Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je me repais sans faim des chuchotis du soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 13:32

Le jeu consiste à écrire un texte qui devra commencer ET terminer par cette phrase :
Je me repais sans faim des chuchotis du soir

En prose, en vers, en dialogue, peu importe le genre et la forme que vous donnerez à votre texte.
Et comme nous sommes encore éparpillés en vacances, il n'y a pas de contrainte de temps pour jouer.

A vos plumes, les LUs ! Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Escarmouche de Palinof

avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Pluton
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 20:11


Je me repais sans faim des chuchotis du soir – sur Pluton la Belle – à l'heure où le collyomorphe prend son envol et que résonne au loin le cri de chasse du gink à corne.
Les frissons du lac agitent le parfum des algues de Ménostes, les preneuses d'âme...
Je m'étends à ses côtés et me laisse enivrer.

Demain, je devrais repartir, aller jusqu'à la lisière des Mondes Creux, revoir les Hommes-Crinière de la galaxie d'Harade.
Tant de voyages, tant d'étoiles, tant de mondes étonnants se sont mis sur ma route – sur ma longue route.

Je me souviens du magique peuple des Ploses qui avaient guéri Peltis par leurs chants incompréhensibles, leur chef m'avait même invité à rester pour être initié.

Puis il y a eu ce maudit courtier d'huile de Nast qui a bien faillit nous faire tuer. Mais comment lui en vouloir, il était si drôle...

Et cette magnifique créature de Phlé Pax, qui avait volé mon coeur pour le cacher au creux de ses yeux.

Oui, je suis parti bien loin, mais toujours, il a fallut que je revienne, vers Pluton la Belle.

Et encore une fois, peut-être la dernière, je me repais sans faim des chuchotis du soir....


Dernière édition par Escarmouche de Palinof le Ven 19 Aoû 2011 - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 21:04

Pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Escarmouche de Palinof

avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Pluton
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 21:06

Merci. chinois
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 22:22

Bonsoirrr ma p'tit' dam'. Police du Terrrnet !

Les drrroits d'auteurrr ont-ils été convenablement et honnestement achetés au sieurrr Mihou ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 22:37

lucarne a écrit:
Bonsoirrr ma p'tit' dam'. Police du Terrrnet !

Les drrroits d'auteurrr ont-ils été convenablement et honnestement achetés au sieurrr Mihou ? What the fuck ?!?

Bonswaaar la Police du Terneeet ! J'suis en règle ! Et toc !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 22:39

kate100fin a écrit:
Pas mal...



+ 1 !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 23:03

pas mal, en effet...
est-ce Ajar qui félicite Gary, ou l'inverse? mdr mdr mdr

merci Lucarne de préserver mes intérêts bisou
pour ma part, je ne m'y attelerai que la semaine prochaine.... suis en villégiature parisienne chez ma fillotte.


Dernière édition par Mihou le Ven 19 Aoû 2011 - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 23:07

Cela me dit bien aussi, j'essaierai de faire quelque chose. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Ven 19 Aoû 2011 - 23:11

Romane a écrit:
kate100fin a écrit:
Pas mal...



+ 1 !

mdr mdr
+2
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 1:38

Je me repais sans faim des chuchotis du soir

ces musiques d'étoiles sous le ciel de l'été quand hier encore
subjugués par l'immobilité du tilleul
nous buvions des yeux la nuit toute entière

quand le bois crépitait de ses flammes veineuses
en berçant quelque récit d'un autre monde
la déchirure d'une vie
la folie des hommes de l'autre côté de l'horizon
à deux pas du seuil de la vieille maison
ici et maintenant
ailleurs

quand l'ambre baissait dans la bouteille de minuit
quand elle ne brûlait plus la gorge
quand elle irradiait nos yeux
jusqu'à demain...

...jusqu'à demain
je me repais sans faim des chuchotis du soir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 9:05

Pas mal aussi...
J'sais pas pourquoi, ça me fait penser à la Brenne... AngeR
thumright
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 11:43

Je me repais sans faim des chuchotis du soir. Des mille chuchotis qui montent de la rivière depuis que le vent est tombé. Ici, le vent tombe avant la nuit. Et c'est dans cet entre-deux que je continue à penser à vous tous, cher(e)s ami(e)s dont la plupart ont déjà du rentrer, bien avant la fin du mois d'aout.
Vos conversations me sont demeurées familières même si je suis à présent à mille lieues de vos préoccupations. Ici, l'été indien s'étire entre les murets de pierres sèches. On dirait comme un gros lézard. Et qui n'aurait rien à dire. Avez-vous remarqué combien les reptiles sont peu enclins à la confidence ?
Il n'en va pas de même du ruisseau. Je ne vous parle pas là du vacarme entêtant de la gent grenouille, mais du gazouillis permanent de l'eau. Dans la journée, il est comme un bruit de fond. On l'oublie derrière les jappements du chien, le ramage du noroît dans les tilleuls, les sonnailles des troupeaux, et les interminables conciliabules des oiseaux. Mais, avec le crépuscule, l'intensité de ces bavardages décroit à l'instar de la lumière. Il faut ce début de pénombre pour que l'eau, son bruit, me rappellent votre absence. Non que je me sois fortement éloigné du forum. C'est juste que je suis en vacances.
Je connais votre appétit pour les cartes postales, le fil voyage et toutes ses photos. Mais ici, votre écran d'ordinateur ne vous projettera rien de mon nouveau paysage. Une lettre est un exercice littéraire qui demande autant d'imagination à son lecteur qu'à son auteur. Aussi, n'aurais-je, dans ce post, que mes pauvres mots pour alimenter le diaporama fantasmagorique de vos rêveries.

Le soir venu, il n'est plus besoin de grandes explications, de descriptions détaillées, de trop de réalisme. Vos yeux sont fatigués de tout ce que le jour leur a fourni. La vue est un sens qu'il faut savoir ménager. En disant cela, je ne cherche point à vous culpabiliser de votre insatiable curiosité, je veux juste vous mettre en garde contre le soleil d'été qui parfois vous assomme de trop de vérité. Or, maintenant que nous voici entre nous, entre chien et loup, je vous demande de faire de plus en plus confiance à votre oreille. Mes mots y sont un murmure à l'égal de celui de l'eau. Nous communions ensemble de l'évocation de son chuchotage. Nous sourions de concert à son empêtrement dans les rochers qui l'oblige à mille cascades. Et maintenant que la nuit est tombée, on ne voit plus miroiter toutes ces cascatelles dans le soleil. On les entend dans l'obscurité. Et c'est beaucoup plus joli.
Leur chanson dit, car désormais, si vous veillez encore, il vous faudra écouter leur chanson, et qui est celle de la nuit. Leur chanson donc prétend que nous dormirions ensemble dans un grand lit carré. Et, (tenez-vous bien!) dans le mitan du lit, dans le mitan du lit, coulerait une rivière... Tous les chevaux du roi, (vous m'entendez!), tous les chevaux du roi, viendraient y boire ensemble et nous, nous serions heureux jusqu'à la fin du monde.
Bien sûr, je vous dis tout cela, tout bas, ce soir, à l'oreille. C'est un secret que vous ne devrez jamais répéter. Même pas aux lézards, on ne sait jamais. Ils pourraient colporter mille choses au soleil, et qui ne seraient pas sans la confidence de l'obscurité.
Les choses, nos choses ne peuvent être ébruitées. Elles doivent dormir dans les chuchotis de nos canaux comme les paillettes d'or dans le sable des rivières. Seules nos complicités peuvent nous permettre de les deviner entre nos lignes. Aussi, je m'en voudrais ici de trop les remonter à la surface. Seulement, je vous devais à tous, très chèr(e)s ami(e)s cet aveu : en pensant à vous, toujours, je me repaîtrai sans fin des chuchotis du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 11:49

mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 22:16

Romane a écrit:
Je me repais sans faim des chuchotis du soir

ces musiques d'étoiles sous le ciel de l'été quand hier encore
subjugués par l'immobilité du tilleul
nous buvions des yeux la nuit toute entière

quand le bois crépitait de ses flammes veineuses
en berçant quelque récit d'un autre monde
la déchirure d'une vie
la folie des hommes de l'autre côté de l'horizon
à deux pas du seuil de la vieille maison
ici et maintenant
ailleurs

quand l'ambre baissait dans la bouteille de minuit
quand elle ne brûlait plus la gorge
quand elle irradiait nos yeux
jusqu'à demain...

...jusqu'à demain
je me repais sans faim des chuchotis du soir.

Et bien...c'est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 22:46

Vic, t'es sûr que tu te reposes là ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 23:38

kate100fin a écrit:
Pas mal aussi...
J'sais pas pourquoi, ça me fait penser à la Brenne... AngeR
thumright

ben à moi z'ausi.... sauf l'ambre de la bouteille.. sincèrement , je vois pas.... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Sam 20 Aoû 2011 - 23:55

Merci merci

J'ai vu que Vic avait posté mais je lirai tout ça à tête reposée en rentrant chez moi. Quant au mien, s'il y a effectivement de la Brenne (et comment faire autrement, il y a aussi des brins de rêveries en lâcher-prise imaginaire. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Dim 21 Aoû 2011 - 1:23

 Je me repais sans faim des chuchotis du soir


 
« Je me repais sans faim des chuchotis du soir. » Non, mais, tu parles d'une phrase à la con !...C'est bien un truc à la Ro çà !...Elle se sent plus pisser depuis sa putain de licence....Quand je pense que moi, j'ai même pas mon bac... ça fait grosso-modo 2 ans que j'ai pas écris une ligne et elle voudrais que je pisse un texte qui commence par ça ( le truc du début) et qui finisse par la même chose...;Comme si, la fin était comme le début et inversement....Oh, je les vois déjà, hein...Le Vic, il va nous faire un épisode de plus de son Vico-dictionnaire en nous détaillant le pourquoi du comment que « repaitre » c'est comme paître mais que c'est pas pareil..;Du coup la Kate « paâitre » ça va lui faire penser à sa chêvre et elle va nous en faire une tartine et comme entre Bretons on se soutient la Nantaise ( c'est t'y en Bretagne ça?) va nous mettre son grain de sel ( de Gérande) soutenue par le Goéland de service....Je vous parle même pas de la bande des Alsaciens, pas chauvins mais intoxiqués de l'ordi, qui voient des virus pire qu'un médecin de quartier, des toxicos du net qui vont nous raconter que les "chuchotis" c'est vachement dangereux pour mon disque dur vu que mon anti-virus est pas capable de les reconnâitre si que je mets pas le truc machin qu'ils connaissent et que je connais pas moi...Je te parle pas non plus des intox graves de la peinture sur ...Soie, bois, papier, porcelaine, boite d'allumettes, belles-mères, pigeons..;etc qui vont bien nous pondre un truc auquel je comprendrais rien comme d'hab...Sont fous sur ce forum!....Quand je pense que je suis là depuis...je sais plus...;un meuble...j'suis un meuble...J'ai tout vu ici...Enfin, surtout une sacrée bande de dingues de tous poils....Entre les Belges, les Canadiens, les Français qui se veulent Corses, Bretons, Occitans, voire même de nulle part,.....Sont tous dingues.....Et que je te fais lire mes poèmes...Et que je te montre mes peintures...Et que je te fais entendre ma musique...et que je te dis mes joies, mes peines, mes amours, mes enfants, mon chien, mes chats, ma chèvre.....Sont complètement dingues....Mais je peux pas m'en passer...Je les aime...Et quand je passe tard sur le forum, je me repais sans faim des chuchotis du soir....


Jean Vilain
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Dim 21 Aoû 2011 - 12:07

Vilain (le nom propre, pas l'adjectif) ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Dim 21 Aoû 2011 - 15:20

mdr mdr mdr Trés enlevé, super Olé olé...!!! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9747
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Dim 21 Aoû 2011 - 16:09

Bel hommage aux LUs Vilain!

Grain de sel de la nantaise:

21/08/11



JE ME REPAIS SANS FAIM DES CHUCHOTIS DU SOIR


Je me repais sans faim des chuchotis du soir.
Sur la ville au repos. ..

Le ballet des chauves-souris rythme le crépuscule, elles sortent des greniers du château, le grand château blanc que garde Anne, la dernière duchesse…
Le héron continue à guetter sur la rive de Loire, quel poisson nocturne compte t-il capturer, dort-il jamais ?

Le friselis des étoiles appelle leurs sœurs de mer, l’estran se dévoile libérant la grève pour la danse des fées.
Tout est possible en ce pays d’enchantement, quand le fleuve parle à l’Océan qui remonte ses parfums jusque dans les douves.

Tout est possible, les paysages découverts se mêlent en un rêve de voyages infinis, chemin de lune argenté, Voie Lactée, autant de sentiers à parcourir encore et encore loin de la ville, loin de tout, vers d’autres sentiers, d’autres villes.
Là bas chante l’Etoile qui guide les pas du pèlerin, Ultreïa, va de l’avant et qu’importe où tu vas, marcher c’est aller vers…
Sur l’estran ton pas ne laissera pas de trace, le flux les effacera. Aller, venir, au gré des marées, parcourir les marais qui laissent à la lèvre un goût de sel, cueillir la salicorne et le genêt léger.
Passer… passante, passagère portée par le souffle du vent, emporter des images et des chants en mon âme.
Revenir poser cette moisson impalpable sur la table de bois blanc, au cœur de ville, à l’ombre bienveillante du vieux château.
Entendre les pierres raconter l’histoire de la Terre, les galets roulés d’eau dire les surgissements de sa naissance… le bruissement des sources aux flancs des Pyrénées, les cascades, les lacs…
M’écouler comme l’eau au long des routes oniriques pourtant solides sous mon pied, et pour mieux repartir…
Je me repais sans faim des chuchotis du soir…

Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Dim 21 Aoû 2011 - 17:24

C’est très beau et émouvant Trys..Trés poétique aussi…Merci
Je suis malheureusement plus terre à terre, voici ma petite contribution au grand remue-méninge Lutien…
Je me repais sans faim des chuchotis du soir…

Mais aussi pourquoi l’avoir choisi à elle, elle doit être moche et tient toute la place dans mon lit…
Et en plus elle n’arrête pas de bouger….Faut dire que cette après midi j’étais rond comme une queue de pelle, je ne me souviens plus dans quel bar ou quelle boîte je l’ai dégotée..Et son nom.. ? Je ne sais pas… !!!
Et de plus, elle a un fessier énorme, à force de tourner et de retourner j’ai sa paire de fesses devant mon visage…Il me cache tout mon horizon comme un Himalaya en plein milieu de la chambre…Qu’est ce qu’elle est grosse… !!! Et elle ronfle… !!!
Et ce slip à rayures qui pourrait contenir 4 Capitaine Cousteau ou deux Carlos…Et dire que maintenant elle est dans mon lit, comment m’en débarrasser… ?
J’espère qu’on a pas fait l’amour, ce serait une catastrophe, non je n’ai pas escaladé ces Andes.. ? Attend faut que je réfléchisse…Non (sourire)…Si (tête dépitée) aïe aïe on l’a fait…Je suis foutu… !!!
Mon Dieu, mais quel est ce bruit, et cette odeur… ? Non… !!!Elle m’a pété au nez…
Maman…
Je me repais sans faim des chuchotis du soir
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Lun 22 Aoû 2011 - 2:45

Beaucoup d'inspiration pour ce thème. D'inspirations, devrais-je dire, tant elles sont différentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   Lun 22 Aoû 2011 - 9:13

Joli voyage Trys - il manquerait juste une petite transition entre ton texte et celui de Sbrec... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me repais sans faim des chuchotis du soir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me repais sans faim des chuchotis du soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je me repais sans faim des chuchotis du soir
» [Vigan, Delphine (de)] Jours sans faim
» Poèmes de Noël
» comment decouper des cercles sans crafty?
» Pâte à crêpes sans gluten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: