ils ne la rediffusent pas sur leur pluzzz. Ils préfèrent vendre le DVD! Ah! Les rats!

Bon! Ben! Tant pis pour vous! Vous n'aviez pas qu'à la louper, l'émission!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Re: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat EmptyMer 9 Fév 2011 - 15:46

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Re: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat EmptyJeu 10 Fév 2011 - 2:34

J'avais préparé une réponse, mais le film m'a tellement bouleversée qu'une mauvaise manip a tout annulé. Je n'ai pas le courage de recommencer à détailler. Juste dire merci à Vic et à Pascal, et ajouter que j'ai beaucoup pleuré pendant cette vidéo. Faut dire que très tôt j'ai réfléchi à tout ce qui peut passer par la tête d'une famille désespérée pendant qu'ailleurs quelque part, une famille espère... J'avais à l'époque fréquenté des membres de la famille du professeur Chabrol, dont le nom était souvent lié à celui du professeur Barnard, c'était au temps où les transplantations commençaient à fleurir, véritable révolution dans le domaine médical mais aussi sur le plan humain, c'était au temps où le mystère du rejet n'était pas encore élucidé, tout cela m'avait beaucoup travaillée malgré mon jeune âge.
Quelques années plus tard, j'ai été amenée à fréquenter un Centre pour enfants cardiaques, les enfants bleus comme on les appelle. A nouveau torturée par les drames et espérances humains, j'y ai souvent et beaucoup réfléchi. Je rencontrais des gens qui attendaient et espéraient la mort d'un enfant, pour sauver le leur... c'est terrible, non... ?

http://www.centredescotes.com/

J'ignorais pour la lettre. Je crois qu'on doit rester longtemps devant la feuille blanche.
L'intensité des mots, leur flot, leur modestie face à l'indicible, tant d'explosions émotionnelles...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




Un coeur qui bat Empty
MessageSujet: Re: Un coeur qui bat   Un coeur qui bat Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un coeur qui bat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coeur de boeuf aux carottes
» Coeur mini sampler ...
» Mon coeur te reste
» Cartes de Noël de Carte de Coeur
» ALICE AU ROYAUME DE COEUR d'Hoshino Soumei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de coeur-
Sauter vers: