Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ascenseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: L'ascenseur   Dim 17 Avr 2011 - 21:45

Je n’ai jamais aimé les ascenseurs. Claustrophobie ? Agoraphobie ? Un peu des deux sans doute. C’est étrange mais je n’ai jamais vu l’escalier ni comme un instrument désuet venu d’un autre âge, ni comme un lieu où on perd à la fois son temps et ses forces.
Je n’ai jamais aimé les ascenseurs et pourtant ce matin je me trouve comme un con devant cette grande porte métallique, cette mâchoire en alliage galvanisé qui n’attend que de me hâper.
- Non désolé, monsieur… Il n’y a pas d’escalier dans cet immeuble… Seulement des ascenseurs.
C’est bien ma veine, tiens !
Je regarde tristement l’enveloppe que je tiens à la main. A l’intérieur, il y a cette lettre qui m’invite à venir rencontrer le responsable des ressources humaines de cette prestigieuse boite de conseil informatique. Mon CV a été distingué parmi plusieurs centaines pour postuler à la grande finale : l’entretien avec le DRH et son équipe.
Mais seulement voilà… Il y a la grande caisse coulissante comme sésame… et mon doigt n’arrive pas à se poser sur la touche froide et circulaire marquée d’une flèche vers le haut.
12è étage !
Pfff… Je me serais bien farci 12 étages à pied pour décrocher ce job… Et même à genoux…
Quand il faut y aller, il faut y aller !
Voilà, c’est fait… J’entends les câbles qui se déroulent, quelques grincements qui m’apparaissent bien peu sympathiques.
Tintement clair d’une note. Les deux portes s’ouvrent.
Ouf ! L’ascenseur est vide… C’est déjà ça… Je ne serai pas obligé de regarder mes pieds ou le plafond pour éviter de croiser le regard de ces étrangers qui me terrifient à chaque fois qu’une terrible promiscuité me fait en rencontrer. Enfin ! S’il n’en monte pas entre le rez-de-chaussée et le 12è étage…
Le chiffre 12 s’auréole de rouge lorsque j’effleure la touche. Nouvelle petite note claire. Portes qui coulissent. Et c’est parti !
Je ferme les yeux… Allez, ce n’est qu’une histoire de secondes…
Mais non ! Mais non !...
Je sens aussitôt qu’un truc cloche. L’ascenseur ne monte pas… Il descend !
J’imagine le pire aussitôt… Il va s’immobiliser au parking souterrain, voire à la station de métro située sous l’immeuble, et une escouade de golden boys, une mère de famille et ses trois enfants impolis, un grand-père pontifiant et reniflant vont prendre d’assaut l’étroite cabine.
J’imagine… Mais rien ne se passe… L’ascenseur semble poursuivre sa descente avec une frénésie de galopin en pleine école buissonnière. Il s’évade ! C’est bien ma veine ! Un ascenseur qui sort de ses « gonds » et qui se fait la belle… Et il faut que ça tombe sur moi.
Ca dure quoi ?… Quarante secondes ?… L’ascenseur s’arrête, se plante net comme si fatigué ou surpris de son extravagance, il s’arrêtait pour faire le point.
Je regarde l’affichage digital qui, au-dessus de la porte, surligne de rouge la séparation entre la cabine et le plafond. C’est un embrouillamini de lettres et de chiffres, une sorte de code pour initiés… dont je ne suis évidemment pas.
Le réflexe le plus intelligent consisterait bien sûr à enfoncer la touche d’appel de secours pour signaler mon angoissant périple en profondeur… Ce réflexe, je l’ai mais il est vain. La touche en question est absente du panneau.
Je me laisse tomber sur le sol capitonné d’une moquette bleu-gris.
- Putain ! C’est pas vrai cette merde !
Non, c’est pas vrai… Comme si je n’avais pas assez d’emmerdements comme ça ! Comme si les événements n’étaient pas déjà assez ligués contre moi !
Coincé dans mon ascenseur, je vois passer devant mes yeux un trop-plein d’images. C’est un mauvais signe ça… Ca sent la mort et le défilé lugubre des grands moments d’une vie qui la précède.
Mais non, rien de fort, rien de joyeux là-dedans… Juste la tourbe ordinaire d’une semaine de malchance habituelle. Il y a le discours monocorde, ennuyeux et malhonnête de ce directeur de conservatoire qui a décidé de jeter mon fils pour insuffisance de résultats. Il y a les larmes de ma femme, effondrée par ce qu’elle considère comme une injustice et qui remet en cause tout ce pour quoi elle s’est battue en tant que mère. Il y a ces prétendues amies qui disparaissent soudain lorsque je me sens seul face à ce désastre et que parler pourrait m’aider à continuer à tenir debout. Il y a ces coups de couteaux multiples qui m’ont lardé au cours des mois passés et dont les meurtrissures s’ouvrent à chaque nouvelle déconvenue. Il y a ce morceau de tapisserie déchiré dans la chambre sans qu’aucune raison valable ne puisse l’expliquer sinon un défaut bien planqué pendant un an. Il y a le mystère d’une rupture qui me noue la gorge et me lie les doigts. Il y a la pression d’un futur angoissant entre réchauffement climatique et réputation à tenir. Il y a… Il y a…
Ca va trop vite… Je n’en peux plus… C’est une spirale qui m’entraîne, me submerge, me noie.
Jusqu’à ce que la petite note claire se fasse entendre à nouveau, que les lourdes portes glissent sans bruit et qu’une voix synthétique annonce dans le haut parleur.
- 36ème dessous !...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr


Dernière édition par MBS le Lun 18 Avr 2011 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: L'ascenseur   Lun 18 Avr 2011 - 9:54

Allons! allons! Mon cher MBS! Il fait beau, c'est le printemps, faut pas se mettre dans des états pareils.

Tiens, je suis sûr qu'un peu de musique te fera le plus grand bien!


Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: L'ascenseur   Lun 18 Avr 2011 - 10:31

MBS a écrit:
Je n’ai jamais aimé les ascenseurs.
Moi non plus.

Et puis tiens.... rien que de parler d'ascenseur, mes neurones pédalent dans la choucroute (ou un truc comme ça) : pendant un temps qui me semble rétrospectivement très long, je suis restée bloquée à la troisième ligne en me demandant qui pouvait bien être ce Deme Happer. Un poète latin ? Un chanteur anglo-saxon ?...

Enfin, maintenant, il te reste donc 43 étages à remonter (oui oui, 43). À pied, c'est plus sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: L'ascenseur   Lun 18 Avr 2011 - 11:08

Deme Happer est selon des sources très fiables (Wikipedia) le Roux-Combaluzier australien. Parti de rien, il est monté très vite au firmament mais est décédé tragiquement en tombant dans un escalier roulant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'ascenseur   Jeu 28 Avr 2011 - 0:55

Entendu à la radio un jour, cette histoire d'un groupe de personne montant dans un ascenseur, et le décrochement sur environ 9 étages, jusqu'à ce qu'il s'immobilise entre deux, dans un drôle de balancement. Tous sains et saufs malgré la trouille qu'on imagine.

Je crois que je n'ai pas rempli mes poumons pendant le récit.

Tu sais, les escaliers, c'est bon pour maintenir la forme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ascenseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ascenseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ascenseur de Strépy-Thieu dans un décor de neige
» Un handicapé bloqué depuis un mois faute d'ascenseur
» Ascenseur à bateaux
» Ascenseur pour péniches
» Ma video (ascenseur castle club)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: