Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La beauté du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yugcib

avatar

Nombre de messages : 827
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: La beauté du désespoir   Dim 17 Avr 2011 - 12:13

La beauté du désespoir, c'est lorsque la nuit ou l'obscurité, s'étendant peu à peu sans qu'il soit possible que la moindre lueur ou clarté ne vienne à paraître au dessus de l'horizon, et ainsi monter dans le ciel pour la réduire cette nuit envahissante... Nous amène à concevoir l'existence d'un ciel que jusqu'à lors nous avions cru voir quand la nuit ou l'obscurité n'étaient encore que des voiles parfois déchirés...
Comme son nom l'indique, le désespoir c'est bien parcequ'il n'y a plus d'espoir... Sinon il ne serait pas le désespoir...
Mais le désespoir n' a pas de limite, et n'est donc jamais absolu... Alors il devient de ce fait, "supportable"... Et c'est là que réside, si je puis dire, sa "beauté" : dans ce qu'il nous force à entrevoir et qui, tout en étant inconnu et étrange, est peut-être encore plus beau que tout ce dont nous avons rêvé lorsque nous pleurions jusqu'à des larmes de sang sous les voiles déchirés de la nuit et de l'obscurité, ces voiles qui ne s'épaissisaient pas encore jusqu'à l'extrême opacité...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La beauté du désespoir   Dim 17 Avr 2011 - 14:16

Un bien joli texte.

Cependant, je ne suis pas sûre que le vrai désespoir soit aussi poétique. Enfin, il y a probablement deux sortes de désespoir : un lieu dans lequel est coulé une sorte de béton-désespoir qui serre et qui étouffe ; et un autre lieu dans lequel le vide chasse l'espoir, laissant tout de même l'espace en attente, en jachère, en possible...

... la beauté est partout
même
sur le sol le plus dur
le plus rebelle
la beauté est partout
au détour d'une rue
dans les yeux
sur les lèvres
d'un inconnu
dans les lieux les plus vides
où l'espoir n'a plus de place
où seule la mort
initie le cœur
la beauté est là
elle émerge
incompréhensible
inexplicable
elle surgit unique et nue -
à nous d'apprendre
à l'accueillir
en nous...
(Kenneth White, Le grand rivage)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
yugcib

avatar

Nombre de messages : 827
Age : 69
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 14/01/2010

MessageSujet: Re: La beauté du désespoir   Dim 17 Avr 2011 - 23:56

... Effectivement le vrai désespoir, celui qui est justement "sans espoir", qui est comme un "cul de sac" ou un trou ou un puits dont on ne sortira jamais et où l'on mourra sûrement... Ce n'est "pas poétique du tout" pour celui ou celle qui le vit...

Alors oui, je peux toujours dire et écrire ainsi que je le fais... Et je le dis, je l'écris... Comme si c'était une manière de "se préparer" à un inéluctable qui devrait survenir...
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La beauté du désespoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
La beauté du désespoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La beauté du désespoir
» La beauté du désespoir
» La mode, la beauté à travers les âges
» Votre budget beauté par mois ?
» [Oh! éditions] La beauté du mal de Rebecca James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Yugcib-
Sauter vers: