Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le melon qui tue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 18:42

Un homme menacé de licenciement pour avoir pris quelques melons dans la benne à ordures du monoprix où il est employé. http://www.lepost.fr/article/2011/07/07/2542770_marseille-il-est-licencie-pour-avoir-pris-des-molons-dans-la-benne-a-ordures.html

Le procédé de la boîte me répugne. Autant je comprendrais qu'on interdise la récupération de produits avariés dans le but de préserver d'une intoxication possible, autant des fruits et légumes je ne comprends pas. Et puisque j'en suis aux produits avariés, c'est tout le système qu'il faudrait revoir. L'avalanche de produits de consommation quitte à flanquer aux ordures les dates périmées est une honte.

Mais je voulais attirer votre attention sur une toute petite phrase de l'employé :

"Quand je suis passé devant la poubelle du magasin, j'ai vu ces fruits qui allaient être jetés. Je les ai trouvé en bon état. J'ai décidé de les rapporter pour la maison. C'était juste pour les manger"

Voyez-vous, la justification de cet homme ? On se doute bien qu'il n'allait pas les poser sur son balcon ou s'en servir comme peinture de salle de bains. N'empêche, qu'est-ce qui l'a poussé à se justifier ainsi ? Mon premier réflexe a été de penser : pour ne pas être accusé d'une faute tirée de l'imaginaire des accusateurs, par qui, finalement et de nos jours tout peut arriver...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 19:30

Je crois, mais dites moi si je me trompe, que son employeur a fait marche arrière...
mais c'est vrai qu'avant de menacer l'employeur aurait du discuter et essayer de comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 19:48

Sbreccia a écrit:
Je crois, mais dites moi si je me trompe, que son employeur a fait marche arrière...
mais c'est vrai qu'avant de menacer l'employeur aurait du discuter et essayer de comprendre...

Jamais l'employeur n'aurait du faire marche-arrière, vu que jamais on ne devrait interdire aux gens de récupérer de la bouffe dans les poubelles, puisque jamais personne ne devrait crever de faim, vu que si les poubelles sont pleines c'est qu'il y a excédent de production...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 20:51

Romane a écrit:
Sbreccia a écrit:
Je crois, mais dites moi si je me trompe, que son employeur a fait marche arrière...
mais c'est vrai qu'avant de menacer l'employeur aurait du discuter et essayer de comprendre...

Jamais l'employeur n'aurait du faire marche-arrière, vu que jamais on ne devrait interdire aux gens de récupérer de la bouffe dans les poubelles, puisque jamais personne ne devrait crever de faim, vu que si les poubelles sont pleines c'est qu'il y a excédent de production...

Oui bin ça c'est du rêve par les temps qui courent...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 22:58

On ne devrait jamais jeter de l'encore consommable, oui, mais...

Mais on a habitué le "consommateur" a du propre bien calibré, et pis si on garde un produit un tisoit plus longtemps que l'exige le marketing on perd des sous puisque le consommateur n'achètera pas du tout neuf bien propre sur lui génétiquement programmé!
pis si l'employé ramasse dans les poubelles, c'est peut être que sa boîte le paye pas trop pour qu'il achète des produits rutilants de fraîcheur (artificielle?") et ça comment voulez vous qu'une entreprise admette qu'elle jette des produits encore sains alors qu'elle paye ses employés avec (même pas) une poignée de cerises?
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Lun 11 Juil 2011 - 23:55

Vous devez savoir qu'autrefois c'étaient "les clochards" qui faisaient les poubelles, avec la crise ce ne sont plus qu'eux qui le soir attendent la sortie des poubelles des supermarchés, il suffit qu'un produit ait atteind la date de péremption pour être jetté alors qu'il peut être consommable encore quelques jours, on appelle cela la société de consommation, dans les pays pauvres on ne jette pas...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 0:06

Déjà, quand on a reçu une certaine éducation, voir de la bouffe à la poubelle fait mal aux tripes. Je ne pense pas que parmi nous, beaucoup ont été élevés dans la soie. Le respect de la nourriture, comme le respect de tout travail (ici en l'occurrence, faire pousser des melons ou des salades, c'est aussi des heures de soin de la terre et d'entretien), c'était quelque chose. La poubelle représentait la dernière possibilité, quand il n'était plus possible de faire autre chose avec "le déchet". On recyclait pas mal de trucs, maintenant c'est simple, on jette. La poubelle est aussi importante que le sac à main...

Ensuite, nous n'avons pas des salaires de patrons, encore moins de ministres. Or ce sont ceux-là qui régissent les lois et interdictions, au mépris de ce que sont et de comment vivent les "petites gens". Ce sont eux les méprisables, sans foi ni loi. Au lieu de cela, on va montrer du doigt cet homme. argh, je déteste ce monde, je déteste !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 0:15

"Jeter du pain, c'est un péché".
Je l'ai entendu, cette phrase, quand j'étais gamine ! Il n'était pas trop question de jeter de la nourriture, on trouvait toujours à l'utiliser. Au pire, c'est le toutou qui en héritait.
Alors cette gabegie, ça me défrise...
Et pire encore : empêcher les gens de tout petits moyens de trouver de quoi manger dans les luxuriantes poubelles des supermarchés, ils ne font pas ça pour rigoler quand même.
Encore pire pire : les supermarchés qui arrosent le contenu de leurs poubelles de Javel, justement pour que personne ne puisse récupérer.
Aux Etats-Unis, la moitié de la nourriture qui est préparée est mise dans une assiette est jetée. La moitié. Ca en ferait de la nourriture pour ceux qui crèvent la dalle.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 0:18

ca va paraître couillon ce que je vais dire, et l'on va penser que je rabache, mais à mon retour en France après mes trois ans à Cuba ce qui m'a frappé c'est de voir une manif d'agriculteurs à la télé qui deversaient des tonnes de légumes devant une prefecture et je me suis souvenu de la tristesse des étals des marchés cubains après le passage d'un cyclone, on y vendait que trois sortes de produits dont de l'ail et les banlieusards faisant parti de la population la plus desargentée ne pouvaient se payer les produits des "supermarchés" de la capitale payables en monnaie forte le dollars cubain...Et là des tonnes de légumes, alors bon les agriculteurs sont surement à bout pour jetter le produit de leur travail mais faudrait trouver un système qui permette d'aider les démunis...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 2:32

Z'avez rien compris....On est dans la société de consommation...ça veut dire qu'il faut consommer..;et en terme moderne "consommer" ça veut dire "acheter"....
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 6:55

J'ai lu quelque part (il faudra que je recherche la source), que la moitié du pain fabriqué en France est jeté.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 11:03

Je n'en serais pas surprise. Pourtant, le pain dur fait du délicieux pain perdu, et le grille pain offre à déguster de savoureuses tartines grillées lorsque le pain commence à durcir.

Lorsque j'avais monté Karl Marx, le retour (Howard Zinn), j'avais opposé l'image d'un caddie dégueulant de marchandises à une poubelle dégueulant de pain. Cela suffisait visuellement à faire comprendre l'incohérence du fonctionnement de notre société.

Ne voit-on pas ces paradoxes à tuer que génèrent les rouages de notre société toujours en recherche de plus clean ? Shocked

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 13:09

http://www.lepost.fr/article/2011/07/08/2543792_affaire-des-melons-l-employe-de-monoprix-n-est-pas-licencie.html

Happy end, mais l'affaire est symbolique de cette société de consommation tout fric!
Et je gage que même ayant conservé son poste, le monsieur aux melons va en voir de dures au boulot...
Revenir en haut Aller en bas
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 13:21

Horreur: Il voulait manger des melons qu'il n'avait pas payés ! C'est donc la pire des justifications, c'est donc du vol bouuuuuuh! Comme dit vilain, c'est parfaitement "logique", la logique qui veut qu'on ne produise pas pour répondre aux besoins des gens mais pour gagner des sous. De même on n'emploie pas les gens pour leur rendre service hein, si on pouvait mettre des robots qui ne piquent pas dans les poubelles à la place, ça serait aussi bien. Mais ça reviendrait plus cher ah mince... Et puis quand tout le monde tient se raisonnement plus personne n'a de quoi acheter les melons produits puisque plus personne n'a de salaire, et on jette la production invendue à la poubelle.
Tout se tient!
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 14:36

Je voudrais bien voir la tête des boîtes à sous, si la baisse du pouvoir d'achat les empêchait de tourner.
Je me demande s'ils calculent combien ils perdent, à force de jeter...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mar 12 Juil 2011 - 20:50

Le calcul de la perte de ce qu'ils jettent (comme de ce qui est volé en rayon) est compris dans le prix de vente, donc EUX, ils perdent rien!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mer 12 Oct 2011 - 17:35


Maintenant, fouiller les poubelles est un délit!
Détail: les municipalités qui ont pris cet arrété (est-il vraiment légal?) sont UMP!

Salauds de pauvre, viennent même piquer nos déchets!

http://www.lepost.fr/article/2011/10/12/2611850_fouiller-dans-les-poubelles-pour-se-nourrir-est-desormais-illegal-a-nogent-sur-marne.html#xtor%3dEPR-344-%5bNL_1144%5d-20111012
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mer 12 Oct 2011 - 20:14

Il y avait déjà eu des articles à ce sujet. C'est honteux. Déjà, de savoir que dans son propre pays dit civilisé, des gens en sont réduits à faire les poubelles pour se caler l'estomac. Ensuite, de les punir pour cela. C'est vraiment ignoble.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Mer 12 Oct 2011 - 22:08

C'est absolument honteux, et d'ailleurs je propose de rétablir le pilori pour ces maires si peu maternels. Quelques tomates pourries dans la tête leur montrerait à quel point ça doit être agréable de fouiller dans des poubelles, comme si on pouvait considérer cela comme un loisir ou une façon d'embêter les honnêtes citoyens.

Néanmoins, je me ferai l'avocat du diable.
Je connais une ravissante petite place en bas de la rue de la mare, dans le 20ème, une placette à l'ancienne avec des vieux bâtiments à un ou deux étages, des pots de fleurs partout, un peu de jardins, un troquet avec des nappes à carreaux. Très sympa, quoi. Il y a sur cette place une association pour les personnes nécessiteuses, tenue pas un ancien collègue à la retraite. Souvent des personnes émigrées, que l'association aide pour remplir les papiers et obtenir des aides ou demander l'asile politique. Comme ils distribuent aussi des vêtements, cela attire toutes sortes de personnes démunies.
A l'heure où les poubelles sont sorties, c'est à dire juste avant le ramassage, des gens nécessiteux passent ces poubelles au crible. En les renversant et en étalant le contenu au sol. Tout le milieu de la place est donc jonchée de déchets puants jusqu'à ce que les camions poubelle viennent ramasser ce qu'ils peuvent.
Voilà pourquoi certaines personnes finissent par se plaindre parce qu'ils en ont marre de marcher tous les jours dans les ordures.

Pour que tout le monde soit d'accord, je proposerais donc que les maires qui interdisent le glanage s'engagent à fournir à toute personne qui se présenterait à la mairie un repas chaud, et cela trois fois par jour. Cela éviterait aux personnes nécessiteuses de fouiller dans les poubelles, ce qui est humiliant et peu hygiénique, et les habitants seraient contents de voir la propreté du quartier respectée.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Jeu 13 Oct 2011 - 0:25

Tiens, je ne fais que maintenant le lien : le hasard a voulu que je pose la question des déchets, aux enfants de l'atelier théâtre, cet après-midi, avec en vague idée celle de proposer le sujet pour une prochaine pièce. Mais je n'en suis qu'à l'embryon de l'idée, pas sûr qu'elle aboutisse. Toujours est-il que nous avons inventorié les déchets en tout genres, et qu'ils possédaient de nombreuses références pour lister l'affaire. Comme quoi, ils ne sont pas si aveugles qu'on le pense.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Jeu 13 Oct 2011 - 2:18

Citation :
Pour que tout le monde soit d'accord, je proposerais donc que les maires qui interdisent le glanage s'engagent à fournir à toute personne qui se présenterait à la mairie un repas chaud, et cela trois fois par jour. Cela éviterait aux personnes nécessiteuses de fouiller dans les poubelles, ce qui est humiliant et peu hygiénique, et les habitants seraient contents de voir la propreté du quartier respectée.

Je suis d'accord Blue;...mais un des problème, c'est qu'un certains nombres de maires ( comme par hasard du même parti politique ) ont même été jusqu'à ne pas vouloir servir des repas scolaire aux enfants de chômeurs....Alors, pour ta proposition, y'a encore du chemin à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 60
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Colportage et mendicité interdits   Ven 14 Oct 2011 - 23:45

Bon, je ne vais pas en faire une tartine : tout le monde n'aura pas les moyens de se l'offrir.

Le titre de ce message figure sous forme de plaque de marbre à l'entrée de la plupart des appartements aisés de ma ville natale, Genève. Plus récemment, en 2008, la mendicité a été interdite en marge d'un match de football spécialement lucratif : propreté avant tout. Il s'est avéré depuis que plusieurs flics ont été condamnés après avoir confisqué des gains des mendiants... en les mettant dans leur propre poche, sans reçu... plus l'amende de 100 francs suisses - je vous laisse calculer les euros au taux du jour - dont évidemment les femmes en question [toujours des femmes avec souvent des bébés] ne pouvaient s'acquitter. Récemment l'une d'entre elles condamnée à 100 amendes de 100 francs [et peut-être 100 fois rançonnée par notre police] a bénéficié de la clémence du Procureur : elle n'a eu à payer que 100 francs... à condition de disparaître au plus vite.

En fait ce sujet me paraît susceptible d'engendrer de nombreux développements. En Inde pour la première fois en 1984, j'ai dû rapidement me convaincre que, quelle que soient les conditions de misère, je ne devais pas me laisser cirer les baskets par les enfants des rues. J'ai glissé quelques pièces dans les récipients remplis d'eau - afin qu'ils n'entendent même pas le glissement des pièces - au chevet de quelques mourants des rues de Varanasi [Bénarès]. Ensuite, me faisant accrocher par le verbe ou la main, autrement dit tirer les vêtements par une foule innombrable de mendiants, il a fallu que je me fasse deux raisons : (1) j'avais payé mon billet d'avion plus cher que le revenu d'une famille entière d'un bidonville pour une année; (2) si je me mettais à payer tout le monde je ne trouverais pas de repos moral immédiat, et d'autre part, une fois mes ressources épuisées [le plus probablement par des voleurs que des mendiants soit dit en passant] je me retrouverais dans la même condition qu'eux-mêmes. Je dois dire que mon éducation ne m'avait pas du tout préparé à affronter des problèmes de ce genre. "Heureusement", après 2 semaines de séjour, avant que je n'y réfléchisse sérieusement, Indira Gandhi s'est fait assassiner et je suis resté bloqué au Népal, puis en Thaïlande, destination imprévue, pendant une quinzaine de jours, avant de revenir à New Delhi, marquée par les massacres et les incendies de la revanche contre les Sikhs.

J'ai passé au moins une année supplémentaire en Inde depuis lors, et ai parcouru de nombreux pays misérables. Parfois je donne, parfois pas. A certaines occasions j'ai eu les moyens d'offrir un micro-crédit improvisé [1500 dollars à une veuve rwandaise pour ouvrir un commerce, des nouvelles pendant 5 ans, c'était une personne qui avait une profession tertiaire qui l'a reprise depuis, et il n'a jamais été question de remboursement entre nous]. A la mendiante Rrom roumaine qui squatte l'entrée de l'immeuble où je travaille, ou à l'autre qui guette chaque jet de monnaie de l'automate du parking, je ne donne pas, parce que je me sens agressé, comme hier quand cet homme a sorti un grand balai-brosse pour "nettoyer" mon pare-brise alors que j'étais bloqué dans un embouteillage au centre-ville.

Ne prenez pas ces phrases comme donneuses de leçons. Avant d'y être confronté personnellement j'ai toujours été un partisan aveugle de Jean Valjean et un sympathisant de François Villon et de Robin des Bois. Néanmoins, devant la nouvelle mendicité, qui correspond à l'évidence à de nouvelles règles défavorables aux classes pauvres comme au temps du malthusianisme, je me trouve personnellement en désarroi. Je suis assez privilégié, comme la quasi totalité des participants de ce forum qui ont encore les moyens de se payer un loyer et de la viande au moins une fois par mois [moi c'est plus, désolé c'est hypocrite, mais c'est encore une autre histoire], pour tenter de contribuer à faire diminuer les inégalités les plus dangereuses. Mais comment s'y prendre, maintenant que l'Abbé Pierre est passé dans l'autre monde et que Xavier Emmanuelli a bruyamment déposé les plaques du Samu social dont il avait été le créateur et le propulseur ? -- Autrement dit, et sans aucunement emboîter le pas à certain discours d'été 2010 d'un président d'un pays ami à propos du renvoi inéluctable des Rroms roumains, comment accepter qu'un pays allié tel que la Roumanie [où je me suis rendu au moment de la chute de Ceausescu en décembre 1989 non sans être exposé à un discours effroyablement raciste envers les "Gitans", comme on traduisait à l'époque] traite si mal une partie de ses citoyens que nous les retrouvions dans les allées de nos parkings, les espaces techniques de nos ponts de semi-autoroutes, et nos bouches de métro ?

Je me permets d'être un peu long, mais c'est sous la forme d'une interrogation à un moment où nous assistons à l'accélération de certains phénomènes, celui dont il est question, mais bien entendu aussi celui de la xénophobie et de l'intolérance. Enfin j'espère n'indisposer personne par ces propos, bien qu'ils soient par nature à indisposer beaucoup.

D.O.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Sam 15 Oct 2011 - 2:30

Citation :
devant la nouvelle mendicité, qui correspond à l'évidence à de nouvelles règles défavorables aux classes pauvres comme au temps du malthusianisme, je me trouve personnellement en désarroi.

Bien sûr, parce que comme tu l'indiques tu te fais agresser. D'une part par celui qui n'a pas d'autre moyen que de surenchérir pour se faire remarquer et tenter d'obtenir trois sous. D'autre part par les bien-pensants qui recensent les actions généreuses parce que ça donne bonne conscience.

Je suis vachement gênée par l'escalade de la pauvreté, parce qu'elle engendre des situations absurdes qui peuvent se retourner contre les plus démunis, eux-mêmes soumis à un régime qu'ils n'ont pas souhaité, et parce qu'elle engendre la série de "tu fais quoi, toi, pour les autres", alors qu'un revenu moyen rend difficile un train de vie à peu près décent et qu'après tout, cet argent est gagné à la sueur du front du travailleur. Le véritable coupable est le système de société dans laquelle nous vivons ; société de consommation, société de frivolités, société de mensonges de nos politiques -qui sont bien les nôtres puisque nous les avons propulsé au pouvoir par les urnes-, mondialisation, et ainsi de suite.

Je vois mal comment nous nous en sortirons, si nous devions nous en sortir un jour.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le melon qui tue   Dim 16 Oct 2011 - 23:16

C'est toujours intéressant de sortir de notre petit hexagone, pour se confronter à la misère ailleurs. On en retire un nouveau regard.
A Bénarès, la mendicité prend une toute autre forme que chez nous. Ca vous met en face de vérités inconnues.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le melon qui tue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le melon qui tue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)
» Chapeau melon... en BD
» COURONNE DE MELON
» Salade de melon au jambon
» Salade de poulet aux kiwis et au melon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: