Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1789 a été déclenchée par la dette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: 1789 a été déclenchée par la dette.   Dim 12 Juin 2011 - 22:06

L’état a pratiquement toujours trouvé une solution pour régler ses problèmes d’endettement. La première de ces solutions est de créer de la monnaie : en effet l’inflation efface ensuite rapidement la dette. La seconde solution est la répudiation : soit l’Etat baisse les taux d’intérêts autoritairement, soit il annule tout ou partie de sa dette : c’est ce que l’on appelle « la banqueroute ». C’est arrivé sous François I er et sous Louis XV. La troisième solution consiste à augmenter les impôts, comme l’a fait Thiers en 1872 et 1873 (la dette était passée de 40% à 80% du PIB après la guerre de 1870). Il existe également une quatrième solution : c’est de mettre le feu au ministère des finances. Il a brûlé en 1742, ce qui a permis à la couronne de remettre les compteurs à zéro. Et les communards l’ont brûlé volontairement en 1871 conformément à leur programme qui prévoyait de « mettre le feu au grand livre ». Ils ont échoué, Thiers l’ayant emporté avec lui à Versailles.
Aucune des trois premières méthodes et encore moins la quatrième pourrait marcher de nos jours. Avec l’indépendance de la banque centrale, l’inflation semble condamnée à rester basse. La répudiation, n’y pensons pas : la dernière remonte à 1797, et depuis, l’Etat a toujours honoré sa signature. Enfin, la hausse d’impôt se heurte au discours purement idéologique sur la baisse des prélèvements obligatoires. Ce discours depuis 1983, s’est profondément enraciné dans la culture des hommes politiques. La dette, dès lors,peut s’emballer. La situation est en cela comparable à la période 1770-1789. A l’époque, l’inflation n’existait pas, et comme aujourd’hui, les taux d’intérêts étaient très supérieurs à la croissance. La charge de l’état augmentait rapidement.
Louis XVI ne pouvait pas augmenter les impôts pour plusieurs raisons. D’abord, son entourage faisait pression sur lui : ils croyaient, comme le docteur Quesnay, grand maître des physiocrates, que l’impôt ne pouvait dépasser 20% du revenu sans étouffer l’économie. Par ailleurs, les Parlements, c'est-à-dire les juges de l’époque, cassaient toutes les lois qui augmentaient les impôts. La méthode de l’inflation a été tentée sans succés par le ministre des finances de l’époque, Calonne.Il s’était tourné vers la Caisse d’Escompte, l’ancêtre de la Banque de France, pour lui demander d’émettre des billets. Mais celle-ci, qui était indépendante, ne voulait pas laisser l’inflation repartir, et elle a refusé. Le régime n’était pas assez fort pour annuler autoritairement la dette : Le successeur de Calonne, Brienne a demandé la convocation des Etats-Généraux pour proposer une annulation de la dette.
La révolution a été directement déclenchée par la dette publique. Dans un discours prononcé en 1790 Mirabeau déclarait : »La dette publique fut le germe de la liberté ; elle a détruit le roi et l’absolutisme, prenons garde qu’en continuant à vivre, elle ne détruise la nation et nous reprenne la liberté qu’elle nous a donnée. »
Comme à la fin du XVIII° Siècle, la société actuelle refuse l’inflation, et toute augmentation des impôts est accueillie par des hauts cris : regardez les reactions des entreprises lorsqu’on leur annonce un petit alourdissement de la taxe professionnelle ! Il ne reste plus au gouvernement qu’à amputer ses dépenses. Un autre épisode historique est de ce point de vue éclairant : au lendemain de la guerre de 1870, la France s’était retrouvée avec une dette publique de 81% du PIB, alors que celle de l’Allemagne était nulle. La France de Thiers avait renoncé à gommer sa dette par l’inflation, et cherchait à tout prix l’équilibre budgétaire. Résultat, pendant les années qui ont suivi, les salaires des fonctionnaires français ont baissé par rapport à ceux de leurs collègues allemands, la qualité des services publics français s’est dégradée, pendant que l’Allemagne inventait la Sécurité Sociale, et l’Etat s’est déchargé de nombreuses dépenses sur les collectivités locales. La situation a entraîné toute une série de conséquences indirectes sur la société.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Dim 12 Juin 2011 - 22:41

Sur la situation pré-révolutionnaire, il faut quand même préciser que le principal problème était la résistance des privilégies. Calonne et Brienne (qui pourtant ne s'aimaient guère) ont voulu créer un nouvel impôt payable par tous (c'est-à-dire l'Eglise, les nobles, la grande bourgeoisie urbaine). Les Assemblées de notables réunies pour consentir cet impôt ont trouvé plus habile de refuser d'accepter en réclamant la réunion des Etats généraux qui, dans la France pré-absolutiste, étaient les seuls à consentir l'impôt. En fait ce sont surtout les nobles qui ont savonné la planche à Louis XVI, lequel contrairement à l'idée répendue était au courant des difficultés et cherchaient comment les résoudre. Il n'a pas osé effectué cette "révolution royale" que ses ministres souhaitaient et préparaient pour lui. En prenant le parti du peuple contre celui des privilégiés (noblesse, clergé) et des ambitieux (bourgeoisie urbaine), il se serait évité bien des maux de tête...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Dim 12 Juin 2011 - 23:05

MBS a écrit:
il se serait évité bien des maux de tête...

mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Lun 13 Juin 2011 - 11:02

Sbreccia a écrit:
La dette publique fut le germe de la liberté
Oui mais... la liberté est-elle l'alliée des hommes libres ?

Ah ben oui... j'y peux rien... c'est le matin...
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Lun 13 Juin 2011 - 19:34

Développe please my dear...Je pige pas bien le sens...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Sam 18 Juin 2011 - 21:07

Dans la France monarchique, le principal obstacle à toute évolution économique financière sociale était la résistance des privilégiés.

Dans la France sarkoziste, le principal obstacle à toute évolution économique financière et sociale est la résistance des privilégiés!

Dans la France monarchique l'impôt était levé par des Fermiers généraux qui avançaient au Roi la somme calculée et se remboursaient ensuite sur le populo avec bénefs évidement!
Dans la France sarkoziste la levée d'une taxe sur les poids lourds au nom du Grenelle de l'environnement va être confiée à une société privée ce qui coûtera à l'Etat la bagatelle d'un tiers de ce que ça lui aurait rapporté si c'étaient (comme c'est une de leur fonction) les Douanes, institution publique, qui levaient cette taxe!

Quant à Thiers il a accepté de payer à l'Allemagne des "réparations " aprés la défaite de 1870, réparations en or qui ont mis la France à genoux pendant que l'Allemagne prospérait!

Que coûtent aujourd'hui à la France les guerres lointaines dans lesquelles l'état sarkoziste a embarqué les français sans les consulter?

1789/ 2011... cherchez les similitudes, ou les erreurs!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   Sam 18 Juin 2011 - 21:26

Venant de terminer la lecture d'une biographie de Margaret Thatcher, j'en sors en me rendant compte que les idées qui sont dans l'air du temps (et que des députés ou des ministres aux ordres lancent comme des ballons d'essai) sont du pur thatchérisme. L'idée n'est pas tant celle des privilèges à défendre mais plutôt que du moment que les meilleurs réussissent, tout va bien. Les écarts de richesse peuvent bien s'accroître, ce n'est pas un problème puisque ce sont les meilleurs qui, par leur travail, s'enrichissent et les flemmards qui stagnent (une donnée qui m'a marqué : sur les 90 % de la population qui se sont enrichis sur une période de quelques années, le décile supérieur a gagné 62 % en plus, le décile inférieur 6,2 %).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1789 a été déclenchée par la dette.   

Revenir en haut Aller en bas
 
1789 a été déclenchée par la dette.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première, une Butz-Choquin Mercure 1789.
» LA CHINE "VEND" SA DETTE AU CONGO !
» Sol 1787 ou 1789 d´Aix
» Le CLub de Paris efface le dette de la RDC
» Paire de boutons "la Nation la Loi et le Roi" - patriotiques - 1789-1792

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Il était une fois... :: Périodes : la période contemporaine-
Sauter vers: