Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le demi-tour in extremis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 2:17

Je viens de m'offrir une petite récré en regardant un film en streaming, le premier venu sous la souris sur la page d'accueil : Mademoiselle Chambon (avec Vincent Lindon, Sandrine Kiberlain et Aure Atika, de Stéphane Brizé). L'histoire banale d'un homme et d'une femme que tout oppose et qui tombent amoureux l'un de l'autre. Comme d'habitude, l'un des deux est marié, ici l'homme. Bref, le truc ordinaire. Sympa mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

A la fin du film, il lui a promis de partir avec elle, a préparé son sac, et arrive dans la gare. Elle est déjà sur le quai, le train est là. Lui descend les escaliers et longe les couloirs. Au fur et à mesure qu'il approche du quai, il ralentit sa marche, jusqu'à s'arrêter avant de poser les pieds sur l'escalier qui monte au quai. On la voit, elle, qui attend et attend. Et lui immobile. Et le chef de gare qui siffle....

Et puis soudain, je me suis demandé : qu'est-ce qui fait qu'on saute le pas, ou non. Qu'est-ce qui fait qu'on peut aller très loin, sans aller jusqu'au bout. Qu'est-ce qui retient en soi ?

Parce que les dernières images sont tristes ; on le voit, avec sa femme, dans la cuisine, par la fenêtre. Une image de gêne, d'ennui, de quelque chose qui ne vit plus, et dont on peut supposer que si elle revit encore un jour, ce ne sera plus jamais sans cette fracture.

Alors quoi :

- revenir en arrière dans cet ennui dans lequel on ne se sent plus qu'à moitié vivant, parfois moins ?
- ou partir vers quelque chose dont on ne sait rien, ou si peu, mais dans lequel on se sent vivre... pour l'instant.

Par association d'idées, je pense tout à coup : qu'est-ce qui est le plus courageux ; oser vivre ou oser mourir ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 9:03

...Oser vivre mais cela fait mal...Oser mourir c'est comme un engourdissement...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 14:04

Je n'arrive à voir de courage ni dans l'un ni dans l'autre. Je crois qu'à partir du moment où je vis selon des notions telles que le courage, le mérite, la force, la résistance, de suis à côté de moi-même, donc finalement pas bien plus vivant que mort.

Cet homme fait un choix. Il aurait pu en faire un différent. Ou d'autres encore... Y en a-t-il un meilleur que l'autre ? Plus courageux ? Plus admirable ? Un choix n'est qu'un choix, un possible parmi les possibles, et surtout, une microscopique partie d'un tout. Si je devais examiner ma vie à la lueur de l'un des multiples choix que je fais jour après jour...

Ce qui compte c'est ce que je fais de mes choix, les uns après les autres, les uns mêlés aux autres. Et encore, ça compte finalement si peu. Un jour j'ai voulu mourir. Courage ? Lâcheté ? Ni l'un ni l'autre. Si je ne l'avais pas fait, je ne serais pas ce que je suis aujourd'hui. Serait-ce mieux ? Pire ? Aucun moyen de le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 15:39

A mon avis le moment où on peut parler de courage est le moment du passage à l'acte, ce qui pour autant ne veut pas dire que l'on manque de courage si on ne passe pas à l'acte, c'est l'engagement qui est forme de courage, le reste est routine, confort, à quoi bon, indécision et autres formes...
"oser vivre ou oser mourir" ne s'applique pas qu'à l'idée de mort physique, ce peut être aussi d'ordre moral ou mental...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 16:07

Oui, mais le passage à l'acte n'est pas plus courage. Il en faut sûrement parfois bien plus pour ne pas passer à l'acte, pour renoncer... Et puis cet homme qui fait demi-tour, c'est bien un acte, aussi. Et encore, là non plus, pour moi, pas de courage.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 17:44

Mouais...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 20:59

Je te rejoins sur pas mal de points, Luca.

Pour en revenir au film, le comédien fait d'ailleurs très bien ressentir le fait de passer à "un autre état" que j'ai perçu comme "un état second", un peu comme celui dans lequel on est quand on se prépare à un acte dur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 21:31


Pas très original en effet, l'histoire, de La Modification roman de Michel Butor, aux Choses de la Vie, l'Arrangement films et bien dautres a été racontée maintes et maintes fois!

Le mec marié se lance dans une histoire extra conjugale parce que quelque part il a besoin de s'aérer, mais point trop faut d'oxygène et il finit par larguer sa maîtresse pour retourner à sa routine. Ce qui lui laisse la possibilité de recommencer une autre aventure si l'occasion se présente. En bref il a un engagement qui ne le satisfait pas, il "alande" en s'offrant une aventure, mais il refuse d'aller jusqu'au bout de l'aventure parce que ça serait pour lui un nouvel engagement... je trouve ça un peu facile!

Je ne me prononcerai pas sur où est le "courage", perso je suis plutôt du genre à franchir le pas, à aller de l'autre côté quitte à m'en prendre plein la tronche. Courage ou inconscience, choix de forme de vie parce que bouger aller de l'avant c'est ça vivre pour moi?
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 21:43

Mais c'est par où l'avant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 21:52

On va dire que l'avant c'est par là où tu regardes, mais si tu retournes l'avant devient l'arrière et réciproquement. Pour que l'avant reste l'avant, je ne me retourne pas! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 22:18

Pourtant, lorsque quelqu'un est au bord du gouffre, on lui dit "allez, il faut aller de l'avant".
C'est comme dire à un cocu, "Allez, prends le taureau par les cornes"
Ou bien comme à ceux qui fuyaient Sodome : Dieu ne leur a pas dit "Fuyez et ne regardez surtout pas en arrière" mais: "Fuyez et prenez garde à votre derrière".
Heu... je m'égare, là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 22:40

Citation :
Ou bien comme à ceux qui fuyaient Sodome : Dieu ne leur a pas dit "Fuyez et ne regardez surtout pas en arrière" mais: "Fuyez et prenez garde à votre derrière".
Heu... je m'égare, là.

OUI !! Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Mer 2 Mar 2011 - 22:45

filo a écrit:
Pourtant, lorsque quelqu'un est au bord du gouffre, on lui dit "allez, il faut aller de l'avant".
C'est comme dire à un cocu, "Allez, prends le taureau par les cornes"
Ou bien comme à ceux qui fuyaient Sodome : Dieu ne leur a pas dit "Fuyez et ne regardez surtout pas en arrière" mais: "Fuyez et prenez garde à votre derrière".
Heu... je m'égare, là.

mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Jeu 3 Mar 2011 - 0:49

J'ai vécu des situations très dangereuses, que j'ai du affronter clairement et rapidement. Je n'ai jamais eu l'impression du moindre courage, et je n'ai même pas considéré le danger sur le coup. Après, évidemment, je me suis rendue compte que j'avais risqué ma vie. Ca ne m'a jamais troublée plus que cela.
Cet homme dans le film, il ne choisit pas entre la vie et la mort, mais entre la mort et la mort. Mort de retourner vers une relation débilitante et qui ne le satisfait pas, mort de se fourvoyer dans une relation extra-conjugale qui n'est qu'une échappatoire. La seule réaction de vie serait, à mon sens, de planter l'ensemble, la femme et la maitresse, et de partir seul vers un ailleurs. On ne peut construire que si on est construit soit même.
Pour ma part, l'acte que j'ai considéré le plus courageux de ma vie, c'est d'avoir osé rejoindre un homme que je connaissais à peine, mais dont j'étais déjà amoureuse, de traverser la France pour le rejoindre sans connaitre ni son nom ni son adresse et sans être sûre qu'il m'attendrait à la gare. Il m'y attendait.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Jeu 3 Mar 2011 - 1:08

blue note a écrit:
Pour ma part, l'acte que j'ai considéré le plus courageux de ma vie, c'est d'avoir osé rejoindre un homme que je connaissais à peine, mais dont j'étais déjà amoureuse, de traverser la France pour le rejoindre sans connaitre ni son nom ni son adresse et sans être sûre qu'il m'attendrait à la gare. Il m'y attendait.
S''il faut pas être un peu barré quand même... Il devait être au moins aussi con que toi !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Jeu 3 Mar 2011 - 1:11

Oh yeah ! J'ai fait la même chose. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Jeu 3 Mar 2011 - 23:12

Voyez, je me dis que les histoires d'avancer et reculer, ce serait valable si la vie ressemblait à ça :



Mais voilà... elle aurait plus un air de ça :


Relativité, M.C. Escher

Alors si quelqu'un peut me dire où est l'avant, où est l'arrière...

Notez que ce serait probablement plus simple, mais cauchemardesque.
Du genre de ça :




Et puis Trys, que verrais-tu si tu te retournais sur le passé ? Rien. Rien parce que le passé cesse d'exister dès le début de l'instant présent.
Et même en imaginant que tu pourrais retrouver le passé exactement tel qu'il était, tu ne pourrais pas le revivre de la même manière, pour la simple raison que toi tu ne serais plus la même, transformée par ce passé déjà vécu. C'est d'ailleurs assez bien illustré dans les films relatant des retours dans le temps. Impossible pour un individu d'y remettre les pieds sans provoquer un total remaniement, puisqu'il est incapable d'agir à l'identique.


Pour le courage, il est toujours très difficile de parler de notions aussi subjectives. C'est quoi le courage ? Comment ça se mesure ? C'est quoi pour toi ? C'est quoi pour moi ? Est-ce que ça se jauge aux risques encourus ? À la peur ressentie ? Certains ont peur des araignées et d'autres d'eux-mêmes, certains des quais de gare d'autres de trop de stabilité, certains de ne pas être aimés d'autres d'être aimés... Impasse.

Je n'ai pas vu ce film, mais je me souviens du très beau film d'Eastwood, Sur la route de Madison. La même histoire, sauf qu'il s'agit de celle d'une femme. Pour moi, cet homme ne va pas plus vers la vie que vers la mort. Il va vers une vie plutôt qu'une autre. Par lâcheté ? Probablement lui en faut-il pour ne pas suivre sa maîtresse. Mais il lui faut aussi le courage de stopper sa marche. Et que sait-on de ses motivations ? Et lui, qu'en sait-il ? Il y a probablement aussi beaucoup d'amour dans son renoncement. Comme il y en a chez la Francesca Johnson de Robert James Waller (l'auteur de The Bridges of Madison County).
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 0:53

Citation :
Et même en imaginant que tu pourrais retrouver le passé exactement tel qu'il était, tu ne pourrais pas le revivre de la même manière, pour la simple raison que toi tu ne serais plus la même, transformée par ce passé déjà vécu. C'est d'ailleurs assez bien illustré dans les films relatant des retours dans le temps. Impossible pour un individu d'y remettre les pieds sans provoquer un total remaniement, puisqu'il est incapable d'agir à l'identique.

Absolument à mille pour cent d'accord. Et puis penser au passé en ajoutant une collection de "si" n'avance à rien, puisque de toute manière rien ne peut se refaire. L'ici et maintenant, si difficiles à penser et à vivre, d'après ce que j'entends ou lis autour de moi, est pourtant la plus simple et la plus porteuse des philosophies, il me semble. Car c'est bien maintenant que nous tricotons ce dont nous nous souviendrons demain.

En fait, en regardant ce film je me suis demandé : qu'est-ce qui fait frein, pivot, marche ? Qu'est-ce qui fait boussole ? La boussole intérieure difficilement déchiffrable là, maintenant, mais qui peut-être un jour trouve son explication ? De toute manière, il est impossible d'être dans deux endroits différents, donc spéculer sur le "j'ai eu tort" ou pas... hein...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 1:08

" Et puis Trys, que verrais-tu si tu te retournais sur le passé ? Rien. Rien parce que le passé cesse d'exister dès le début de l'instant présent.
Et même en imaginant que tu pourrais retrouver le passé exactement tel qu'il était, tu ne pourrais pas le revivre de la même manière, pour la simple raison que toi tu ne serais plus la même, transformée par ce passé déjà vécu. C'est d'ailleurs assez bien illustré dans les films relatant des retours dans le temps. Impossible pour un individu d'y remettre les pieds sans provoquer un total remaniement, puisqu'il est incapable d'agir à l'identique."

Entièrement d'accord luca, c'est pour ça que je me retourne pas!

Le courage, ben, c'est en effet très subjectif. On m'a dit plusieurs fois que j'étais "courageuse", moi je le ressens pas du tout comme ça je crois que c'est faire ce qu'il faut et doit être fait au moment où ça doit l'être, et qu'à ces instants on se pose pas de questions, on agit...

J'aime bien le 2ème dessin, la vie c'est pas une autoroute...



Dernière édition par Tryskel le Ven 4 Mar 2011 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 1:10

filo a écrit:
blue note a écrit:
Pour ma part, l'acte que j'ai considéré le plus courageux de ma vie, c'est d'avoir osé rejoindre un homme que je connaissais à peine, mais dont j'étais déjà amoureuse, de traverser la France pour le rejoindre sans connaitre ni son nom ni son adresse et sans être sûre qu'il m'attendrait à la gare. Il m'y attendait.
S''il faut pas être un peu barré quand même... Il devait être au moins aussi con que toi !

Complétement barré. Mais l'amour n'est-il pas une folie douce ? Parfois même contagieuse. Mais pas toujours.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 1:52

Citation :
Mais pas toujours.

Encore heureux...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 20:54

En tout cas, pour des ceusss qui n'aiment pas les pigeons, je trouve que ça roucoule beaucoup par ici... mèche


Romane a écrit:
je me suis demandé : qu'est-ce qui fait qu'on saute le pas, ou non. Qu'est-ce qui fait qu'on peut aller très loin, sans aller jusqu'au bout. Qu'est-ce qui retient en soi ?
Tiens, pendant ma pause casse-croûte, je me disais que c'est probablement ce qui fait toute la richesse de l'humain. Nous ne sommes pas des robots, nous affrontons les doutes, commettons des erreurs... et puis surtout, nous nous tenons en permanence en équilibre entre notre conscience d'être des individus avec des désirs, des pulsions, des sentiments... et celle d'être des animaux sociaux avec du respect de l'empathie, voire de la sympathie... La meilleure des postures me semble être : essayer de faire un mieux pour soi en faisant au moins pire pour les autres, ou l'inverse. C'est selon...

Mais le fait que nous nous posions toutes ces questions, que nous soyons capables de nous mettre en mouvement OU de stopper ce mouvement, c'est quand même bien ce qui fait l'essence de l'être humain, une bien belle essence.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 21:01

Tout à fait d'accord avec toi, Lu! flower
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Ven 4 Mar 2011 - 22:30

lucarne a écrit:
Tiens, pendant ma pause casse-croûte, je me disais que c'est probablement ce qui fait toute la richesse de l'humain. Nous ne sommes pas des robots, nous affrontons les doutes, commettons des erreurs... et puis surtout, nous nous tenons en permanence en équilibre entre notre conscience d'être des individus avec des désirs, des pulsions, des sentiments... et celle d'être des animaux sociaux avec du respect de l'empathie, voire de la sympathie... La meilleure des postures me semble être : essayer de faire un mieux pour soi en faisant au moins pire pour les autres, ou l'inverse. C'est selon...

Mais le fait que nous nous posions toutes ces questions, que nous soyons capables de nous mettre en mouvement OU de stopper ce mouvement, c'est quand même bien ce qui fait l'essence de l'être humain, une bien belle essence.

J'en suis aussi persuadée, justement parce que rien n'est jamais lissé ni figé et que tout peut toujours arriver tout le temps, non seulement en raison d'événements extérieurs, mais aussi en fonction de nos propres mouvements intérieurs, même si leur sens nous apparaît obscur. Je songe à Clarissa Pinkola Estès, quand elle évoque dans "Femmes qui courent avec les loups" la petite voix intérieure en l'assimilant à la femme sauvage. Une sorte d'instinct indéchiffrable, quelque chose comme ça.

Et comme il n'y a pas forcément d'explication rationnelle dans le sens où on voudrait tout régenter y compris soi-même, d'une manière aussi claire que lorsqu'on pose les mots, eh bien... je me pose la question, forcément. J'aime bien les noeuds au cerveau, au fond. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   Sam 5 Mar 2011 - 0:13

Dis donc toi, tu as volé l'avatar de shan...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le demi-tour in extremis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le demi-tour in extremis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» demi tour, DROITE!!!
» "Demi-tour" pour le TGV !
» brabant demi tour
» [Sondage] De l'usage du clignotant en rond-point ...
» Conseils de conduite (montée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: