Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Diplomatie et hypocrisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 14:33

"Faire de la politique n’est pas chose aisée ; il y a une grande différence entre militer, porter un idéal - souvent utopique -, et se retrouver du côté des décideurs. On découvre alors que l’hypocrisie est en effet très proche de la diplomatie, on réalise soudain qu’il est impossible de contenter tout le monde, on ravale sa fierté souvent, on ménage ceux qui ont de l’influence.
La politique peut porter les opposants au rang de héros, mais elle s’avère terriblement ingrate si les mêmes se retrouvent au pouvoir."

(La Juste Parole, 3ème époque)
Sans parler seulement de politique, entre diplomatie et hypocrisie, la marge est mince... qu'en pensez-vous ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 15:07

Comme ça en réflexe immédiat, je dirais que la diplomatie tient de l'empathie envers une personne ou un groupe, alors que l'hypocrisie n'a pas pour but de prendre soin d'une ou des relations.

Je ne puis prétendre m'y connaître beaucoup, mais il me semble que la diplomatie requiert beaucoup d'attention et de réflexion et de doigté. Son but serait d'aider à ce qu'une communauté parvienne à vivre ensemble en harmonie avec les différences de chacun.

L'hypocrisie serait plutôt à but personnel (en tirer un profit personnel), c'est-à-dire l'inverse de la diplomatie tournée vers un ensemble (obtenir un bénéfice collectif).

Mais cela ne répond peut-être pas à ta question. Comment définir la marge ?

L'intention est si opposée qu'il me semble impossible de ne pas sentir si soi-même verse dans l'un ou dans l'autre. Donc ici, y'a pas photo (vu depuis ma condition de petit rien, mais en réalité ce doit être plus compliqué)

Quant à déceler l'intention des autres, je ne sais pas répondre. Toujours depuis mon balcon, la confiance intervient pour beaucoup, or elle se gagne par la voie de l'attention, de l'échange, de l'empathie, un vrai regard et une vraie écoute, quoi. A défaut, je n'en sais rien.

Un exemple récurrent sur la Toile : les internautes postent des textes et attendent des commentaires. Qu'attendent-ils ? Comment réagissent-ils aux commentaires ? Quelle est l'intention du posteur de commentaires ? Rien que dans cet exemple on est en face d'un casse-tête. Je me souviens à mes débuts sur Internet avoir passé des mois à observer le phénomène sur plusieurs forums (simple observation sans m'inscrire ni intervenir) et en être venue à constater que la démarche des uns et des autres va bien au-delà de l'acte diplomatique ou hypocrite, et touche plutôt au profond de l'être, ses tourments, ses complexes, son besoin de reconnaissance et d'amour, bref, ses noeuds personnels.

En politique se mêlent en plus la multiplication des intérêts de pouvoir et de finances et je crains fort que la marge ne soit plus qu'un fil de rasoir bien affuté...

Edit :
filo a écrit:
"Faire de la politique n’est pas chose aisée ; il y a une grande différence entre militer, porter un idéal - souvent utopique -, et se retrouver du côté des décideurs. On découvre alors que l’hypocrisie est en effet très proche de la diplomatie, on réalise soudain qu’il est impossible de contenter tout le monde, on ravale sa fierté souvent, on ménage ceux qui ont de l’influence.
La politique peut porter les opposants au rang de héros, mais elle s’avère terriblement ingrate si les mêmes se retrouvent au pouvoir."

On fait de la politique tous les jours, non ?

Contenter tout le monde : impossible. Ça ramène à une certaine philosophie de vie, savoir accepter de ne pas faire l'unanimité, voire même d'être incompris (cage de verre, valable pour tout le monde)

Ménager ceux qui ont de l'influence : mouais, ça peut arriver si l'on est soumis à certaines conditions pour pouvoir bouffer à la fin du mois. En même temps, la rage au ventre de se savoir soumis à. En même temps, vivre parmi les autres, c'est aussi apprendre à faire des concessions. L'important est de ne pas vendre son âme au diable et pouvoir se regarder droit dans les yeux devant le miroir. Donc plutôt que ménager ceux qui ont de l'influence, je serais plutôt pour tenter d'instaurer des relations basées sur l'intelligence positive et constructive. A mes yeux, il y a une sacrée différence.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 15:28

Je ne parle pas de la diplomatie comme on l'entend chez les ambassadeurs (donc pas celle que tu évoques), mais du fait d'être juste diplomate, soi-même, par exemple avec la boulangère qui te demande si ça va (et que ça ne va pas, et que tu ne peux pas la supporter avec sa voix de sorcière, et qu'il y a une file d'attente interminable derrière toi). Cela peut friser le tact, ou la politesse, mais à partir de quand est-ce du mensonge ou de l'hypocrisie ?
Nous en avions plus ou moins parlé de vive voix.
Etre vrai est-il possible si on est diplomate ? Quand cette diplomatie devient-elle de l'hypocrisie ? Etc, etc...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 15:33

Si si, je parle bien de la même chose.

Le "ça va, toi" (ou "bon appétit" si tu préfères) nous en avons parlé, oui. Mais dans cet exemple, j'inclue volontiers la tradition courtoise, qui mène à mon sens un troisième chemin de réflexion.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 15:37

je n'aurais pas dit que c'est l'intention qui différencie diplomatie et hypocrisie...
Il me semble que l'hypocrisie commence lorsqu'on porte un masque, lorsque on dit ce qu'on ne pense pas. L'hypocrisie commence donc lorsqu'il y a mensonge.
On peut être hypocrite parce qu'on pense que cela permettra d'échapper à un conflit, me semble-t-il, et alors on se rapprochera d'une certaine façon de la diplomatie.
La diplomatie est une certaine habileté dans les relations avec autrui, qu'on peut donc employer à mon sens avec de bonnes ou de mauvaises intentions.
Je pense qu'on peut être diplomate sans être hypocrite mais que le diplomate peut souvent être tenté d'être hypocrite parce que c'est plus simple et plus rapide dans certains cas pour arriver à ses fins ou même sans aller jusqu'à penser à de la manipulation, parce qu'on pensera (à mon avis à tort) que cela peut éviter de blesser l'autre par exemple en exprimant un avis positif sur quelque chose que l'on n'aime pas, en faisant semblant d'éprouver une sympathie que l'on n'éprouve pas ou une antipathie commune qu'en réalité on ne ressent pas.

Je pense comme vous que ce problème se pose dans toutes les relations humaines, pas seulement dans la politique, et en effet romane, il est sans doute plus difficile de trouver un comportement adéquat lorsqu'on correspond à distance, peut être encore plus sur le net où l'on communique à la fois par écrit et en temps réel, ce à quoi nous n'étions pas habitués auparavant...

PS: l'exemple de filo quotidien est vraiment parlant... Personnellement, je pense qu'en disant à la boulangère "ça va très bien" on se montre hypocrite (c'est un mensonge, même si je ne pense pas que cette hypocrisie soit particulièrement grave) si on lui dit simplement "on fait aller (formule qui ne veut rien dire, mais je n'en trouve pas d'autre qui réponde à la question de façon neutre) et qu'on ajoute "et vous, comment allez vous" je pense qu'on se montre diplomate, sauf si on n'en a rien à faire, en fait, de comment elle va, et à ce moment là on est à nouveau hypocrite, il faudrait alors dire "merci, bonne journée"... Sauf si on lui souhaite une mauvaise journée, en fait, mais là quand même, ce ne serait pas très sympatique si la boulangère ne vous a rien fait de mal et qu'en plus elle vous demande gentiment comment ça va Razz
Une façon pas du tout hypocrite de répondre mais vraiment pas diplomate serait de dire "Cela ne vous regarde pas, à bientôt!" mais je ne suis pas sûre qu'il soit judicieux de se montrer si misanthrope...
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 16:20

Avant de lire ton post, phi, il m'est venu ceci, que d'autres exprimeraient avec brio.

- Dans la diplomatie, il faut être au moins deux.
- L'hypocrisie peut par contre prendre une forme auto-destructrice, puisqu'elle peut ausi s'exercer de soi à soi. Mais là, je ne sais pas si le terme est bien approprié, en tout cas je l'appellerais plutôt "verrou intérieur" => qui ne peut se résoudre à accepter certaines choses en soi, donc qui évite de les regarder et fait comme si elles se présentaient sous une forme plus avantageuse.

(J'avais une autre idée, mais je viens de la perdre en cours de route, flûte)

phi a écrit:
La diplomatie est une certaine habileté dans les relations avec autrui, qu'on peut donc employer à mon sens avec de bonnes ou de mauvaises intentions.
Moi il me semble au contraire que le but de la diplomatie est de tenter de régler un conflit ou un problème en évitant toute forme de violence. Je ne parviens pas à considérer la diplomatie sous un angle négatif et je reviens à la case départ : empathie vis à vis de l'autre ou des autres.

Si, pour reprendre ta phrase, il y mauvaise intention, alors ce n'est plus de la diplomatie mais de l'hypocrisie. Cette dernière est un signe de souffrance quelque part.

En fait je ne parlais pas spécialement des échanges à distance, je n'ai pris cet exemple que parce qu'en tant qu'internautes ici le sujet nous est familier et commun. Mais la boulangère de filo, ou pour ce qui me concerne la direction de comédiens, soit géographiquement sur un même lieu, le problème est le même que dans le virtuel.

D'ailleurs l'idée perdue me revient :

- Qu'attendent les gens ? (interlocuteurs individuel ou collectif) Un encouragement ? La progression d'un savoir faire ? La validation d'un choix ? Une recherche personnelle ou collective ?

Si je prends par exemple une population qui m'est familière : les comédiens. Chacun vient pour une raison qui lui appartient. Donc chacun vient chercher quelque chose qui lui manque ou qu'il souhaite développer. A partir de là, le groupe est constitué de plusieurs motivations. Cette diversité n'est pas simple à gérer car les attentes vont générer des comportements et réactions différents. Pourtant, le théâtre réclame la formation d'un groupe uni. Comment faire ? Eh bien c'est à moi de bosser sur l'acceptation de compromis, et à eux d'essayer l'esprit collectif malgré des attentes individuelles. En fait, il faut trouver un point d'ancrage pouvant convenir à tout le monde. Il n'est pas possible d'y travailler sans diplomatie.

La conséquence pour ma paroisse est que je suis forcément frustrée de devoir abandonner ou ajourner certains projets. La conséquence pour eux, il faudrait leur poser la question.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
phi

avatar

Nombre de messages : 514
Age : 30
Date d'inscription : 06/03/2010

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 16:40

Oh oui, pour moi aussi que l'échange soit à distance ou pas ça ne change rien.
En fait je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis sauf que nous employons les mêmes mots pour parler de choses différentes...
Si je comprends bien, ce que tu appelles hypocrisie est une sorte de mensonge qu'on peut se faire y compris à soi même et qui est définie surtout par un but personnel (voiler quelque chose aux autres ou à soi-même) C'est bien ça ou je n'ai rien compris? Embarassed
Tu définis en revanche la diplomatie par une forme de relation aux autres qui a pour but de résoudre tous les conflits autrement que par la violence. Avec cette définition là (si j'ai bien compris) en effet, la diplomatie est forcément quelque chose de noble qui prend sa source dans l'empathie. Cependant je suppose que l'on peut vouloir être diplomate et, par empathie, parce qu'on ne veut pas faire de peine à qu'on cherche à répondre à ses attentes, on pourrait ne pas être sincère? Mais à ton sens ça ne serait pas de l'hypocrisie telle que tu l'as définie puisque l'hypocrisie aurait un but personnel?

Personnellement j'ai défini l'hypocrisie comme le contraire de la sincérité et la diplomatie comme un art, une technique, et en ce sens je pense qu'on peut se servir du mensonge et de son habileté à comprendre les relations entre les gens à des fins personnelles, mais nous ne parlons plus du tout des mêmes choses alors.

Cependant, il reste que la diplomatie est une quelque chose de beau et qu'il est bien difficile d'être diplomate en toutes circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
http://ouiphi.eklablog.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 17:07

Citation :
Si je comprends bien, ce que tu appelles hypocrisie est une sorte de mensonge qu'on peut se faire y compris à soi même et qui est définie surtout par un but personnel
Ou plus exactement : Mensonge ou comportement, motivé par un but à intention personnelle. (en retirer un bénéfice personnel, sans prendre l'autre en compte, si tu préfères)

Citation :
Cependant je suppose que l'on peut vouloir être diplomate et, par empathie, parce qu'on ne veut pas faire de peine à qu'on cherche à répondre à ses attentes, on pourrait ne pas être sincère? Mais à ton sens ça ne serait pas de l'hypocrisie telle que tu l'as définie puisque l'hypocrisie aurait un but personnel?
Non, ce n'est pas encore cela. Je cherche le mot plus approchant que empathie qui pourrait induire en erreur et laisser imaginer une certaine mollesse relationnelle, alors que je voudrais plutôt évoquer la tentative de faire en sorte de trouver un compromis compatible à tous, ce qui implique dans mon esprit de porter une attention à la fois à chacun et au groupe dont chacun fait partie. En fait, le but de la diplomatie serait de trouver comment instaurer un fonctionnement vivable pour tous, un confort positif et collectif, si tu préfères. La sincérité me semble incontournable, évidemment.

Citation :
Personnellement j'ai défini l'hypocrisie comme le contraire de la sincérité et la diplomatie comme un art, une technique, et en ce sens je pense qu'on peut se servir du mensonge et de son habileté à comprendre les relations entre les gens à des fins personnelles, mais nous ne parlons plus du tout des mêmes choses alors.
Là tu abordes la manipulation. (Tiens, ça me fait penser à ce bouquin sur pile d'attente "Tous manipulés, tous manipulateurs" de Jean-Marie Abgrall.)

J'aime bien ta définition de l'hypocrisie contraire à la sincérité et la diplomatie comme un art.
Mais personne n'a dit que la diplomatie en toute circonstance était facile... hélas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Mer 31 Aoû 2011 - 17:48

Et cet autre aspect : l'acte, sans parole. Je songe ici plutôt à la diplomatie.
Faire preuve de diplomatie par un acte sans qu'il soit besoin d'avoir recours à la parole.

A votre avis, cela est-il possible ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 0:17

Moi je pense que l'hypocrisie souffre injustement d'une piètre image.
J'en connais qui se vantent de dire les choses comme elles le pensent, et, à outrance, c'est insupportable. "Tu dis n'importe quoi ..ah! ça te frise? Désolé, moi, je suis comme ça, je dis ce que je pense."
A mon avis, il n'est pas possible de construire des relations sociales si on ne tient pas sa langue. Si l'on ne fait pas preuve de, comme ça a été dit plus haut, de tact. Comme toute chose, c'est une question de mesure. Peut-être que finalement, hypocrisie et diplomatie ont la même signification (sans avoir la même connotation, cela va de soi).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 0:29

Romane a écrit:
Et cet autre aspect : l'acte, sans parole. Je songe ici plutôt à la diplomatie.
Faire preuve de diplomatie par un acte sans qu'il soit besoin d'avoir recours à la parole.

A votre avis, cela est-il possible ?

Ça ne fonctionnera vraiment que si cet acte est réellement la seule solution, ou celle qui nous semble utile et nécessaire.
Ceci dit, à faire preuve de trop de tact fausse aussi la communication ; point trop n'en faut.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 0:33

J'aime bien le mot tact repris Alex. A mes yeux, le tact est l'élégance suprême de l'échange.

@ Jok : tu n'as pas tord non plus. De ce que vous dites tous les deux, je retiens ceci : si la manière de s'exprimer de l'émetteur a grande importance, la manière de percevoir de l'interlocuteur en a autant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 0:39

L'hypocrisie teintée d'humour ou dérision peut être aussi dans certains cas et souvent avec les femmes, la meilleure manière d'aborder des sujets très sérieux voire graves.
Il va de soi qu'après cette entrée en matière, le tact ou la manière diplomatique sera de rigueur, sous peine de froisser l'interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 0:46

Qu'appelles-tu : L'hypocrisie teintée d'humour ou dérision ?
Parce que ce n'est vraiment pas mon truc, et je me demande ce que tu entends par là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 3:16

Je suis d'accord sur un point avec Alex (si si), c'est que je préfère quelqu'un qui me prétendra que tout va bien alors que ce n'est pas le cas, pour ne pas s'étaler, plutôt qu'une grande gueule qui dit des choses désagréables rien que pour montrer sa grande gueule et pouvoir dire ensuite (fièrement) "moi mon défaut c'est que je suis trop franc !". Moi je n'appelle pas ça de la franchise mais de la grossièreté et un manque flagrant de subtilité, voire de respect, bref de tact, oui.
Cependant, le premier cas, je n'appellerais pas cela de l'hypocrisie, car ce mot est trop chargé de péjorativité et devient en quelque sorte impropre. Même s'il s'agit d'un mensonge, il serait à classer dans les "pieux mensonges" qui relève plus de la discrétion, et là on rejoint pratiquement la diplomatie.

Autre cas que je vous propose : vous êtes l'ami et le confident de deux personnes formant un couple. Puis un jour, ils se déchirent, s'affrontent, se séparent.
Ils en viennent enfin à vous raconter chacun son son de cloche, dénigrant méchamment l'attitude de l'autre.
Que faire ? On ne peut raisonnablement pas dire "c'est vos histoires, ça ne me regarde pas" si ce sont de vrais confidents et amis, mais on ne veut pas prendre clairement parti, il faudra alors user de diplomatie...
Mais le fait d'écouter des horreurs sans les contredire avec force n'est-ce pas déjà une forme d'hypocrisie si on ne les répète pas à l'autre ? Et si on les répète aussi, mais dans l'autre sens ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 11:46

Romane a écrit:
Qu'appelles-tu : L'hypocrisie teintée d'humour ou dérision ?
Parce que ce n'est vraiment pas mon truc, et je me demande ce que tu entends par là.

Sur ce forum par exemple, lucarne ou blue-note a fait une demande pour un lien de streaming, visionnage en direct de films.
La réponse que je donne est totalement différente de ce qui est attendu, puisque je dis d'abord :

- Je peux ?

suivi d'un lien, qui en fait aboutit à une animation de page google, où la demanderesse n'a rien à faire puisque tout y est déjà programmé, les mots clé de recherche, le clic sur rechercher et le résultat.
Avec le commentaire en dessous, c'était tellement difficile ?

Même alejandro a réagi avec un gros éclat de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 12:36

Je me souviens très bien de ton post. Mais où y vois-tu une hypocrisie ? Je n'y vois qu'un trait d'humour, qui aurait fonctionné tout pareil avec un homme ?

filo a écrit:
Autre cas que je vous propose : vous êtes l'ami et le confident de deux personnes formant un couple. Puis un jour, ils se déchirent, s'affrontent, se séparent.
Ils en viennent enfin à vous raconter chacun son son de cloche, dénigrant méchamment l'attitude de l'autre.
Que faire ? On ne peut raisonnablement pas dire "c'est vos histoires, ça ne me regarde pas" si ce sont de vrais confidents et amis, mais on ne veut pas prendre clairement parti, il faudra alors user de diplomatie...
Mais le fait d'écouter des horreurs sans les contredire avec force n'est-ce pas déjà une forme d'hypocrisie si on ne les répète pas à l'autre ? Et si on les répète aussi, mais dans l'autre sens ?

Ton exemple me fait penser à l'avocat qui prendrait en charge deux personnes opposées dans un procès, ce qui ne se fait pas, mais si on en imaginait la possibilité, il est clair que le sentiment n'interviendrait pas. Les relations avocats/clients n'ont rien à voir avec l'amitié.

Il ne m'est jamais arrivé pareille situation, bien que plusieurs couples de mon entourage se soient défaits. D'abord parce que je suis restée à distance, ensuite parce que la seule fois où j'ai fait office de confidente des deux, chacun est resté très respectueux de l'Autre, ce qui est assez rare pour être salué. Et dans ce cas de figure, aucun des deux n'a ignoré que le lien d'amitié demeurait ce qu'il était "avant leur séparation" pour chacun d'eux.
L'intelligence ici me semble prendre une bonne place : aucun des deux ne cherche à infléchir le confident pour tirer la couverture à soi. Il n'a pas été rare d'ailleurs d'en parler ensemble à trois, et jamais aucun des deux n'a tenté de me mettre en situation délicate, il n'y pas eu de tentative malhonnête.
Un couple c'est comme trois entités : le couple et deux individus. Un individu, c'est aussi d'autres entités : enfant de, parent de, frère ou soeur de, etc. Il faut considérer et respecter tout cela, non ?

Je ne sais pas toi, mais perso je considère que je ne suis dans la peau ni de l'un, ni de l'autre. Que l'un et l'autre portent des poids de vie qui m'échappent et dans lesquels je n'ai rien à faire, si ce n'est faire preuve d'attention lorsque j'écoute, en me gardant bien de porter un jugement car qui suis-je pour cela ? La meilleure attitude me semble donc de laisser à chacun sa liberté de dire ou pas, de faire ou pas comme ceci ou comme cela, et de ne pas cacher l'amitié portée aux deux.

Citation :
"c'est vos histoires, ça ne me regarde pas"
Le contexte était différent, il m'est arrivé de répondre cela. Mais alors il ne s'agit plus d'être pris pour confident dans le sens noble du terme, mais de prétexte à fins personnelles. Je réprouve à 1000% ce procédé qui relève à mon sens de la désinvolture.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 14:17

L'hypocrisie se trouve juste après, lorsqu'elle pose la question "si je ne fichais pas d'elle".
En répondant que je n'oserais pas, j'indique pourtant parfaitement le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 14:22

JoK a écrit:
L'hypocrisie se trouve juste après, lorsqu'elle pose la question "si je ne fichais pas d'elle".
En répondant que je n'oserais pas, j'indique pourtant parfaitement le contraire.
Je ne suis pas d'accord. Titiller quelqu'un n'est pas hypocrisie. Dans l'exemple que tu donnes, tu démontres que tu as trouvé le moyen de lui indiquer que le réflexe recherche Google lui apporte déjà des réponses. Simplement tu l'as fait avec humour, ce qui est tout à ton honneur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 14:39

L'exemple hypocrite dans toute sa splendeur c'est ceci

Citation :
Questionné sur ce qu'il pense d'Internet, Luc Ferry a reconnu en préambule qu'il s'agissait d'un "excellent outil" mais que celui-ci est "dangereux". "Certains disent que c'est la liberté ; pour moi, c'est davantage Vichy ! Rien ne s'efface, j'ai un sentiment mitigé. L'anonymat permet toutes les horreurs".

Ou encore

jacques Seguela a écrit:
e Net est la plus grande saloperie qu'aient jamais inventée les hommes ! C'est un dieu vivant ! Car Internet permet a tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. En quelques secondes, le net peut détruire une réputation !

Denis Olivennes (patron d'Europe 1 et anciennement celui de la FNAC)

Internet est le "tout à l'égout de la démocratie" avait-il écrit sur Twitter, avant de se rétracter.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 14:53

Je doute qu'on puisse appeler cela de l'hypocrisie. Seguela dit en clair pourquoi le Net le dérange, et Ferry pose le doigt sur une vérité : le double-tranchant du Net. Car c'est vrai qu'il peut être dangereux, autant qu'il est un merveilleux outil. Maintenant, évidemment, la communication dans l'esprit de la liberté d'expression sera toujours douloureuse pour quelqu'un.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 15:02

Pas d'accord.
Ferry a dit ça après que sur Internet soit sortie cette fameuse histoire des cours de philo qu'il aurait dû donner, mais ne l'a jamais fait alors qu'il a été payé par l'université, et grassement payé.
Ensuite Seguela est un homme de communication, tu ne dois pas l'oublier, c'est son métier. La télé il maîtrise parfaitement bien.
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: diplomacie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 16:14

Un hypocrite n'est pas forcement un politicien par contre un politicien est souvent hypocrite. On ne peut pas faire de la politique sans associer l'hypocrisie.
Roudane.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 16:40

"L'hypocrisie est l'attitude par laquelle on exprime des sentiments, des opinions que l'on n'a pas ou que l'on n'approuve pas, soit par intérêt, soit par lâcheté.

L'hypocrisie est le contraire de la sincérité qui revient à exprimer fidèlement et avec bonne foi des sentiments ou pensées, à ne pas confondre avec l’honnêteté qui est au sens strict du terme la tendance à exprimer sans dissimulation tous ses sentiments ou pensées."
Wiki.

Et je dirais que la diplomatie c'est d'exprimer quelque chose qui peut être désagréable pour l'interlocuteur, sans agressivité et sans chercher à le blesser! Répondre "oui, merci" à qui vous demande si vous allez bien, sans s'en soucier vraiment fait partie de la civilité. L'autre n'attend pas plus que vous lui déballiez vos malheurs que vous n'auriez envie d'écouter les siens...

Intérêt ou lâcheté, deux moteurs puissants, le premier pousse à agir dans le sens nous convient , le second bien souvent à ne rien faire ou dire qui puisse nous mettre en danger. Exemple: vous entendez dire du mal de quelqu'un que vous appréciez, mais vous n'intervenez pas de crainte d'être jugés comme cette personne, inversement vous vous taisez quand vous entendez louanger quelqu'un que vous n'appréciez pas pour ne pas vous opposer à l'opinion générale.
Mais refuser de prendre partie pour l'un ou l'autre quand un couple (quand les deux sont vos amis) d'amis ou d'amants se déchire, ce n'est pas de l'hypocrisie, leurs raisons sont les leurs, vous vous continuer à apprécier les deux!

Le Net,je crois, est plutôt un lieu ou l'anonymat, l'écran au sens propre et figuré encouragerait plutôt à être moins hypocrite puisqu'on se sent protégé.il incite aussi aux pires déballages, comme les langues d'Esope, c'est la pire et la meilleure des choses. Un outil n'est ni bon ni mauvais, tout dépend de l'usage qu'on en fait!

Je suis d'accord avec Jok quant aux réactions de ces messieurs de communication: si le Net me flatte, si je peux y dire tout ce que je veux faire passer, il est bon. S'il on y dit du mal de moi ou y révèle mes turpitudes, il est mauvais.
Que Séguela n'essaie pas de prétendre qu'il n'use pas du Net pour faire de la pub!
Quant à Ferry, comme hypocrite il se pose là, n'a t-il pas pour contrer son affaire de cours payés mais non effectués balancé (en se gardant de fournir la moindre précision) l'affaire des partouzes ministérielles avec enfants au Maroc?


De toutes façons, on n'atteint pas certains niveaux de notoriété sans être hypocrite, parce qu'il faut plaire et que pour plaire il faut caresser les gens dans le sens du poil!
Je ne parle même pas des politiques, l'hypocrisie chez eux est une seconde nature, ils vivent en permanence dans le mensonge pour garder leurs mandats.
Le Monarque qui a tant attaqué le Net va s'en servir pour sa campagne!

Une fois mon ex beau père m'a demande texto d'être même "un peu hypocrite" avec la belle mère que je ne flattais pas assez au gré de sa famille qui vivait le petit doigt sur la couture du pantalon face à elle. ce qui démontrait qu'elle devait se plaindre auprès d'eux de mon attitude, laquelle était pourtant très "diplomate"... AngeR
J'ai répondu que pas question, ça n'entrait pas dans mes nombreux défauts, enfin, j'ose le croire. ce qui fait que je n'ai jamais eu la cote!
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   Sam 3 Sep 2011 - 18:50

JoK a écrit:
Sur ce forum par exemple, lucarne ou blue-note a fait une demande pour un lien de streaming, visionnage en direct de films.
La réponse que je donne est totalement différente de ce qui est attendu...

Je m'en souviens très bien. Même que je l'avais très mal pris mais que je n'avais pas osé le dire ! Et puis aussi je me suis dit que je pourrais toujours avoir besoin de Jok ultérieurement, et que donc mieux valait ne pas l'énerver... mèche
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie et hypocrisie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie et hypocrisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diplomatie et hypocrisie
» LA diplomatie pour les nuls
» La diplomatie de la canonniere.
» Hypocrisie : particularité ou universalité ?
» [OK] [Diplomatie]évolution en tant que pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: