Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 séparées de leurs enfants pour avoir mendié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:40

Bawi. Et là, le lien qu'a donné Bianca ferait bien d'être mis au programme de leur formation. Car s'ils ont un job ingrat, ça n'empêcherait pas qu'ils le fassent de manière décente.

C'est drôle, ça me fait penser qu'à chaque fois que j'ai été en contact avec un policier ou gendarme courtois, ma première réaction intérieure a été l'étonnement. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:47

Et bien Romane nous n’en avons pas la même compréhension.
Son autoritarisme ne m’intimide pas et me déplait fortement voilà c’est dit.

Et en effet le débat aurait pu être intéressant, mais ce sera sans moi merci. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 16:53

Bah, je ne le prends pas comme un signe d'autoritarisme, mais comme un état de sa réflexion du moment, sachant que toute réflexion continue à progresser dans te temps, grâce à ce que l'on vit, ce à quoi on est confrontés, etc. J'aime bien confronter tous les points de vue. Perso, ça m'enrichit et me réjouit. Il y a toujours plein de choses à en retirer, et j'adore apprendre. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 17:28

De passage sur l'ordi piqué à ma fille quelques instants (calculés mdr )...Juste une intervention.

je partage les opinions de Blue qui sont celles d'une personne vivant les choses de l'interieur et non dans un absolu idéalisé. J'emploierai un autre ton, le mien, mesuré et souvent endormi pour dire : oui c'est bien nous avons les Droits de l'Homme etc... mais combien de personnes venant sur notre territoire les ont lus ou possedent la langue pour les lire...Oui je sais c'est à nous de les leur expliquer, tant faut il que cela les interesse...La France d'aujourd'hui n'est plus la France d'antan qui existe encore au fond des campagnes...La France d'aujourd'hui est multiculturelle...multi-confessionnelle, multi-raciale-, multi-colore, multi et plein de choses, c'est un peu une image de l'Amérique des années 60 avec les problèmes communautaires qui ont ensanglanté l'Amerique et qui chez nous ne se passent pas de la même façon, pourquoi bien que les relations soient conflictuelles entre communautés cela ne se passe pas chez nous comme en Amérique..? Pourquoi le citoyen français est il plus tolérant (malgré beaucoup de bavures)..? Voilà les vrais questions. Et la Police française est à l'image de son pays, les policiers français sont aussi des citoyens (mal aimés certes, mais des citoyens quand même)..A trop vouloir taper sur une police republicaine que fera t'on lorsque l'on aura un état totalitariste comme à Cuba ou en Corée où les policiers sont omni puissants et contre lesquels aucune voix ne s'élève de l'interieur. La question que l'on devrait se poser est : --Ai je de la chance de pouvoir m'exprimer et critiquer ma police sans qu'elle ait le droit de reponse alors que dans certains pays (communistes souvent) cela n'est pas possible..?
---Alors je le répète si il y a des lois mal faites ce n'est pas la faute à la police, donnons leur des lois justes, applicables et honnêtes et les problèmes s'estomperont et si là il y a des erreurs alors elles devront être punies avec justice....
Amen...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 17:36

Sbreccia a écrit:
De passage sur l'ordi piqué à ma fille quelques instants (calculés mdr )...Juste une intervention.

je partage les opinions de Blue qui sont celles d'une personne vivant les choses de l'interieur et non dans un absolu idéalisé. J'emploierai un autre ton, le mien, mesuré et souvent endormi pour dire : oui c'est bien nous avons les Droits de l'Homme etc... mais combien de personnes venant sur notre territoire les ont lus ou possedent la langue pour les lire...Oui je sais c'est à nous de les leur expliquer, tant faut il que cela les interesse...La France d'aujourd'hui n'est plus la France d'antan qui existe encore au fond des campagnes...La France d'aujourd'hui est multiculturelle...multi-confessionnelle, multi-raciale-, multi-colore, multi et plein de choses, c'est un peu une image de l'Amérique des années 60 avec les problèmes communautaires qui ont ensanglanté l'Amerique et qui chez nous ne se passent pas de la même façon, pourquoi bien que les relations soient conflictuelles entre communautés cela ne se passe pas chez nous comme en Amérique..? Pourquoi le citoyen français est il plus tolérant (malgré beaucoup de bavures)..? Voilà les vrais questions. Et la Police française est à l'image de son pays, les policiers français sont aussi des citoyens (mal aimés certes, mais des citoyens quand même)..A trop vouloir taper sur une police republicaine que fera t'on lorsque l'on aura un état totalitariste comme à Cuba ou en Corée où les policiers sont omni puissants et contre lesquels aucune voix ne s'élève de l'interieur. La question que l'on devrait se poser est : --Ai je de la chance de pouvoir m'exprimer et critiquer ma police sans qu'elle ait le droit de reponse alors que dans certains pays (communistes souvent) cela n'est pas possible..?
---Alors je le répète si il y a des lois mal faites ce n'est pas la faute à la police, donnons leur des lois justes, applicables et honnêtes et les problèmes s'estomperont et si là il y a des erreurs alors elles devront être punies avec justice....
Amen...



C'est bien la question...et c'est pour ça que j'ouvre ma gueule en disant que nos flics ne doivent pas tutoyer un jeune , un émigré et moi- même...c'est pour ça que je me révolte quand on enlève des enfants à leur mère ( sans même vérifier si c'est vraiment leur mère)...je joue mon rôle de citoyen....La police est à mon service de citoyen, il faudrait surtout pas l'oublier...Si je ne respecte pas la loi, on a le droit de me le reprocher mais en tant que citoyen respectueux des lois, je demande à être respecté par les agents de l'état...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 17:50

Bah, tant qu'on voit à quel point il est difficile de s'exprimer ensemble dans un contexte sans urgence, ni gravité, ni traumatique, etc. il n'est pas bien difficile d'imaginer l'impossibilité d'arriver à mieux dans un contexte d'urgence, de gravité ou traumatique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 17:52

Bin oui, mais là on parle des roms, d'une loi inapplicable, tu n'es pas concerné en tant que rom, donc : récriminations direction l'Assemblée nationale = changer la loi...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 18:20

Bon...Puisqu'il faut tout expliquer..;je recite....

Citation :
À la sortie de l'audience, l'une d'entre elles, âgée de 24 ans, raconte: «Les policiers m'ont arrêtée dans un parc. Ils m'ont mis des menottes, ils m'ont attrapée la gorge. On s'est retrouvées toutes les deux au commissariat avec les enfants. Ils nous ont dit, à nous les mères, de monter à l'étage pour signer un papier comme quoi il ne fallait pas mendier. Au début, on a refusé, mais ils nous ont obligées. On a fini par y aller, on a signé et quand on est redescendues, ils avaient pris les enfants.»



Agée de 20 ans, l'autre mère poursuit le récit: «On est restées entre sept et huit heures d'affilée au commissariat. Les enfants pleuraient. Ils n'ont rien donné, sauf un abricot. Et nous, on était obligées de rester assises. Les policiers ont refusé de répondre à nos questions sur ce qui allait arriver aux enfants, qui allait s'occuper d'eux, quand on pourrait les revoir. Le pire, c'est qu'ils n'ont pas pris nos numéros de téléphone.»

«Je n’ai jamais vu ça»

Damien Nantes, porte-parole du collectif Romeurope, confirme: «À l'issue de la garde à vue, les policiers les ont jetées sur le trottoir. Les enfants avaient été placés. Les policiers ne leur ont rien dit. Quand elles sont venues nous voir, elles étaient totalement paniquées et angoissées. Elles sont ressorties sans information, sans ordonnance de notification de placement. La seule chose qu’elles savaient, c’est qu’elles étaient convoquées devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour le supposé délit pour lequel elles sont poursuivies.»

De fait, les familles sont réunies, mais ces mères sont toujours sous le coup de la loi. Pour avoir mendié avec leurs enfants, elles risquent plusieurs années de prison.

En l'absence d'«arrêt mendicité», les fonctionnaires de police se fondent sur un délit instauré par la loi «pour la sécurité intérieure», portée par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'intérieur, du 18 mars 2003. Depuis l'entrée en vigueur de ce dispositif, le Code pénal considère comme un délit de privation de soins «le fait de maintenir un enfant de moins de six ans sur la voie publique ou dans un espace affecté au transport collectif de voyageurs, dans le but de solliciter la générosité des passants».

Sauf que la jurisprudence démonte ce texte. En octobre 2005, la Cour de cassation relaxe une mère, Angélica Goman, donnant raison aux juges qui ont estimé que la «privation de soins» n'était pas prouvée. Le lien entre mendicité et maltraitance n’est pas fait. L'argument de l'avocat général, selon lequel le simple risque aurait dû aboutir à une condamnation, est repoussé.

Cette décision donne un coup d’arrêt à ce type d’arrestations et de poursuites. À l’ASE de la Seine-Saint-Denis, Xavier Didon, éducateur au service d’intervention spéciale, est catégorique: «Des mamans séparées comme ça de leurs petits, au motif qu’elles mendiaient, je n’ai jamais vu ça, alors que je fais ce métier depuis quinze ans.» «Les enfants, indique-t-il, surtout le plus grand, n’ont pas cessé de pleurer pendant les dix jours de placement, au point qu’on a dû séparer (le plus grand) de son frère. Les assistantes familiales et les éducateurs n’avaient jamais vu ça. Ils m’ont appelé à la rescousse pour lui parler. Mais, que dire? Je voyais bien qu’il était en grande souffrance, et que sa place était auprès de ses parents. Il ne comprenait pas ce qu’il faisait là et ses parents non plus. Ils ne pouvaient pas se parler car la mesure de placement ne le permettait pas, et j’étais là au milieu.»

Chargé de rédiger un rapport d’évaluation au parquet, en fonction duquel celui-ci décide de transmettre ou non le dossier au juge, il ajoute: «En voyant les enfants, leur douleur, l’absence de traces de maltraitance, et en voyant les parents, j’ai tout de suite compris qu’il y avait un problème, que ces enfants n’avaient rien à faire là, qu’ils devaient être auprès de leurs parents.» Xavier Didon alerte le parquet, mais il est trop tard, la procédure est enclenchée. «J’ai été surpris de constater que lorsque j’ai appelé non seulement au commissariat, mais aussi au parquet des mineurs, ils n’avaient pas les coordonnées des parents. Je n’avais pas de moyens de les joindre. Il a fallu attendre trois jours que la famille retrouve par elle-même nos services», indique-t-il, consterné.

«Les retrouvailles étaient magiques», dit-il comme pour se réconforter.
«Des mesures plus coercitives, plus contrôlées, plus violentes»

À Médecins du monde, qui reçoit des Roms dans le cadre de sa mission banlieue à Saint-Denis, Anne-Sophie Dupeyras, assistante sociale, n'a elle non plus jamais entendu parler de femmes poursuivies pour défaut de soin du fait qu'elles mendiaient. «Il faut quand même rappeler que ces femmes sont là à gagner leur vie ou leur survie, avec leurs petits accrochés à leur hanche, parce qu'elles n'ont pas d'accès aux modes de garde, et que l'allaitement est une solution économique», dit-elle.

Et aussi: «La réalité, c'est quand même qu'on avait d'un côté un bébé qui hurlait parce qu'il avait faim, qui était habitué à être dans les bras de sa mère et qui d'un coup se retrouve dans un lit, dans une pouponnière, avec un biberon, et de l'autre une mère avec les seins gonflés et surinfectés.»

Elle en est persuadée, «cela ne se passerait pas comme ça avec d'autres familles, d'autres origines. On trouverait des solutions alternatives, on essaierait d'abord de voir s'il n'existe pas un père ou une grand-mère qui peuvent prendre le relais. Dans une logique de protection de l'enfance, on privilégie évidemment les réseaux familiaux. Mais là, parce que ce sont des Roms, police et justice se disent qu'ils n'ont pas de logement, donc pas de téléphone, alors autant leur appliquer des mesures plus coercitives, plus contrôlées, plus violentes».

L'avocat Henri Braun, qui défend ces mères de famille, politise une affaire «dans laquelle ce n'est pas le procureur qui décide, c'est Guéant». «Le parquet est aux ordres de la préfecture et du ministère», insiste-t-il.

En l'espace de quelques jours, l'histoire s'est répétée. Une femme a été arrêtée à Paris le 9 août, avec sa petite fille. Elle venait de voler des tee-shirts, affirme la police. Le juge a décidé de placer l'enfant qui a fêté ses 2 ans en foyer. Une autre femme, en train de mendier avec un enfant du même âge, connaît la même situation le 30 août, alors qu'elle avait accepté un départ volontaire vers la Roumanie début septembre. Il lui est reproché de ne pas disposer d'eau pour son enfant et de ne pas lui avoir mis de couches. Elle attend toujours sa date d'audience.

«On finit par leur reprocher d'être pauvres», s'indigne Damien Nantes, de Romeurope. «Tant de situations, qu'on n'avait plus vues depuis des années, en un tel laps de temps, ça ne peut pas être du hasard. Il y a la volonté de faire peur, il y a une volonté politique, comme en témoigne le harcèlement policier dont les Roms font l'objet, dans les camps, avec les gamins qui nous racontent que les flics les menacent de couper leurs passeports pour les empêcher d'aller où que ce soit.»

La technique de l'intimidation semble fonctionner. Les mamans qui ont retrouvé leurs enfants le 15 septembre pleuraient de joie. Elles disaient avoir envie de fuir au plus vite ce pays et ses lois. Pas sûr qu'elles se rendront à leur convocation au pénal le 17 octobre. Pas sûr que conforter la jurisprudence en matière de mendicité soit leur priorité.








Même si ( et ça reste à prouver) il était nécessaire de séparer les enfants de leur mère, n'aurait-il pas été normal au moins d'informé celle-ci.... Pourquoi leu a-t'on menti....
Citation :
«Ils ne voulaient pas nous dire où ils étaient, ils ont fini par indiquer l'hôpital, mais ce n'était pas vrai. On y est allées, il n'y avait personne», ajoute-t-elle.

est-ce une attitude responsable pour un agent des forces de l'ordre de faire ce qui suit ?
Citation :
comme en témoigne le harcèlement policier dont les Roms font l'objet, dans les camps, avec les gamins qui nous racontent que les flics les menacent de couper leurs passeports pour les empêcher d'aller où que ce soit.»


Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 19:25

tu devrais aller le leur demander...
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 20:23

Romane a écrit:
Bah, je ne le prends pas comme un signe d'autoritarisme, mais comme un état de sa réflexion du moment, sachant que toute réflexion continue à progresser dans te temps, grâce à ce que l'on vit, ce à quoi on est confrontés, etc. J'aime bien confronter tous les points de vue. Perso, ça m'enrichit et me réjouit. Il y a toujours plein de choses à en retirer, et j'adore apprendre. Laughing

Entendons nous bien Romane, ce n’est pas ce que pense blue qui me dérange (elle pense ce qu’elle veut) mais le ton autoritaire et vindicatif de sa réponse que je n’accepte pas car je n’ai pas rêvé c’était bien à moi qu’elle s’adressait !

blue note a écrit:
Le problème, c'est de définir ce que sont les "droits de l'homme" auxquels tu fais allusion. Selon quelle morale et à quelle civilisation tu te réfères ?
Il est légal ET moral pour un musulman vivant sous la charia de lapider une femme adultère. Légal, moral, souhaitable, éducatif, logique.
Alors tu parles de quelle loi universelle à laquelle on devrait obéir ? Penses-tu que ta façon de vivre à l'occidentale est plus civilisée, meilleure ?

etc.


Je n’ai rien contre blue, je ne la connais pas.
Voilà fin de la digression. Smile







Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 20:29

J'avais compris que tu avais compris cela, bien sûr. Le seul truc, c'est que l'écran ne permet pas de saisir le ton sur lequel nous écrivons puisque la voix et le visage n'y sont pas associés. La plupart des malentendus nés sur la toile, viennent de ce manque. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 20:34

Ok Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 20:38

Bianca a écrit:
Ok Wink


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Dim 25 Sep 2011 - 22:58

Je suis vachement surprise qu'on prenne mes questionnements pour de l'autoritarisme.
A vrai dire, je trouvais, moi, les opinions de Bianca très tranchées et un poil agressives, mais je ne l'ai pas dit comme cela. Et bien sûr, elle a le droit de penser comme elle a envie.
J'utilise tout simplement une méthode socratique de questionnement, afin de faire avancer les choses : voilà, tu dis cela, mais si moi je te donne une autre base de pensée, si je te pose telle question, que peux-tu répondre après avoir réfléchi au problème que je t'expose ?
Je crois que personne n'en a voulu au sieur Socrate de procéder comme cela (et évidemment, je ne me prends pas pour le monsieur en question, nous avons quelques points de dissension).
J'interpelle non pas pour agresser mais pour personnaliser le débat.
Comme d'habitude, je trouve la réaction de sbrec très réaliste et modérée dans son appréhension des choses.
Quant aux comportements dont tu parles vilain, ils sont inadmissibles. Comme de caillasser la police, ou les pompiers, ou les médecins qui viennent encore dans des endroits difficiles parce qu'on les y appellent. L'incompréhension entraine la méfiance, la haine, l'agression.
Ce n'est plus la mode de la police de proximité, dommage. C'était une occasion de voir qu'ils s'agissait de gens normaux, avec des préoccupations normales, et son lot de différences, de défauts, de qualités, et de gens pas très recommandables ou simplement impolis. Chaque corps de métier est une représentation de la population. J'ai l'impression que ça ne s'améliore pas dans l'ensemble.
Sinon, quand on se posait la question sur : que faire selon sa conscience, j'ai trouvé l'exemple de romane super intéressant. Ce médecin qui a sans doute pratiqué l'euthanasie, selon quelles lois il a agi ? L'euthanasie est encore interdite par la loi, et c'est contre l'éthique médical d'abréger la vie de quelqu'un. C'était donc selon sa morale et son sens de la compassion devant la souffrance d'autrui qu'il aurait fait cela ?
Mais un médecin qui voudrait protéger à tout prix la vie et refuserait de pratiquer l'avortement, au prétexte qu'on supprime une vie, il serait contre la loi, mais il agirait selon sa conscience. Et pourtant, on peut le poursuivre légalement.
Pas facile, non ?
Et, heu, je ne m'adresse à personne en particulier, au cas où on trouverait que je suis trop familière.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 0:49

Citation :
Quant aux comportements dont tu parles vilain, ils sont inadmissibles. Comme de caillasser la police, ou les pompiers, ou les médecins qui viennent encore dans des endroits difficiles parce qu'on les y appellent. L'incompréhension entraine la méfiance, la haine, l'agression.
Ce n'est plus la mode de la police de proximité, dommage. C'était une occasion de voir qu'ils s'agissait de gens normaux, avec des préoccupations normales, et son lot de différences, de défauts, de qualités, et de gens pas très recommandables ou simplement impolis. Chaque corps de métier est une représentation de la population. J'ai l'impression que ça ne s'améliore pas dans l'ensemble.


Là je suis entierèment d'accord Blue.....

Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:05

Sbreccia a écrit:
tu devrais aller le leur demander...


Non...si je demande moi, je me retrouve en garde à vue...;Henri sait c'est un vrai bon avocat ( henri Braun) il se trouve que c'est quelqu'un que je connais.....C'est un garçon honnête, pas un avocat de merde...et s'il les défends c'est que ç'est une vraie histoire....
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:16

Mais, en dehors de ça...moi, je me pose des questions....est-ce qu'il vous arrive d'avoir des rapports, des vrais avec des vrais gens...des gens qui sont dans la vraie vie..;qui sont chomeurs, drogués, ouvriers, voyageurs...Normaux quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:19

Ben oui. J'fais que ça, même, puisque tel est mon destin. Pourquoi ? Tu crois qu'on vit emmurés ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:44

Romane a écrit:
Ben oui. J'fais que ça, même, puisque tel est mon destin. Pourquoi ? Tu crois qu'on vit emmurés ?


Ben quand je vois certains commentaires, je me pose des questions....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:48

Vu l'heure, je ne vais pas remonter le fil, parce que je ne le connais pas par coeur. M'enfin je ne crois pas qu'un seul d'entre nous vive dans un mur, tsé.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 1:52

Romane a écrit:
Vu l'heure, je ne vais pas remonter le fil, parce que je ne le connais pas par coeur. M'enfin je ne crois pas qu'un seul d'entre nous vive dans un mur, tsé.

Tu fais comme tu veux...j'en pense pas moins...
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 2:00

Et pi bon...j'vais poser la vraie question...est-ce que le mot "empathie" signifie quoi que ce soit pour un Klisté ?
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 2:46











Citation :
Le 6 septembre 2011, deux femmes, Maria et Genovita, sont interpellées alors qu'elles font la manche en Seine-Saint-Denis. Elles vivent sur un campement du 93 et sont Rroms Roumaines. Elles sont avec plusieurs de leurs enfants, un garçon de 7 ans et un bébé au sein, un autre de moins de 2 ans. La police les met en garde à vue, leur enlève leurs enfants sans même les renseigner sur le lieu de ce placement autoritaire. Elles ne les reverront pas pendant 8 jours. Convoquées au tribunal le 15 septembre elles retrouvent enfin leurs enfants. L’ASE et les travailleurs sociaux qui n'étaient pas d'accord avec ce placement, et remarquent le trauma causé aux femmes, au bébé sevré de force, aux personnes privées de parole.



La police leur arrache leurs enfants sans aucune prise en compte du traumatisme grave que cela représente pour elles, pour eux, alors qu’elles sont contraintes à mendier, faute de papiers, faute de logement faute de travail, faute d’accueil.



Le 17 octobre (qui est aussi la journée mondiale contre la pauvreté et la misère) un jugement sera rendu, elles sont poursuivies pour "défaut de soins" du fait de mendicité. Elles risquent sept ans d'emprisonnement et 100.000 euros d'amende. La loi du 18 mars 2003 «pour la sécurité intérieure», de Sarkozy, alors ministre de l'intérieur, considère comme un délit de privation de soins «le fait de maintenir un enfant de moins de six ans sur la voie publique ou dans un espace affecté au transport collectif de voyageurs, dans le but de solliciter la générosité des passants».



On menace de les enfermer, de les arracher à leurs enfants, parce qu’elles ont mendié en les gardant avec elles mais dans les campements elles sont seules pour s’occuper des enfants, faire la cuisine et le ménage, rendre possible la vie. Elles n’ont accès ni aux crèches ni aux garderies.



En octobre 2005, dans un cas similaire, les juges ont estimé que la «privation de soins» n'était pas prouvée, le lien entre mendicité et maltraitance ne tient pas, ils démontent ce texte et cette décision fait jurisprudence. Il y a non-lieu, femmes et enfants sortent libres.

Pourtant défendues par Me H. Braun, l'avocat qui avait gagné ce procès, Maria et Genovita craignent celui du 17 octobre.



Elles et beaucoup d'autres femmes migrantes ont légitimement de quoi se méfier puisque les exactions de la police, aiguillées par les hommes d'état et leurs pressions raciste et sur une justice française qui a du mal à préserver l'état de droit, se font chaque jour plus odieuses en France.



Quel but ont ces manœuvres politico-policières sinon de les priver des droits humains les plus élémentaires ? Premier pas dans la liquidation programmée en Europe de la population Rrom.

En France cette liquidation prend actuellement la forme d’un racisme et d’une xénophobie d’état, des médias, chacun construisant une image destinée à empêcher, à criminaliser toute solidarité avec ce peuple.

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 8:51

Vilain a écrit:
Et pi bon...j'vais poser la vraie question...est-ce que le mot "empathie" signifie quoi que ce soit pour un Klisté ?
Tu poses la question à chacun, et tu donnes aussi ta réponse. Mais je crois que ta question n'est pas complète.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 11:10

l'empathie est l'attitude quotidienne du flic de base travaillant en police secours et que l'on appelle au secours lorsque l'on a besoin d'aide, ensuite on ne lui dit pas merci et le reste du temps on le traite de"flic"..Mais là il n'y a pas d'association pour faire monter la sauce et en rajouter peut être un petit peu pour avoir de nouveaux membres et cotisations....l'empathie je l'ai vécue 27 ans et demi dans un boulot où risquer sa peau n'amène aucune empathie de la part du citoyen "lambda"...Allez demander à un prof de risquer sa peau pour un salaire de m.....Alors ok ce comportement n'est pas bien, je ne sais ce que foutait la hierarchie ce jour là : elle devait compter les bâtons suite aux interpellations. Il existe un service : I.G.S, l'asso en question aurait dû se tourner vers ce service au lieu de jeter l'opprobe sur toute une profession, et surtout se tourner vers les politiques pour que la loi soit remanier. Alors quoi dire de plus..? Qui était là bas ce jour là..? Qui a vu ce qu'il se passait..?Qu'elle est la part de vérité dans cette histoire relayée par les médias qui se régalent à "casser du flic" et qui les encensent quand ils les ont aidé...? Devrait on restaurer la guillotine pour punir les flics fautifs..? et lorsque des parents envoient des enfants mineurs sans aucun moyen d'identification doit on applaudir...?Cette France de la bonne pensée est bien malade...Faudrait passer les frontières quelques fois et regarder comment cela se passe ailleurs....
sincèrement, si de nos jours je devais faire le choix entre la Poste et la Police comme je l'ai eu à faire à 20 ans, et bien maintenant je choisirais la Poste, sachant tout ce que je sais des mentalités je laisserai ma place à d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   Lun 26 Sep 2011 - 13:46

Mon point de vue qu'il est le mien à moi : Je trouve l'intervention de Sbrec' rudement sensée.

Faut pas non plus espérer coller la méchante profession qu'exercent des méchants d'un côté, et les gentils hommes civils en gentilles victimes de l'autre, ce serait un peu trop facile. Il y a de tout, dans tout. Ensuite, pour ce qui concerne les médias, je pense qu'il faudrait recouper plusieurs sources pour espérer récolter un maximum d'infos, mais je suis assez d'accord avec un détail qui à mon sens a son importance : pour savoir réellement, encore aurait-il fallu être sur place en tant que témoin, de A à Z.

Attention, je ne dis pas qu'il ne s'est rien passé, ne vous méprenez pas. Je dis simplement : peut-être il manque des éléments, des nuances, on n'en sait rien.

Quant à l'empathie, à mon sens c'est comme l'amour : on le donne bien, ou pas bien (dans le sens noble). Je ne sais plus qui disait sur quel fil : Etre bon, oui, être con, non. Quelque chose comme ça. C'est comme tout, une question de dosage et d'harmonie. Ou d'intelligence, j'en sais rien. Et dieu sait que des fois, par amour ou par empathie mal donnés, le mal peut être dispensé à autrui ou à soi, en tout cas à quelqu'un.

Je vais tenter de donner des exemples, comme ça, au pif :

- Si par amour pour X j'accepte volontiers de me faire tabasser, visiblement je ne sais pas m'aimer.
- Si par empathie pour un je fous l'autre dans la merde, il faut que je me demande si je sais ce qu'est l'empathie...

L'absolu, c'est quelque chose de pas possible, tout est trop compliqué, rien n'est isolé et tout dépend de tout.

Tout ça, vu de ma paroisse, évidemment. Je peux avoir tort, mais en tout cas j'en suis à ce stade de ma réflexion.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: séparées de leurs enfants pour avoir mendié   

Revenir en haut Aller en bas
 
séparées de leurs enfants pour avoir mendié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un photographe tabassé pour avoir pris des photos d'enfants
» Quelle antenne intérieure pour avoir la TNT fr+ch ??
» [ASTUCE] Wi-Fi: Pour avoir le Wi-Fi une fois HD2 connecté via USB/PC[07-07-2010]
» quel PF pour avoir d'avantage de créma avec la silvia ?
» Temps d'attente pour avoir la HD après l'installation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: