Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Rues: leur nom, leur histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Les Rues: leur nom, leur histoire   Ven 9 Sep 2011 - 19:19

Pourquoi Parisperdu ... ?

ParisPerdu aurait pu s'appeler ParisVolé car si souvent "cette certaine vision" de l'Est de Paris s'est définitivement évanouie, c'est qu'elle a été dérobée au regard par toutes les "avancées de la modernité".

Arpenter la ville à la recherche d'espaces promis à la démolition ou de personnes dont le destin va en être bouleversé : ce n'est pas pour regretter le passé. C'est pour montrer, nous montrer, nous rappeler, que la ville n'est pas une entité figée. La ville vit ... et comme tout être vivant, elle fait parfois des erreurs.

Ainsi va la ville, ainsi va la vie ..."


Cette rue Robespierre qui n'existera à Paris m'a conduite par un cheminement à m'interroger sur ce qu'est devenue la rue dans laquelle j'ai grandi.


Une petite rue sans importance de l'Est parisien quartier alors populaire, la rue ROBINEAU XXème arrondissement.
Robineau était le propriétaire du terrain, je n'en sais pas plus. J'ai par contre appris récemment que Martin Nadaud (nom de la place sur laquelle la rue débouche) fut l'une des grandes figures du compagnonnage!

L'ayant quittée depuis fort longtemps, je n'y suis guère revenue jusqu'à il y a deux ans pour montrer le lieu à un ami et curieuse malgré tout de voir ce qu'elle était devenue.
C'était une rue à la Doisneau, les enfants y jouaient sans crainte des automobiles fort rares dans le quartier, ils l'occupaient c'était leur territoire, un territoire que les concierges gardaient jalousement, rouspétant contre les enfants des autres rues qui partageaient leurs jeux et protégeant "leur" cour contre ceux des autres immeubles. On entendait fréquemment "va jouer dans ta cour!"
Inutile de préciser que les insolents se riaient de ces cerbères, ce qui donnait lieu à l'interpellation par ces dames des parents des malappris!

Une petite rue: 135m de long et 10 de large, mensurations que je viens de découvrir alors que je l'ai habitée 19 ans!

Ce qu'elle est devenue cette rue prolétaire?
Sa physionomie n'a pas changé, elle est toujours en dos d'âne très marqués, bordée d'immeubles habités côté gauche, et des façades arrières des maisons bourgeoise de l'Avenue Gambetta côté droit. Car la rue Robineau marquait une frontière entre la partie bourgeoise et la partie prolétaire du quartier.
Contrairement à ce que j'attendais, ayant été bercée par le spectre de la démolition de cette vieille baraque, l'immeuble n'a pas été démoli mais rénové, comme tous ceux du côté gauche, sauf le "balcon" dont es maisons ont été abattues (l'une était déjà fermée dans mon enfance) et remplacés par de petits logements en pyramide avec terrasse individuelle.
Et le prix du m2 est autour (il est précisé que cela peut être moins ou plus selon l'immeuble) en moyenne: 6315€! J'hallucine?
Que nenni, il en va ainsi de tous ces quartiers populaires, dont a évacué les habitants pour les riantes cités périphériques...
C'était ma hantise, non que l'immeuble soit joli et confortable, loin de là, mais partir vivre dans ces blocs? L'horreur, qui me fut épargnée, je suis partie avant qu'on ne le ferme "insalubre", pour le refaire tout beau à destination d'une population qui a les revenus afférents!

la maternelle IIIème République existe toujours, l'Ecole primaire de filles est devenu un lycée polyvalent!
Ainsi va t-il des quartiers jadis populaires!

Juste en face, se trouve le Père Lachaise et le Mur des Fédérés, ces fédérés sur lesquels je me suis longuement interrogée, aujourd'hui, je sais qui ils étaient!
Le Père Lachaise, le plus grand cimetière de Paris, longtemps hors les murs, pour nous enfants, un parc, un terrain de jeu, au grand dam des gardiens qui nous reprochaient de ne pas respecter les morts!

http://le75020.fr/paris-XXe-75020-20e-arrondissement/annuaire-20e/index-rues-20e-arrondissement-paris/r-s/7227-rue-robineau.paris-75020-info
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Ven 9 Sep 2011 - 20:05

J'étais ton voisin j'ai travaillé Rue des Orteaux....
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Ven 9 Sep 2011 - 23:50

Je connais le commissariat des Orteaux était le plus grand du XXème!
Mais j'ai jamais eu affaire à la police, j'étais sage moi! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Sam 10 Sep 2011 - 1:07

Tryskel a écrit:
Je connais le commissariat des Orteaux était le plus grand du XXème!
Mais j'ai jamais eu affaire à la police, j'étais sage moi! mdr

moi aussi j'étais sage mais j'ai eu affaire... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Sam 10 Sep 2011 - 23:52

Aujourd'hui à Mende j'ai trouvé:

Rue de l'ANGE Ange

Rue de la JARRETIERE...
Les anglais seraient-ils passés par là au moment ou Edouard III créait le célèbre ordre?

Etait ce une rue (plutôt une ruelle, elle est fort étroite) où les merciers tenaient boutique?

Ou, plus prosaïquement une rue où les bons bourgeois de Mende trouvaient des établissements accueillants dans la moiteur desquels de charmantes hôtesses les priaient de les aider à faire glisser leur jarretière jusqu'à leur pied mignon, pour l'ôter avec des frissons présageant des délices inconnus dans leurs respectables demeures?
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Dim 11 Sep 2011 - 0:53

il existe sur Paris quelques rues liées à la pratique des peripatéticiennes, ainsi :
Rue Trace-putain, aujourd'hui intégrée dans la rue Beaubourg,
Rue Gratte-cul, aujourd'hui rue Dussoubs, Paris 2ème
Rue Tire-Putain devenue rue Tire-Boudin, aujourd'hui rue Marie Stuart. Paris 2ème non loin de la précédente !
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Dim 11 Sep 2011 - 1:04

Et la rue du Petit-Musc sur le 04ème, ex rue de la pute y muse...
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   Dim 11 Sep 2011 - 1:17

blue note a écrit:
Et la rue du Petit-Musc sur le 04ème, ex rue de la pute y muse...
oui ou autrement dit : la rue de la pute qui se promène...le terme pute y muse ayant été déformé avec le temps en petit-musc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Rues: leur nom, leur histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Rues: leur nom, leur histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un chat des rues nommé BOB : une histoire vraie
» Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants
» [Steel, Danielle] Leur promesse
» Emmanuel Kandolo- Histoire
» Tamagotchi Le Film La Plus Belle Histoire de l'Univers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Il était une fois... :: Histoire-
Sauter vers: