Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vive le socialisme ! (Affaire DSK)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 15:18

@ Trys : oui, tu développes ce que je n'ai pas développé, et bien sûr que oui, je te rejoins.
Justement, les principes comme immunité, vie privée sont louables à condition d'être contextualisés sainement, et le principe des actes sains, en politique... hein...

@ Luca : je suis quand même curieuse de savoir comment tout ce petit monde va s'organiser...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 15:19

Vilain a écrit:
ils vont juste se déchirer
Tu veux dire qu'ils vont se multiplier ? My Godeuu !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Domila



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: vive le socialisme   Lun 16 Mai 2011 - 16:45

MBS a écrit:
Je suis plutôt méfiant à tout ce qui ressemble à de possibles complots tordus (vous allez me dire que je passe mon temps à en décrire... c'est justement pour ça... parce que ça n'a vraiment de force que dans les romans). Je rejoindrais assez filo sur ce coup... avec ce petit supplément qui me titille l'esprit (comme il titillerait une bonne amie toujours plongée dans des histoires tordues et d'environ 180 pages A4) : ça vous est déjà arrivé à vous de voir la femme de chambre pénétrer dans votre chambre pendant que vous y êtes (je veux dire à l'hôtel parce qu'à l'hosto, ça fait partie du métier) ? Que la méprise se fasse pile poil dans la suite (en plus !) de DSK et quand il est sous la douche (en train de défroisser son costume ?), ça interpelle le raconteur d'histoires... Mais pour le reste, rien ne peut plus m'étonner dans le monde du pouvoir (remember les brus de Philippe IV)

Et en plus, ça arrive en plein festival de (Strauss-)Kahn...

Pour ce qui en résulte des complots tordus ou du développement des histoires machiavéliques, la réalité, hélas, dépasse de loin la fiction des romans. Un bon exemple avec l'assassinat des politiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.felixlitterature.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 17:45

lucarne a écrit:
leur donne la possibilité de re-pencher un peu à gauche. ..

oui mais pas trop...(pour pas tomber... Embarassed )....
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 19:30

On apprend les premières déclarations de DSK : à 13h, heure du crime, il était tranquillement en train de déjeuner au restau avec sa fille (prouvé, alibi en béton), et a même appelé l'hôtel pour dire qu'il avait oublié un portable.
Du coup, la police de NYC a dit "Non non, finalement c'était à midi que ça s'est passé !" Hum...

Alors, même si tout le monde gobe ça comme une lettre à la poste, résumons : DSK agresse la black du Bronx, femme de ménage qui serait comme par hasard entrée dans sa chambre pour faire le ménage alors qu'il ne l'avait pas encore quittée (déjà bizarre), elle réussit à s'enfuir avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit (donc pas d'éjaculation, on est d'accord, et forcément pas d'ADN de ce côté-là) et prévient aussitôt la direction.
28 minutes plus tard, DSK quitte l'hôtel sans être inquiété par la direction et retrouve sa fille pour déjeuner.

Quelque chose cloche, non ?
Même pour piéger Dessange, le complot tenait plus la route que ça.

Mais certes, DSK a des antécédents sexuels, contrairement à Dessange, il est donc une cible idéale pour ce genre d'accusation. En plus le juge est une femme.
Même s'il est innocent, il a donc peu de chances de se remettre de cette affaire, à la grande joie de la droite française, comme Bernard Debré et Marine Le Pen, qui s'en donnent déjà indécemment à cœur joie à charge.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 20:02

Franchement, Filo, je ne comprends pas plus ceux qui crient au pervers que ce qui hurlent au complot. Parce que la seule chose qui me semble certaine, c'est que DSK, comme n'importe qui dans cette situation, a 1 chance sur 2 d'être coupable et 1 chance sur 2 d'être innocent. Le reste...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 20:21

Je viens de lire ça sur FranceSoir.fr :

"La thèse du « complot » peut sembler crédible à certains. Et le quotidien Libération de rappeler, dans son édition de lundi, un déjeuner avec le directeur du FMI. Le 28 avril (il y a donc plus de deux semaines), il évoquait la campagne présidentielle à venir et les difficultés qui ne manqueraient pas de s'amonceler : « le fric, les femmes et (sa) judéité ».
Et Dominique Strauss-Kahn d'imaginer un scénario digne d'un mauvais polar où « une femme (qu'il aurait) violée dans un parking et à qui on promettait 500.000 ou un million d'euros pour inventer une telle histoire », rapporte Libération. Troublant.

Autre signe de « complot » : ce tweet, posté sur le site de micro-blogging par un militant UMP et annonçant l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn. Selon LeMonde.fr, Jonathan Pinet, membre des Jeunes Populaires, a posté ce message à 22h59 : « un pote aux États-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel à NYC il y a une heure ». 22h59, soit 16h59 à New York. Or, le New York Post, qui a été le premier à parler de l'information, n'a publié son article qu'à... 18h33, heure de la Côte Est, soit 00h33 en France, comme le souligne un article du Post. Ce même article soulève d'ailleurs un autre lièvre : la réactivité d'Arnaud Dassier, ancien directeur de la campagne Internet de Nicolas Sarkozy... Interrogé par Europe 1, Arnaud Dassier a réfuté toute accusation. « Aller imaginer que ça a été organisé par des jeunes militants de l'UMP, ça relève de la psychologie », a-t-il déclaré."

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 20:42

Un truc est certain, dans le tas des incertitudes ; le fait qu'il soit coureur de jupons de manière assez outrancière lui aura joué un sale tour.

- Soit il a vraiment agressé cette femme, et ses travers sexuels auront eu raison de lui.
- Soit il est victime d'un complot, et ses travers auront servi de point de base, et auront bousillé sa carrière.

Moralité : vaut mieux savoir ce qu'on fait, quand on a les neurones dans le slip.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 21:37

Romane a écrit:
quand on a les neurones dans le slip.
mdr

Tu crois qu'il est en laine mohair, son slip... Ange


Au-delà du cas DSK, une réflexion que je trouve intéressante, et pas fausse :

Libido dominandi (par Antoine Perraue, sur Médiapart)

Les poursuites judiciaires engagées contre Dominique Strauss-Kahn soulèvent de la pire façon (violence et voyeurisme planétaires), avec un chef d'accusation délictueux en diable, ce que la France n'a jamais su affronter: sa complaisance envers ce qu'il est convenu de nommer «les frasques» de son personnel politique.

Certes, en 1959, André Le Troquer, président socialiste de la chambre basse, qui venait de laisser son perchoir au gaulliste Jacques Chaban-Delmas, fut dénoncé puis sanctionné (un an de prison avec sursis). Il avait participé à des «ballets roses». L'expression, forgée par France-Soir, désignait des spectacles érotiques organisées avec des jeunes filles parfois lancées par leur mère. C'était dans la forêt de Fausses-Reposes (Yvelines), au sein du pavillon du Butard alors mis à la disposition du président de l'Assemblée nationale.

En 1965, Antoine Pinay, seule personnalité de droite capable d'inquiéter Charles de Gaulle, aurait été dissuadé de défier le chef de l'État lors des élections présidentielles, en raison de lourds dossiers concernant ses bagatelles.

À part cela, le retour du président Giscard d'Estaing à l'heure dite du laitier, en septembre 1974, passa comme une lettre à la poste. Et la deuxième famille du président Mitterrand, nichée dans les replis de la République, fit presque saliver.

On peut y voir une heureuse exception planétaire, à mille lieues des morales rigoristes anglo-saxonnes.

On peut, au contraire, y distinguer une veulerie gaillarde. Excipant d'une forme de théorie des races et du climat, la gauloiserie méditerranéenne en quelque sorte, les faiseurs d'opinion s'attachent à justifier «le tabou français». Plus encore qu'en Italie, une «vie sentimentale tumultueuse» (euphémisme longtemps en vigueur) serait un marqueur de l'identité politique nationale. Les électeurs s'identifieraient en toute complicité carnassière, ou bien compenseraient toute faiblesse en la matière grâce à de tels exploits par procuration; en ce pays ou le fouteur est roi.

La monarchie n'est jamais loin en France. Dans l'inconscient collectif, le droit de cuissage relève de l'apanage des hommes politiques. Ogres d'Ancien Régime, ils prélèvent leur tribut en milieu démocratique. Leur libido dominandi va de paire avec l'autorité verticale qu'ils incarnent.

Violentée ou même consentante aliénée, la femme, alors réifiée (au même titre que jadis le sujet colonisé), devient une option en stock, un lot de consolation sexuel, de la chair à frisson. Aux yeux du politicien prédateur, comme du public mis dans la connivence.

Passer de la gaudriole à la réflexion, découpler la politique de la paillardise, refuser que la vie de la cité se satisfasse de l'indignité faite au «beau sexe», est-ce faire preuve de vertu intégriste? Non, c'est refuser cette domination de la femme par l'homme, qui poursuit par tous les moyens sa carrière archaïque dans l'esprit public.

http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/160511/libido-dominandi
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Lun 16 Mai 2011 - 23:14

Saint paulriluma nous aurait volontiers expliqué que DSK ayant été surpris à poil, c'était la preuve irréfutable qu'il était en fait communiste. Tu te rends compte, le patron du FMI était en fait un des ces terribles cocos nudistes transfuges du KGB : affraid

Sinon, je suis 100% d'accord avec Trys. Dans tous les cas, ça pue.

Je n'ai jamais aimé le personnage, pour moi c'est le même genre de libéral puant plein de fric qui vient dire aux gens qu'il faut se serrer la ceinture parce c'est la crise, crise qu'ils ont eux mêmes provoquée par leurs magouilles bancaires (heu, non, je ne suis pas communiste, bien qu'ayant des tendances naturistes, je l'avoue)
J'étais vraiment dépitée de voir à quel enfoiré on allait confier la France, encore une fois.
Je ne parle pas de sa vie privée et des rumeurs de joli coeur qu'on lui a toujours prêté. Ce n'a jamais été très encourageant, mais ce n'est pas l'essentiel.

Quant aux histoires de complot, je ne sais pas. DSK est un homme extrêmement brillant, intelligent et tout, mais c'est un homme. Même le plus talentueux des hommes peut avoir des pulsions irraisonnées, faire des trucs stupides parce qu'ils pensent sexe. On peut savoir qu'on fait un truc stupide, qu'on va dans le mur, mais on y va. Pulsion, je vous dis.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 0:18

Romane a écrit:
Un truc est certain, dans le tas des incertitudes ; le fait qu'il soit coureur de jupons de manière assez outrancière lui aura joué un sale tour.

- Soit il a vraiment agressé cette femme, et ses travers sexuels auront eu raison de lui.
- Soit il est victime d'un complot, et ses travers auront servi de point de base, et auront bousillé sa carrière.

Moralité : vaut mieux savoir ce qu'on fait, quand on a les neurones dans le slip.

Bien vu, mais si les neurones sont dans le slip, ça aide pas à penser clair!

Dans tous les cas c'est une histoire sordide, et ce qui m'écoeure dans l'écoeurement c'est que ceux qui se frottent les mains de sa déconfiture sont aussi pourris, même si leurs turpitudes s'exercent dans le fric, le trafic d'influence, le conflit d'interêt, la démagogie de bas étage...

J'aime pas du tout le personnage, j'aime pas les autres non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 7:27

blue note a écrit:
Saint paulriluma nous aurait volontiers expliqué que DSK ayant été surpris à poil, c'était la preuve irréfutable qu'il était en fait communiste.

mdr mdr mdr mdr

Saint Machin lit dans l'avenir, c'est sur....
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 11:20

L'éternel sait que le bonhomme ne m'est pas sympathique ! Pour autant - selon le droit français qui est censé structurer notre mode de vivre ensemble - il serait à ce jour présumé innocent... certes il "serait"... Sommes-nous à ce point américanisés que notre grand jury populaire le juge déjà coupable ?
Vic se tait. J'espère qu'il nous prépare un "papier" de son cru.
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 12:44

zoé sporadic a écrit:
Sommes-nous à ce point américanisés que notre grand jury populaire le juge déjà coupable ?
Ben euh... non...
lucarne a écrit:
la seule chose qui me semble certaine, c'est que DSK, comme n'importe qui dans cette situation, a 1 chance sur 2 d'être coupable et 1 chance sur 2 d'être innocent.

Quoi ? Vic a eu des démêlées sexuelles avec DSK ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 13:07

J'ai parlé de jury populaire...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 13:16

C'est impressionnant le nombre de personnes qui se succèdent sur toutes les ondes pour nous faire des exposés journalistico-politoco-psychologiques, qui pour nous expliquer que oui, qui pour nous expliquer que non. Et la personnalité par ci, et le tempérament par là... Tout le monde y va de sa petite théorie psy avec des poncifs et des imprécations étonnantes...

En tout cas, il est fort ce DSK. En l'espace d'un instant : catastrophe japonaise, terminée ; répressions en Lybie, Syrie..., terminées ; la Côte d'Ivoire, tout va bien ; les sans-papiers, plus de rafle...
Hier, j'entendais même un journaliste interviewer des employés devant le siège du FMI. Question : "Et vous venez quand même travailler aujourd'hui ?" scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 15:26

La loi des médias Luca! Du gras, du saignant, du sordide servis tout chaud. Le trou noir DSK avale toutes les autres nouvelles: la centrale japonaise peut continuer à deverser sa radioactivité, les lybiens et les syriens à crever sous la répression, les nantis à se gaver... Plus rien n'a d'importance, pour l'instant!

Pauvre monde!
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 16:04

lucarne a écrit:
C'est impressionnant le nombre de personnes qui se succèdent sur toutes les ondes pour nous faire des exposés journalistico-politoco-psychologiques, qui pour nous expliquer que oui, qui pour nous expliquer que non. Et la personnalité par ci, et le tempérament par là... Tout le monde y va de sa petite théorie psy avec des poncifs et des imprécations étonnantes...

En tout cas, il est fort ce DSK. En l'espace d'un instant : catastrophe japonaise, terminée ; répressions en Lybie, Syrie..., terminées ; la Côte d'Ivoire, tout va bien ; les sans-papiers, plus de rafle...
Hier, j'entendais même un journaliste interviewer des employés devant le siège du FMI. Question : "Et vous venez quand même travailler aujourd'hui ?" scratch

Bin c'est qu'il est quand même devenu un personnage important sur le plan internationnal (parmi les 10 personnalités ayant le plus de pouvoir selon un quotidien dont j'ai oublié le blaze) et un prétendant à une place de chef d'état...Pas de quoi courrir à poil dans les couloirs en quelque sorte...C'est une punaise de chose la vie, je crois que cette fable aurait du faire réfléchir notre digne homme :
Les deux coqs
(Ésope)

Deux Coqs vivaient en paix ; une Poule survint,
Et voilà la guerre allumée.
Amour, tu perdis Troie ; et c'est de toi que vint
Cette querelle envenimée,
Où du sang des Dieux même on vit le Xanthe teint.
Longtemps entre nos Coqs le combat se maintint.
Le bruit s'en répandit par tout le voisinage.
La gent qui porte crête au spectacle accourut.
Plus d'une Hélène au beau plumage
Fut le prix du vainqueur ; le vaincu disparut.
Il alla se cacher au fond de sa retraite,
Pleura sa gloire et ses amours,
Ses amours qu'un rival tout fier de sa défaite
Possédait à ses yeux. Il voyait tous les jours
Cet objet rallumer sa haine et son courage.
Il aiguisait son bec, battait l'air et ses flancs,
Et s'exerçant contre les vents
S'armait d'une jalouse rage.
Il n'en eut pas besoin. Son vainqueur sur les toits
S'alla percher, et chanter sa victoire.
Un Vautour entendit sa voix :
Adieu les amours et la gloire.
Tout cet orgueil périt sous l'ongle du Vautour.
Enfin, par un fatal retour,
Son rival autour de la Poule
S'en revint faire le coquet :
Je laisse à penser quel caquet,
Car il eut des femmes en foule ;
La Fortune se plaît à faire de ces coups.
Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
Défions-nous du sort, et prenons garde à nous,
Après le gain d'une bataille.

Fables VII, 13
----------------------------------------------

Ceci dit , on peut remarquer qu'en pays d'Amérique un puissant, un nanti est poursuivable par la justice autant qu'un vulgum pecus, une lecon à retenir par la France peut être..Où cette fable de La Fontaine caractérise bien nos moeurs politique :
Les Animaux malades de la peste
Un mal qui répand la terreur,
Mal que le Ciel en sa fureur
Inventa pour punir les crimes de la terre,
La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom)
Capable d'enrichir en un jour l'Achéron,
Faisait aux animaux la guerre.
Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
On n'en voyait point d'occupés
A chercher le soutien d'une mourante vie ;
Nul mets n'excitait leur envie ;
Ni Loups ni Renards n'épiaient
La douce et l'innocente proie.
Les Tourterelles se fuyaient :
Plus d'amour, partant plus de joie.
Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,
Je crois que le Ciel a permis
Pour nos péchés cette infortune ;
Que le plus coupable de nous
Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
Peut-être il obtiendra la guérison commune.
L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents
On fait de pareils dévouements :
Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
L'état de notre conscience.
Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
J'ai dévoré force moutons.
Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :
Même il m'est arrivé quelquefois de manger
Le Berger.
Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense
Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi :
Car on doit souhaiter selon toute justice
Que le plus coupable périsse.
- Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;
Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
Et bien, manger moutons, canaille, sotte espèce,
Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
En les croquant beaucoup d'honneur.
Et quant au Berger l'on peut dire
Qu'il était digne de tous maux,
Etant de ces gens-là qui sur les animaux
Se font un chimérique empire.
Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.
On n'osa trop approfondir
Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances,
Les moins pardonnables offenses.
Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins,
Au dire de chacun, étaient de petits saints.
L'Ane vint à son tour et dit : J'ai souvenance
Qu'en un pré de Moines passant,
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
A ces mots on cria haro sur le baudet.
Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
Rien que la mort n'était capable
D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.
Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 16:49

chinois Sbrec, c'est ça!

Ce qui est effarant dans l'effarement de cette affaire, c'est que la France s'effare surtout de ce qu'on ai osé toucher un puissant personnage, ce n'est point dans nos moeurs. De Chirac dont le procès est reporté siné di, à Pasqua blanchi dans l'Angola Gate en passant par tant d'autres, notre justice est douce aux puissants. Pas aux States où la justice semble n'épargner personne compte tenu de la position sociale.


Et si DSK était le sauveur involontaire de la gauche ?

"Les images de Dominique Strauss-Kahn, menottes aux poignets, sortant du commissariat de Harlem, ont fait le tour du monde, donnant le probable coup d'arrêt à se carrière politique. Est-ce là l'occasion pour les socialistes de choisir un candidat capable de barrer la route à Marine Le Pen ?




Pour Dominique Strauss-Kahn
Sarkozy, Borloo, Le Pen, Aubry, Hollande: à qui profite l'affaire DSK?
Pour tout comprendre de l’affaire DSK Comme tout un chacun, j’ignore ce qui s’est passé dans la suite 2806, au 28ème étage de l’hôtel Sofitel de New York, le 14 mai. Je me garderai donc de condamner qui que ce soit, et j’espère que Dominique Strauss-Kahn dit la vérité quand il s’affirme non coupable de l’accusation de viol portée à son encontre. Je le souhaite pour la jeune femme qui s’est dite agressée (dont certains semblent déjà avoir oublié l’existence), pour le directeur général du FMI, pour sa famille, pour ses amis et pour la France.

Mais quelle que soit l’issue judiciaire d’un feuilleton qui restera dans les annales, l’avenir politique de DSK est derrière lui. Sauf improbable coup de théâtre, sa carrière s’est arrêtée le jour où il a été exhibé menottes aux poignets, encadré par des policiers du commissariat de Harlem, puis dans la salle du tribunal, devant les caméras. On peut regretter les méthodes brutales de la justice américaine et vérifier au passage les avantages du système français, tant critiqué ici et là. Une fois le choc émotionnel passé, on peut aussi considérer que l’éviction forcée de DSK du jeu politique est une chance pour la gauche.

Dans l’immédiat, il est vrai, le coup est rude. En comparaison des frasques prêtées à l’ancien candidat à la candidature socialiste, Nicolas Sarkozy retrouve une soudaine virginité. A contrario, le PS est sonné, et le coup de gong politico-médiatique semble avoir mis la gauche au tapis. Mais le pire n’a-t-il pas été évité ?

Il est en effet légitime de se demander comment la gauche pouvait s’estimer dignement représentée par un homme tel que DSK. Sans évoquer les affaires de mœurs assez louches qui lui trainent aux basques depuis des lustres, on relèvera cet autoportrait esquissé par le directeur général du FMI lors d’une rencontre avec des journalistes de Libération. A cette occasion, DSK a expliqué qu’il ne voyait que trois handicaps à sa longue marche vers la victoire finale : « Le fric, les femmes, la judéité ». C’est tout un programme.

Passons sur la judéité, qui est un faux problème (et heureusement) dans la France d’aujourd’hui. En revanche, l’évocation du « fric » et des « femmes » comme talon d’Achille, voilà qui laisse rêveur.
En somme, l’intéressé reconnaît qu’il n’est pas exempt de comportements douteux à l’égard de la gente féminine. Et qu’on ne vienne pas évoquer ses prétendus talents de « séducteur ». En fait, le monde politico-médiatique sait que l’homme du FMI se comporte souvent avec les femmes comme un coq dans une basse cour. Si l’accusation de viol est d’une toute autre teneur, cette conception de la femme pose cependant un vrai problème - a fortiori pour quelqu’un briguant la magistrature suprême.
Quant au « fric », l’aveu est tout aussi troublant. Cela ne concerne pas seulement son train de vie de la famille Strauss-Kahn, plus proche de l’ISF que du RSA, mais aussi les liens avérés de DSK avec des milieux financiers plus sensibles au bling-bling qu’au commerce équitable.

Comment un homme ayant un tel profil pouvait-il représenter la gauche et ses valeurs ? Certains diront que les études d’opinion le donnaient grand gagnant. Certes, mais il ne faut pas oublier que son bon résultat dans les sondages (qui ne sont que des sondages) venait aussi de ses sympathies dans l’électorat de la droite, qui le prenait pour l’un des siens, idéologiquement et socialement parlant.
Mais le PS et la gauche en général pouvaient-ils se retrouver derrière un homme avouant lui-même devoir assumer des handicaps quasiment irrémédiables ? Vu son passé et son passif, DSK risquait vite de devenir un boulet pour son propre camp. Pour une Marine Le Pen décidée à se placer sur le terrain social, il aurait été une cible de choix.

Voilà pourquoi la sortie de DSK du paysage présidentiel, quoi que l’on pense de son sort judiciaire, peut être une opportunité pour la gauche. Maintenant que son « candidat miracle » est de fait éliminé, le PS va devoir se trouver un représentant plus digne des valeurs qu’il prétend défendre, apte à s’adresser au peuple, afin de ne pas laisser le champ libre à une Marine Le Pen tapie dans l’ombre.
C’est un choc qui peut s’avérer salutaire."

marianne2.fr du 17/05/11

Je ne sais plus quelle mauvaise langue sous la IIIème République a dit:
"La France a la droite la plus bête du monde, malheureusement elle n'a pas la gauche la plus intelligente."
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 17:02

Tryskel a écrit:


Ce qui est effarant dans l'effarement de cette affaire, c'est que la France s'effare surtout de ce qu'on ai osé toucher un puissant personnage, ce n'est point dans nos moeurs. De Chirac dont le procès est reporté siné di, à Pasqua blanchi dans l'Angola Gate en passant par tant d'autres, notre justice est douce aux puissants. Pas aux States où la justice semble n'épargner personne compte tenu de la position sociale.


Et si DSK était le sauveur involontaire de la gauche ?


et si la France était enfin gouvernée par un homme intègre..? Une espèce de Lincoln...
A revoir ce que l'on est à même de connaître de "l'histoire" de DSK une seule explication m'apparaît crédible : ce gars est un malade sujet à de violentes pulsions sexuelles. Franchement s'il voulait donner un coup de couteau dans son contrat rien de plus simple il faisait appel à une escort girl, il est bourré de fric, il paie une suite à l'hôtel 3400 Dollars il peut se payer une escort girl classe, sans histoire et qui n'ébruitera pas ses frasques...Non là il saute sur tout ce qui passe...pulsion...Seule explication donnée au geste d'un homme hyper intelligent, possesseur d'un grand pouvoir...Et qui prend les petites gens pour de la M..., et dire que j'ai lu sur d'autres forums des femmes qui prennent sa défense...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 17:38

Tryskel a écrit:
Voilà pourquoi la sortie de DSK du paysage présidentiel, quoi que l’on pense de son sort judiciaire, peut être une opportunité pour la gauche.
J'en reviens pas ! Ils ont plagié ma théorie !!! Shocked

Tryskel a écrit:
(qui ne sont que des sondages)
Et ça fait du bien de le répéter...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 18:54

Tryskel a écrit:

Et si DSK était le sauveur involontaire de la gauche ?

Ce serait un chouette scénar !
Mais de quelle gauche parlez-vous ?
Ca fait des lustres qu'on parle du rassemblement des gauches, à une époque ça s'appelait même le "cartel des gauches"... Là, j'ai plutôt le sentiment qu'il y a autant de gauches que de petits leaders que le pouvoir démange. Au point d'en oublier totalement le but visé. L'essentiel est d'avoir son courant et d'être entendu par son club. DSK ou pas DSK. Allez donc gagner un élection avec cette dispersion des voix. Les gauches, les droites et maintenant les centres... 'taing, à l'arrivée ça va se disputer entre 15 et 18 pour cent des votes exprimés ! AngeR
Un homme intègre? Vous avez un nom, autre que canonisé ? J'aime bien rêver, moi aussi, mais pas dans l'isoloir...
Bien sûr qu'aux states tout le monde peut passer en jugement, c'est une bonne chose. Mais les erreurs judiciaires y sont aussi monnaie courante...
Bon, pour la victime éventuelle, bien sûr qu'il faut un procès. Maintenant si l'affaire est du bidouillage... Bon ça peut profiter au courant "care" aussi...
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 19:59

Il ne vous aura sans doute pas échappé que la suite occupée par DSK était la suite 2806 (de l'hotel Sofitel NY), mais 2806 est également la date limite de dépots des candidatures au PS c'est aussi le 28/06...
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 20:13

JoK a écrit:
Il ne vous aura sans doute pas échappé que la suite occupée par DSK était la suite 2806 (de l'hotel Sofitel NY), mais 2806 est également la date limite de dépots des candidatures au PS c'est aussi le 28/06...

C'est un acte manqué, ou alors il a confondu election avec erection...
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 21:32

Probable qu'il doit être bien délicat de compléter la page dédiée à DSK sur Wikipedia, d'autant que son pendant anglais est plus complet...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Dominique_Strauss-Kahn

http://en.wikipedia.org/wiki/Talk:Dominique_Strauss-Kahn
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   Mar 17 Mai 2011 - 21:46

zoé sporadic a écrit:
Mais les erreurs judiciaires y sont aussi monnaie courante...
Très rarement en défaveur de qui a les moyens de financer une bonne défense.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vive le socialisme ! (Affaire DSK)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vive le socialisme ! (Affaire DSK)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mystérieuse affaire de Styles
» Ayn Rand : la source vive
» Poule(t)s en BATTERIE, vive le coq français
» votre meilleur affaire
» Invitation de "La Jeune Garde" pour du "Vive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: