Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mort de Ben Laden, sans blague ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 14:36

La "démocratie" ne fait sens qu'en absence de Libertés...
Dixit : T.S
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 14:47

Ce n'est pas faux, mais alors on retourne à la case départ : qu'est-ce que la liberté. A partir du moment où tu vis au contact de quelqu'un ta liberté n'a pas à entraver celle de l'autre, et réciproquement. Donc la notion de liberté est tout aussi utopique si on ne lui donne pas plusieurs sens. Il y a la liberté "raisonnable" en fonction d'une vie communautaire, et celle-ci est incompatible avec le fantasme que nous en faisons.

Pour ne parler que de la France, nous avons la chance d'être bien plus libres et de vivre bien mieux que d'autres pays.

Si je prends cette phrase et que je la décortique, nous allons tomber dans le même questionnement : qu'est-ce que vivre bien mieux, est-ce que cela signifie que ce dont nous disposons nous rend heureux, ne pas oublier de faire la comparaison avec les peuples qui crèvent de faim, ne pas oublier les pays de torture, et ainsi de suite. Tout est aléatoire n'est-ce pas, selon l'angle de vue où on se place.

Disons que nous vivons matériellement plus confortablement que d'autres, mais que ce confort n'est pas forcément signe de bonheur. Ajoutons que de sans doute ce confort est un leurre et que le bien être se trouve ailleurs.

Et si je fais un petit retour en arrière, vers Toussaint, (non, pas toi, Sbrec', mais novembre Laughing ), qu'ont donné les mouvements de grève ? T'as vu quelque chose changer dans ta vie, toi ? La loi pour repousser l'âge de la retraite est passée, comme ils l'avaient décidé, point barre.

Donc le confort matériel est un leurre, et nous continuons à nous faire manipuler comme des petits moutons sages, tout en ayant la chance inouie de ne pas crever de faim et de ne pas finir entre quatre murs, après avoir écrit ces quelques lignes.

L'équilibre, toujours cette fragilité à peu près insaisissable...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 15:01

Romane a écrit:
La démocratie est un bien grand mot. D'abord si elle fait fi de l'expression, autant dire qu'on cause pour des prunes. D'ailleurs on cause pour des prunes. A part de petits actes personnels à la mesure de nos minces moyens, que pouvons-nous espérer faire de grandiose... ça fait un bail que j'ai arrêter de fantasmer là dessus, hein.

Alors bien sûr, nous nous exprimons en toute (enfin, disons en toute) liberté, mais comme ça ne fait pas avancer le schmilblick, la démocratie reste à mes yeux un doux leurre, un joli mot, rien de plus.

La manipulation me semble par contre vachement au point.
oui la manipulation des consciences et des référenciels culturels est tellement bien faite et imprègne tellement bien les consciences, que vous n'arrivez même plus à savoir ce que recouvre initialement les termes comme celui de démocratie.
votre réaction est compréhensible.
reconstruisez vous une conscience politique et des sources philosophico-politiques à partir des fondateurs réels de la culture politique mondiale.
et là vous allez découvrir des champs de références totalement occultés par les baggages culturels qui vous sont fabriqués par la stratégie de l'industrie du spectacle de l'empire.
les notions de démocratie ou d'oligarchie ne vous sembleront plus du tout des leures ou des utopies, mais concepts propres à décrire ou à faire des nomenclatures de structure économico-sociales observables.
à partir de là
il viendra que la classification des régimes pratiqués dans le monde vous semblera radicalement étrangère avec celle véhiculés par les organes de propagande prétendument d'information démocratique.
le système de l'empire compte sur la fainéantise ordinaire des peuples à l'égard de toute acquisition sérieuse d'information : ça demande beaucoup de patience et de réflexion pour assimiler des textes souvent abscons car il faut en plus en acquirir progressivement le vocabulaire.
donc ils ne prennent aucun risque à les laisser publier : de toute façon ce n'est lu que par une infime minorité de lecteurs et encore moins d'auteurs s'y référant de façon rigoureuse.
donc ça n'a aucun impacte sur les consciences populaires toutes classes socio-culturelles confondues.
l'empire et son industrie du spectacle (presse, littérature, cinéma, odieux-visuel) entretient très efficacement par la facilité des format de document qu'il diffuse (odieux-visuels et cinéma) l'inculture et l'ignorance de toutes les classes socio-culturelle populaire en les uniformisant de sorte qu'il n'y ait plus d'autres différence effective entre ces classes qu'économique, et que de la sorte elles partagent toutes les mêmes schémas de désir mimétique et la même croyance en ce meilleur des mondes.
résultat du genre "regardons ce que nous avons : c'est tellement enviable par rapport à d'autres"
ça va très loin
il entretient aussi l'existance de mondes comparatifs et rivalitaire afin de valoriser certains mondes emblématiques de son idéologie.
par exemple
le communisme est mort avec Lénine : Staline détruit toute réalisation communiste et massacre d'abord les communistes et les anarchistes initioateurs du projet pour mettre en place son projet qui n'est rien qu'une autre forme que celle d'un empire de domination oligarchique de la même nature que celui de son rival américain.
par la suite
les deux systèmes qui sont de même nature, se posent en rivaux afin de globalement entretenir un seul et même système qui reste la référence mondial du fait de l'interdépendance de l'économie planétaire mondial.
depuis
dans les conscience populaires, le communisme est stigmatisé par l'empire stalinien et toute autre interprétation est occultée
les comparaisons qui suivent et les classements de régimes sont le fruit de ce genre de manipulation de sens de l'histoire.
c'est très facile à faire : les gens ont très peu de sources méthodologiques afin de décrypter les manipulations.
l'empire compte très bien sur l'induction aussi du poids des contingeances matérielles individuelles afin d'entretenir ce manque de méthodes d'analyse.
l'étroitesse de champ d'intreprétation à propos des structures politico-sociales est telle qu'on ne connait pas, majoritairement, d'autre solution que dictature ou démocratie. à l'analyse de ces deux termes, il vient très vite que ce dualisme est stupide et faux. mais mieux encore, à la recherche de sources anthropologiques et philosophiques, il vient très vite aussi qu'il existe plusieurs autres formes de strucutres, non systématiquement oppositionnelles, pas forcément étrangères les unes aux autres, et mieux encore, que la classification morale en terme de bien et de mal n'a strictement rien à voir avec celle pratiquée à propos de la dictature et de la démocratie.
or
un peu partout dans l'anthropologie
les morales humaines se rejoignent sur certains points fondamentaux à l'analyse de leurs mythes fondateurs
le mal, c'est l'égoïsme et l'intérêt privé
le bien, c'est la coopération et l'intérêt général
il vient alors qu'à l'observation, certains régimes non républicains, comme certains royaumes sous certains monarques, appraissent beaucoup plus démocratiques que certaines républiques capitalistes régulées de mains de velours par des intérêts privés et des inspirations strictement égoïstes : les discours textuels de l'innomable lors de sa campagne présidentiel sont particulièrement et caricaturalement inspirées de ce que propose satan à jésus dans les évangiles, la domination individualiste sur le monde.
la france, même avant l'avènement de ce personnage, marionnette, avait déjà perdu ses caractères de démocratie et de gouvernement d'inspiration de l'intérêt général depuis fort longtemps.
quant aux usa, ça remonte à quasiment le démarrage de la fédération des états.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 15:07

paulriluma a écrit:
faut se documenter ailleurs qu'à la télévision ou au cinéma hein...

What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 16:46

"...un peu partout dans l'anthropologie
les morales humaines se rejoignent sur certains points fondamentaux à l'analyse de leurs mythes fondateurs
le mal, c'est l'égoïsme et l'intérêt privé
le bien, c'est la coopération et l'intérêt général..."

C'est juste exactement ça! Et je suis globalement d'accord sur ce que dis.

D'où les dirigeants quelques soient les couleurs dont ils se parent masquent le Mal en prétendants faire le Bien. D'où la necessité quelque soit le bord sur lequel on se tient de désigner celui d'en face comme étant le "Grand Satan", repoussoir bien pratique. D'où les USA (effectivement gangrenés dès l'origine, il n'est que de lire les textes présentant les motivations profondes des Pères Fondateurs, et ne pas perdre de vue qu'ils se sont fondés sur un génocide et l'esclavage) ont été bien ennuyé de l'effondrement du communisme puisqu'il n'y avait plus de Grand Satan désigné, d'où vite il a fallu avec les Ben Laden et consorts en fabriquer d'autres!
Mais je crois que les vrais dirigeants ne raisonnent même pas en leur for intérieur en terme de Bien ou Mal, ça c'est pour le bon peuple, c'est leur intérêt qui compte et uniquement ça. Bien/ Mal sont des concepts philosophico- éthico-religieux dont ils n'ont rien à faire!

Se reconstruire une conscience c'est bien, mais encore faudrait-il en avoir les moyens mais surtout le désir profond. Or non seulement tout est fait pour que ce ne soit pas l'aspiration première, mais si les dirigeants occultes peuvent continuer à diriger, c'est que beaucoup sont à leur service par ambition, lâchété, avidité et espèrent toujours ramasser les miettes du pouvoir qu'ils servent! Sans cette valetaille servile et sans conscience (on parlait des "P'tits Chefs" dans un autre fil) ces dirigeants ne pourraienet pas méfaire avec autant de puissance.

J'aime bien François d'Assise et si on avait écouté Jésus, on n'en serait pas là! Ange
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 16:52

Paulriluma, jouer sur les mots n'enrichira pas la discussion. À mes yeux, il n'y a ni "axe", ni "empire", ni "camp", ni "côté"... du mal. Il serait d'ailleurs probablement impossible de définir le "mal" (bien des philosophes s'y sont casser les dents, et serait-ce d'ailleurs utile ?).

Romane a écrit:
que pouvons-nous espérer faire de grandiose...
Pourquoi vouloir faire du grandiose ? Faire sa part, simplement, comme le pitit colibri...

Bianca ? T'as avalé de travers ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 17:07

ben non du tout : je ne joue justement pas sur le sens des mots.
je me réfère très précisément à l'originalité de sens de chaque terme pour choisir ce que j'ai à décrire
empire c'est une structure cohérente coordonnée pour et par un intérêt centralisé et ça correspond très précisément à ce que réalise l'état/complexe militaro-industrialo-financier américain.
axe c'est une structure d'alliance coordonnée par des intérêts mis en communs par des groupes différents donc structure non centralisée mais axiale.
le problème de la quasi totalité des réactions populaires à ces termes c'est leur absence de fondement de connaissance analytique des réalités que se doivent de décrire et d'exprimer les mots. bref, une perte voire une absence de fondement culturel ou de connaissance des langue et des référenciels culturels de la langue. et ça aussi c'est entièrement fabriqué par l'appareil de déconstruction culturelle de l'industrie du spectacle de l'empire dont le but est précisément de déculturer les peuples en appauvrissant radicalement leurs référenciels de sens.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 17:14

Euh... la seule phrase qui me vient, c'est "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", sans vouloir vous vexer...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
paulriluma



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 17:44

lucarne a écrit:
Euh... la seule phrase qui me vient, c'est "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", sans vouloir vous vexer...
ça me vexe pas
ça démontre complètement ce que je viens de dire
vous n'êtes plus capable de lecture analytique donc de construction de sens autrement que par investissement mimétique primaire.
par ailleurs, reprendre à tout va des citations d'un autre âge conçues dans un contexte étranger, c'est par franchement très éclairé hein... ça rpouve simplement que vous êtes une gentille personne très bien élevée à réciter par coeur des leçons dont elle n'a comprise que la facilitation de rapport sociaux vides de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 17:52

Je suis d'accord au sujet de la déconstruction culturelle qu'empirent les médias mais pas que. Dans ces conditions, le mal venant déjà depuis l'enfance, comment espérer voir fleurir l'idée (ne serait-ce que l'idée hein) de chercher à s'informer et par quelle voie.

Et puis je bloque sur un point qui me paraît important : d'un côté l'idéologie louable, de l'autre les faits beaucoup moins glorieux et surtout le paysage ambiant, le mode de fonctionnement des moindres détails de notre vie.

Que l'on commence par trouver et retrouver le chemin de la réflexion, ça serait déjà un bon début. J'observais il y a quelques jours la réaction de mon plus jeune fils (22 ans) au sujet de Ben Laden et les américains, consternée de la sûreté de ses formulations et de le sentir sourd au dialogue argumenté.

Thierry, qui s'était fait vertement étiqueter de gourou par je ne sais plus qui, expliquait pourtant bien qu'en tant qu'instituteur, il prenait soin de faire en sorte d'éveiller l'esprit de ses jeunes élèves en les incitant à réfléchir, quitte à conclure par "au fond, je ne sais pas", mais au moins après réflexion, pas comme ça bêtement répéter ce qu'on leur inculque. J'ai beaucoup de respect pour cette forme éducative. Je me souviens aussi avoir dit à Michel Puech que si sa conférence philosophique (que pour ma part j'ai trouvée géniale et ô combien réaliste) contribuait à secouer trois personnes dans l'assemblée présente, ce ne serait déjà pas si mal...


@ Luca : par grandiose j'entendais d'envergure au-delà d'un rayonnement restreint, sans qu'il soit question dans mon esprit de dénigrer les petites actions, évidemment. Car si elles n'existaient pas, nous pourrions dire que nous sommes encore plus atteints de ficelage, ouf, non. Mais encore trop malgré tout.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 17:53

paulriluma a écrit:
lucarne a écrit:
Euh... la seule phrase qui me vient, c'est "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", sans vouloir vous vexer...
ça me vexe pas
ça démontre complètement ce que je viens de dire
vous n'êtes plus capable de lecture analytique donc de construction de sens autrement que par investissement mimétique primaire.
par ailleurs, reprendre à tout va des citations d'un autre âge conçues dans un contexte étranger, c'est par franchement très éclairé hein... ça rpouve simplement que vous êtes une gentille personne très bien élevée à réciter par coeur des leçons dont elle n'a comprise que la facilitation de rapport sociaux vides de sens.

Là quand même, permets moi de sourire, car s'il y a bien quelqu'un qui ne moutonne pas, c'est bien Luca... Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lunablues



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 18:04

"Empire du Mal" est une expression de Ronald Reagan et désignait l'URSS
"Axe du Mal" est une expression de GW Bush et désigne (désignait ?) la Corée du Nord, l'Irak et l'Iran
C'est quand même effrayant ce manichéisme des protestants US ultra droites et ultra religieux
Bien et Mal (notons les majuscules obligatoires) renvoient à des catégorisations religieuses, ça n'a rien à voir avec le simple bon sens, mais les américains étant ce qu'ils sont, ils y croient...

@paulriuma, qui n'a pas tout faux si on veut bien le lire correctement, je regrette ton emploi de "l'empire", je trouve que cet expression porte à confusion...

Je pense qu'il faut soigneusement séparer démocratie, liberté et liberté d'expression.
Je préfère pour ma part, parler des libertés (notez les minuscules).


En exemple, le champion autoproclamé du Monde Libre (de quoi ?), maintient de facto la ségrégation raciale et même légale !
Citation :
Si toutes les lois favorisant la ségrégation raciale n'ont pas été abrogées aux États-Unis, la Cour Suprême les a cependant rendues inapplicables. Par exemple, la constitution de l'Alabama stipule toujours que « des établissements scolaires distincts doivent être fournis pour les enfants blancs et les enfants noirs, et aucun enfant de l'une de ces deux races n'est autorisé à aller dans un établissement réservé à l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 18:07

Oui mais dans la démocratie, normalement tu actes. Donc tu réfléchis. Donc tu exprimes. Nan ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 18:12

lunablues a écrit:

Je préfère pour ma part, parler des libertés (notez les minuscules).


Majuscules ou minuscules je suis d'accord avec toi...
Mais je le redis : avons nous le recul suffisant pour parler de libertés quand nous vivons dans un "monde libre"...? Pour moi on y vois plus clair du balcon d'un "monde non libre"....
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 18:30

Paulriluma un peu moins de condescendance envers ceux qui te répondent serait la bienvenue! AngeR
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 18:48

Bianca a écrit:
Paulriluma un peu moins de condescendance envers ceux qui te répondent serait la bienvenue!
Merci, j'allais le dire.
Mais en dépit de la forme (le ton péremptoire quasi prosélytique, la condescendance, et la longueur logorrhéique des posts) dans le fond je suis relativement d'accord.

D'ailleurs n'oublions pas que G.W. Bush avait normalement perdu les élections face à Al Gore, et qu'il a été en place par magouilles. Je parie que si ces magouilles avaient échoué et donc qu'il n'avait jamais été président, l'attentat du 11 septembre n'aurait jamais eu lieu (Gore, comme Kennedy en son temps, aurait refusé de permettre une telle extrémité, surtout pour justifier une guerre).
N'oublions pas non plus que la famille Ben Laden et les Bush sont étroitement liés, leurs jeux d'intérêts et leurs magouilles respectives ont permis encore d'autres mésactions que nous ignorons sûrement.
N'oublions pas également le rôle d'allié qu'Al Quaida a longtemps joué auprès des américains pour faire leur sale boulot en terres orientales.

Bush est un texan stupide et dangereux qui a changé quelques donnes mondiales (comme Sarko le fait en France et en Europe) sur lesquelles il sera difficile de revenir. Son expression "axe du mal" m'a toujours fait sourire (jaune), mais il a pourtant beaucoup plus de sang sur les mains que Ben Laden n'en a eu.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
lunablues



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:02

Sbreccia a écrit:

Mais je le redis : avons nous le recul suffisant pour parler de libertés quand nous vivons dans un "monde libre"...? Pour moi on y vois plus clair du balcon d'un "monde non libre"....

Je regrette d'avoir utilisé l'expression Monde Libre, car en général ça s'appliquait à tout ce qui n'était pas de tendance soviétique.

Je crois qu'une petite partie de l'intelligentsia dans le monde qui subit le plus durement l'impérialisme voit assez clairement qui est l'ennemi...encore que... Par exemple, je ne suis pas certain que le mot "impérialisme" a le même sens au Venezuela ou en Arabie Saoudite, au Pakistan ou en République démocratique du Congo.
En Europe et aux USA, on parle de mondialisation, de néo-libéralisme, mais on ne parle presque jamais d'impérialisme, sans doute parce que ça fait léniniste et ça serait passé de mode. Quant au reste du monde, je crains qu'ils n'ont meme pas de quoi s'offrir un balcon. Pas de démocratie possible sans eau potable, un revenu minimum et un petit peu de sécurité d'existence. En somme, pour pouvoir l'ouvrir, faut d'abord la fermer pour mastiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:05

Citation :
En somme, pour pouvoir l'ouvrir, faut d'abord la fermer pour mastiquer.

A mille pour cent

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:15

En termes clairs: depuis des temps immémoriaux, on (vous, moi et les autres) se fait baiser la gueule par des salopards qui ont je ne sais comment convaincus d'autres salopards de moindre envergure de leur servir la soupe pour qu'ils s'emparent du monde et y fassent régner une seule loi: la leur.
Ces dirigeants et du haut en bas de la hierarchie des valets ceux qui les servent sont totalement dépourvus de ce Jymminy Criquet qui vient nous gratouiller l'intérieur de la tête et qu'on nomme conscience!

Les idées les plus nobles et les plus généreuses sont dévoyées...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:49

Romane a écrit:
s'il y a bien quelqu'un qui ne moutonne pas, c'est bien Luca...
Euh... c'est un compliment ça ? Hein ? Hein ? Hein ??? Embarassed

Filo a écrit:
N'oublions pas non plus que la famille Ben Laden et les Bush sont étroitement liés, leurs jeux d'intérêts et leurs magouilles respectives ont permis encore d'autres mésactions que nous ignorons sûrement. N'oublions pas également le rôle d'allié qu'Al Quaida a longtemps joué auprès des américains pour faire leur sale boulot en terres orientales.
chinois Faire le sale boulot du boss, ça eut payé, mais ça paye plus...

Citation :
En somme, pour pouvoir l'ouvrir, faut d'abord la fermer pour mastiquer
Bien belle formule ! Et savoir recracher et non pas toujours avaler (pour nos balcons ici, je veux dire).

C'est marrant parce que mes gamins, lorsqu'ils prennent connaissance d'une information par les médias, ils sont spontanément méfiants. Parfois, je me dis même qu'ils le sont peut-être trop. Mais bon, je suppose que j'en suis un peu responsable. Le temps me dira si je leur ai rendu service ou pas.


Pis... j'envoie le post de Paul à môman. Comme quoi je suis une gentille fille bien élevée. Ça va lui clouer le bec (à môman). Non mais... tong


Dernière édition par lucarne le Sam 7 Mai 2011 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:52

lucarne a écrit:
Romane a écrit:
s'il y a bien quelqu'un qui ne moutonne pas, c'est bien Luca...
Euh... c'est un compliment ça ? Hein ? Hein ? Hein ??? Embarassed


OUI ! (en ce qui me concerne)

bisou
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:55

Vilain a écrit:
OUI ! (en ce qui me concerne)
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 19:57

T'as de la chance avec tes gosses. Je me demande où les miens vont pêcher certaines réactions à la noix. En fait, c'est plutôt la notion du bien et du mal chez eux qui me tarabuste. La méfiance envers les médias, ils l'ont, mais leur raisonnement n'est pas encore bien façonné, on va dire... scratch

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 20:24

Je me demande quand même si ce n'est pas trop insécurisant, si les enfants n'ont pas besoin d'un minimum d'impression de fiabilité, quitte à remettre les données en cause au fur et à mesure de leur murissement. L'aîné est comme ça depuis très jeune.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 20:32

lunablues a écrit:


Je regrette d'avoir utilisé l'expression Monde Libre, car en général ça s'appliquait à tout ce qui n'était pas de tendance soviétique.

Je crois qu'une petite partie de l'intelligentsia dans le monde qui subit le plus durement l'impérialisme voit assez clairement qui est l'ennemi...encore que... Par exemple, je ne suis pas certain que le mot "impérialisme" a le même sens au Venezuela ou en Arabie Saoudite, au Pakistan ou en République démocratique du Congo.
En Europe et aux USA, on parle de mondialisation, de néo-libéralisme, mais on ne parle presque jamais d'impérialisme, sans doute parce que ça fait léniniste et ça serait passé de mode. Quant au reste du monde, je crains qu'ils n'ont meme pas de quoi s'offrir un balcon. Pas de démocratie possible sans eau potable, un revenu minimum et un petit peu de sécurité d'existence. En somme, pour pouvoir l'ouvrir, faut d'abord la fermer pour mastiquer.

chinois chinois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   Sam 7 Mai 2011 - 21:38

Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Ben Laden, sans blague ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Ben Laden, sans blague ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort de Ben Laden, sans blague ?
» Croyez-vous en la mort de Ben Laden ?
» Que va changer la mort d'Oussama Ben Laden
» la vraie version de la mort d'Arafat
» Oscar et André (Lady Oscar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: