Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la dinde inductiviste de Russell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: la dinde inductiviste de Russell   Mer 6 Juil 2011 - 15:49

j'ai trouvé cette théorie dans un article, je l'ai trouvée intéressante je vous la livre :

la dinde inductiviste de Russell:

Dès le matin de son arrivée dans la ferme pour dindes, une dinde s’aperçut qu’on la nourrissait à 9h00 du matin. Toutefois, en bonne inductiviste, elle ne s’empressa pas d’en conclure quoi que ce soit. Elle attendit donc d’avoir observé de nombreuses fois qu’elle était nourrie à 9h00 du matin, et elle recueillit ces observations dans des circonstances fort différentes, les mercredis et jeudis, les jours chauds et les jours froids, les jours de pluie et les jours sans pluie. Chaque jour, elle ajoutait un nouvel énoncé d’observation à sa liste.

Elle recourut donc à un raisonnement inductif pour conclure : " je suis toujours nourrie à 9h00 du matin ". Or, cette conclusion se révéla fausse quand, un jour de noël, à la même heure, on lui tordit le cou.

Leçon de l’histoire : le raisonnement inductif se caractérise donc par le fait que toutes les prémisses peuvent être vraies et pourtant mener à une conclusion fausse. Si à tel moment la dinde a constaté qu’elle a été nourrie, il se peut toujours que le moment d’après, elle ne le soit pas. L’induction est un raisonnement non fondé logiquement.

Problème : si la science est fondée sur une démarche inductive, alors, elle n’est pas fondée !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   Mer 6 Juil 2011 - 20:20

C'était la base des syllogismes. Du genre "Tous les chats sont mortels. Or Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat".

Sbreccia a écrit:
Problème : si la science est fondée sur une démarche inductive, alors, elle n’est pas fondée !
C'est pour ça que la science ne se fonde plus sur une démarche inductive mais sur une approche hypothético-déductive.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   Mer 6 Juil 2011 - 20:31

Merki Maître... chinois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   Jeu 7 Juil 2011 - 0:15

De rien, j'en ai mangé toute l'année... Rage
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   Jeu 7 Juil 2011 - 2:19

lucarne a écrit:
C'est pour ça que la science ne se fonde plus sur une démarche inductive mais sur une approche hypothético-déductive.
C'est pour cette raison que j'adore la démarche scientifique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 60
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Voies de la connaissance   Ven 30 Déc 2011 - 3:55

Tout d'abord, les dindes deviennent paranoïdes vers la période de Thanksgiving et de Noël, paraît-il. Personnellement je n'y crois pas car leur chair est tendre si l'on ne les cuit pas trop, preuve indirecte que leur niveau de stress ne soit pas être si élevé que cela. Les animaux stressés et mal abattus ont des pics d'adrénaline et autres hormones qui dégradent la qualité de la viande. Nous savons mettre les animaux en confiance et établir avec eux un rapport affectueux depuis l'époque du Néolithique. C'est avec confiance, et amour, qu'ils se laissent mettre le couteau sous la gorge.

Le prototype de la plaisanterie contemporaine sur le raisonnement inductif me paraît être l'histoire du trappeur et de l'Indien. Le second passe fréquemment près de la cabane de rondins du premier, et une année particulière, lui fait la remarque que l'hiver va sans doute être très froid. Notre congénère le trappeur, pas superstitieux pour un sou, mais tout de même impressionné par les intuitions des natifs, se met alors à couper du bois tant et plus. Au second passage l'Indien lui affirme que l'hiver va être très, très froid. Au troisième passage, le trappeur ayant triplé son tas de bois toutes affaires cessantes, il précise que l'hiver va décidément être très, très, très froid. Un trappeur ne peut se contenter de faire des réserves de bois et doit chasser. Au quatrième passage l'Indien lui déclare que l'hiver va être très, très, très, très froid, et au bord de l'épuisement, le trappeur lui demande de préciser la manière dont il est arrivé à cette conclusion. "Quand homme blanc couper beaucoup de bois, hiver très froid."

Je suis profondément attristé par l'histoire dramatique de la dinde qui est évoquée ici. Elle est tombée dans le piège de l'auto-référentialité et le vertige de la routine et donc de la répétition du même. Nous sommes naturellement plus proches de la dinde que des savants habiles à déjouer les pièges des raisonnements inductifs qui se mordent la queue, à preuve nos comportements politiques, économiques et quotidiens : ce qui a démontré sa pérennité fonctionnera encore, nul doute. Sauf que le moment venu, le mécanisme s'enraye, avec ou sans interventions extérieures. En dépit de toutes les certitudes annoncées les Américains n'ont trouvé aucune arme de destruction massive en Irak et après 8 ans se retirent en laissant des milices fantoches et des contrats juteux. Idem en Afghanistan en 2012. La chair des victimes n'est pas tendre, en l'occurrence, car le stress chronique a durci les muscles. Nous ne sommes donc pas sortis de l'auberge, pour autant que cette région du monde nous importe au-delà de ses ressources pétrolières.

Le raisonnement hypothético-déductif a fait ses preuves, de même que le postulat de Koch pour affirmer la validité d'une découverte scientifique, et il s'agit d'un "golden standard" de la science officielle actuelle. Malgré cela, la science est en train de faire faillite, du moins dans sa forme la plus pure, désintéressée ou presque. Depuis deux à trois décennies elle se soucie de rentabilité économique, facteur qui vient brouiller le sacro-saint principe de l'hypothèse et de la déduction comme pierres de touche de la pratique de bon sens, honnête et éthique. Je passe ici sur les récents scandales français sur le Mediator ou les prothèses PIP : aussi dramatiques qu'ils apparaissent ils ne constituent que des distracteurs par rapport à des problèmes plus graves encore, en dehors des problèmes de la santé proprement dite. Retombées de Tchernobyl niées pendant deux décennies de la manière la plus éhontée alors que l'administration de capsules d'iode dans les zones contaminées aurait pu éviter de nombreux morts le plus souvent jeunes, de cancer de la thyroide. Beaucoup d'autres exemples dans de nombreuses régions du monde, y compris l'amiante, Bhopal, Minamata.

Le démantèlement de cultures et de ressources au profit de quelques-uns remonte à la nuit des temps. Il suffit de penser aux colonisations, mais les antécédents sont beaucoup plus anciens. Je viens d'apprendre que l’État français allait instaurer une taxe sur les semences que les agriculteurs conservent pour l'année suivante. On ne voit en effet plus très bien pourquoi les gens bricoleraient dans leur coin pour assurer la récolte suivante sans avoir de comptes à rendre à l’État, sous la forme d'une redevance. Le fait que cette pratique remonte au néolithique, revête un caractère strictement privé et ne regarde aucunement le législateur qui, expérience faite de manière répétée, ne s'intéresse pas du tout aux mauvaises années de récolte, et qu'il soit pratiqué sur tous les continents, illustre bien la bêtise du raisonnement, du moins dans à première vue. En fait, se profile derrière cette mesure destinée à appauvrir les plus pauvres, dont nous avons besoin, le soutien au système Monsanto et consort. Est-il besoin de rappeler qu'une raison majeure pour ne pas adopter les yeux fermés les semences du producteur technocratique multimilliardaire, était que celles-ci étaient conçues pour ne vivre qu'une saison, afin de ne pas produire de semences pour les années suivantes ? Il n'est pas question ici de la psychose des OGM mais d'un racket planétaire.

Maintenant que l’État français, sans doute peu au fait de l'histoire de l'agriculture et se fichant largement de celle-ci, instaure cette taxe dès le premier janvier 2012, comme toujours dans l'urgence et le fait accompli, les agriculteurs, déjà en danger, se verront infliger une charge de plus, et des exploitations devront sans doute fermés à moins qu'un système d'endettement insidieux plus ou moins pervers ne leur permettent de subsister quelques années.

Personnellement, il m'arrive de repeindre une pièce de ma maison ou d'effectuer d'autres travaux d'intérêt strictement domestique. J'achète pour cela des produits soumis à la TVA et me sentais jusqu'à présent à l'abri de ponctions supplémentaires. Je m'offre même le luxe de redresser des clous de large taille avant de les enfoncer profondément dans des poutres séculaires. Depuis que j'ai appris le "coup des semences" j'ai résolu de ne bricoler que la nuit, derrière des fenêtres matelassées, éclairé par des lumignons toujours prêts à être instantanément soufflés en cas de descente de police. En effet, ces heures de "do it your self" que j'effectue dans ma propre maison devraient bientôt être soumises à la TVA. Trois heures pour redresser cinq clous et les enfoncer, cela fait 10 à 20 euros sur le marché, et avec une TVA à 7 % je devrais m'acquitter de 0.7-1.4 euros en faveur de l’État, si vous suivez mon raisonnement. Mais cela, c'est le prix d'ami. La plus-value apportée à mon appartement quand je fixe un tableau ne devrait pas bénéficier de ce barème de pauvres. La TVA devrait être à 19.6%, sinon bientôt à 20%, amenant l'impôt à 2 ou 4 euros pour chaque heure ou couple d'heures passées à bricoler. Réfléchissez, ce raisonnement n'est pas entièrement dénué de fondements à la lumière de ce qui vient d'être infligé à nos agriculteurs, qui pourtant ne brillent pas par leurs marges et leurs bénéfices depuis belle lurette.

Quel rapport avec les raisonnements inductif et hypothético-déductif, allez-vous objecter ? Mais c'est l'absence pure et simple de tout raisonnement, la poudre aux yeux, le pragmatisme à court terme dénué de toute réflexion.

Bon, la plupart tient un discours opposé et je ne prétends pas être inspiré par le Saint-Esprit, alors, à votre bon cœur Messieurs-Dames.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   Ven 30 Déc 2011 - 10:45

L'instauration de cette taxe est tout simplement scandaleuse, en effet !
La gauche aura-t-elle le pouvoir de l'annuler dès que nous aurons foutu la droite dehors à coup de pied au cul ?

Et c'est vrai que cette affaire n'a aucun rapport avec le raisonnement hypothético-déductif, 'spèce d'embrouillamineur !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la dinde inductiviste de Russell   

Revenir en haut Aller en bas
 
la dinde inductiviste de Russell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la dinde inductiviste de Russell
» cuire la dinde de noel
» Paupiettes de dinde a la jurassienne
» La dinde au whisky
» Russell Hobbs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Ethique en rapport avec la Science-
Sauter vers: