Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 14:47

Je propose que l'on poste ici les textes qui ont été écrits pendant le stage, sans forcément suivre un ordre précis. Il suffira de mentionner le thème, en préambule à chaque texte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 14:49

Thème : Dans la peau d'un tueur.


Elle a crié.

Je ne me souviens pas de cet instant tragique, de cet instant d’une nuit qui m’enfonça dans une nuit plus noire, à jamais, à toujours, dans la haine. Je ne me souviens pas.

Elle a crié. Sa bouche a grimacé. Oui, c’est cela. Sa bouche a fait l’horreur. L’inesthétique. Sale. Première décomposition d’un petit-moi trop bien organisé. Sa bouche a déconstruit la courbe de ses lèvres… et… tout à coup, dans l’indécence de l’oubli de faire joli, elle a enfin atteint la folie originelle, libre, suave, enivrante….

Je ne me souviens pas. J’ai du crier aussi. On crie toujours. Ils disent qu’un nouveau né qui ne crierait pas serait un nouveau né condamné. Mais condamné à quoi ?

Elle a crié. C’était comme l’expulsion d’un poids… vous savez, comme la délivrance d’une circonstance qu’on n’a pas voulue et qu’on a subie comme une verrue au milieu du visage, ou… tenez, comme une écharde sous le pied. Voilà, c’est ça, elle a crié comme on ôte une écharde. Dans la grimace qui précède le soulagement.

Je ne me souviens pas de cette nuit là quand j’ai crié, mais j’aurais du me taire ! J’aurais du fermer la bouche, ne pas respirer. J’aurais du ne jamais ouvrir les yeux. Ne pas sentir ce froid. Ne pas me déchirer sous la lumière crue de leur monde assourdissant. Ne pas boire ce lait, trop blanc, trop tiède, trop fade.

Elle a crié. Elle avait peur. Elle était même terrifiée. Elle était déjà au-delà, ça se voyait bien qu’elle avait déjà un pied dans le vide. Elle a vidé ses poumons, comme ça, d’un coup, dans son cri perçant, dans son cri perçant, dans son cri perçant ! Voilà, oui…. Enfin un cri de jouissance !

Je ne me souviens pas, mais je sais qu’en naissant je suis mort.

Dans son dernier cri, pendant qu’elle mourait, moi, je savais qu’en vrai, elle vivait pour la première fois.

Ro

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 17:22

Dans la peau d'un tueur... Ça, ça me parle comme sujet. Ange
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 17:28

Tu pourrais pondre un texte, donc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 18:32

Dans la peau d’un tueur…

Les bruits de la rue suintent par les persiennes. La chaleur, aux aguets ne pénètre pas encore dans la pièce. Sur les murs, sales, l’humidité de la nuit finit de sécher dans la crasse dégoulinante du papier peint.
Sous le ventilateur de techo, dans mon lit, lentement, comme à regret, je m’éveille. Mon esprit embrumé sort de sa torpeur. Mes sens lentement affleurent des horreurs de la nuit.
Avec précautions, ma main glisse sur le drap poisseux à la rencontre de ce corps que mon instinct devine et qui près de moi, peu à peu s’impose.
Je le sens, il est là, encore chaud. Mes doigts parcourent cette peau douce et satinée à la rencontre de formes qu’une à une je redécouvre. Cette peau de mulâtre au sourire enjôleur, ces cuisses captivantes qui mènent au buisson de toutes mes tentations.
En aveugle, je remonte sur son ventre douillet qui cette nuit vibrait sous mes caresses. A ce doux souvenir, je sens mon être se tendre à nouveau. Mon geste prolonge ma pensée et tâtonne vers les seins, ronds, fermes et………..gluants d’un liquide visqueux. Etonné j’ouvre les yeux, dans ma main, ce bijou s’entrouvre largement sur une longue plaie d’où le sang à flots inonde la couche.
O Dios,non, punissez moi, j’ai de nouveau tué…
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 18:58

thème: dans la peau d'un tueur


Trou de balle!
L'expression est triviale et même vulgaire. Moi, c'est presque mon quotidien.
Ah je vois déjà vos regards étonnés et inquiets: il nous raconte quoi, là, ce gugusse? On part sur du Bigeard? Non, je vous rassure, celui-là, le Pape l'a reçu, moi j'en suis loin!
Les trous de balle, c'est ceux que je fabrique avec mon beretta, à la demande, et quelque fois par nécessité; je veux dire quand un pékin s'interpose entre mon contrat et moi.
Oui,vous avez deviné, je suis tueur à gages, et contrairement au commun des mortels, je ne bosse ni en CDI ni en CDD: moi les contrats, je cours après pour les éliminer, et ma signature, c'est "trou de balle".
Je précise, pour les grammaticalement curieux, que si mon métier est singulier, mes trous aussi! Enfin, je veux dire, il n'y en a qu'un par contrat; c'est proprement fait, et aussi plus économique: les munitions se font chères par les temps qui courent, et nous aussi ils nous ont bien eus avec l'euro....
Alors, vous allez me dire, mais comment on peut refroidir un gazier comme ça, froidement??? (sans jeu de mots, hein!)
Ben, vous savez, quand on a vu son père se laisser éreinter par son boss toute une vie pour un salaire de misère, et pour finir bouffé par l'alcool et la clope qui seuls ont pu l'aider à tenir.... eh bé, on finit par se convaincre que tuer proprement d'un coup de beretta, c'est moins sadique, moins cruel, et en plus ça permet de vivre intensément!
Ah, la première fois, c'est quelque chose: on a la main qui transpire et tremble, la kékette qui se fait minuscule dans le calbute, et surtout on pense à ce mec qui , après tout, ne vous a pas demandé de lui coller un second trou de balle...
Le mien en plus (mon premier, hein!) il avait comme un sentiment dans son dernier regard, comment vous dire, comme s'il me demandait pardon d'être le premier, vous voyez?
Après on s'habitue; on se motive... tiens! en regardant les vitrines des armuriers: putain, les zigues qui fabriquent ces petits joujous sont doués! Et on les laisse faire leur petit commerce légalement, hein!
Un champion, c'est celui qu'a inventé le silencieux!!! j'vous exlique: imagine un interrupteur électrique : un petit clic et la lumière jaillit! Eh bé le silencieux, c'est l'inverse! Un petit « schlumpff » et mon contrat est dans le noir!
Mon fantasme, c'est le salon du Bourget: macquarelle, quand tu vois ces engins!!! et les trous qu'ils te font! (mais c'est vrai qu'au salon on est frustrés...: on voit pas les trous!)
Bon, je ne joue pas dans la même division, hein! Moi, si on m'avait fourgué en banque suisse la valeur d'un coucou de ce gabarit armé jusqu'au dent, ben j'n'aurais fait qu'un contrat, ah ça, juré!
Bon, je vous laisse, je dois rejoindre ma Yolande, elle est infirmière, je l'ai connue au chevet de mon père, jeune débutante; mon vieux l'aimait bien aussi, et puis elle me rassure: elle panse les trous; je me dis: ça crée un équilibre! Mais je ne lui ai jamais dit ce que je fais, té, ça la tuerait!!!


Dernière édition par Mihou le Lun 25 Juil 2011 - 19:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 18:59

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 20:31

Mihou Tonton flingeur... thumright
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 21:15

J'ai terriblement hâte de relire tous les autres. C'était extra, le matin, de découvrir autant d'idées chez chacun. De voir apparaître des textes super aboutis, alors qu'en réalité le temps d'écriture n'était pas si important.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 21:26

Romane a écrit:
J'ai terriblement hâte de relire tous les autres. C'était extra, le matin, de découvrir autant d'idées chez chacun. De voir apparaître des textes super aboutis, alors qu'en réalité le temps d'écriture n'était pas si important.

Ouaip ! j’admire... moi qui suis incapable d’aligner 2 phrases construites sans y réfléchir pendant 2 heures... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 21:33

Ah, toi aussi ? Laughing Surtout le matin... Etant plutôt du soir, de voir ce qu'ils sont capables de pondre comme ça au pied levé, moi ça me scotche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 23:56

Les textes sont tous originaux dans leur genre, et tous très différents. J'ai beaucoup aimé, autant qu'ils sont...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Lun 25 Juil 2011 - 23:59

Ce n'est pas fini, il y en a encore... un festin vous dis-je...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:05

Crève, salaud !!

Je me fais appeler Neryaguara, je suis une prédatrice. Comme ces fauves d'Amérique du sud, il est très difficile de m'approcher, encore moins lorsque je suis en quête de ma proie. Quelle que soit cette proie, je ne renonce jamais, c'est ce qui fait ma réputation.
Je choisis mes cibles avec mon instinct, parce qu'il y aura toujours quelqu'un prêt à payer pour évincer un rival, un opposant, un gêneur. Mais pour la première fois, ma cible n'a pas de commanditaire. Mes motivations sont d'une nature différente cette fois. Je vais éliminer un autre prédateur, du genre caïman. Seul le jaguar est en mesure de chasser et tuer dans l'élément liquide. La cible dispose de beaucoup de protections.
Mes signatures habituelles sont les armes blanches, poignards, stylets, rasoirs. Impossible de l'approcher d'assez près, je dois changer de technique. Le culot ou encore la séduction me permettaient d'attirer ma victime, voire de rôder autour d'elle, il ne me restait alors qu'à patienter, puis attaquer au moment le plus propice. La fulgurance entraine souvent la sidération, ça aide beaucoup.

Ce qui va le perdre, c'est son arrogance. Il se croit indispensable dans ce monde. Je le vois arriver avec son cortège de voitures officielles. Il avance, entouré de gardes du corps et autres personnages connus, avec ce pas de canard, très légèrement vouté comme si sa tête pesait trop lourd pour son corps trappu.
Je le visionne comme s'il se trouvait à 2 mètres de moi, alors que la distance qui nous sépare est très grande, assez en tous cas pour me garantir une voie de retraite sans précipitation. Si sa tête reste bien droite, ses yeux tournent dans tous les sens, il observe tout à l'entour. Ma première pensée "tu sens ma présence, n'est ce pas ?"

Jamais je n'ai ressenti un tel calme en moi. Ma respiration est lente, je suis parfaitement détendue. Nul remord ne viendra me perturber une fois ma tâche accomplie, comme toujours, même si je sais que cet homme est un père, un mari. Je le vois serrer quelques mains qui se tendent l'une après l'autre. Son sourire me semble forcé, ses yeux ne fixent rien en particulier. Je renforce le grossissement de ma lunette de visée jusqu'à ne plus avoir que sa tête dans mon champ de vision.

800 mètres entre lui et moi. Il se tient droit, un peu à l'écart des autres, il me fait face. Pour m'être exercée sur cette distance, je sais devoir viser 2 centimètres juste au-dessus de la racine du nez, la balle entrera très exactement à cette racine, entre les 2 yeux. Dès que je stoppe ma respiration, je vais avoir 30 secondes pour ajuster, et tirer, sans que les battements de mon coeur ne s'accélèrent. C'est largement suffisant pour lâcher 2 balles. Le Dragunov n'est pas adapté pour les cadences rapides, surtout sur les tirs de précision.

Les 2 balles parties, pas la peine de ranger le fusil, juste refaire le chemin inverse à mon arrivée et en rampant à reculons, 4 minutes plus tard, je suis de retour à l'appartement que j'ai pris en location pour le mois complet. Un plan tout simple.
Concentration, puis expirer lentement, à fond, ne plus bouger. Caresse sur la détente, première balle partie. Elle entre très exactement entre les 2 yeux, presque de suite la tête est rejetée en arrière, la seconde balle vient elle de partir aussi, elle va entrer la bouche et achever le travail de la première, juste pour le cas où.

Bon voyage dans l'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:14

Alors ça...! C'est fameux ! Savoir que nos thèmes ou nos textes inspirent d'autres mots, après coup, quel cadeau pour nous ! Shan ce serait même ton premier texte sur LU ! Et quel texte !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:30

Romane a écrit:
Alors ça...! C'est fameux ! Savoir que nos thèmes ou nos textes inspirent d'autres mots, après coup, quel cadeau pour nous ! Shan ce serait même ton premier texte sur LU ! Et quel texte !

Ravie que ça te plaise, mais
1) tu m'as incitée à le faire
2) mon primo-texte se trouve dans les dossier Informatiques, Install Linux, tu te souviens ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:33

Ben oui, je t'ai incitée, puisque le thème t'inspirait. Il ne faut jamais réfréner l'inspiration, et toujours inviter à créer puis à partager.

Yep, Install Linux !! faut dire que tu as la plume facile ! Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:47

Shan a écrit:
Romane a écrit:
Alors ça...! C'est fameux ! Savoir que nos thèmes ou nos textes inspirent d'autres mots, après coup, quel cadeau pour nous ! Shan ce serait même ton premier texte sur LU ! Et quel texte !

Ravie que ça te plaise, mais
1) tu m'as incitée à le faire
2) mon primo-texte se trouve dans les dossier Informatiques, Install Linux, tu te souviens ?

salut consoeur! et bravo! 800m... dur de le fixer dans les yeux!
avoue quand même que Rô ne t'as pas incitée tant que ça..... mèche
moi je suis pour une seule balle.... sinon ça risque de faire des histoires à deux balles.... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 0:48



Citation :
moi je suis pour une seule balle.... sinon ça risque de faire des histoires à deux balles....

(fou-rire....)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 1:16

L'ennui avec le beretta, c'est que sa puissance de tir ne vaut pas grand chose. Faut tirer à bout portant, et ça salit tout les vêtements, je déteste ça...

Grossissement 20x ça fait l'affaire sur 800m (parait-il)

tong
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 9:29

je continue l'édition :

Un point c'est tout

La porte avait claqué ce matin-là, l'écho lui en avait frappé la tête. Elle sursauta dans le lit, soulagée de reconnaître la chambre familière qui la débarrassait de ce cauchemar assourdissant. Elle se leva doucement.
Par la fenêtre ouverte, l'air tiède de l'été gonflait le voile léger. Elle sourit d'aise, enfila un peignoir et progressa vers la cuisine où l'odeur du café amplifia son sourire. Il avait pensé à le lui préparer sans toutefois le lui servir comme d'habitude.
Elle s'assoit près d'un coin de la table, la tasse chaude entre les mains et dès la première gorgée s'éveille tout à fait. Cette chaleur pénétrante a l'effet d'une douche intérieure !
Tiens, se dit-elle, il a laissé une feuille sur la table avec un stylo. Elle tend la main, la saisit. La feuille est blanche. Bizarre, pourquoi ce papier vierge et ce stylo ?
Le temps de finir son café l'oeil rivé au papier et quelque chose lui attire le regard à nouveau : il y a un point sur cette feuille. Un point rond dans un coin, tout seul sur son désert blanc.
Une angoisse l'envahit, elle ne voit plus que lui...Point final, point de non retour sont les mots qui lui viennent. Non, ce n'est pas possible qu'il soit parti comme ça ! Cette nuit encore, ces étreintes !
Comment donc était posée la page sur la table, le point en haut ou en bas ? Impossible avec l'émotion de se souvenir du sens. Un point en haut ou en bas ne dit pas la même chose : est-ce un début ou une fin ? Un point de conclusion ou le début d'un message avorté qu'il n'aurait pas eu le temps de lui laisser, comme le café au lit ? Quel message.
Elle s'approche de la feuille et la palpe : ce n'est pas un point négligé, son empreinte a traversé l'épaisseur du papier, on la sent nettement au verso. Pour quelqu'un qui écrit légèrement, ce point est insistant.
Mais quel est ce message ? Ce vide est un gouffre, il dit tout et rien, oubli ou adieu.
Un adieu ? Non, pas comme cela, ce n'est pas lui !
Il a aussi claqué la porte !
Elle court à la salle de bain. Il n'a rien laissé.
Mais pourquoi, pourquoi bon sang ?
Il faut qu'elle l'appelle, un point c'est tout.

ce texte a été écrit sur le thème du point
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 11:04

Shan, c'est chouette de te voir débarquer là, continue, continue.....

Voilà mon tueur à moi :

Paraît que c'est pas vrai – que le monde n'est pas hideux - que la brise du soir sait assécher l'horreur – et que par moments même, les hurlements s'arrêtent.

Je n'y crois pas.
Moi, je vois.
Je vois la bête, les tripes à l'air, avancer chaque matin devant ma porte.
Je sens son âme transpirer et suinter devant mes yeux, en fondu enchaîné, en larmes titanesques.

Alors, je creuse l'horizon – j'accroche mes ongles à sa peau grasse et lui arrache ses nécroses.
La plaie sanglante se libère – le rouge, à vif, s'étend sous mes paupières, et se diffuse lentement.

La bête recule dans son trou, pour un instant.

J'ouvre les yeux
Et je m'endors.
Revenir en haut Aller en bas
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 13:40

Bah voui que je continue Kate bisou

Impro suite pour "Un point c'est tout"

Rhaaa je dois l'appeler !! Ça ne se passera pas comme cela, pas question.
Je prends le combiné, le colle à mon oreille. La colère monte pendant que ça décroche à l'autre extrémité. J'attends d'avoir bien entendu le Oui sec, fidèle à tes habitudes téléphoniques, que j'ai si souvent entendu, attendu.

- Ne t'avise pas de m'interrompre ! Tu croyais sincèrement que j'allais t'aider à mettre cette vache avec sa grande bouche, ses gros nibards et son gros cul dans notre lit conjugal ?

- Tu pensais vraiment que je n'ai pas remarqué tes yeux s'exorbiter lorsque tu l'as vu se tortiller sur sa chaise. Tu crois que son manège de séduction m'a échappé alors qu'elle ne cessait de croiser et décroiser ses guiboles devant nous ? D'un coup ton visage s'est transformé, et il semble plus celui d'un crapaud lubrique que celui que j'ai affectionné jadis.

- Alors oui, j'ai aimée m'émanciper avec ton aide, oui je me suis aventurée vers des gestes plus libertins, tout comme je ne veux plus devenir esclave de tes mains qui guident mes envies les plus secrètes et sulfureuses.
Va donc la draguer maladroitement, et si tu arrives à la mettre dans ton lit, je peux te prédire que lorsqu'elle aura fini de sucer jusqu'à la dernière parcelle de ton corps, tu auras l'air malin avec ton nouvel appartement en planches de sapin...

- Point final et c'est tout...

- Ah non y a encore,

- Vaya al Diablo, maricón !! grrrrrrrrrrr

Je raccroche furieusement, fiel dégagé.
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 14:57

Shan... comment dire? ça fait froid dans le dos.... puits
Revenir en haut Aller en bas
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   Mar 26 Juil 2011 - 15:01

Mihou a écrit:
Shan... comment dire? ça fait froid dans le dos.... puits

Dans ce cas l'effet est réussi. je dois tout de même préciser que j'avais un ex dans mon viseur. C'est fou ce que ça aide dans ces cas-là
Mais bon, lui, c'est ses valises devant ma porte, qu'il a trouvé ; alors que moi je me trouvais dans une pizzeria avec des copines au même moment. Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes stage écriture/théâtre - Juillet 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Topic Unique] PARIS BERCY - 09 juillet 2011
» C'est extra: on a fait la Disney cruise line en méditerranée en juillet 2011
» Marché viking de Gudvangen - Norvège - du 10 au 17 juillet 2011
» Pré-trip WDW 25 juin-9 juillet 2011
» Osheaga Festival (29 au 31 juillet 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Espace collectif : Prose-
Sauter vers: