Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 séparées de leurs enfants pour avoir mendié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Sam 17 Sep 2011 - 2:53

http://www.mediapart.fr/article/offert/d876e38ce296db055be1d5aad8a795f8

J'ai honte de mon pays!.......
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Sam 17 Sep 2011 - 23:13

Moui, mais il faut nuancer un peu les conditions sentimentales idylliques entre certains rroms et leurs enfants. Je dis bien "certains", et je parlent par expérience puisque je me suis occupée de ces enfants, entre autres, pendant plus de 8 ans.
Il faut savoir que la plupart du temps, les enfants que ces femmes trimballent pour mendier ne sont pas forcément leur enfant. Les gamins sont mis en commun, loués à la journée pour aider à la mendicité. Plus il est petit, plus elles le louent cher puisqu'il est censé inspirer de la pitié. Un bébé coûte plus cher à louer qu'un enfant plus âgé. Un enfant handicapé coûte aussi plus cher, on sait donc que certains petits sont volontairement mutilés. J'ai vu ça en Inde aussi.
La virginité des filles est tirée au sort ou jouée, quand elles atteignent l'âge d'avoir des relations. C'est à dire quand elles ont leurs règles en général, très tôt pour cette population. J'ai vu des gamines de 12 ans enceintes. Certaines sont violées avant, mais généralement ça se fait avec plus de décorum. Un oncle peut parfaitement se retrouver à coucher avec sa nièce, étant donné qu'il n'y a pas de notion aussi rigide d'inceste. On parle de père ayant couché avec leur fille au vu et au su de tout le monde, mais j'ai vu ce problème dans des familles européennes également, quoique cela soit fait de façon plus discrète.
Ce genre de chose n'arrivent pas ou peu chez les rroms gitans espagnols ou du sud de la france, qui attachent un grand prix à ce que les jeunes filles arrivent vierges au mariage.
Quand elles ont leur enfant, celui-ci est mis en commun pour certaines tâches, dont la mendicité quand ils sont très petits. J'ai vu un couple tabasser un gamin parce qu'il ne travaillait pas assez vite dans une vigne. Je faisais moi même les vendanges en champagne et les patrons embauchaient des rroms, sans se préoccuper de savoir s'ils faisaient aussi bosser les enfants.
On se demande alors pourquoi ces enfants sont tellement attachés à rentrer quand même retrouver leur famille, malgré les mauvais traitements. Il s'enfuient même pour les rejoindre quand ils en sont séparés. Je ne parle pas des gamins qui sont "importés" directement des pays de l'est, c'est à dire sans famille sur place, et qui sont pris en charge par des réseaux mafieux. Eux ont peur, ils sont menacés de mort s'ils ne rapportent pas de l'argent à la fin de la journée, soit en volant soit en mendiant. Il faut savoir quand même que la plupart du temps, ces enfants ont été vendus par leur famille à ces réseaux mafieux.
Je n'ai pas de réponse précise, ou alors plein de réponses. D'abord, les enfants sont toujours attachés à leur famille, c'est comme ça, même quand ils ne sont pas bien traités. Entre amour, chantage, peur de l'inconnu, comment savoir ce qui motive ces sentiments ?
Et puis ces enfants ne connaissent aucune autre vie. Ils sont éduqués comme cela et ne reçoivent aucune éducation concurrente qui leur montrerait une autre possibilité de vie.
C'est pour cela que je pense qu'une des pistes pour améliorer la vie en général de ces populations passerait par un vrai droit à l'éducation. C'est un peu naif, certes, mais j'ai été élevée par des enseignants " à l'ancienne", des "hussards de la république" qui pensaient que l'instruction gratuite, laique et obligatoire est la clef d'un pays civilisé. On peut conserver un attachement à sa culture tout en corrigeant des aspects qui ne sont plus vraiment admissibles. Nous avions la même chose question mendicité autrefois : voir "Notre Dame de Paris" et quasimodo...
Il est évident que je ne parle que de ce à quoi j'ai été confronté. On parle donc de rroms roumains, dans la région parisienne. C'est à dire une faible partie des rroms en général, dans une région et un contexte précis.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 18 Sep 2011 - 11:47

je ne nie pas que certaines "méthodes de mendicité" puissent être abusives..;Il n'en reste pas moins que dans le cas que je cite, les méthodes policières sont elles aussi pour le moins "discutables"......
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 18 Sep 2011 - 15:00

Vachement instructif, ton témoignage, Blue. Voilà un sacré bout de temps que je n'ai pas vu de mendicité gitane et de mémoire pas une seule fois dans ma région. Tout ça remonte donc à une quinzaine d'années en banlieue parisienne, où je m'étais alors posé quelques questions le jour où j'avais vu, en fin de marché, une mère et ses deux enfants (du moins j'ai pensé qu'ils étaient à elle et ne saurais dire si c'était ou non le cas) s'engouffrer rapidement dans une grosse bagnole (Mercédes encore à la mode à l'époque) venue les chercher.

En Centre France, dans mon autre coin, il est fréquent de voir un autre aspect gitan : les roulottes. Il s'agit alors de familles, parfois cinq ou six, la plupart du temps une seule, et la mendicité n'existe pas ; ils vendent des paniers. Pour les fabriquer, il n'est pas rare qu'ils s'infiltrent dans les jardins pour prendre de l'osier (ce qui fait par exemple que mon père a fini par ne plus en faire pousser, car au passage le jardin se retrouvait régulièrement ravagé y compris de ses fruits) et de temps à autres ils demandent simplement si on peut leur en donner.

Dans le Gers et dans les Landes, outre les campements habituels, il n'est pas rare non plus de voir des familles se sédentariser et vivre dans des petites maisons groupées en pleine campagne, et là je ne sais pas de quoi ils vivent exactement, si ce n'est qu'ils sont intégrés aux villages.

Sur les méthodes policières, qu'elles soient appliquées sur les Roms ou n'importe quel quidam n'ayant pas le bras long pour s'en faire dispenser, elles se ressemblent toutes. Evidemment, tout étranger est l'ennemi potentiel, n'est-ce pas, ce qui donne bonne conscience au système pour passer le pays au kascher. D'autres systèmes aussi pervers se chargent de ligoter le petit peuple français. L'histoire n'est pas nouvelle, hélas, et notre gouvernement actuel ne dépareille pas avec la mentalité de ceux qui y siègent.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 18 Sep 2011 - 22:46

En fait, je préfèrerais parler de méthodes humaines tout court, et non de méthodes de mendicité ou de méthodes policières... dans ce cas, aucune n'est vraiment admissible.
Les rroms agissent selon leur culture et leurs habitudes, les policiers agissent dans le respect des lois de la république qu'ils sont censés défendre. Personne n'a tort intrinsèquement, mais personne n'a raison, humainement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 19 Sep 2011 - 0:18

blue note a écrit:

Les rroms agissent selon leur culture et leurs habitudes, les policiers agissent dans le respect des lois de la république qu'ils sont censés défendre. Personne n'a tort intrinsèquement, mais personne n'a raison, humainement parlant.

Les policiers agissent dans le cadre d'instructions préfectorales, ils sont les premiers (excusez l'expression : emm...) de devoir executer des actions que leur hierarchie leur demande de suivre, cette hierarchie qui est incapable de trouver une solution raisonnable à ces situations de hors-droit. Et que ce soit un gouvernement de gauche ou de droite, les policiers agissent sur ordres. C'est un réel problème dans les grandes villes, je le rencontre en tant que simple citoyen à Nice, vivant au dessus d'un grand magasin (temple du dieu "consumérisme") une famille de roms y campe toutes les nuits dans un hall (une quinzaine de personnes, femmes, hommes, enfants) et le jour l'ensemble de la famille (les enfants ne vont pas à l'école) fait la mendicité autour de la grande surface. J'avais mis des photos sur mon blog. Je me suis étonné de ce que la Mairie ne faisait rien, je me suis renseigné, il paraîtrait que des solutions de relogement auraient été proposées en vain, ces personnes refusant de quitter les lieux car ici elles sont assurées de gagner un peu d'argent...Alors ils campent là, moi cela m'a fait mal au coeur les premières semaines, mais petit à petit j'ai remarqué qu'ils s'en trouvent tres bien, ils mendient avec leurs enfants, les mômes semblent bien nourris mais quel avenir auront ils...Est ce là un destin dont ils révaient..?Et dans Nice il y a de plus en plus de personnes de ces regions, j'ai eu l'occasion de constater le quadrillage de nombreux carrefours où ils proposent de laver les pare brise, tout comme à Marseille d'ailleurs. Alors quelle doit être la réponse..? Ils ne font rien de mal apparement, la mendicité est une infraction depuis des décennies, je me souviens que dans les années 70 ce délit de mendicité commençait à tomber en désuétude, il y avait bien quelques clochards à Paris mais c'était un peu du folklo...Mais là sincèrement c'est manifestement un gros problème. Dans le métro parisen il y aurait des familles entières de pickpockets (je ne l'invente pas...) avec des jeunes qui lorsqu'ils sont interpellés se disent mineurs (d'où la necessité de pratiquer des radios des os) ils sont interpellés et relachés car on ne sait pas quoi en faire...Le gouvernement actuel et surement aussi les suivants aimeraient bien trouver une solution, problème c'est qu'ils ne savent pas quoi faire, ils sont européens....Alors : fermer les yeux..? Et laisser des mômes en dehors des circuits scolaires alors que dans la constitution de ce pays l'éducation est obligatoire...Je suis d'accord les moyens employés ne sont pas corrects, ce sont les moyens de fonctionnaires impuissants devant un problème qui les dépasse...Hitler et Staline avaient trouvé une solution : les camps..Ici nous en sommes vraiment tres loin non..?Qui connait la solution du problème..?
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 19 Sep 2011 - 11:19

Vilain a écrit:
http://www.mediapart.fr/article/offert/d876e38ce296db055be1d5aad8a795f8

J'ai honte de mon pays!.......

Jean, dans cet article voilà le point de droit le plus important: je le cite,
---------------------------------------------------------------------------------------------------
En l'absence d'«arrêt mendicité», les fonctionnaires de police se fondent sur un délit instauré par la loi «pour la sécurité intérieure», portée par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'intérieur, du 18 mars 2003. Depuis l'entrée en vigueur de ce dispositif, le Code pénal considère comme un délit de privation de soins «le fait de maintenir un enfant de moins de six ans sur la voie publique ou dans un espace affecté au transport collectif de voyageurs, dans le but de solliciter la générosité des passants».

Sauf que la jurisprudence démonte ce texte. En octobre 2005, la Cour de cassation relaxe une mère, Angélica Goman, donnant raison aux juges qui ont estimé que la «privation de soins» n'était pas prouvée. Le lien entre mendicité et maltraitance n’est pas fait. L'argument de l'avocat général, selon lequel le simple risque aurait dû aboutir à une condamnation, est repoussé.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Avant la création de la loi "pour la sécurité intérieure" le délit de mendicité était un délit mineur, ici apparement on en a fait un délit aggravé. Il a visiblement été créé en réaction à la participation passive des enfants de moins de six ans au cours de la mendicité du ou des parents, cette loi a été votée à l'assemblée et est éxécutable. Le problème (pour la loi et pas pour moi) c'est qu'elle a été contrecarrée par une juriprudence d'octobre 2005 qui rendra caduques toutes les actions menées en son nom dans l'avenir...
Donc on applique une loi que l'on sait être improductive. Qui prend cette décision ..? : ce n'est pas la police elle même en tant que telle, pour agir il faut des instructions et après chaque interpellation quel que soit le délit elle est tenue d'en informer le Parquet. Ainsi la question est : qui à l'Assemblée Nationale va mettre les pieds dans le plat pour réformer cette loi inapplicable.? Et c'est là qu'apparaissent à l'horizon d'autres interrogations :-est ce que les partis d'opposition voudront abolir cette loi..? Ne voudront ils pas la réformer pour s'en servir..? Pourquoi sont ils muets : que ce soient les socialistes, les centristes, les écologistes ou les communistes..?
---Alors certes le plus simple et le plus confortable c'est de taper sur la police :il y a une expression :"si tu veux te débarasser de ton chien tu dis qu'il a la gale.."
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 19 Sep 2011 - 22:42

C'est vrai qu'aucune solution globale n'est proposée.
Hum, comme tu le dis, une solution globale avait bien été mise en oeuvre durant la guerre, on peut dire que c'était radical.
Le problème, et je suis sûre que les gens qui réfléchissent se la sont tous posée, c'est : on ferait quoi en cas de... de guerre, d'invasion, de dictature, d'ordres abusifs, et j'en passe.
Les enseignants ont un droit de retrait, me semble-t-il, c'est à dire un droit (un devoir ?) de désobéissance s'ils estiment qu'un ordre ou une directive est manifestement contre leur moralité. Que les enseignants sur le forum viennent me corriger si je me trompe ou si je ne suis pas assez précise.
Les policiers ont un droit ( un devoir ?) de désobéir à un ordre manifestement illégal. Voilà le problème : illégal. Une loi, votée donc par les représentants du peuple, ne peut pas être illégale. Cette loi, qui en effet ne réglait rien, est tout ce qu'il y a de plus légale néanmoins, même si maintenant elle est battue en brèche par la jurisprudence. Aucun fonctionnaire de police n'aurait le droit de refuser d'obéir à un ordre issu de cette loi, sous peine de désobéissance caractérisée. Ce qui entrainerait une révocation instantanée par le ministre, sans passer pas aucune instance disciplinaire.
Maintenant, des policiers ont désobéi aux lois édictées par Pétain. Mais des lois émises ou imposées en état de siège ou d'urgence ont elle la même valeur ? Intrinsèquement, elles en ont encore plus car le pays est censé courir un grand danger, donc tout fonctionnaire qui désobéirait ne serait pas simplement en état de désobéissance mais en situation de haute trahison. Raison pour laquelle le général de Gaulle, militaire en rupture de ban, a été condamné à mort par contumace.
Donc logiquement, un policier a le droit de désobéir à l'état, mais il a intérêt à numéroter ses abattis !
Je pense que cette loi a été plus édictée pour juguler des comportements isolés, par exemple un policier est témoin d'un acte répréhensible d'un autre policier, ou d'un supérieur qui lui donne un ordre illégal genre frapper quelqu'un, se taire sur une malversation...etc, dans ces cas là il doit désobéir et rendre compte de cette faute. Je pense qu'il a intérêt aussi à numéroter ses abattis...
Je suis donc assez d'accord avec sbrec : difficile de jeter la pierre à ceux qui après tout, font appliquer une loi, étant donné qu'ils sont appelés forces de l'ordre, et donc amenés justement à faire respecter la loi. Maintenant, on a le droit de ne pas du tout apprécier une loi ou l'orientation d'un gouvernement. Combien d'enseignants s'arrachent les cheveux en constatant où mène l'orientation de l'éducation donnée à nos enfants ? C'est criminel d'en faire des imbéciles sous-cultivés et ne sachant pas réfléchir par eux mêmes, mais je sais aussi que la plupart des enseignants font le maximum pour donner à ces enfants une vraie éducation.
Le droit de retrait n'existe pas pour la police, ils n'ont pas le droit de désobéir juste parce qu'ils ne sont pas d'accord.
Mais on a le droit de voter, tous. Dernière arme pour changer les choses, ou du moins essayer de se faire entendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Mar 20 Sep 2011 - 0:16

on ne peut pas être que deux à causer sur ce sujet Blue, y a t'il une contradiction..? Une nouvelle fois qui peut donner une solution..?Les médias on le sait se regalent sur ce genre de sujet, les associations et c'est leur rôle font monter la sauce et les citoyens n'en retirent qu'une haine supplémentaire envers leur police...Oui ce pays merdoit....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Mar 20 Sep 2011 - 1:08

Citation :
Le droit de retrait n'existe pas pour la police, ils n'ont pas le droit de désobéir juste parce qu'ils ne sont pas d'accord.

C'est effrayant. Non ? Si. Effrayant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Mer 21 Sep 2011 - 0:28

C'est une responsabilité énorme, qui oblige à une rigueur morale sans faille si on veut continuer à agir et penser à son gré, à sa façon.
Il y a des solutions, qui sont de ne pas se trouver à des postes où l'on se verrait obligé de faire quelque chose qui déplairait à sa conscience.
Par ailleurs, comme je le disais auparavant, tous les fonctionnaires ont des contraintes envers leur employeur, c'est à dire l'état.
Beaucoup d'enseignants ne sont pas d'accord avec la politique éducative actuelle, ils continuent d'exercer leur métier en essayant de limiter la casse. Nous n'avons pas parlé beaucoup des infirmières, qui pourtant ont des rythmes de travail inhumain à l'hôpital et ne doivent certainement pas travailler comme elles le souhaiteraient. Et que dire de ceux qui travaillent à pôle emploi et voient que des gens sont évincés à tort des aides sociales juste pour faire baisser les chiffres du chômage ?
Par ailleurs, dans le privé, est-ce que les patrons ne demandent pas à leurs employés des accommodements qui vont à l'encontre de leur moralité ou de leurs idées ?
Il existe ce que j'appelle des stratégies féminines d'évitement. Féminines parce que la plupart d'entre nous savons qu'il ne sert à rien de prendre de face quelqu'un de beaucoup plus puissant et qui vous détruirait avant d'avoir dit ouf. Personne n'a réussi à me contraindre à faire quelque chose qui serait contre ma moralité. J'ai du ruser, parfois j'ai du partir, mais c'est une leçon générale de vie. Il faut savoir à quoi on tient vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Mer 21 Sep 2011 - 2:08

De bon matin. Le film sort le portrait des employeurs/salariés.
Bande annonce

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Jeu 22 Sep 2011 - 16:31

Romane a écrit:
Citation :
Le droit de retrait n'existe pas pour la police, ils n'ont pas le droit de désobéir juste parce qu'ils ne sont pas d'accord.

C'est effrayant. Non ? Si. Effrayant.

Oui, si on part du principe que la hiérarchie donne des ordres que nous jugeons condamnables. Mais si c'est le policier qui est tenté de commettre un acte condamnable (au hasard, tenir des propos racistes) et que la hiérarchie le lui en empêche, c'est pas mal, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Jeu 22 Sep 2011 - 17:01

http://www.interieur.gouv.fr/misill/sections/a_l_interieur/la_police_nationale/deontologie/code-deontologie/
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Jeu 22 Sep 2011 - 23:32

Oui sbrec, très intéressant de mettre ici le code de déontologie de la police. Les droits et les devoirs y sont assez clairement définis, et ça répondra à certaines questions ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Jeu 22 Sep 2011 - 23:56

En 1986 je travaillais encore, il était affiché dans mon bureau visible de tous victimes ou auteurs, et avant lui il existait "une certaine idée du service public." qui malheureusement se perd...
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Ven 23 Sep 2011 - 15:50

Cela fait bien longtemps qu’elle l’a perdu de vue son code de "déontologie" la police... AngeR
La police a des devoirs devant la justice des droits de l'homme, avant d'avoir des obligations devant ses supérieurs,
car chacun est tenu par cette justice première, supérieur comme subordonné, avant tout autre loi ou décret que des êtres humains ont pu écrire et voter. AngeR

(le ton péremptoire de mon intervention est délibéré et assumé au cas où...) Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Sam 24 Sep 2011 - 2:38

Bianca a écrit:
Cela fait bien longtemps qu’elle l’a perdu de vue son code de "déontologie" la police... AngeR
La police a des devoirs devant la justice des droits de l'homme, avant d'avoir des obligations devant ses supérieurs,
car chacun est tenu par cette justice première, supérieur comme subordonné, avant tout autre loi ou décret que des êtres humains ont pu écrire et voter. AngeR

(le ton péremptoire de mon intervention est délibéré et assumé au cas où...) Mr. Green


Y'a rien de péremptoire dans ce que tu dis, ça reflète juste la réalité....ce que vivent les "citoyens".....
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Sam 24 Sep 2011 - 16:44

Vilain a écrit:
Bianca a écrit:
Cela fait bien longtemps qu’elle l’a perdu de vue son code de "déontologie" la police... AngeR
La police a des devoirs devant la justice des droits de l'homme, avant d'avoir des obligations devant ses supérieurs,
car chacun est tenu par cette justice première, supérieur comme subordonné, avant tout autre loi ou décret que des êtres humains ont pu écrire et voter. AngeR

(le ton péremptoire de mon intervention est délibéré et assumé au cas où...) Mr. Green



Y'a rien de péremptoire dans ce que tu dis, ça reflète juste la réalité....ce que vivent les "citoyens".....


Tu sais bien,... parfois il vaut mieux être prudent... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Sam 24 Sep 2011 - 23:47

Le problème, c'est de définir ce que sont les "droits de l'homme" auxquels tu fais allusion. Selon quelle morale et à quelle civilisation tu te réfères ?
Il est légal ET moral pour un musulman vivant sous la charia de lapider une femme adultère. Légal, moral, souhaitable, éducatif, logique.
Alors tu parles de quelle loi universelle à laquelle on devrait obéir ? Penses-tu que ta façon de vivre à l'occidentale est plus civilisée, meilleure ?
Kant a défini une loi morale, je pencherais plus pour cette acception de ce qu'il est souhaitable d'appliquer.
N'oublie pas une chose pourtant basique : le "corps" des policiers, comme celui des infirmières, des enseignants, mais aussi des médecins, des ingénieurs, des ouvriers, des restaurateurs...etc, est composés d'être humains, avec tout ce que cela comporte de diversité.
J'ai connu des citoyens tout à fait lambda qui auraient été ravis de bastonner des rroms. J'ai entendu des propos de haine et de racisme à peine croyables venant de gens qui se disaient de gauche (et très à gauche, même). Ce sont des citoyens très normaux, dirons-nous, qui votent Le Pen. Et bizarrement, le syndicat majoritaire dans la police, c'est FO ou la CGT, enfin un truc pas vraiment à droite on va dire. Alors il n'y a pas de sens à stigmatiser une profession ou une autre dans son entier. Dans chaque profession, il y a des gens de diverses opinions. C'est juste qu'il y a des professions plus en vue que d'autres, et surtout où se posent plus de cas de conscience.
Ca doit être un sacré poids, j'imagine, d'être médecin et de devoir prendre des décisions qui ne seraient pas conforme à sa moralité mais conforme à l'éthique médicale. On en penserait quoi, des médecins qui refusent de pratiquer l'avortement ? Qu'ils ne font pas leur travail ? Qu'ils ne respectent pas la loi ? Qu'ils suivent leur loi morale ?
Les choses ne sont pas simples.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 0:00

A propos de l'individu et du métier qu'il pratique : http://www.20minutes.fr/ledirect/769332/euthanasie-medecin-bayonnais-garde-vue-apres-4-deces-suspects

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:02

blue note a écrit:
Le problème, c'est de définir ce que sont les "droits de l'homme" auxquels tu fais allusion. Selon quelle morale et à quelle civilisation tu te réfères ?
Il est légal ET moral pour un musulman vivant sous la charia de lapider une femme adultère. Légal, moral, souhaitable, éducatif, logique.
Alors tu parles de quelle loi universelle à laquelle on devrait obéir ? Penses-tu que ta façon de vivre à l'occidentale est plus civilisée, meilleure ?
Kant a défini une loi morale, je pencherais plus pour cette acception de ce qu'il est souhaitable d'appliquer.
N'oublie pas une chose pourtant basique : le "corps" des policiers, comme celui des infirmières, des enseignants, mais aussi des médecins, des ingénieurs, des ouvriers, des restaurateurs...etc, est composés d'être humains, avec tout ce que cela comporte de diversité.
J'ai connu des citoyens tout à fait lambda qui auraient été ravis de bastonner des rroms. J'ai entendu des propos de haine et de racisme à peine croyables venant de gens qui se disaient de gauche (et très à gauche, même). Ce sont des citoyens très normaux, dirons-nous, qui votent Le Pen. Et bizarrement, le syndicat majoritaire dans la police, c'est FO ou la CGT, enfin un truc pas vraiment à droite on va dire. Alors il n'y a pas de sens à stigmatiser une profession ou une autre dans son entier. Dans chaque profession, il y a des gens de diverses opinions. C'est juste qu'il y a des professions plus en vue que d'autres, et surtout où se posent plus de cas de conscience.
Ca doit être un sacré poids, j'imagine, d'être médecin et de devoir prendre des décisions qui ne seraient pas conforme à sa moralité mais conforme à l'éthique médicale. On en penserait quoi, des médecins qui refusent de pratiquer l'avortement ? Qu'ils ne font pas leur travail ? Qu'ils ne respectent pas la loi ? Qu'ils suivent leur loi morale ?
Les choses ne sont pas simples.



Ça c’est passé en France non ?
http://www.un.org/fr/documents/udhr/

Et pour qui tu te prends pour t’adresser à moi de la sorte, nous ne sommes pas intimes que je sache ! What the fuck ?!?

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:10

Je ne pense pas que l'intention de Blue était agressive, Bianca, mais plutôt ouvrant sur un débat intéressant : la confrontation des cultures. Dès lors que nous sommes confrontés à une culture différente, ça devient difficile parce qu'il faut ajouter à son regard un autre point de vue. Il en est question notamment dans Clinique de l'Exil et visiblement ce n'est pas si simple. Ce qui nous semble à nous découler de notre culture et de notre compréhension, peut être totalement incompréhensible et même réprouvé par d'autres cultures (et inversement). C'est ce que je comprends du post de Blue, en tout cas.

Le fait de nous interroger personnellement peut aider à faire cheminer ces notions, d'autant plus que suivant nos régions, nous sommes confrontés à apprendre la cohabitation.

J'dis pas de bêtise ? Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:37

le vrai problème, le seul....C'est que nos policiers nationaux se comportent de manière inadmissible....Pourquoi se croient-ils autorisés à tutoyer un émigré, un jeune et même moi à l'occasion sous prétexte que j'ai les cheveux longs....Pourquoi les flics de la BAC interpellent des quidam sans même avoir un brassard "police"..;Pourquoi ne peut-on rien leur dire sans être menacé ( dans le meilleur des cas) d'injures à agents de la force de l'ordre....Il faut une police c'est évident...J'attends juste d'elle qu'elle se comporte au service des citoyens....et pas comme des cow-boys....


Dernière édition par Vilain le Dim 25 Sep 2011 - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:40

Bawi. Et là, le lien qu'a donné Bianca ferait bien d'être mis au programme de leur formation. Car s'ils ont un job ingrat, ça n'empêcherait pas qu'ils le fassent de manière décente.

C'est drôle, ça me fait penser qu'à chaque fois que j'ai été en contact avec un policier ou gendarme courtois, ma première réaction intérieure a été l'étonnement. Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   

Revenir en haut Aller en bas
 
séparées de leurs enfants pour avoir mendié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle antenne intérieure pour avoir la TNT fr+ch ??
» [ASTUCE] Wi-Fi: Pour avoir le Wi-Fi une fois HD2 connecté via USB/PC[07-07-2010]
» quel PF pour avoir d'avantage de créma avec la silvia ?
» Temps d'attente pour avoir la HD après l'installation
» Pour avoir de beaux melons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: