Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le conte à moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Le conte à moi   Lun 21 Fév 2011 - 14:29

Comme je ne fais pas grand chose en ce moment, je vous propose mon dernier écrit, celui que j'ai fait pour un concours de nouvelles, thème imposé : Le loup, l'eau et la laveuse Marie-Jeanne...

Le dernier voyage

Marie-Jeanne, c'est mon nom. Je suis vieille, bien vieille. Et il est une histoire que je voudrais conter avant de partir, car le temps est venu.
J'étais jeune à l'époque, mais jamais je n'oublierais.

Comme toutes les fins de semaine, je partais au lavoir du village pour y porter le linge. Ce jour là j'avais trois paniers pleins que j'avais posés dans ma charrette à bras.
Arrivée à destination, je descendais mes lourds paniers lorsque j'eus l'impression que le soleil s'assombrit pendant quelques secondes. Cela arrive ici quand le vent pousse les nuages d'un coup de tête.
Il y avait bien eu une petite rafale, mais, en levant le nez, je vis que le ciel était dégagé. Curieux - peut-être avais-je eu un trouble de la vision...
Et c'est là que je l'entendis, le craquement derrière, dans le bois ; et puis un souffle, faible mais bien réel. Prise d'appréhension, je me retournai lentement.
Là, sortant d'entre les arbres, un loup avançait.
Je connaissais peu les loups, mais je n'en avais pas vraiment peur et je n'aimais pas la façon dont on les traitait. En fait, je crois qu'ils me fascinaient. Celui-là d'ailleurs n'avait pas l'air bien mauvais, il était assez mal en point pour tout dire. Mon coeur s'est mis à battre fort, je sentais qu'il y avait quelque chose d'étrange dans la manière avec laquelle la bête était apparue.
Il s'approcha à quelques mètres et s'arrêta devant moi. Il fixa mon regard de façon si intense que j'en eus le vertige. Malgré moi, des larmes montèrent à mes yeux et je me sentais basculer.
Puis, il s'écroula.
Je dus rester à le regarder plusieurs minutes avant de retrouver l'usage de mon corps et pouvoir m'approcher de lui. Je m'accroupis et le touchai du bout des doigts. L'émotion que j'ai ressentie à ce moment là est indescriptible. Son magnifique pelage gris était maculé de sang. Il était mort.
Quelle étrange et bouleversante rencontre.
Poussée par un instinct indéfinissable, je décidai de le porter jusqu'à la rivière.
Je descendis le reste de mes paniers et les laissai près du lavoir. Puis je montai avec précaution le triste cadavre dans ma charrette.
Je voulais laver ses souillures avec l'eau de ma précieuse rivière. Lorsque comme moi on passe du temps auprès de l'eau, on connait le secret de son pouvoir purificateur. C'est aussi elle qui emmène l'âme des morts de l'autre côté, je connaissais les histoires de l'ancien temps où le dernier voyage se faisait par-delà les flots.
Aussi, tandis que je nettoyais la fourrure du loup, je me dis que celui-ci était peut-être le dernier.
Le dernier d'une espèce se doit d'avoir un voyage particulier, car il porte en lui l'esprit de tous.
Je retournai au lavoir pour y récupérer un des paniers que je vidai sur place, ne gardant qu'un grand drap blanc. J'y plaçai ensuite la dépouille de l'animal et le ferma à l'aide de noeuds bien solides. J'installai le mort au fond du panier d'osier et je cueillis quelques fleurs sauvages. Un petit mot pour lui souhaiter bon voyage, puis je mis le tout à la rivière. Le courant ne tarda pas à l'emmener et je restai un moment à le regarder, le coeur lourd.

C'est sans entrain que je retournai au lavoir pour y effectuer ma tâche.
Et, tandis que j'essorais la dernière chemise, je vis une forme sombre flotter sur le fin bras de rivière qui amenait l'eau. Intriguée j'allai voir de plus près de quoi il retournait.
A l'aide d'une branche je réussis à faire venir à moi l'étrange paquet . Une fois posé sur la rive je le dépliai et mon intuition s'avéra juste : il s'agissait d'une peau de loup, la peau du loup que j'avais nettoyée, je la reconnus bien.
Je n'ai jamais vraiment compris ce qui c'était passé et d'ailleurs, je n'ai pas beaucoup cherché à comprendre.
Je ramenai chez moi cet étrange cadeau, sans en parler à personne bien entendu ; les présents magiques que nous fait la nature sont une affaire intime, c'est là leur valeur...

J'ai gardé la peau de mon bel ami toutes ces années, la portant parfois pour me sentir au chaud.
Je n'ai jamais revu de loup. Peut-être était-il vraiment le dernier...
Tu sais toi, le premier à qui je lègue cette histoire, que j'ai vécu bien longtemps.
Sais-tu aussi que je ne suis jamais tombée malade ? C'est étonnant n'est-ce pas ?
Je pourrais sûrement continuer comme ça encore un peu, mais, ce temps n'est plus le mien, le monde appartient à d'autres esprits...
Avec cette histoire que je t'ai contée, je vais t'offrir ma peau de loup, c'est à toi qu'elle revient.
Mais avant, allons une dernière fois à la rivière si tu veux bien ; je dois lui dire au revoir et la remercier, avant de partir...



Dernière édition par kate100fin le Lun 21 Fév 2011 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Lun 21 Fév 2011 - 14:42

J'aime....
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Lun 21 Fév 2011 - 15:58

Merci Vil..... chinois
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Lun 21 Fév 2011 - 22:20

Moi aussi j'aime, d'abord parce que j'aime les loups, et puis les histoires magiques encore plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Lun 21 Fév 2011 - 23:02

Les loups sont des créatures magnifiques, comment pourrait-on ne pas les admirer... chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Mar 22 Fév 2011 - 2:54

Que de tendresse et d'amour, dans ce conte ! Et de respect. Drôle de mélange, j'ai pensé à mes vieux parents, à la vieillesse qui parfois, rapproche les êtres de la nature. Parfois. Et à cette étrange chose qui a du mal à survivre dans notre monde : l'attention à l'autre et la protection de sa vie... Merci pour tout ça, Kate.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Mar 22 Fév 2011 - 11:08

Merci Ro... t'as toujours les mots qui touchent Embarassed... et les vues que je n'ai pas moi même...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Hénon

avatar

Nombre de messages : 9
Age : 45
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Pas mal du tout   Mar 22 Fév 2011 - 18:09

Pas mal du tout cette petite nouvelle, très inspirée. Il faudra que je me méfie d'une concurrente telle que toi la prochaine fois (joke).
Je vais suivre ton conseil et déposer quelques textes.
A +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loichenon.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le conte à moi   Mar 22 Fév 2011 - 18:36

Ah oui, on attend ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le conte à moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le conte à moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Cendrillon/Conte de Charles Perrault
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» "Le conte de l'autre et Amon"
» 21ème Festival Interculturel du Conte, à Chiny (de jour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: kate-
Sauter vers: