Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 0:50

Puisque vous avez été inspirés par ce jeu qui consiste à partir d'une phrase ou d'un vers pioché dans une œuvre de l'un d'entre nous, je vous suggère ici de continuer ;

Voici un morceau de phrase extraite d'un texte de Kate :

L'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel

Cette phrase doit clôturer votre texte, poésie, dialogue, du genre de votre choix. A vos plumes, les LUs !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 10:26

« Je me repais sans faim des chuchotis du soir. » "L'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel" Non, mais, tu parles d'une phrase à la con !...C'est bien un truc à la Ro çà !...Elle se sent plus pisser depuis sa putain de licence....Quand je pense que moi, j'ai même pas mon bac... ça fait grosso-modo 2 ans que j'ai pas écris une ligne et elle voudrais que je pisse un texte qui commence par ça ( le truc du début) et qui finisse par la même chose...;Comme si, la fin était comme le début et inversement....Oh, je les vois déjà, hein...Le Vic, il va nous faire un épisode de plus de son Vico-dictionnaire en nous détaillant le pourquoi du comment que « repaitre » c'est comme paître mais que c'est pas pareil..;Du coup la Kate « paâitre » ça va lui faire penser à sa chêvre et elle va nous en faire une tartine et comme entre Bretons on se soutient la Nantaise ( c'est t'y en Bretagne ça?) va nous mettre son grain de sel ( de Gérande) soutenue par le Goéland de service....Je vous parle même pas de la bande des Alsaciens, pas chauvins mais intoxiqués de l'ordi, qui voient des virus pire qu'un médecin de quartier, des toxicos du net qui vont nous raconter que les "chuchotis" c'est vachement dangereux pour mon disque dur vu que mon anti-virus est pas capable de les reconnâitre si que je mets pas le truc machin qu'ils connaissent et que je connais pas moi...Je te parle pas non plus des intox graves de la peinture sur ...Soie, bois, papier, porcelaine, boite d'allumettes, belles-mères, pigeons..;etc qui vont bien nous pondre un truc auquel je comprendrais rien comme d'hab...Sont fous sur ce forum!....Quand je pense que je suis là depuis...je sais plus...;un meuble...j'suis un meuble...J'ai tout vu ici...Enfin, surtout une sacrée bande de dingues de tous poils....Entre les Belges, les Canadiens, les Français qui se veulent Corses, Bretons, Occitans, voire même de nulle part,.....Sont tous dingues.....Et que je te fais lire mes poèmes...Et que je te montre mes peintures...Et que je te fais entendre ma musique...et que je te dis mes joies, mes peines, mes amours, mes enfants, mon chien, mes chats, ma chèvre.....Sont complètement dingues....Mais je peux pas m'en passer...Je les aime...Et quand je passe tard sur le forum, je me repais sans faim des chuchotis du soir l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel.....
Jean Vilain
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 11:28

mdr ... Excellent !
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 11:53

Quel talent !!! mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 17:00

Lampion thaïlandais

Je suis
je suis confinée dans ma robe de papier
dans ma robe de papier compressé
poumons oppressés par les sacs en stock
meurtrières cousues sous plastique
dans ma robe sans issue dérobée

Je suis
je suis convoitée de trac en troc
de troc que vingt doigts croquent
en fric fracas que l'autre craque sans cri
j'étouffe encore dans l'étoffe des froufrous plastifiés
de mon sein sans soie scié sidéré

Je suis
je suis déballée au bal des boléros
des boléros d'un héros à trois balles
allumée de flammes mêlées au mélo
sans drame se trame l'envol de mon âme
moi madame en bravant l'aventure

Je gonfle ma robe au feu de sa folie
l'instant d'un soir j'irai flirter défroissée avec les étoiles
l'instant d'une respiration je m'abandonne au ciel

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 21:27

Quel honneur, vous me faites Dieu... chinois je ne participerais donc pas vu que j'ai déjà fait un texte...Mais je me régale des vôtres ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 25 Aoû 2011 - 23:13

On s'amuse bien, par ici, et moi je me régale...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Ven 26 Aoû 2011 - 1:56

Jolis jeux de sonorités et de mots Romane. Voici ce que j'ai fait

"Hier la cime
demain l’écorce
je me blottis contre le bois des insoumis
hachant le cri d’une racine vierge
Non je ne serai pas le solfège
des amants incandescents
quand le lit taille les initiales pourpres
d’une danse post-nuptiale

Ni le soupir lascif
du piano taillé sur la sève
d’une forêt asphyxiée
dans l’échancrure du soleil

Je donnerais tout
pour être l’oiseau effeuillant les étoiles
dans l’infini d’une seconde
tout
pour être moi musique des entrailles
et que
l'instant d'une respiration je m'abandonne au ciel"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Ven 26 Aoû 2011 - 1:58

Joli !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Escarmouche de Palinof

avatar

Nombre de messages : 50
Localisation : Pluton
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Ven 26 Aoû 2011 - 9:17

Tout ça est très beau, je vais y mettre mon grain aussi tiens !




Cela fait longtemps – longtemps que j'erre au-dessus des terres brûlées, au-dessus des eaux sombres qui déversent leur triste passé dans les océans meurtris.
Je voulais voir, je voulais être sûr.
J'ai lutté en compagnie du vent, contre lui aussi.
J'ai résisté, retenant mon souffle gorgé d'espoir pour ne pas exploser, pour continuer ma route.
Mon âme se pressait contre les parois suintantes de mon organisme saturé, mais j'ai tenu.

Et là, en ce jour de novembre, alors que je traîne mon corps pachyderme au-dessus d'un marais poisseux, je la vois.
Elle est tordue, sèche, noircie, mais, vivante – oui, sans nul doute, vivante.
Enfin, je l'ai trouvée.
Je savais qu'elle finirait par revenir, que rien ne pouvais jamais l'arrêter.

Je peux partir en paix.

Alors, une dernière fois je regarde le monde, une dernière fois je laisse le vent caresser ma peau enflée et l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Ven 26 Aoû 2011 - 14:06

vestale a écrit:


"Hier la cime
demain l’écorce
je me blottis contre le bois des insoumis
hachant le cri d’une racine vierge
Non je ne serai pas le solfège
des amants incandescents
quand le lit taille les initiales pourpres
d’une danse post-nuptiale

Ni le soupir lascif
du piano taillé sur la sève
d’une forêt asphyxiée
dans l’échancrure du soleil

Je donnerais tout
pour être l’oiseau effeuillant les étoiles
dans l’infini d’une seconde
tout
pour être moi musique des entrailles
et que
l'instant d'une respiration je m'abandonne au ciel"


Rêve J’aime beaucoup, bravo vestale, c’est léger, pas ampoulée, chose difficile car bien souvent à trop vouloir en faire ça devient indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Ven 26 Aoû 2011 - 17:23

Merci Bianca d'autant que depuis quelques années, je travaille mes textes de manière à garder l'essentiel. Je dois dire que j'ai reçu de très bons conseils. Et en plus en ce moment, je n'écris plus beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Sam 27 Aoû 2011 - 15:07

Inspirés? Respirez!

27/08/11



REQUIEM DE LA FEUILLE

Détachée…
Je savais que cela devait arriver, que j’étais née pour décliner la palette des couleurs, du vert tendre au roux doré.
Trois saisons pour boire le soleil, sentir l’eau glisser sur mon limbe, filtrer la lumière sur les nids.
Je ne tombe pas, je voltige, je ne meurs pas, je vais rejoindre l’humus fertile qui nourrit l’arbre qui m’a portée.
Je sais que déjà, à la place que je viens de quitter, se prépare un nouveau bourgeon qui passera l’hiver bien enveloppé dans ses écailles.
Nous avons besoin de l’hiver, du temps de repos…
Nous sommes des éléments du grand cycle, nous participons du renouveau, l’arbre nous a nourrit et se nourrit de nous.

Je ne meurs pas, je danse sur le vent, et avant de me fondre à la terre
L’instant d’une respiration, je m’abandonne au ciel…
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Sam 27 Aoû 2011 - 16:20

Tu n'as pas perdu ta plume Trys, on dirait même qu'il t'en ai poussé d'autres ! tchin

Revenir en haut Aller en bas
vestale



Nombre de messages : 1436
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Sam 27 Aoû 2011 - 20:16

J'aime beaucoup aussi, j'espère que tu reprendras la plume Trys, je le redis encore, j'avais bien aimé notre duo poétique.
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Sam 27 Aoû 2011 - 20:44

En effet, et ta plume me parait naturelle et aisée...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Sam 27 Aoû 2011 - 21:14

L'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel

Dans ce texte chaque (******) représente un quinte de toux plus ou moins longue






Jamais
j'aurais cru que ce serait aussi pénible.... ( ****)...Je savais que ce
serais pas facile...Mais Putain que j'ai mal....(***)

On le
dit...(***********)..Ben, c'est vrai...(****)....Putain ce que j'en ai
marre de tousser....c'est des fois si fort que j'en ai le
tourni....(***)

Le tabac tue, ils disent...ben, c'est
vrai...(***********************).A petit feu heureusement...(rire)
(*******)..;.Sinon, y'a longtemps que....Quand je pense que y'a pas 50
ans, y'avait des pubs partout...Genre « si tu fumes pas t'es pas un
homme ».....;Ils m'ont même distribué des paquets entiers quand j'étais à
l'Armée...(*****)

La nuit tombe....Combien de fois, je l'aurais
vu tombé la nuit ?....Attends 65 multiplié par 365....23 725
(**********************)...Sans compter les bissextiles (rire)....

(***) En tout cas, j'en aurais bien profité (rire).....Ah la Gitane , comme il l'a si bien chanté Allain......

Je la voyais danser, danser
La gitane sur le paquet
Des cigarettes de papa
Elle avait une robe en papier
Les yeux bleus comme la fumée
Et la peau couleur de tabac

Eh, señorita SEITA
Ce soir je vais craquer pour toi
L'accordéon de mes poumons
Sur cette fine silhouette
Et ses castagnettes muettes
Dans la nuit noire du goudron

Viens me donner à la tétine
Ces paroles de nicotine
Qui mettent ma gorge au supplice
Quand cent mille bouches te baisent
Du bout filtre jusqu'à la braise
Dans un champ de papier maïs

Descend jusqu'au fond du mégot
Chanter du rocko-flamenco
En grattant mes cordes vocales
Danser les pieds nus dans la cendre
Allumer ma bouche et entendre
Battre mon coeur de caporal

O belle brune qui se fume
Dans ce siècle où tout se consume
Entre nos doigts jaunes et se jette
O toi qui portera mon deuil
Demain couché dans le cercueil
De mon étui de cigarettes

O toi qui portera mon deuil
Demain couché dans le cercueil
De mon étui de cigarettes


Paroles: Allain Leprest. Musique: Richard Galliano 1992 "Voce a mano" © Saravah autres interprètes: Entre 2 Caisses (2005)




Et
moi là, j'suis en train de crevé, comme lui, à cause
d'elle....(***************)....Mais j'regrette rien....J'ai eu une belle

vie....(************************************************************************)
ha....j'peux pu....j'peux plus
respirer...(************************)....Ah, si...L'instant d'une
respiration, je m'abandonne au
ciel....(****************************************************************)


FIN

Jean Vilain ( en hommage à Allain Leprest)
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Dim 28 Aoû 2011 - 11:08







Depuis si longtemps, notre peuple sillonnait les mers du monde. Les océans, leurs abysses, n'avaient plus de secrets pour nous. Nous venions de la nuit des temps. Omniscients, rapides, infatigables, nous bourlinguions bien avant tous ces navires que les récents humains avaient créés. Nous ignorions tout du danger des tempêtes si promptes à avaler ces prétentieux voiliers. La houle, son chaos infiniment recommencé, était notre élément. Et, nous nous fondions si bien dans son scintillement que personne, jusqu'à présent, nous y avait remarqués.

Or, les humains qui disent si bien les choses, prétendirent un jour qu'il existerait d'autres formes de vie, fort éloignées des nôtres, aux confins des galaxies. Que des créatures extra-terrestres survivraient dans des atmosphères, des milieux, bien différents de ceux auxquels notre vieille planète nous avait habitués. Qu'enfin, ces « êtres stellaires» seraient très intelligents.

Mon atavisme pour le voyage, ma passion innée pour l'exploration, me portèrent à croire à cette utopie. Je questionnai à ce sujet des vieux sages, un Bernard l'ermite à yeux verts, toute une académie de mérous plus que centenaires, mais tous me mirent en garde contre la superficialité de ma pensée. Pour eux, rien ne valait la profondeur, ni la lenteur de leurs réflexions. Or, depuis longtemps, nos bancs se mouvaient autrement. Plus légers, plus véloces, les miroitements de mes innombrables frères fulguraient l'onde si prestement, si fantomatiquement, que leurs jeux étincelants fascinaient ma prunelle autrement que la balourdise de ces prétendus savants. Le stoïcisme de ces gens m'effrayaient. A les entendre, rien ne valait la vie léthargique des patelles. Je ne voulais surtout pas évolué de la sorte.

Aussi, depuis quelques générations, à force d'exercice, avais-je développé mes nageoires pectorales de façon excessive, affiné ma caudale outrageusement, si bien que toute cette dentelle, non seulement me permit de gagner encore en vitesse, mais surtout me donna un look à faire pâlir les raies manta.

Je désirais également transformer mes écailles ; les rendre plus souples, plus duveteuses. Mais, le frottement perpétuel de l'eau les affutait tels des sabres étincelant les lames dont je fendais de plus en plus souvent la surface. Mon système respiratoire résista également à l'idée de tout progrès.

Mais, à présent, je me dis que le rêve sera toujours plus fort que la raison. Et que mon rêve, c'est aujourd'hui ou jamais. Alors, au mépris de toutes les lois naturelles, me rebaptisant exocet, l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Dim 28 Aoû 2011 - 13:41

Vos textes sont top, chacun dans leur genre ! J'adore !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Mer 31 Aoû 2011 - 8:45

Oui, superbes tous vos textes. chinois
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Mer 31 Aoû 2011 - 22:47

Le rêve

L'air des champs et des bois s'étaient assoupis, le long du chemin creux, à travers la prairie ou coulait un ruisseau avec des bruits de pleurs.
J'avançais lentement couverte de fleurs blanches, ce n'était plus hélas, le printemps des pèrvenches.
Dans les nids désertés se taisaient les chansons.
Je marchais effleurant les branches et soudain apparaissaient des fleurs sauvages dans les buissons ardents.
Une voix d'enfant secouée par des sanglots me parvint, je me reveille en sursaut, le visage humide, était-ce ma propre voix ? était-ce-mes pleurs ?
Etais-je cette enfant ?
Prise de frissons et haletante, l'instant d'une respiration je m'abandonne au ciel.
ZAZA

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Mer 31 Aoû 2011 - 23:30

ZAZA 54 a écrit:
Le rêve

L'air des champs et des bois s'étaient assoupis, le long du chemin creux, à travers la prairie ou coulait un ruisseau avec des bruits de pleurs.
J'avançais lentement couverte de fleurs blanches, ce n'était plus hélas, le printemps des pèrvenches.
Dans les nids désertés se taisaient les chansons.
Je marchais effleurant les branches et soudain apparaissaient des fleurs sauvages dans les buissons ardents.
Une voix d'enfant secouée par des sanglots me parvint, je me reveille en sursaut, le visage humide, était-ce ma propre voix ? était-ce-mes pleurs ?
Etais-je cette enfant ?
Prise de frissons et haletante, l'instant d'une respiration je m'abandonne au ciel.
ZAZA

Je crois que c'est une des rares fois où tu participes aux jeux d'écriture, Zaza, et je me réjouis de cet essai qui me rappelle les timides débuts de Trys avant sa grande envolée qui fait de ses textes des petites merveilles que nous avons encore eu l'occasion de savourer cet été lors du stage. Bienvenue donc parmi les joueurs, et tous mes encouragements à poursuivre dans cette démarche.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   Jeu 1 Sep 2011 - 0:16

Merci Ro j'avais besoin de me vider la tête et j'avais un peu de temps devant moi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'instant d'une respiration, je m'abandonne au ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pogo Instant Digital Camera
» collection de cobra : ma collection pour l'instant
» Paramount abandonne le remake de DUNE
» Stargate Atlantis - Je m'abandonne à toi - John/Rodney - G
» Instant floral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: