Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La farandole des débuts : FDJ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: La farandole des débuts : FDJ   Mar 21 Juin 2011 - 22:36

Une certaine Romane, pas connue dans le quartier, a suggéré la constitution d'une base de données de début (ou alors j'ai mal compris). Voici ma contribution du soir. Nota : ce début est suivi d'une suite qui fait une page et pas plus... J'ai été toujours très fort en début mais nul en suites.

Introduction

Quand la nuit a été longue, je me vote un café crème sur le zinc du bistrot du coin. La lavasse du distributeur du fond du couloir a le don de m’énerver. Plus par son goût de pisse de rat que par son taux de caféine (bien bas). Il me faut au moins ça pour oublier la merde de notre société, ces relents abjects d’humanité qu’on cherche à saisir pour les enfermer, ces victimes qu’on ne peut plus aider et dont le sourire ultime à la mort nous laisse pétrifiés.
Moi je ne m’habitue pas à ça. Il y en a qui peuvent sans doute mais ils sont moins nombreux qu’on le laisse penser. On est et on reste des hommes avant tout. Les « machines », froides, distantes, concentrées sur leurs seules pensées ne font jamais de bons flics. Jamais ! Ces mecs peuvent faire illusion quelques temps auprès des collègues, auprès des familles, mais ça ne dure pas. Très vite, ils commettent des erreurs fatales, ils laissent traîner des détails, ils égarent des pièces à conviction. On a besoin de ses tripes pour sentir une affaire. Un estomac en béton empêche certes de vomir devant les spectacles que la mort nous réserve… mais ça empêche aussi de digérer toutes les informations qui constituent l’écheveau d’une enquête.

Ce soir, ça m’a fait comme à chaque fois. Une nausée verte, un hoquet écoeurant, un vertige plein d’étoiles.
Elle avait quoi cette pauvre gosse ? 25-30 ans… Plutôt mignonne à en juger par les photos posées sur la commode de son studio d’étudiante. Avec des copines, avec un chien, avec un beau garçon qui la serrait de près… Des souvenirs banals qu’elle n’aurait plus à partager.
Etudiante en quoi ? Les titres de bouquins entassés sur un coin de la table répondaient sans hésiter à ma question. Médecine sans doute… Triste ironie, elle va peut-être servir de cobaye à ses anciens camarades pendant le cours de dissection.
- On sait son nom ?
- Il n’y avait rien sur la sonnette… J’ai demandé à sa voisine… Elle sait juste qu’elle s’appelait Jade.
- Jade ? Il y a vraiment des filles qui s’appellent Jade ?
- Faut croire…

Oui, elle s’appelait vraiment Jade… Jade Forestier. Fille de Robert et Julie Forestier, pépiniéristes à Bouzy-la-Forêt. Les premiers témoignages ont confirmé mes impressions. Sans histoire, paisible, placide, aimant la vie…
J’ai passé une partie de ma nuit en tête à tête avec le visage de cette fille, avec ce sourire franc qui dégageait deux jolies fossettes sur ses joues. Son visage d’avant. Avant qu’un salaud ne vienne lui exploser la cervelle à bout portant.
Et ça c’est pas la pisse de rat de la machine à café du bout du couloir qui pourra me le faire oublier.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
 
La farandole des débuts : FDJ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La farandole des débuts : FDJ
» Mes débuts au PASTEL
» Expo : les débuts du journal Tintin
» Débuts Aquarelle !
» [Kladstrup, Kristin] Le Livre des Débuts d'Histoires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: