Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 16:49



Résister est un droit inscrit dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : » Le but de toute institution politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la Liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l’oppression »
Refuser de voter est considéré comme un déni de citoyenneté assimilé à de la désobéissance civique. Lorsque les choix qui vous sont offerts consistent à choisir entre : une gauche faisant une politique de droite et une droite s’orientant vers l’extrême, un centre inexistant et une extrême droite xénophobe et raciste - Des hommes politiques faisant passer leurs intérêts personnels avant ceux de la République, des ministres trainés devant les tribunaux et qui se gracient mutuellement, le refus de voter à mon sens devient un questionnement.
Ce refus qualifié d’incivil par nombre d’individus et les moutons du système, ne pourrait il dans un cadre précis devenir un acte de résistance inscrit dans la Constitution, un droit déontologique. Pour cela, notifié par recommandé au Juge d’Instance local il deviendrait prise de position. Il suffirait que la Loi autorise ce procédé pour le prendre en compte lors du dépouillement au même titre que le vote blanc.
J’entend déjà les réponses offusquées : »Mais le vote est secret ! » Oui et alors, ne peut on revendiquer haut et fort sa désapprobation pour un système qui tend à nous conduire au droit régalien.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:03

Je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement. Ne pas se déplacer pour aller voter, s'assimile à l'indifférence. Or tu es en train de parler de résistance. Donc de présence.

Plutôt que reconnaître officiellement qu'un non votant exprime par son absence une rébellion face aux choix insatisfaisant, il serait bien plus intéressant de comptabiliser comme refus à ces choix, les bulletins nuls. Pour l'instant, on se contente de compter ceux qui répondent à l'un des choix, ce n'est pas normal. Pour avoir participé plus d'une fois à l'opération de dépouillement des bulletins, je peux te dire que les nuls sont nombreux et causent pourtant parfaitement la France dans le fait que les votants n'ont pas voulu élire des partis qui ne les satisfont pas.

Je suis restée une dizaine d'années sans voter, il m'aura fallu tout ce temps pour comprendre que mon acte de résistance était à côté de la plaque. Je préfère de loin me présenter et dire que ça ne me plaît pas en ne collant aucun des noms qui me sont proposés, plutôt que rester chez moi sans me prononcer.

PS : il existe déjà un fil à ce sujet, le tout est de le retrouver. Probablement en politique. Car nous avons déjà débattu là dessus, tu penses bien.

Edit : et puis il y bien assez de pays comme ça où le droit de vote est si aléatoire qu'on se demande s'il existe, pour bouder le droit et même le devoir au vote.
Sans compter qu'en tant que femme, je rappelle que ce droit est récent. 1944. C'est pas pour rester devant les gamelles un balai à la main.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:19

Sbreccia a écrit:
Pour cela, notifié par recommandé au Juge d’Instance local il deviendrait prise de position. Il suffirait que la Loi autorise ce procédé pour le prendre en compte lors du dépouillement

je ne vois pas où est l'indifference si tu motives ton geste par courrier et demandes une loi..?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:23

Sbreccia a écrit:
Sbreccia a écrit:
Pour cela, notifié par recommandé au Juge d’Instance local il deviendrait prise de position. Il suffirait que la Loi autorise ce procédé pour le prendre en compte lors du dépouillement

je ne vois pas où est l'indifference si tu motives ton geste par courrier et demandes une loi..?

Parce qu'il serait impossible de faire la différence entre celui qui s'en fout et celui qui résiste.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:25

Et puis je ne sais pas si tu es au courant, mais s'il fallait que chaque résistant envoie une lettre au juge, déjà qu'ils sont submergés par les montagnes de papiers qu'ils n'arrivent pas à traiter (d'où exaspérante lenteur judiciaire), cette fois ce serait l'implosion. Or on n'a pas intérêt à ce que ce système foire complètement, sinon, nous n'aurions même plus une instance, aussi imparfaite soit-elle, pour régler les problèmes de notre vie en société...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:33

Au moment des elections les juges d'instances assurent le suivi de l'election ils ont un greffier pour cela, c'est son job.
Celui qui s'en fout ne revendiquera pas officiellement le droit de s'abstenir puisqu'il s'en fout..
Ce débat et l'attitude des votants à tout prix même pour assurer une gouvernance fantoche me rappelle l'attitude des gens vis à vis de l'objection de conscience à l'époque où le service militaire etait obligatoire, on disait :'tu n'es pas un homme si tu n'as pas fait ton service", "tu ne payes pas ta dette à la France" et finalement l'objecteur de conscience a été reconnu. Les lois sont faites pour être bougées quand un systeme est pourri mais elles ne seront pas changées si on reste à l'interieur...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 17:54

Je ne me sens pas concernée par les incitations extérieures, puisque j'ai pris le temps de réfléchir dans un vrai débat intérieur qui ne concerne que ma prise de position sans aucune influence, de toute manière je suis rebelle devant les tentatives d'influences, et en politique qui plus est.

Par contre, je ne suis toujours pas d'accord avec toi. D'une part on ne pourrait pas dissocier celui qui s'en fout de celui qui résiste (simplement parce que le fait d'écrire une lettre, d'aller à la poste, de débourser un RAR est encore obliger la personne et qu'il s'en trouvera qui n'était pas fainéants mais qui le deviendront). Ensuite parce que je confirme que le greffier croulerait sous les tas de courriers et que l'administration judiciaire n'a vraiment pas besoin d'en recevoir une couche supplémentaire pour être engloutie. Et enfin, chose à laquelle j'accorde beaucoup d'importance pour le vivre sur le terrain : le fait de se déplacer pour aller voter est une occasion dont les gens se saisissent pour parler. Et ça, c'est aussi très important, et précisément ce jour là, même si ça n'empêche les conversations en cours d'année. Il y a dans le fait de se rassembler pour voter, un mouvement collectif à ne pas négliger.

Et puis, comme je l'ai plus haut, si c'est pour rester chez soi dans son coin, alors qu'il s'agit d'un mouvement national... tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 18:07

Oui, bon bin, je suis pas d'accord et je te le dis de chez moi.. mdr
Maintenant si c'est pour aller papoter dans une cour d'école, parler des mômes qui grandissent, oui bon j'ai fait, c'est pas ce qui fera grandir la République...Sinon, m'étonnerai que les greffes croûlent sous le courrier vu qu'entre les pêcheurs à la ligne et les Citoyens votants je ne pense pas qu'il y ait grand monde qui partage mes idées. mdr mdr mdr Alors, longue vie à cette République si chérie...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 18:25

Euh, quand je dis que les gens se rencontrent ce jour là, ce n'est pas pour les couches culottes ou les potins du coin, hein. C'est bien au sujet des élections. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 20:01

oui, oui on dit cela... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 20:12

En tout cas par ici ça se passe comme ça. Je suppose que dans les grandes villes c'est un peu plus impersonnel, quoique les gens votent par quartier et ont l'habitude de se côtoyer ne serait-ce que grâce à l'école, donc ils doivent aussi parler.

Plus je réfléchis à ta proposition, moins je la trouve intéressante, parce que j'en suis venue à me dire tout à l'heure que ce serait encore un moyen d'encourager au cloisonnement, une sorte de "service à domicile" supplémentaire, comme si les gens n'étaient pas assez détachés de pas mal de choses pour se permettre de les inciter à encore plus de détachement.

Déjà que les manifestants râlent parce que des gens ne se déplacent pas pour aller dans les rues, alors si en plus on dispense de se déplacer pour voter, chacun chez soi, il ne reste plus grand chose du partage politique, enfin je sais pas mais moi ça me dérangerait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 21:08

J'ai longtemps pas voté pour les raisons que Sbrec présente dans sa première intervention. puis, en 2007, je suis remuée parce que je pouvais pas ne pas bouger et laisser élire Sarko, il est passé quand même, et beaucoup se mordent les doigts de lui avoir fait confiance, et il n'a pas été élu que par des bourges de droite... Comme si on pouvait faire confiance à ce mec qui avait déjà comme ministre montré qui il est!

Voter est un droit, pas une obligation, en France, les gens votent volontiers au niveau national mais peu au niveau local (CF le taux reccord d'abstention aux Cantonales), alors que ça devrait être le contraire, ce qui se passe chez eux devrait les concerner directement!

J'irais voter aux présidentielles, mais si au 2ème tour c'est Sarko/ DSK, je vote blanc. Le vote blanc est une forme d'expression qui montre qu'on refuse de choisir entre la peste et le choléra. il est anormal qu'en France on refuse de le prendre en compte!

Autrement dit, j'use de mon droit (surtout en tant que femme effectivement vu les batailles pour l'obtenir) mais sans croire une seconde dans la vertu de nos politiques, paradoxe, la démocratie fout le camp!

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 21:12

Citation :
Le vote blanc est une forme d'expression qui montre qu'on refuse de
choisir entre la peste et le choléra. il est anormal qu'en France on
refuse de le prendre en compte!

Autrement dit, j'use de mon droit (surtout en tant que femme effectivement vu les batailles pour l'obtenir)

Nous disons donc la même chose.

Et entièrement d'accord avec toi pour cela : sans croire une seconde dans la vertu de nos politiques, paradoxe, la démocratie fout le camp!
Car si la démocratie existait, elle tiendrait compte des votes blancs.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 22:15

Romane a écrit:


Déjà que les manifestants râlent parce que des gens ne se déplacent pas pour aller dans les rues, alors si en plus on dispense de se déplacer pour voter, chacun chez soi, il ne reste plus grand chose du partage politique, enfin je sais pas mais moi ça me dérangerait.

je crois que ce que j'ai écris n'a pas été bien compris: le fait de refuser de voter n'est pas "un detachement", mais une prise de position motivée par un courrier circonstancié qui montre bien qu'il ne s'agit pas de laxisme mais d'une revendication (l'insatisfaction par rapport aux choix de société qui sont proposés)...Ce ne serait pas du tout l'attitude du pêcheur à la ligne comme est representée actuellement l'abstention. D'ailleurs cette image du pêcheur à la ligne arrange bien les acteurs du systeme actuel qui ainsi agissent pour montrer du doigt les abstentionnistes qui sont désignés comme"mauvais citoyen" et la foule des moutons bêle en reprenant en choeur cette lithanie...Alors qu'il y ait des pêcheurs à la ligne oui sans doute, mais vu l'ampleur du phenomène on devrait aller plus loin dans le raisonnement et ne pas voir les choses de facon si simpliste...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 22:23

Ben rien ne t'empêche d'écrire ta revendication et de la coller dans l'enveloppe du vote, dans l'urne. Tout est épluché et lu, tu serais sûr que quelqu'un la lirait tout haut.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 22:33

Bin je ne parle pas d'une revendication personnelle mais d'un acte dans le cadre d'une loi qui representerait des milliers de personnes...Lorsque l'on voit qu'il y a moins de 50% de la population qui vote on devrait se demander si on ne fait pas une erreur en deposant son bulletin dans une urne...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 22:40

Qu'est-ce qui te rebute dans le fait de ne pas envisager la prise en compte des bulletins blancs, nuls, etc, parmi les autres ? Car ce serait le plus simple, et surtout, je suis persuadée que pas mal de gens qui laissent courir par lassitude, pour une fois se déplaceraient jusqu'à l'urne... On parie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 22:50

Ce serait peut etre une partie de la solution en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 23:04

Ben la plus simple et la plus saine, parce qu'encore une fois, rester peinard à la maison, même pour ceux qui auraient envoyé leur petite lettre.... ça ne donne pas l'impression d'un engagement, tu vois.

En tout cas, ça fait un bail qu'on parle, je veux dire dans les conversations. Mais jamais rien n'a été évoqué officiellement, tu parles... ils ont trop peur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
L'infréquentable

avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Lun 4 Avr 2011 - 23:56

A propos du choix , en 2007, il y en a un qui a voté de façon, disons...originale.

http://forum.321auto.com/forum/m_Jacky+vote+toujours+Mitterrand..._3293584_8.html

mdr mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Mar 5 Avr 2011 - 0:09

Je ne me sens particulièrement moutonesque parce que je vais voter, au contraire.
Je serais coupable si par ma faute, par mon abstention, une catastrophe genre vague marine arrivait sur la France.
Je reprends ce que disait romane, ou trys : on est des femmes, on s'est battu trop longtemps pour avoir le droit de vote, ne pas y aller c'est trahir toutes celles qui se sont battues et pour certaines, sont mortes, pour qu'on ait ce droit.
Si personne ne me convient, je votre gandalf, ou spirou, mais je vote.
Chaque bulletin griffonné est pris en compte par les RG comme bulletin nul. Oui, je sais, ce n'est pas l'idéal.
En Belgique, le vote est obligatoire, ce qui n'est pas le plus drôle. Là où ça devient intéressant, c'est qu'en contrepartie il y a des bulletins "nuls" pour que ceux qui veulent exprimer leur rejet de tous les candidats puissent néanmoins s'exprimer. Ca c'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Mar 5 Avr 2011 - 14:32

Sbreccia a écrit:
Lorsque les choix qui vous sont offerts consistent à choisir entre : une gauche faisant une politique de droite et une droite s’orientant vers l’extrême, un centre inexistant et une extrême droite xénophobe et raciste - Des hommes politiques faisant passer leurs intérêts personnels avant ceux de la République, des ministres trainés devant les tribunaux et qui se gracient mutuellement, le refus de voter à mon sens devient un questionnement.
Je ne partage pas le postulat de départ, que je trouve tout de même simpliste.
Si je ne prends que les deux "grands" partis, il y a tout de même une énorme différence entre UMP et PS. Même si je ne suis pas toujours d'accord avec la tiédeur et le manque d'audace de ce dernier, je préfèrerais toujours être gouvernée par des démocrates que par une clique d'apprentis fachos comme celle que nous avons actuellement au pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Mar 5 Avr 2011 - 14:51

Si j'étais devin je prédirai que dans quelques années il n'y aura plus que des femmes qui iront voter, en mémoire du féminisme... mdr On finira par avoir une présidente vous verrez... mdr
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Mar 5 Avr 2011 - 23:56

Ouaips. Et ce ne serait pas forcément un mal.
Je suggère, en plus, de programmer des matchs de foot les jours d'élections et de faire de la publicité pour la pêche à la ligne. Comme cela, on sera tranquille aux urnes.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   Mer 6 Avr 2011 - 0:01

Difficile de formuler des affirmations, mais quand même, je serais curieuse de voir la Terre tourner disons... un siècle sans interruption gouvernée exclusivement par des femmes.

Sans vouloir faire de sexisme (parce que ça me gonfle), force est tout de même de constater que l'appropriation du pouvoir par les hommes ne donne pas un résultat flamboyant. Je ne dis pas que dans le lot on ne trouverait pas des femmes avides de pouvoir, mais je pense que dans l'ensemble, le paysage humain pourrait y trouver bien des avantages et moins de barbarie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le refus de voter comme droit de résistance à l’oppression.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musicien chretien
» Droit comme un I
» droit et fier comme artaban !!
» J'ai lutté pour avoir le droit de voter.
» Utilisation d'images Disney, en a-t-on le droit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: