Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort de Ben Laden, sans blague ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91108
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 8:47

Pendant que Sandor Kepiro fera l'objet de l'un des derniers jugements en matière de crimes contre l'humanité de la seconde guerre mondiale, Obama décide de ne pas choquer le monde par la vue de la photo du cadavre de Ben Laden, sous prétexte qu'elle est "atroce".

Nous voilà donc contraints de croire sur parole un politique, dites donc.

Comme ça, nous sommes sûrs de n'être sûrs de rien. Décidément, l'Amérique pue de plus en plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 10:19

Sbreccia a écrit:
PDoit on proteger un homme pour qui...
Pour moi, il ne s'agit absolument pas de protéger tel ou tel mais de nous protéger nous tous, ne pas agir comme ceux que nous nommons des "monstres" et que nous condamnons comme tels.

En parlant du nazisme, je pense à tout ce qu'ont permis les procès de Nuremberg ou d'Eichmann, en terme de philosophie.
Annah Arrendt écrivant par exemple son magnifique Rapport sur la banalité du mal.

Il est probablement plus facile pour chacun d'entre nous de balayer ces hommes d'un revers de mot vide (monstre, animal...) et d'une balle "perdue" que de nous questionner sur le monde que nous voulons construire. Pourtant, les exécutions sommaires sous couvert de "civilisation" participent autant de cette construction que les comportements fanatiques de quelques uns.

Je repense toujours à ce magnifique livre d’Amin Maalouf : Adriana Mater.
Adriana est violée, et de ce viol naît un fils, qu’elle choisit d’aimer.
Devenu adulte, le garçon jure de tuer son père, mais il n’en aura pas la force.
Et Adriana lui dit :
Mais tu n’as pas été capable
De le tuer… (…)
Cet homme méritait de mourir,
Mais toi, mon fils,
Tu ne méritais pas de tuer. (…)
Nous ne sommes pas vengés, Yonas,
Mais nous sommes sauvés.

Il fut un temps où la foule se pressait sur la place publique quasiment la bave à la bouche.
Aujourd'hui, le rituel semble le même sauf qu'il se fait dans le moelleux des salons, devant les téléviseurs.
Je me demande si, finalement, ce n'est pas pire.

Je me fiche de l'âme de Ben Laden. En revanche, je me soucie du monde dans lequel mes enfants vont vivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: la mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 10:41

Bonjour,
A notre époque, tous les gouvernants s'inclinent devant le maître du monde , OBAMA. Tout ce qu'il décide est juste et tout ce qu'il annonce EST incontestablement vrai.
Ce qui est plus mystérieux dans toute cette tornade qui entoure la mort de Ben Laden c'est surtout l'immersion de son corps qui est une première .
ROUDANE
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 11:08

Les maîtres du monde sont plutôt les dirigeants des cartels pétroliers et bancaires qu'Obama, à mon avis.
Mais c'est sûr que l'annonce de cet événement tombe si bien stratégiquement pour lui, qu'on est en droit de se demander, comme je le dis plus haut, si Ben Laden n'était pas déjà mort et que le fait de l'officialiser maintenant n'est pas bien pratique, non seulement pour maintenir le président en place, mais aussi pour justifier enfin un retrait progressif de troupes (une de ses promesses, je crois) qui n'ont plus besoin de générer tant de problèmes et d'impopularité à présent que la main-mise a été opérée dans cette région pétrolière du globe.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 14:02

Luca et tout en élégance.

Je rejoins aussi filo et ajouterais que ficelés les uns aux autres au nom du profit et du pouvoir, les uns servent aux autres et réciproquement. Quelle que soit la nationalité.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Jeu 5 Mai 2011 - 23:58

Vrai que l'intervention de Luca est d'une grande sagesse. Et les extraits qu'elle cite renferment eux aussi une certaine sagesse dans le pardon. Une bien belle réflexion également.
J'avoue volontiers que pour certaines choses, je suis un peu tout feu tout flamme... l'injustice me hérisse, le fanatisme me hérisse, bref, j'ai l'épiderme sensible sur certains sujets.
Et je ne suis pas assez sage pour pardonner forcément les offenses, pas contre moi, contre les idées qui me tiennent à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Ven 6 Mai 2011 - 9:08

Il ne s'agit pas de pardon, mais plutôt de considérer que l'éthique est une affaire entre soi et soi, et n'a rien à voir avec les actions des autres.
Ceci dit, pour Ben Laden, je suis tout à fait d'accord avec Jean :

Vilain a écrit:
Il fallait surtout que Ben Laden ne parle pas....
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Ven 6 Mai 2011 - 9:17

Il ne faudrait pas en faire un martyr...Il y a eu des comparaisons entre lui et le che dans la presse je trouve cela revoltant car leurs objectifs, leurs modes de procéder, leur éthique n'étaient pas les mêmes...Si on devait faire un rapprochement, mais à une petite échelle ce serait avec l'inquisition...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Ven 6 Mai 2011 - 11:58

Si tu t'appuies sur les médias, t'es pas sorti de l'auberge en matière d'extravagances...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Ven 6 Mai 2011 - 17:34

moi je me suis douté dès le départ d'une grosse propagande de l'empire du mal sans avoir plus de précision
ça sent le coup monté depuis le départ il y a plus de dix ans cette histoire de l'ennemi public de l'empire du mal...
bref

sur le réseau vorltaire, thierry meyssan explique que non seulement il pense que ben laden est mort de maladie depuis des lustres, mais que toute cette histoire est une stratégie de l'empire du mal pour faire avaler les couleuvres habituelles et justifier ses guerres de conquêtes et exactions en tous genres sur les pays qu'il convoite...

l'article
http://www.voltairenet.org/article169714.html
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Ven 6 Mai 2011 - 18:04

Et le pire c'est que nous ne saurons peut-être jamais la vérité sur la mort de Ben Laden, comme pour le 11 septembre (même si pour ce dernier cas, les incohérences officielles sont désormais trop nombreuses).
Car jadis les états-majors des grandes puissances notaient tout, même les plus grands secrets étaient classés "top secret" mais existaient quelque part (c'est ainsi qu'on a pu connaître en détails les impostures false-flag, dont certains ont fait plus de morts encore que l'attentat du 11 septembre).
Aujourd'hui, une, deux ou trois personnes seulement savent la vérité sur de telles affaires et s'arrangent pour que leurs collaborateurs eux-mêmes croient en la version officielle, ce qui les rend plus crédibles, et ce serait étonnant qu'il existe encore des rapports papiers "top secret" où il est marqué noir sur blanc que Ben Laden est mort en décembre 2001 et qu'étant plus utile "vivant", les USA se réservaient l'opportunité stratégique d'annoncer sa mort un jour.

L'axe du mal n'a pas de nationalité ou de religion précise.
Mais il est certes assez concentré du côté de ceux qui le dénonce.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 0:11

Vous me faites marrer, quand même, avec votre "empire du mal". Où on va, là ?
Bien que je n'ai pas de sympathies particulières envers les Etats-Unis, et peu de liens culturels avec ce pays, il s'agit quand même d'une démocratie. Comme la France, plus ou moins, c'est à dire avec ses forces et ses faiblesses, ses hauts et ses bas, ses excès et ses erreurs. Mais c'est quand même un pays où on peut ouvrir la bouche sans risquer la prison, ou pire.
L'empire du mal ? Parlons plutôt de la Chine, alors. Parlons de ses opposants politiques emprisonnés, du Tibet pris en otage, des populations exploitées ou déplacées, de la misère camouflée, de la corruption érigée en système.
Parlons plutôt de la situation à Cuba, en Corée du Nord, parlons de l'Iran. Parlons de tellement de pays qu'il parait que seul une vingtaine de pays dans le monde peuvent être qualifiés de démocraties.
Nous bénéficions d'une liberté dont peu de gens peuvent apprécier la teneur, une liberté dont bénéficient aussi les femmes. Combien de pays peuvent en dire autant ?
Alors évidemment le poids des traditions, de la religion, des civilisations, mais regardons ce que nous avons et rendons nous compte du travail qui a été accompli par ceux avant nous pour aboutir à cette liberté. Et n'oublions pas combien elle est fragile et menacée, pour avoir la force de la défendre s'il le faut.
Vous comprenez qu'après ça, la mort ou la non-mort de Ben Laden ne va pas me bouleverser. Les idées qu'il défendait, armes à la main, voilà pour moi l'empire du mal. Qu'il soit mort, avant ou après, est pour moi une excellente nouvelle.
Il n'y a vraiment aucun rapport, et je suis outrée de la comparaison, avec la vie et le combat du Che, voilà encore une idiotie des médias...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 0:37

ah wouai !
c'est démocratique !
bon
ben...
j'ai comme un coup de fatigue lààààà
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 1:02

La démocratie ne s'appuie pas seulement sur la constitution apparente d'un gouvernement. Elle se manifeste dans les actes, et l'on sait parfaitement qu'elle ne porte que le nom d'une utopie. Dans la réalité, nous nous déplaçons pour voter, certes, mais avoue, Blue, que nous avons beau avoir une grande gueule, nous ne sommes que les pantins de ceux qui, de là-haut, font strictement ce qu'ils veulent.

Je me souviens des débuts de la télé, et je vois ce qu'elle est devenue aujourd'hui. Ces escalades au scoop et ces infos à hurler, où chacun se lisse les médailles, où l'on se congratule pour la beauté du geste, laissant le fond... ben... au fond. Sans doute depuis la nuit des temps le peuple ignore les trois quarts de ce qui se trame. La seule différence est qu'à notre époque nous disposons d'une diarrhée de moyens médiatiques qui multiplient les mensonges, les non-dits, l'anesthésie et les extravagances.

Le côté pervers de ce que nous appelons démocratie, c'est qu'elle peut justement être apparente et n'être que chimères. Alors oui, bien sûr, nous avons droit de vote et droit de dire merde sans finir fers aux chevilles. N'empêche, listons ce à quoi nous sommes soumis, je veux dire : enchaînés aussi ferme que les fers aux chevilles...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 1:24

Ouais...L'URSS était pas "démocratique "...au sens ou on l'entend..;Mais tout le monde avait du boulot....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 1:40

Et puis c'était important le boulot, parce qu'il fallait des mois pour se payer une paire de lacets.

Ce que j'appelle la démocratie est une utopie absolue, tu l'auras compris.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 2:14

Romane a écrit:
Et puis c'était important le boulot, parce qu'il fallait des mois pour se payer une paire de lacets.

Ce que j'appelle la démocratie est une utopie absolue, tu l'auras compris.


Oui...mais sans boulot...pas de lacets
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 2:25

En même temps, les charentaises.... Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 9:52

avant de se payer les lacets fallait se payer les chaussures...

---Ces histoires de secret en tout cas ca fait vendre des bouquins, il y a surement des secrets, il y en a partout, même dans les caves du Vatican, mais pas de quoi devenir parano... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 11:21

Je me demande si le secret, le complot, le coup en douce, le mensonge, et tout ce qui s'en suit, n'est pas le propre de l'homme. Enfin, quand je dis je me demande, ce n'est qu'une expression. Il faudrait retitrer informations en blabla, ce serait plus simples et moins fourbe.
D'ailleurs je me demande aussi pourquoi la société s'efforce de faire marcher droit la population, à coups de sanctions et de menaces. Pour demander à quelqu'un de tendre vers la perfection, encore faut-il soi-même l'appliquer.

Toujours est-il que Le Monde titre aujourd'hui "La communication chaotique de la Maison Blanche" et se plaît à détailler les contradictions. A croire que Ben Laden était multiple puisque les récits autour de sa mort semblent issus de plusieurs romans noirs. Je trouve ça fantastique, à l'ère de la multiplication des médias...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 11:30

Romane a écrit:

D'ailleurs je me demande aussi pourquoi la société s'efforce de faire marcher droit la population, à coups de sanctions et de menaces. Pour demander à quelqu'un de tendre vers la perfection, encore faut-il soi-même l'appliquer.

Bravo.....
Revenir en haut Aller en bas
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 11:56

Romane a écrit:
Et puis c'était important le boulot, parce qu'il fallait des mois pour se payer une paire de lacets.

Ce que j'appelle la démocratie est une utopie absolue, tu l'auras compris.
ben...
vous voyez là hein, ça c'est un clichet mensonger inventé par des humoristes dans la ligne de la propagande capitaliste et de son oligarchie d'affameurs.
vous confondez tous démocratie et liberté d'expression : y'a un tas de pays qui ont parfaitement compris que la liberté d'expression était le moyen le moins coûteux pour n'importe quelle administration pour surveiller, contraindre, orienter, manipuler sa population. y'a rien de plus facile que de donner la liberté d'expression dans une classe à des élèves de sorte de les conduire progressivement à penser selon une certaine stratégie. faut juste aimer la manipulation.
et les gens au pouvoir, élus pour cette compétence de manipulation des désirs fantasmatiques du peuple en attente de modèle de réussite, de modèle sur qui ce caller, et réguler toute sa jalousie collective (confère la structure du quartet Hérodiade, Hérode, Salomé jeanbaptiste dans la bible), les gens du pouvoir se caractérisent par cette jouïssance de la manipulation.

la démocratie a été historiquement définie et conçu de façon non utopique par plusieurs penseurs principaux, critiques autant qu'initiateurs, Platon Aristote principalement. puis des penseurs comme saint thomas d'aquin et saint augustin en ont proposé d'autres versions.
elles ont toute en commun un certain nombres de fondement qui s'arqueboutent sur l'idée de l'intérêt général. Adam Smith, si trahit pas les néolibéraux, n'a pas d'autres fondement et de point de mire.
les fondateurs étaient orientés de par leurs origines sociales et culturelles sur des démocraties très collectives pour ne pas dire encore collectiviste, ce qui ne commence à se concevoir qu'avec les Evangiles et les protochrétiens, puis des gens comme saint françois d'assise.

mais là
depuis trois cent ans
les pays qui se targuent de démocratie, comme la france, les usa, etc, n'ont rien de commun dans leur structure, de démocratique au sens où cela a été proposé par les auteurs auxquels ils prétendent se référer : leurs structures, même dans le meilleur des cas au sens de l'intérêt général, sont des oligarchies démagogiques.

autre énormité relevé un peu partout chez la quasi totalité des membres "du peuple", les amalgammes éhontés de pays indiqués comme démocratiques ou non démocratiques, relèvent tous de la propagande de l'oligarchie bourgeoise (propriétaire des ressources foncières et financière et des moyens de production) démagogique (manipulatrice des désirs fantasmagoriques populaires) mondiale, individualiste et obscurantiste : on y mélange sans aucun discernement des cultures et des structures sociales sans rapport comparable entre elles, on y oppose de la même manière des régimes qui au contraire à l'analyse se révèlenr tout à fait similaire. en fait rien n'est fondé sur des observations réalistes, juste du catéchisme valorisateur socialement de la mode idéologique en cours.

thomas jefferson avait dès les premieres années mis en garde ses contemporains lors de la fondation des usa sur les dangers, l'ennemi, le mal qui guêtait leur fédération de républiques : l'individualisme égoïste, le pouvoir de l'argent, des financiers aux mains du privé, la privatisation de l'industrie d'armement/
or c'est très précisément ce qui s'y est développé
et c'est ce que l'on appelle actuellement l'apothéose de l'empire du mal : l'avènement d'un pouvoir mondial contrôlé par un réseau de gens propriétaires de moyens et de ressources privées à vocation militaire, guerrière, conquérante, destructrice soutenue par un système financier permettant d'orienter et de manipuler toutes les autres ressources de production des pays.

l'idée de réseau est évidemment stigmatisée : ben voyons, là encore c'est pas difficile de comprendre pourquoi et comment alors que les traités de politiques les plus anciens indiquent tous comment ils sont l'élément fondateur de toute stratégie guerrière et économique pour tout état en concurrence avec ses voisins, ennemis ou amis. sauf que pour ça, faut se documenter ailleurs qu'à la télévision ou au cinéma hein...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 12:30

Paulriluma... chinois

Même si l'expression "axe du mal" ne me parle pas du tout, tant l'axe est peu... axial.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 13:53

La démocratie est un bien grand mot. D'abord si elle fait fi de l'expression, autant dire qu'on cause pour des prunes. D'ailleurs on cause pour des prunes. A part de petits actes personnels à la mesure de nos minces moyens, que pouvons-nous espérer faire de grandiose... ça fait un bail que j'ai arrêter de fantasmer là dessus, hein.

Alors bien sûr, nous nous exprimons en toute (enfin, disons en toute) liberté, mais comme ça ne fait pas avancer le schmilblick, la démocratie reste à mes yeux un doux leurre, un joli mot, rien de plus.

La manipulation me semble par contre vachement au point.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 14:34

lucarne a écrit:
Paulriluma... chinois

Même si l'expression "axe du mal" ne me parle pas du tout, tant l'axe est peu... axial.
c'est marrant : vous vous attachez à employer un terme que je n'emploie pas du tout.
je parle d'empire
pas d'axe
ce sont les propagandistes de l'empire qui précisément emploient ce terme d'axe
donc ce qui est marrant, c'est que vous associez le terme de mal à axe et pas à empire conformément à la propagande de l'empire qui fait donc preuve de sa très grande prégance dans les référenciels culturels communs.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 14:36

La "démocratie" ne fait sens qu'en absence de Libertés...
Dixit : T.S
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Ben Laden, sans blague ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort de Ben Laden, sans blague ?
» Croyez-vous en la mort de Ben Laden ?
» Que va changer la mort d'Oussama Ben Laden
» la vraie version de la mort d'Arafat
» [Polémique] Partenariat avec la Feria de Dax

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: