Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean Echenoz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Jean Echenoz   Lun 28 Mar 2011 - 0:52

Je viens de terminer la lecture gourmande de deux des trois livres de la trilogie de Jean Echenoz : "Ravel" et "Des éclairs".(le troisième qui est intermédiaire dans le temps, c'est "Courir"...je compte l'avoir bientôt à la médiathèque locale).
Comme à chaque fois que j'oublie l'écriture de l'auteur pour être "pris" par le sujet, je me suis régalé.
C'est très bien enlevé, magistral je dirais même.
RAVEL : à partir du voyage du musicien aux Etats Unis quand il est au sommet de sa carrière, J.Echenoz raconte de façon romancée (sans doute à peine), les dix dernières années du compositeur et en particulier la savoureuse création du boléro. Le livre a l'air d'avoir pris le rythme de la célèbre oeuvre et monte crescendo en puissance et en accélération. Ca se lit d'un trait, c'est magnifiquement rendu.
Pour tous les amoureux de Ravel et aussi pour les autres.
DES ECLAIRS : Ro a déjà parlé de ce personnage qui prend ici le pseudo de Grégor. Jamais l'auteur ne dit son nom, mais on sait qu'il raconte la vie de Nicolas TESLA, cet énorme inventeur fin 19 ème, début 20ème.
Dès sa naissance pour le moins originale, ce hongrois paraît prédestiné à un destin fulgurant. Hélas son goût de la mise en scène et il faut le dire sa vanité et sa naïveté le conduisent de difficultés en déchéance jusqu'à une fin aussi inattendue que sa naissance.
Là encore, le récit est enlevé au point qu'on ne regarde plus l'écriture. Il est très documenté, les personnages sont superbement campés.
Ce deuxième régal a été englouti sur deux soirées...
Vous y retrouverez bien des inventions qui bouleversent aujourd'hui notre vie quotidienne et d'autres qui ne sont pas encore d'actualité, mais qui pourraient bien ressurgir dans les temps qui courent. Passionnante encore cette biographie à peine romancée.

Et je reviendrai vous parler de la troisième...sûrement haletante, puisqu'il s'agit de l'histoire d'un coureur à pied !
Jean ECHENOZ, "Ravel", aux éditions de Minuit, "Des éclairs", idem.
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Jean Echenoz   Jeu 2 Juin 2011 - 23:39

Voilà, après avoir couru après, j'ai fini par avoir à ma disposition "Courir".
Haletante, l'histoire de ce coureur de fond tchèque : Emile Zatopek. Un homme simple et efficace, un stakhanoviste de la course à pied qu'il a complètement dominée pendant quelques années grâce à un entraînement intensif et spécifique.
La "locomotive" tchèque,(si le TGV avait existé à son époque, on l'aurait appelé ainsi), a vécu aussi tous les événements politiques qui ont bouleversé son pays ente l'occupation allemande et la domination soviétique.
Encore un récit vif, où on oublie le style au profit de la compréhension de l'histoire.
L'auteur reste à distance de la petite et de la grande histoire : il nous livre les faits, à chacun de se positionner. Quand même, revivre à travers cette histoire les travers totalitaires de la domination russe fait relativiser ceux de notre vieille démocratie finalement sympa.
Merci à cet auteur de nous avoir littéralement "livré" ces trois histoires exemplaires d'une époque, de personnalités particulières et des rapports entre les hommes.
Trois étoiles sur trois dans mon book personnel de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean Echenoz   Ven 3 Juin 2011 - 0:08

J'avais zappé involontairement ce fil et me réjouis de le découvrir aujourd'hui. Je ne connais pas Echenoz, ou plus exactement, je ne me souviens plus. Une visite complémentaire sur wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Echenoz me rappelle vaguement quelque chose d'encore trop flou à mon sens. Mais ce que tu dis de tes lectures me laisse penser que je lirais volontiers Ravel !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean Echenoz   Ven 3 Juin 2011 - 0:28

wikipedia a écrit:
Jean Echenoz mélange les styles, accumule les citations et crée des
moments d'ambigüité séduisante ce qui pourvoie le texte de plis, tout
comme le mouvement baroque.
Voilà ce qui me séduit, dans la description de son écriture. As-tu aussi trouvé cela dans ces trois ouvrages, Gé ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Jean Echenoz   Ven 3 Juin 2011 - 0:46

non, je n'ai pas vu cela dans mes lectures, mais plutôt un rythme d'écriture qui nous entraînait dans une espèce de spirale : que ce soit pour Ravel ou Nicolas TESLA en particulier, on a l'impression que l'écriture prend comme une accélération, comme la spirale dans laquelle les personnages sont entraînés.
Ces histoires paraissent à peine romancées. Leur documentation est très fouillée, cela m'a beaucoup plu, cette méticulosité dans l'approche : ce ne sont pas des documentaires, ni des fictions romanesques où l'auteur se met parfois trop en avant. Echenoz s'est vraiment mis au service de son sujet, c'est haut en couleurs, plus vrai que vrai et on ne lâche pas le récit avant de l'avoir fini.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jean Echenoz   Ven 3 Juin 2011 - 0:54

Oui, je vois d'après ta description. J'opte pour Ravel, que je prendrai à la médiathèque, je viens de vérifier ; il figure dans la liste des disponibilités. Merci déjà !

En fait, son Boléro est une extraordinaire composition que je ne me lasse pas d'écouter. Ravel est donc un personnage mythique à mon sens, au moins pour cette capacité créative.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Echenoz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Echenoz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'écriture, un acte physique pour Jean Echenoz...
» jean Echenoz
» Jean Echenoz
» [Echenoz, Jean] Des éclairs
» [Racine, Jean] Phèdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: