Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mois des commémorations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Mois des commémorations   Lun 9 Mai 2011 - 2:22

C'est Mai, ça commémore à tout va:

Dixième anniversaire de la Loi Taubira.

Trentième de l'accession au pouvoir de Mitterand. Dire que j'étais si heureuse ce jour là, j'avais pas encore tout compris!

Sarko qui vient polluer Lorient (y'a pas assez avec les algues vertes?) pour glaner des électeurs (l'est pas très populaire par chez nous) en faisant semblant de se souvenir qu'il y a eu aussi des résistants en Bretagne.


J'en passe et j'en oublie...

Mais je n'ai ouie ni vu nulle part qu'on envisageait de commémorer le 140ème anniversaire de la Commune. La comméramomanie serait-elle sélective?
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Lun 9 Mai 2011 - 6:59

Oui...Je ne sais pas d'où vient cette initiative . Certainement pas de notre Cher ( très cher qui nous coûte très cher) Président, mais le fait est qu'un grand nombre de manifestations ont et auront lieu en France à cette occasion...;Mais vu ce qui se passe actuellement dans notre beau pays cela me semble tout à fait de circonstance..... AngeR




Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Lun 9 Mai 2011 - 14:46

"Tout ça n'empêche pas Nicolas..." de circonstances en effet! AngeR

Mais j'ai rien vu qui indique si et où il se passe quelque chose à ce sujet. T'as des liens?
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Lun 9 Mai 2011 - 22:55

Que oui, il y a eu des résistants en Bretagne, et pas qu'un peu.
Nantes est la 1ère ville a avoir reçu la croix de la libération, et puis l'ile de Sein aussi.
Il est gonflé, l'autre, d'oser en parler alors qu'il a pour programme officieux de saborder les acquis du conseil de la résistance !
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Mar 10 Mai 2011 - 10:07

Commémoration, mmmmoui... mais on la ferme :

Le Télégramme, 8 mai 2011 :

Le discours de Nicolas Sarkozy ce dimanche à Port-Louis dans le Morbihan a été perturbé par l'intervention d'un homme. Vladimir Bizet-Sefani, conseiller municipal de Lanester, a crié à plusieurs reprises : "Votre politique est une insulte aux valeurs de la résistance. C'est la mort de la liberté, de l'égalité et de la fraternité !". Jusqu'à l'intervention du service de sécurité. Une demi-douzaine de gardes du corps l'ont expulsé. Il a été conduit à la gendarmerie. L'élu local communiste revient devant notre caméra sur son action et ses conséquences.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/sarkozy-a-port-louis-exclusif-l-interview-video-de-l-elu-communiste-expulse-08-05-2011-1294132.php
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Mar 10 Mai 2011 - 14:20

Silence dans les rangs! On "commèmore"...

Le Monarque commémore ce qu'il détruit? Nombre d'héritiers sortent leur mouchoir publiquement face aux tombes qu'ils ont creusé pour y pousser ceux qui les gênaient!

C'est une des raisons pour lesquelles j'aime pas les commémorations: recueillement, discours, surtout pas de questions, puis on tourne la page!
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Mar 10 Mai 2011 - 22:48

Voilà un élu local qui a fait du bon boulot, celui d'élu de la république et de citoyen.
Je n'aime pas l'hypocrisie : soit il assume son ultra-libéralisme soit il commémore ceux qui se sont battus pour des valeurs humanistes. Les deux ne sont pas conciliables.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Mar 12 Juil 2011 - 22:49

Il ya quand même des gens qui pensent à la Commune.

Cet aprem, "La Commune: spectacle théâtralisé et musical", j'y suis été bien sûr, un grand moment d'émotion, ils ont su les faire vivre, ceux de la Commune, les"dirigeants" mais le mot n'a pas du tout le même sens que celui que j'attribue à nos dirigeants d'aujourd'hui, parce que ceux de la Commune ne recherchaient en aucun cas le pouvoir, et tous les humbles, les oubliés, les "forgerons devenus des moblots".

Ils ont centré autour de l'Hôpital Lariboisière dans le 10ème arrondissement, parce que les médecins soignaient tout le monde, et que certains ont été emprisonnés et même fusillés parce qu'ils soignaient ces brutes de communards, les soldats à la solde des versaillais arrrachaient les blessés des ambulances et tuaient infirmiers/ infirmières et médecins qui protestaient!

Ils ont osé dire que les "littéraires de l'époque, de Geoerges Sand à Dumas fils en passant par Théophile Gautier et bien d'autres n'ont rien compris à la Commune, qu'ils étaient des "Dîneurs en Ville", des bourgeois, et que certains ont bavés des horreurs sur les "Communeux", ces auteurs (dont certains que j'aime bien) qui sont dans nos manuels de littérature, ont vécu cet "épisode" avec crainte, crainte d'un boueleversement social, crainte qu'on bouscule leurs habitudes confortables. Faut quand même savoir que quand les parisiens de base assiégiés et par les prussiens (avec lesquels Thiers avait fait alliance contre ces révoltés au point de se faire rendre des soldats prisonniers pour leurtaper sur la gueule), et par ces soldats français rendus par les prussiens trop contents de voir des françias taper sur d'autres français, crevaient de faim, ces messieurs/ dames festoyaient dans des restos chics qui eux ne manquaient de rien!

Il fallait le dire!
Ils ont dit leurs noms, j'ai appris (on en apprend tous les jours) que Clémenceau (un mec que finalement j'apprécie) qui entre nous soit dit était nantais (ben vi, c'est pas du chauvinisme, je le savais pas), était à l'époque Maire de Montmartre (là où étaient mis en réserve les canons payés par les parisiens pour la défense de la ville et que les Versaillais voulaient leur prendre), et qu'il a soutenu la Commune, pas si étonnant au final!

La Commune n'a jamais occupé des chapitres entiers des livres d'Hstoire, aujourd'hui elle en a totalement disparue... Un des ces épisodes honteux que la France avec un grand F n'ose pas regarder en face. Pourtant on a des rue "Thiers" , ce fumier de salopard jusque dans le moindre patelin!


C'est une troupe qui s'appelle la "Compagnie du Rivage" mi amateur/ mi pro.

Jean MisèreParoles : Eugène PottierMusique : V. Joannès Delorme


Décharné, de haillons vêtu ;
Fou de fièvre, au coin d’une impasse,
Jean Misère s’est abattu
Douleur, dit-il, n’es-tu pas lasse ?

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Pas un astre et pas un ami !
La place est déserte et perdue.
S’il faisait sec, j’aurais dormi,
Il pleut de la neige fondue.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Est-ce la fin, mon vieux pavé ?
Tu vois : ni gîte, ni pitance.
Ah, la poche au fiel a crevé.
Je voudrais vomir l’existence.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Je fus bon ouvrier tailleur,
Vieux, que suis-je ? une loque immonde.
C’est l’histoire du travailleur,
Depuis que notre monde est monde.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Maigre salaire et nul repos,
Il faut qu’on s’y fasse ou qu’on crève.
Bonnets carrés et chassepots
Ne se mettent jamais en grève.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Malheur ! ils nous font la leçon,
Ils prêchent l’ordre et la famille :
La guerre a tué mon garçon,
Le luxe a débauché ma fille !

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

De ces détrousseurs inhumains,
L’Eglise bénit les sacoches ;
Et le bon Dieu nous tient les mains
Pendant qu’on fouille dans nos poches.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Un jour le ciel s’est éclairé,
Le soleil a lui dans mon bouge.
J’ai pris l’arme d’un fédéré,
Et j’ai suivi le drapeau rouge.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Mais par mile on nous coucha bas :
C’était sinistre au clair de lune.
Quand on m’a retiré du tas,
J’ai crié : Vive la Commune !

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

Adieu, martyrs de Satory !
Adieu, nos châteaux en Espagne !
Ah ! mourons… ce monde est pourri.
On en sort comme on sort d’un bagne.

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?

A la Morgue on coucha son corps.
Et tous les jours, dalles de pierre,
Vous étalez de nouveaux morts,
Les otages de la misère !

Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?
Ah ! mais, ah ! mais,
Ça ne finira donc jamais ?


C'est d'Eugène Pottier, chantre de la Commune, fusillé...

Vous croyez que ça a changé même si la domination des riches et des bourgeois friqués ne se manifeste plus de façon aussi sanglante?

"Oui mais, ça branle dans le manche
Les mauvais jours finiront
Et gare à la revanche
Quand tous les pauvres s'y mettront"

http://youtu.be/djuLvrGSFiI

Il faut quand même savoir que ces horreurs de pâtisseries que sont le Sacré Coeur de Montmartre, Notre dame de Fourvière à Lyon, et Notre Dame de la Garde à Marseilles ont été financées par les sous que les bons bourgeois appeurés par ces "Classes laborieuses/ Classes dangereuses" ont versé sans compter pour remercier le ciel de les avoir délivré de la Guerre certes (mais à quel prix, Thiers a saigné le pays pour payer à l'Allemagne les "réparations de guerre"), mais aussi et surtout de la furie de ces gueux de communards ! Lyon et Marseille n'étaient pourtant pas menacées, la Commune est restée parisienne, c'est une des raisons qui l'a perdu, trop locale!

D'où aprés la Guerre de 14/18, l'exigence la France d'avoir des réparations en contrepartie, et le fameux "L'Allemagne paiera", elle a payé l'Allemagne, pas tout loin de là. Mais c'est au nom de ces "réparations" qu"un ingénieur allemand est venu à Nantes enterrer l'Erdre et une partie de la Loire, lequel ingénieur est revenu pendant l'Occupation, comme Commandant Militaire, cette fois, qu'il a été tué par un résistant, et que c'est pour son meurtre que furent fusillés les "50 Otages", dont le "Cours" coupe la vieille ville de Nantes, 50 Otages de Chateaubriand, dont faisait partie Guy Mocquet, qui, je le rapelle pour les oublieux, n'était pas communiste, bien que, je sais, je l'ai déjà dit, les communistes pour raison de propagande se sont emparés de La Commune et de la Résistance...

Vous l'aurez compris, j'ai plus qu'une grosse tendresse pour la Commune!


Dernière édition par Tryskel le Mer 13 Juil 2011 - 2:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Mois des commémorations   Mar 12 Juil 2011 - 23:32

Tryskel a écrit:

Vous croyez que ça a changé même si la domination des riches et des bourgeois friqués ne se manifeste plus de façon aussi sanglante?
Vous l'aurez compris, j'ai plus qu'une grosse tendresse pour la Commune!

chinois
Y a des morts plus discrets... qui sait ? dans deux ou trois décades, un statisticien mieux regardant ou plus honnête que la moyenne s'interrogera-t-il sur un brutal pic de décroissance qui contredira tous les slogans exhibant les nantis du 3ème âge... ou un môme qui aura enregistré les pubs actuellement en vogue en même temps que son film préféré, se demandera si c'était c'était bien comme ça du temps de papy...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mois des commémorations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mois des commémorations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1940-2010 Commémorations.
» Sondage - célébrations 2012
» Ramskapelle 2010
» Marche de Carentan - 04 juin 2011
» 2012 : Tour du monde des commémorations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: