Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La lettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: La lettre   Mar 10 Mai 2011 - 23:01

Ce soir la mémoire me brûle.
Ce soir les souvenirs me font plus mal.
Il y a cette lettre que je t’écris, ces mots qui te feront souffrir parce qu’ils sont définitifs.
Je t’aime.
Je t’aime mais je pars.
Il y a des moments comme ça où on doit faire un choix, où on doit décider d’une ligne de conduite. Ce choix je l’ai fait, cette ligne je l’ai tracée. Je l’ai tracée et elle t’évite désormais.
Si je t’avais affrontée face à face, tu aurais eu beau jeu à me balancer à la figure tous ces arguments, excellents au demeurant et fondamentalement pertinents, qui auraient pu m’inciter à réfléchir encore.
Réfléchir.
Ca fait une semaine que je ne fais que ça. Une semaine que je m’interroge le matin lorsque s’abrège une nuit maussade traversée d’insomnies purulentes. Une semaine d’aller et venues dans l’appartement. Lit – fenêtre. Fauteuil – canapé. Une semaine à tourner autour du pot. Une semaine pour accepter de finalement y tomber.
Il n’y a pas de solutions miracle pour notre avenir. Nos chemins étaient de toutes les façons destinés à se séparer bientôt. Un peu plus tôt, un peu plus tard. Tu me diras que ces jours-là auraient été importants pour toi… Ils l’auraient été pour moi sois-en sûre… Et c’est justement pour cela que je pars. Pour ne pas les vivre mais pour les imaginer. Pour que chaque seconde de ton absence soit pleine de toi, de ton sourire, de tes gestes si fins, de ton intelligence si vive. Tes jeux de mots, je les inventerais. Tes colères, je les devinerais. Et chaque seconde tu seras là… justement parce que tu seras absente et que je l’aurais voulu ainsi.
On se connaît depuis toujours. Même les moments où ne nous connaissions pas encore, nous avons réussi par notre amour à les revisiter à deux. Tu étais avec moi à la maternelle, tu étais avec moi au collège et quand tu es venue t’asseoir à côté de moi sur les « bancs » du lycée, c’était comme si tu avais toujours été là. Alors, comprends que ton absence ne peut que m’être relative. Tu ne peux pas me quitter. Et tu ne me quitteras pas jusqu’à la fin.
La mémoire me brûle parce qu’au moment où je regarde une dernière fois le cadre qui nous fut si quotidien j’ai peur d’oublier d’emporter une image, un souvenir, une étape de nos vies. Les cadres remplis de photos comme autant de fenêtres ouvertes sur le temps jadis. Ce vieux poste de télé acheté avec ton premier salaire et qui trône encore dans le cuisine posé comme une relique triomphale sur l’inox glacial du frigo. Les cartes postales que nous nous sommes envoyées, bourrées d’éclats de rire et de commentaires absurdes sur nos aventures à l’autre bout de la France.
La mémoire me brûle. Les résultats d’analyse qui accompagnent cette lettre te le confirmeront. Ils m’ont dit que j’en avais pour six mois au maximum. Six mois pour me remplir encore de ta présence. Six mois pour que tu commences lentement à admettre que la dernière image que tu auras de moi aura été celle du premier jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: La lettre   Mar 10 Mai 2011 - 23:24

Je ne regrette jamais de te lire. Ton style, ton élégance, et toujours ces chutes inattendues et intelligentes.
Cette histoire là est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
 
La lettre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre liée
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Lettre de Denain
» MA LETTRE AU PERE NOEL !
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: