Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Inde, carnet de route 2011

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
blue note



Nombre de messages : 7959
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyDim 24 Juil 2011 - 22:23

Comme dans tous les pays dits "pauvres" (parfois, on se demande pauvre de quoi), la fortune d'une femme est souvent constituée de bijoux en or. Ce sont les bijoux de sa dot, en général, ses bijoux de mariage ou offerts pas son mari. Beaucoup de gens n'ont pas de compte en banque, donc la fortune familiale peut être des terres, des animaux, une boutique ou un commerce mais aussi ces fameux bijoux. Toutes les femmes ont le nez percé, signe de fécondité, avec un anneau souvent en or, qui peut s'agrémenter de chainettes reliées aux boucles d'oreille pendant les fêtes.
Aucune femme, si pauvre soit-elle, n'est dépourvue de bijoux. Ce serait honteux pour son mari, d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyMer 27 Juil 2011 - 20:22

7ème partie : Ranakpur (16 avril)

Partis très tôt ce matin en direction de Jodhpur, notre bus commence à ressembler à un lieu de vie très organisé.
Au fond, salon de coiffure, tressage de cheveux avec diverses pendeloques et effets capillaires. Au milieu, salon de beauté, vernissage d'ongles, essai de crèmes diverses. Devant, dortoir et infirmerie premiers soins.
Je suis fournisseuse officielle en huiles essentielles et médicaments non allopathiques. Nous avons aussi une pharmacienne diplômée. Et je dors, vu la nuit plus que virtuelle que nous venons de passer.

Quelques heures plus tard, nous arrivons à Ranakpur, où se trouve le plus grand et le plus beau temple jaïn d'Inde.
Mahavira, le fondateur du jainisme, était un contemporain de Bouddha. Il s'agit d'une secte (sans connotation négative) dérivée de l'hindouisme, mais extrêmement stricte. Pour les jaïns, la purification de l'âme passe par une non-violence absolue et une vie d'une telle austérité que tous les actes de la vie quotidienne en sont influencés.
Les jaïns se refusent à détruire toute vie existante. Ils ne peuvent donc être paysans, puisqu'ils tueraient des vers de terre ou des insectes en cultivant les terres (d'ailleurs, ils ne mangent même pas les légumes tubercules, pour la même raison). Ils sont donc devenus commerçants, et pour certains ont fait fortune.
Ce sont ces jaïns fortunés qui ont donné tant d'argent pour construire ces temples tout en marbre, bâtis entre les XIè et XIIIè siècles.
L'architecture reflète la philosophie de ces croyants : pour eux, le monde n'est pas illusion (comme pour les bouddhistes), il ne représente pas non plus les divers aspects de l'Etre Suprême. Selon les jains, l'âme, pure en soi, est souillée par le contact avec la matière, elle perd ainsi de sa consistance face à la réalité. Il faut donc se détacher du matériel, ce qui se reflète dans l'austérité de la statuaire.
Il est très étrange pour moi de constater que leur vision théologique rejoint celle de nos cathares...

Le temple vu de l'extérieur. Les tapis qui courent sur le sol servent à ne pas nous brûler les pieds, puisque nous devons laisser nos chaussures en dehors du temple et que, vu la chaleur, on pourrait faire cuire un oeuf sur ce parvis

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3910

Les salles à colonnades. L'intérieur est intégralement en marbre blanc, cela donne l'impression d'une pierre presque savonneuse, un aspect vaguement onctueux. Il y a des centaines de colonnes, et parmi ces colonnes, une seule est construite un peu tordue : c'est pour que le temple ne soit pas absolument parfait, afin de ne pas concurrencer la perfection des dieux

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3912

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3913

Un des prophètes fondateurs, cette sculpture fait à peu près ma taille

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3914

A chaque angle du temple, on retrouve ces statues d'éléphants. Le petit personnage dessus, c'est la mère d'un des riches donateurs pour la construction du temple. Quand l'édifice fut achevé après de nombreuses années, elle entama un voyage à dos d'éléphant pour aller le contempler, mais mourut avant que de le voir

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3915

Détail de bas-relief au pied d'une colonne

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3916

Un des dômes

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3917

Détail : une délicieuse danseuse

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3918

Un des prêtres, qui broie des épices (ici, du safran) afin d'en faire offrande aux dieux.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3919
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyMer 27 Juil 2011 - 21:59

Quelle minutie, tous ces détails architecturaux, tu parles si cela m'inspire !
Je reviens aujourd'hui d'une magnifique balade "architecturale", que de beautés en quelques heures en plus de la lecture de ton carnet et ses belles photos.
Rêve
L'amie avec laquelle j'étais aujourd'hui souhaite y aller, je lui ai parlé de ton carnet de l'année dernière et celui de cette année qui m'ont donnée également l'envie de m'y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptySam 30 Juil 2011 - 21:56

8ème partie : Jodhpur, la forteresse de Mehrangarh (17 avril)

Nous nous trouvons à Jodhpur, une ville que j'apprécie particulièrement pour son ambiance bon enfant, l'hôtel incroyable dans lequel nous résidons (que je vous présenterai dans un autre épisode) et l'impressionnante forteresse de Mehrangarh.

C'est ce fort, appartenant à la dynastie des rajah du clan Rathor, que nous visitons cet après-midi. Après la conquête de la région par ce clan en 1453, le rajah fit construire une forteresse imposante sur un roc isolé dominant la ville, comprenant toute une série de palais, de temples...etc.

En arrivant à l'entrée de la forteresse, nous sommes accueillis par de magnifiques fresques, qui indiquent que le fils du rajah s'est marié dans l'année (mince, les filles comptaient bien séduire un de ces légendaires princes...)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3920

Je suis subjuguée par les détails

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3921

Cette débauche de finesse tranche sur l'architecture plus rude de la forteresse.
Il existe deux voies d'accès pour arriver en haut : les escaliers, très rudes, et un ascenseur géant quelque peu capricieux. Devinez lequel nous prenons ? N'oublions pas que Jodhpur est situé en lisière du désert du Thar, la chaleur commence à se faire sérieusement sentir.
La vue mérite quelques efforts, nous avons du haut des remparts un aperçu impressionnant de la ville bleue

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3922

La plateforme est en travaux... ici, les choses se passent à la main, vu le prix de main-d'oeuvre et ce sont les femmes qui effectuent les gros travaux. Je reste toujours admirative devant leur fraicheur, alors qu'elles trimballent des sacs de gravats sous le soleil accablant, la beauté de leur sari, des bracelets qu'elles font cliqueter coquettement, et surtout du sourire lumineux et timide qu'elles nous adressent.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3923

Dans une des cours intérieures, je surprends, chose assez rare, une visiteuse tsigane du désert, reconnaissable à ses vêtements particuliers et les bracelets blancs kalbelya portés au dessus du coude

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3924

Comme vous pouvez le constater, cette touriste indienne ne porte pas du tout le même genre de vêtement. Elle a revêtu un élégant sari et son fils un beau jean, comble du luxe et de la mode. J'ai été séduite par son déhanché de statuaire.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3925

Vêtues elles aussi selon leur condition, ces jeunes filles posent avec bonne grâce dans un petit renfoncement tout en marbre

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3926

Nous descendons tout doucement, de cours en cours, d'escaliers en escaliers, en parcourant des salles transformées en musées. Evidemment, le luxe de certaines pièces peut sembler écrasant

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3927

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3928

Une salle est consacrée aux howdah en or et en argent, ces palanquins que l'on mettait sur le dos des éléphants lors des processions ou cérémonies (ou batailles d'ailleurs)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3929

Je capte aussi de petites merveilles architecturales, tout aussi raffinées, comme cette fenêtre

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3930

Je n'oublie pas d'admirer la vue sur la ville bleue, au-delà des remparts

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3931

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3932

Au loin, un palais dont je saisis la blancheur éblouissante au zoom

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3933

Près de la porte de Loha, où l'on peut regarder les empreintes des mains de femmes qui se sont immolées sur le bûcher funéraire de leur époux... en 1953, la dernière sati de la famille royale de Jodhpur se fit ainsi brûler vive.
Ces femmes parlent d'une autre douceur, dans la lumière déclinante de l'après-midi

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3934
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyDim 31 Juil 2011 - 13:31

9ème partie : Jodhpur, l'hôtel Balsamand et la vieille ville.

L'hôtel dans lequel nous logeons est tout à fait exceptionnel, puisqu'il s'agit de l'ancienne résidence consacrée au polo du rajah de Jodhpur. Les chambres, et quelles chambres, ont été aménagées dans les stalles des chevaux du prince. Je connaitrais des gens aisés moins bien logés que ne l'étaient ces bêtes... imaginez un Versailles pour chevaux et éléphants.
Mis à part le cachet très particulier de ces chambres, ce que j'apprécie avant tout, c'est le parc immense qui entoure l'hôtel. Nous nous étions promenés l'année dernière déjà, à la recherche de la piscine, que nous n'avions jamais eu le temps de dénicher, au milieu des senteurs extravagantes du jasmin et des cris des singes en liberté.
Voici quelques aperçus végétaux de ce parc, je me suis levée aux aurores pour profiter du chant des nombreux oiseaux et de la fraicheur

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3935

Je n'avais jamais vu des roses trémières couplées à des palmiers

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3936

Près de la salle du petit-déjeuner, un des nombreux paons prend la pose.
Le paon est un animal sacré en Inde, le tuer est considéré comme un crime. Il est le symbole du dieu Krishna, mais aussi associé à la déesse Saraswati, maîtresse de la sagesse, de la connaissance, de l'éloquence, des arts (dont la poésie), du langage et de l'écriture. C'est aussi l'oiseau symbole du Rajasthan

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3946

Je surprends un petit martin-pêcheur coloré comme un bijou

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3938

Enfin, enfin, j'ai trouvé la piscine, après plus de 10 minutes de marche rapide... elle en vaut la peine, remarquez. Je me prélasse, seule dans les eaux claires, pour un bain matinal et rafraichissant

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3939

En fin d'après-midi, nous avons quartiers libres pour partir à la découverte de Jodhpur.
Les marchandes de bijoux et bimbeloteries abondent sur la grand-place. C'est sous le porche qu'on voit en arrière-plan que j'achète le délicieux thé Assam et les sachets d'épices pour la préparation du chai

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3940

Les épices et à peu près tous les accommodements possibles et imaginables s'offrent sur les étalages des marchands

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3943

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3942

Ainsi qu'un nombre impressionnant de légumes divers, qui font de la cuisine indienne la meilleure cuisine végétarienne au monde

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3944

N'oublions pas qu'il reste un grand nombre de musulmans au Rajasthan. Mais même les femmes réussissent à apporter un peu de gaité dans leur tenue austère

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_3945
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyMer 3 Aoû 2011 - 20:02

10ème partie : Jaïsalmer, Gadisar Lake et les cénotaphes (18 avril).

Départ vers Jaisalmer, une ville que j'aime particulièrement. Pas tant pour son climat : elle donne de plein pied sur le désert du Thâr, et il s'agit d'une des villes les plus ensoleillée au monde (on la surnomme d'ailleurs : « sun city »).
Mais malgré la chaleur écrasante, il règne ici une atmosphère bon enfant, nonchalante et particulièrement accueillante.

Nous visitons tout d'abord Gadisar Lake, une retenue d'eau artificielle, comme il en existe beaucoup au Rajasthan, afin de collecter les pluies de la mousson et pouvoir les répartir durant le reste de l'année. Je suis d'ailleurs stupéfaite par la quantité d'eau qu'il y a cette année dans le lac : l'année dernière, il était quasi à sec vu la mauvaise mousson.

Le maharajah de Jaïsalmer venait se détendre avec sa famille dans les petits pavillons construits sur ou autour du lac. L'actuel rajah le fait toujours, l'endroit étant fort agréable et frais.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4010

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4011

Le lac est rempli de poissons-chats, considérés comme sacrés. Ils grouillent littéralement, et pour nous en donner la preuve, le guide jette du pain dans l'eau... voilà le résultat. Je vous laisse imaginer les cris de dégoût et d'horreur des copines.
Il paraît que la chair du poisson-chat est succulente, mais là il ne s'agit pas de s'amuser à pêcher les poissons sacrés du lac.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4012

Nous nous attardons, la vue est agréable

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4013

Et comment résister à cette splendide porte ancienne, typique de la région ?

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4014

Après cette visite, le guide nous conduit pour admirer la fin d'après-midi et le soleil couchant sur les cénotaphes.
Là, il s'agit de la partie des tombeaux réservés au nobles. L'année dernière, nous avions vu ceux réservés aux maharajahs, famille royale et courtisans... etc

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4015

La luminosité sur la pierre blonde, à cette heure de la journée, est particulièrement belle

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4016

Rappelons quand même que les cénotaphes sont des tombeaux vides, des mausolées en quelque sorte

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4017

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4018

Rappelons également que les cénotaphes à toit pointu abritent les stèles des nobles hindouistes, et ceux à toit rond concernent les nobles musulmans

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4019
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:26

Chez nous en France, le poisson-chat est considéré comme une plaie et non comestible. Dans la région des étangs de la Brenne, lorsqu'on vide ces étangs pour rééquilibrer ses habitants, ces poissons-chats sont soigneusement exterminés. C'est la première fois que j'entends qu'ils ont une chair délicieuse et donc comme je n'ai pas goûté, je n'en sais rien.

Tes photos sont toujours aussi remarquables, et ton reportage toujours aussi passionnant. Un régal... parfaitement comestible ! Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia

Sbreccia

Nombre de messages : 5086
Date d'inscription : 04/08/2005

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:45

Romane a écrit:
Chez nous en France, le poisson-chat est considéré comme une plaie et non comestible. Dans la région des étangs de la Brenne, lorsqu'on vide ces étangs pour rééquilibrer ses habitants, ces poissons-chats sont soigneusement exterminés. C'est la première fois que j'entends qu'ils ont une chair délicieuse et donc comme je n'ai pas goûté, je n'en sais rien.

Tes photos sont toujours aussi remarquables, et ton reportage toujours aussi passionnant. Un régal... parfaitement comestible ! Laughing

Il est fort probable que comme c'est un poisson d'eau douce il ait un goût terreux qui le rend immangeable, alors une petite recette d'amis pécheurs cubains (peut être pratiquée en inde), ajouter un peu de lait à la cuisson du poisson cela enlève le goût de terre et le rend comestible (j'en ai fait l'expérience...)

tes photos sont superbes on ressent beaucoup de sérénité...


Dernière édition par Sbreccia le Jeu 4 Aoû 2011 - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:48

Je donnerai l'astuce aux amis d'ici (si ça fonctionne, ils ne sauront plus où donner de la tête, ils pullulent ces poissons) Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 20:15

Je suis surprise, aux Etats-Unis, il existe des poissons-chats gigantesques, leur chair est extrêmement recherchée.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 20:24

ça mérite d'être éclairci, je ne manquerai pas de le faire d'ici quelques jours et dirai ce qu'il en est, promis !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 21:02

11ème partie : Jaïsalmer, les temples jains (19 avril)

Jaisalmer, la ville dorée, se trouve dans le désert du Thâr.
De nombreuses caravanes passaient par là autrefois, empruntant la route des Epices, ce qui explique que de très nombreux marchands fortunés demeuraient, et demeurent encore bien que le commerce ait beaucoup changé, dans cette cité ancienne.
Bien entendu, un certain nombre de marchands avaient adopté la philosophie jain, ce qui explique l'existence de trois petits temples à l'intérieur de la ville médiévale.
J'ai surpris les jeunes moines en pleine séance de nettoyage

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4111

L'un de ces temples a sérieusement fait surchauffer ma capacité à assimiler la beauté, pourtant assez élevée, tant les statues étaient ravissantes. Chacune était absolument différente, incroyable de finesse, d'expressivité, de vie, j'en étais réduite à courir de l'une à l'autre en essayant de tout absorber.

J'ai d'abord admiré les femmes aux seins ronds et aux hanches pleines, dans des positions de danseuses sacrées

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4022

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4023

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4024

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4026

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4037

Et puis cette délicieuse mère à l'enfant

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4025

Il y avait aussi une vraie femme, qui nettoyait la terrasse du temple et s'arrêtait de temps en temps pour chanter et prier

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4027

J'ai beaucoup aimé aussi les couples, la plupart des couples divins

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4030

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4029

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4031

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4035

Arrêt devant ce personnage, sans doute Bouddha, qui découvre la sagesse ou l'illumination, symbolisée par une fleur de lotus qui sort de son oreille

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4034

Mais aussi des dieux ou des déesses finement sculptés

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4036

Ce Ganesh dansant

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4032

Et ce prophète du jainisme, que par exception, nous avons le droit de photographier

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4028


Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 23:27

Whaou, moi aussi, j'adore les couples
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 5 Aoû 2011 - 11:24

Je comprends l'overdose de beauté qu'on peut ressentir devant une telle avalanche de détails et de finesse. Le souci du détail est purement incroyable et stupéfiant. Il y aurait de quoi passer des millénaires pour savourer chaque parcelle de pierre travaillée. pfiou...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

filo

Nombre de messages : 8596
Age : 106
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 5 Aoû 2011 - 11:35

La femme en rouge derrière la porte grillagée !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 5 Aoû 2011 - 22:55

Merci de votre fidélité et de vos commentaires.
C'est vrai que j'ai perdu un peu la tête, dans ce temple, je ne voulais plus partir. J'ai eu du mal à ne pas tout photographier, et il y a des centaines de statues, à ne pas m'arrêter des heures devant chacune de ces oeuvres, Je me disais qu'on pourrait faire un livre d'art rien qu'avec les photos de cette statuaire, explication du symbolisme, et tout et tout. Et surtout rester là, regarder les fidèles entrer, les prêtres vivre dans le temple comme on ne sait plus le faire nous, nettoyer, prier, chanter, proposer de faire des prières pour vous, préparer les offices, broyer des épices, sourire aux gens...etc.
D'ailleurs, je ne voulais plus quitter Jaisalmer, vous comprendrez pourquoi quand j'aurai posté le reste des photos.
Remarque, je ne voulais pas non plus quitter Bénarès.
Seul l'attrait tentateur d'un steak grillé, d'un peu de fromage avec du vrai pain, à atténué mon vague à l'âme tong
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 11 Aoû 2011 - 21:03

12ème partie : journée libre à Jaisalmer (20 avril 2011).

Je vous ai déjà parlé de Jaisalmer, vous aurez compris que j'ai beaucoup aimé cette ville, aussi je vous amène faire une promenade à la rencontre de ses beautés, cachées ou apparentes...
Notre journée libre débute très tôt, Annie et moi ne nous attardant jamais au dodo. Là, nous nous sommes royalement octroyées une grasse mat', donc départ vers la ville à 08H30.

Pour vous dire la mentalité de ce coin : nous sortons de l'hôtel à la recherche d'un rickshaw, et à peine avons nous le temps de marcher une minute sous le soleil écrasant qu'une voiture particulière s'arrête. Le chauffeur nous demande en anglais si nous sommes perdues, si tout va bien, et quand nous lui répondons qu'on se rend dans la vieille ville, il se propose tout bonnement de nous y amener. Ils sont trois hommes dans la voiture, et pourtant nous monterons sans appréhension et sans aucun problème. Nous devisons aimablement, à la fin il nous donnera sa carte de visite : il est patron d'un petit hôtel en ville et nous sommes invitées si un jour nous souhaitons résider à nouveau Jaisalmer.
Vous vous voyez faire du stop et monter dans une voiture avec trois gars à l'intérieur, en France ?

Nous arrivons au pied de la forteresse

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4038

Nous avons la surprise de découvrir un magasin de "bhang" qui a pignon sur rue, en fait un commerce de cannabis, tout simplement. Vous remarquerez qu'ils précisent "autorisé par le gouvernement". Il ne faut pas s'y fier : les forces de l'ordre détestent les touristes qui viennent en Inde pour se droguer, et vous risquez gros si vous êtes pris la main dans le sac. Les prisons indiennes ne doivent pas être très riantes...

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4112

Heureusement, il existe des petits commerces plus amusants à voir, comme ce très typique marchand d'éventails en plumes de paon

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4039

Au pied des remparts, il y a aussi des magasins qui proposent de nombreuses tentures brochées ou brodées

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4040

Nous prenons tout le temps de les admirer, il n'y a vraiment pas grand monde dans les rues ce matin.
Il faut dire que la vieille ville est plutôt calme, les ruelles étant trop étroites pour laisser passer les voitures

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4041

D'ailleurs, une vache solitaire en profite pour ruminer tranquillement dans son coin

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4042

Mais une des merveilles de cette ville, ce sont les anciennes maisons des riches marchands, qu'on appelle les haveli, ce qui signifie : maison des nobles, ou maison des vents, car leur construction était si ingénieuse qu'elle favorisait les courants d'air, afin que la demeure reste fraiche et agréable (n'oublions pas que nous sommes dans le désert).
Aujourd'hui encore, ces maisons sont habitées par des marchands, qui exposent leur commerce, souvent de tissus, et vivent tranquillement dans ces merveilles antiques.
La façade de celle-ci est si grande que je n'ai pu la photographier en son entier

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4043

Admirez l'ingéniosité des branchements électriques, un particularité purement indienne...

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4113

Les détails de ces somptueuses maisons, construites vers les XVIIIè et XIXè siècles, sont dus au grand savoir faire des tailleurs de pierre, les silavat

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4044

Les portes d'entrée ne sont pas mal non plus. D'ailleurs, c'est une spécificité très rajasthani, ces portes.
Hélas, des antiquaires européens ou autres rachètent à prix d'or ces oeuvres d'art pour les revendre encore plus cher en occident, dépouillant l'Inde de ce patrimoine

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4114

Cela ne perturbe nullement ceux qui ont la chance d'habiter ces endroits hors du temps, comme ces enfants un peu timides qui nous sourient quand même

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4115

Cela ne décourage pas non plus les touristes indiens, qui vénèrent le patrimoine de leur pays et acceptent toujours très volontiers de poser, nous demandant ensuite la pareille

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4045

Et évidemment, encore moins les toutous du coin, qui passent la journée à dormir dans les endroits les plus approximatifs.
Voilà la plus belle niche de Jaisalmer

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4046

Il existe néanmoins des maisons un peu plus modestes. Encore que les façades, toujours décorées, soient un enchantement pour l'oeil.
Voici un très beau Ganesh protecteur, annonciateur d'un mariage (vous remarquez les dates)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4116

Celui-ci annonce également un mariage. Les peintures sont faites à l'avance sur le mur de la maison du marié, et servent en quelque sorte de bans officiels

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4047

Vous remarquerez sur celui-ci, en plus, la swastika (ou svastika) protectrice, symbole de vie, que les nazis ont dévoyés en la dessinant dans l'autre sens, symbolisant donc la destruction (mais pas dans l'acception indienne de la destruction, qui est positive)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4117

C"est un symbole que l'on retrouve partout.
Au début, à cause de l'image que représente pour nous, occidentaux, la croix gammée, certaines du groupe frissonnent... c'est qu'il y a des personnes de confession juive, qui n'ont pas forcément entendu parlé du vrai symbole indien et que ces peintures font frémir

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4118

Mais sur le pas de chaque porte, les indiens tracent ce symbole de vie, de prospérité, de chance et de bienvenue. Evidemment, celui des nazis représente juste l'inverse

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4120

D'ailleurs, les maisons sont largement ouvertes sur la rue

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4121

Et même si nous surprenons les gens vaquant à leurs occupations, ils se contentent de répondre à notre bonjour

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4048

Evidemment, il existe un très grand nombre de boutiques dans cette vieille ville. Nous ferons des rencontres magnifiques, comme ce marchand de tissus divers, plus somptueux les uns que les autres, qui nous accueille, nous invite à prendre le thé, et nous explique dans un français parfait toutes les astuces pour déceler la vraie soie des imitations, le vrai pashmina du faux, travaux pratiques à l'appui...etc. Il nous ouvrira les portes de son sous-sol, où il a créé un musée des costumes ethniques de la région, une collection unique avec des tissus brodés à la main incroyables, des robes de mariage qui pèsent des tonnes tellement elles sont rebrodées, bref, on a un super bon karma dans cette ville tellement on rencontre de gens charmants !
Cette boutique aussi est sympa : j'y achèterai deux tentures, et le propriétaire me donnera une très longue et somptueuse écharpe ancienne, si longue qu'elle traine par terre si je la mets juste autour du cou

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4122

J'ai bien aimé aussi le magasin internet, entretenu par une indienne on ne peut plus traditionnelle

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4049

Et bien sûr, les inévitables marchés de légumes et de fruits frais

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4123
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
lucarne



Nombre de messages : 5245
Age : 54
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 11 Aoû 2011 - 23:15

En tout cas, au-delà de la splendeur des lieux, je trouve que tu prends vraiment de très belles photos.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyJeu 11 Aoû 2011 - 23:27

Merci lulu ! Embarassed
Mais tu sais, c'est comme un homme amoureux : il va prendre des photographies incroyables de la femme qu'il aime, juste parce qu'il l'aime et que son regard la magnifie.
Je ne suis pas la seule amoureuse de l'Inde, loin de là, et elle n'a pas besoin de moi pour être d'une beauté presque redoutable.
Mais bon, je suis amoureuse, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Mihou
Palala hi hou
Mihou

Nombre de messages : 1137
Date d'inscription : 18/04/2008

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 0:22

Voilà.. je découvre ce fil, et n'ai qu'un pauvre "bravo, merci" à y inclure.
Bravo pour les merveilleuses illustrations photographiques d'où l'amour transpire, à n'en pas douter, d'autant qu'elles sont soutenues par des textes-témoignages plus riches encore.
le "merci", c'est pour le partage; un fabuleux cadeau que tu nous fait. bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 1:58

Il m'est difficile de trouver les mots pour dire l'émerveillement de ce que tu nous transmets avec autant de passion, tant par les commentaires descriptifs que par la beauté des photos que tu ramènes. On pourrait passer mille ans en Inde sans jamais pouvoir tout absorber avec les yeux, émotions aiguisées en overdose constante. C'est tout simplement magnifique, comment ne pas être attirée par cette terre... comment ?!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 19:43

Bienvenue Mihou dans mon voyage, tout cela est fait pour être partagé... et oui sinon ma Ro, on pourrait passer mille ans là-bas sans finir d'être comblé par cette rude magie.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 20:37

13ème partie : soirée chez les tsiganes dans le désert, près de Jaisalmer.

Leila, ma prof de danse, a passé plusieurs mois dans le désert avec les tsiganes, près de différentes villes du Rajasthan, pour étudier la danse kalbelya et rendre un mémoire à la Villa Médicis, où elle avait obtenu une bourse. Elle connait donc plusieurs familles de tsiganes et nous amène cette fois-ci dans un village du désert, où normalement réside son très grand ami et prodigieux musicien, Ghazi.
Par un coup du sort, Ghazi est en tournée... à Paris, nous serons donc confiés au bon soin de son frère, lui même un chanteur exceptionnel.

Les habitants du village ne font pas partie du clan des tsiganes Kalbelya, que nous avions rencontrés à Udaipur, mais d'une caste des musiciens.

Nous embarquons donc en fin d'après-midi dans notre bus à l'ambiance joyeuse, pour rejoindre un coin dont il ne faudra pas me demander le nom, vu que nous roulons bientôt en plein désert... je ne sais pas comment le chauffeur fait pour se repérer, mais nous tombons sur un point de rendez-vous (?), où nous sommes accueillies par une délégation d'hommes du village.
Nous nous installons dans les dunes, pour admirer le paysage et attendre tranquillement le coucher du soleil.

Je suis bientôt rejointe par le frère de Ghazi, qui engage la conversation en anglais et me parle de ses tournées en Nouvelle-Zélande et à Abu Dhabi.
Il faut savoir que Ghazi a formé toute une troupe, avec des musiciens de plusieurs villages de la région, qui sont repérés et éduqués tout enfant pour se parfaire dans leur discipline. La troupe, qui change régulièrement d'artistes au gré des tournées, est extrêmement célèbre et voyage dans le monde entier. Les revenus servent à améliorer la vie quotidienne des villages et à construire des écoles où l'art tient une grande place.

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4124

Le désert du Thâr n'est pas très attirant dans l'ensemble : il y a beaucoup plus d'étendues caillouteuses et pelées, coupées par une maigre végétation à ras du sol, que de belles dunes de sable comme dans le Sahara. Mais le coin où on nous a amenées ne manque pas de charme

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4125

Peu à peu les enfants du village, qui jouaient dans les dunes, s'approchent avec timidité et rigolent en se poussant du coude. Ils finissent par entamer une folle partie de cricket sauvage avec une des jeunes filles du groupe, qui s'amuse avec eux comme une gamine, avec force hurlements, dérapages dans le sable et rires en cascade

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4126

Nous aurons aussi la visite des chameaux du village, entravés pour ne pas qu'ils se sauvent mais suffisamment lâche pour qu'ils puissent se nourrir

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4127

Enfin le coucher de soleil s'annonce. Un grand calme tombe sur le désert et nous restons à regarder, tout simplement

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4128

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4129

Après ce spectacle paisible, nous reprenons notre bus pour nous rendre au village tout proche.
L'esplanade a été aménagée pour que nous puissions nous installer, assises en tailleur sur des matelas, avec pour chacune d'entre nous une petite table qui servira à déposer les plateaux de nourriture.
Et bien sûr, devant nous est installée la troupe de musiciens, qui nous régalera de musique rajasthani tout au long de notre soirée.
Nous savons aussi que Anou, un des plus grand danseur de la région, avec qui nous avons eu un cours (ô combien épique !) de danse tout l'après-midi, viendra avec son petit apprenti pour nous offrir le spectacle.
Il est un peu surmené en ce moment, car le maharajah de Jaisalmer venant de trépasser, il a été convié comme danseur pour les cérémonies et il s'entraine évidemment toute la journée. Il n'empêche qu'il nous fera cadeau d'un magnifique spectacle, d'autant plus magnifique qu'il y a panne de courant dans le village, et que le temps de réparer, c'est à dire de bricoler des fils pour qu'une unique ampoule éclaire l'esplanade, nous avons pu écouter la musique et les voix sublimes dans la nuit chaude, seulement éclairée par la lune et les étoiles.
Cela explique aussi la qualité plus que médiocre des photos...

Oui, ne vous étonnez pas, les danseurs dansent traditionnellement en danseuses, ils portent donc le costume des femmes. Le jeune apprenti est souple et gracieux comme une jeune fille, et Anou... bon, c'est Anou, un danseur stupéfiant qui donne lui aussi des tournées dans le monde entier

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4130

Les deux danseurs nous régalent de danses traditionnelles plus surprenantes les unes que les autres. Là, Anou empile les cruches en terre cuite, comme cela se fait également dans les danses des pays orientaux, sauf qu'en plus il s'amuse à piétiner du verre pilé. Les morceaux de verre crissent sous ses pieds, rien que le bruit fait frissonner

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4131

Après cette longue et riche soirée, où nous aurons en plus mangé somptueusement, nous rentrons très tard, épuisées mais ravies, à l'hôtel.



Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
blue note

blue note

Nombre de messages : 7959
Age : 56
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptySam 13 Aoû 2011 - 21:51

14ème partie : le temple des rats à Deshnok, près de Bikaner (21 avril 2011)

ATTENTION, AMES SENSIBLES PASSEZ VOTRE CHEMIN...

Aujourd'hui, nous sommes censées visiter Junagarh Fort à Bikaner, ville que nous avons rejoint après un voyage relativement rapide dans le Dancing Bus.
Voici une photo de ce fort, tout à fait magnifique au demeurant, mais que j'ai déjà visité l'année dernière.
Je finis d'ailleurs par tellement bien connaître les monuments du coin que je fais la visite guidée à certaines des filles du groupe, qui trouvent mes commentaires beaucoup plus croustillants et culturels que ceux des guides officiels

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4210

Mais Annie, qui connait bien la région, a un plan B beaucoup plus alléchant : le temple des rats à Deshnok, une petite ville à une trentaine de kilomètres de Bikaner.
Un temple plein de rats, ça va pas la tête ? La plupart des filles poussent les hauts cris. Quant à Leila, notre prof de danse, il suffit de prononcer le mot »souris » pour qu'elle grimpe sur une chaise et hurle jusqu'à ce que la menace soit passée, donc on n'y pense même pas. Par contre, elle a un sens de l'organisation redoutable : en deux temps trois mouvements, elle a loué un minibus à prix d'ami pour nous conduire là bas.
Nous serons donc 8 téméraires à partir voir ce temple, que j'estime tout à fait inratable par son originalité. Je n'ai aucune crainte des rats, mais je ne suis pas plus rassurée que cela à cause de l'hygiène et des maladies que transportent ces bestioles.

Nous voilà arrivées devant le temple

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4132

Le temple des rats s'appelle en fait temple de Karni Mata, du nom d'une femme mystique du XVè siècle, réputée être la réincarnation de la déesse Durga. Elle appartenait à la caste des Charan, qui correspondrait pour nous à des bardes ou des musiciens, et aurait vécu 151 ans.
La légende dit qu'un jour où elle était descendue au royaume de Yama, là où transitent les morts pour être jugés avant leur renaissance, pour essayer de ressusciter un enfant de son clan, elle s'aperçut qu'elle était arrivée trop tard et que l'enfant était déjà réincarné en un rat. Furieuse, elle décida que tous les membres de sa caste n'iraient plus au royaume de Yama mais se réincarneraient directement en rats.
C'est pourquoi les rats de ce temple sont entourés de prévenances, nourris, blanchis et adorés. Ils ne présentent donc aucun danger pour les visiteurs...
Sur le beau dallage de marbre, de nombreuses écuelles en métal pour que les animaux s'abreuvent et se baignent

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4133

La première impression est assez étrange : les rats sont tout petits et absolument pas craintifs, encore moins agressifs. L'odeur est suffocante, par contre

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4134

Il y en a partout, des milliers et des milliers de rats, qui trottinent et vaquent à leurs affaires de rats sans se préoccuper de nous.
Il paraît que quand un rat vous passe sur le pied, cela porte bonheur, particulièrement s'il s'agit d'un rat roux. J'en aurai deux qui me trottineront sur le pied, dont un roux, me voilà bénie ! Heureusement, nous avons tout prévu : comme nous devons nous déchausser pour entrer dans le temple, nous avons mis des chaussettes, que nous nous empresserons de jeter à la fin de la visite

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4135

Annie ira même jusqu'à en toucher un pour voir, malgré mes récriminations (« ça va pas la tête, c'est dégueu, tiens le produit antiseptique" !). Moi qui suis une maniaque de l'hygiène, je dois dire que je souffre

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4136

Surtout là, dans ce cul de sac rempli de grains de céréales et autre gâteries, couvert de rats et de pigeons, l'odeur est à tomber par terre (mais je m'en garderai bien !)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4137

Pourtant, on ne peut pas dire que les bestioles ne soient pas plutôt rigolotes, elles font de l'acrobatie

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4138

Elles se mettent un peu partout, d'ailleurs, comme sur cette belle grille ouvragée, histoire de faire la sieste

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4139

Voilà le goûter, des grandes jattes de lait bien riche

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4140

Les p'tites bêtes, serrées en rang d'oignon, grignotent la peau du lait avec un plaisir évident

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4141

Voilà une vision plus rassurante : les magnifiques portes d'entrée du temple, en argent massif.
On y voit Durga, la déesse de la guerre. Les armes qu'elle brandit, dont le trident que lui prêta Shiva pour vaincre le démon Mahishasura, symbolisent les vertus que l'on doit développer pour vaincre les pulsions du mal (discernement, détachement, connaissance de soi, générosité...etc)

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4142

J'ai particulièrement admiré ce motif

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4143

… et sourit devant ce pigeon fakir

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Img_4144
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90106
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyDim 14 Aoû 2011 - 3:21

Surprenant Temple des rats, c'est la première fois que j'en entends parler ! ça doit faire un effet... euh... chair de poule !

Shocked

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
vestale



Nombre de messages : 1427
Date d'inscription : 29/01/2010

Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 EmptyDim 14 Aoû 2011 - 11:51

Quand je les ai vus en photo, je me suis détournée au début car autant un cochon d'Inde, pas de problème, autant une souris ou un rat, là j'ai du mal.
Par contre, je trouve les photos fascinantes, surtout celle où rassemblés, ils boivent du lait, cela ressemblerait presque à un conte, tu m'étonnes qu'ils y restent, bien logés et bien nourris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Inde, carnet de route 2011   Inde, carnet de route 2011 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Inde, carnet de route 2011
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» calendrier 2011 au 1/24 ;
» Bonjour à tous et meilleurs voeux 2011
» LMS 2011
» Pages de mon calendrier 2011
» Réglement 1/8 TT 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Géographie - Peuples du Monde - Voyages, culture, art :: Inde :: Ecriture & lecture-
Sauter vers: