Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les choses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 14:35

Les choses

Des choses arrivent, qui sont comme des questions.(1)

Je n'y suis pour rien, je le jure. Dans l'ardeur que met la vie à zébrer le temps de ses bruits infâmes, que met la vie à fleurir sa texture d'autant d'exaltations que de chagrins, il n'est plus un instant de réponse ni de repos.

Je renonce à comprendre pourquoi les choses se mettent en désordre, pourquoi rien n'est jamais définitif et pourquoi je reste là, comme un con, avec un point d'interrogation figé à perpétuité dans l'ombre de ma bouche.

J'aurais voulu savoir vous expliquer la porte qui claque, la lettre d'amour, l'évier bouché, ce livre entre mes mains, la formidable découverte d'une planète, la moisissure de la tapisserie, le massacre de Srebrenica, la disparition des 20 euros sur le buffet, la musique Perse, les larmes du clown, et toutes ces choses, oui, toutes, des plus anodines au plus profondément obscures, toutes celles qui arrivent à chaque feuillet de l'instant.

J'aurais voulu. Comment le pourrais-je ?

J'ai essayé, je le jure. C'était il y a longtemps, en ces heures où je croyais tenir le monde entre mes mains. Quand je croyais toucher du doigt et de la réflexion intérieure le grand bordel qu'est la nature humaine et la magnificence de l'univers.

J'étais fou. Regardez la paume de mes mains. Elles sont vides. Même le sillon de leurs lignes poursuit sa fuite dans l'abîme d'une peau dont je ne sais d'où elle vient, où elle va, ni comment.

Je n'ai pas de réponse. Chaque chose demeure énigmatique et me perd chaque instant d'avantage.

Absent, présent, je ne suis pas là où je devrais être.(2)



Romane

(1) Alessandro Baricco - Châteaux de la colère
(2) Pontalis - Fenêtres

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 17:06

Romane a écrit:

J'étais fou. Regardez la paume de mes mains. Elles sont vides. Même le sillon de leurs lignes poursuit sa fuite dans l'abîme d'une peau dont je ne sais d'où elle vient, où elle va, ni comment.
Romane

(1) Alessandro Baricco - Châteaux de la colère
(2) Pontalis - Fenêtres

Emportée par la marée des mots, j'ai lu d'abord "dans l'abîme d'une eau"... Chuuttt Ange
Revenir en haut Aller en bas
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 19:37


" Une fleur à l’aube avec une belle goutte de rosée dans sa coupe.
Mais déjà le soleil se lève, la rosée s’évapore; avec elle disparaissent les rêveries de la vie,
et l’heure vient où il s’agit de savoir si l’homme est capable, pour emprunter encore une image au monde des fleurs,
de sécréter par ses propres forces comme le laurier-rose une goutte qui puisse subsister comme le fruit de la vie.
La première condition, c’est de pousser sur un sol qui soit le vôtre, mais ce n’est pas si facile à trouver."


.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 20:33

Merci vous deux. Bianca, je ne sais pas de qui est la citation mais elle est très belle.

Je n'ai pas eu le temps de le mentionner ; il s'agissait du premier texte de reprise de l'activité atelier écriture, d'hier soir. J'avais pioché ces deux phrases au hasard dans la bibliothèque, pour les soumettre aux membres de l'atelier. Chaque texte a été très différent des autres, je vous ai posté le mien.

C'est drôle ta citation, Bianca. Car en fait je me suis extraite du groupe pour me concentrer sur la phrase de départ, et pour ce faire je suis allée m'installer dehors, sur le banc, devant les camélias. C'était en fin de journée, les fleurs dispensaient leur parfum comme seul le début du crépuscule sait les diffuser. J'ai pensé d'abord commencer mon texte par le jardin et ses senteurs, puis de fil en aiguille, d'autres idées sont venus se superposer aux premières. Au bout d'un moment, il a bien fallu que j'arrête de penser, pour commencer à écrire. Le contenu du texte est fruit du hasard, j'aurais pu commencer sur n'importe quoi d'autre. Et puis, j'ai pensé aux bombes... même si je ne les évoque pas, ce sont elles qui m'ont dirigée.

C'est drôle quand même, la manière dont naît un texte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 20:47

Romane a écrit:
Merci vous deux. Bianca, je ne sais pas de qui est la citation mais elle est très belle.



Ooups ! elle est de Kierkegaard Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 20:51

Théologien philosophe... Tu vois, sa poésie me donnerait volontiers l'envie de tout plaquer pour des heures pour des jours, et partir lire, lire, lire ces auteurs fantastiques, j'en pleurerais de savoir que jamais je n'aurai le temps.

Bianca, y-a-t-il un bon fauteuil, près de ta bibliothèque ? drunken

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Les choses   Mer 5 Oct 2011 - 23:58

Un texte fort et qui fait réfléchir.
Ro, ne te désole pas trop de ne pouvoir tout lire. Tout n'en vaut pas la peine.
Et parfois une pépite se glisse dans une pile de livres, qu'on découvre comme un cadeau.
J'avoue que souvent je vais à l'essentiel. Certains auteurs sont pour moi des valeurs sûres, je sais en prenant un nouvel opus que je vais me délecter.
Mais souvent aussi je pioche et je découvre du très très bon, du surprenant même.
Bien sûr, j'ai l'avantage de lire très vite, ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Bianca



Nombre de messages : 1735
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Les choses   Jeu 6 Oct 2011 - 11:06

Romane a écrit:
Théologien philosophe... Tu vois, sa poésie me donnerait volontiers l'envie de tout plaquer pour des heures pour des jours, et partir lire, lire, lire ces auteurs fantastiques, j'en pleurerais de savoir que jamais je n'aurai le temps.

Bianca, y-a-t-il un bon fauteuil, près de ta bibliothèque ? drunken

Non, un bon canapé... Wink

À lire de Kierkegaard :

Ou bien...
ou bien...


Résumé :

Avec Ou bien... ou bien... publié en 1843, Kierkegaard inaugure sa production "pseudonyme ", c’est-à-dire sa longue explication avec les différents auteurs virtuels entre lesquels se décompose son identité littéraire. Ici Victor Eremita, figure policière de l’éditeur-voyeur, recueille, à travers la grille de l’écriture, la confession alternée de deux voix sans visage et sans nom. La première (A), tournant avec obstination autour d’une scène théâtrale où se rejoue sans trêve le même Don Juan de Mozart, aboutit au célèbre journal du séducteur, dramatisation bourgeoise d’une Tentation sans doute imaginaire. La seconde (B), dénonçant au contraire tout spectacle et toute répétition, met le destinataire, ici brutalement personnalisé, devant le sérieux terrible de la décision irrévocable.

L’esthète et l’époux, celui qui n’est personne et celui qui est quelqu’un, l’homme de l’aphorisme et l’homme du sermon, telles sont les figures contrastées où Kierkegaard se plaît ironiquement à incarner les catégories majeures de la Logique hégélienne, mimant tour à tour la dispersion errante de l’Être et le recueillement solonel de l’Essence. IL en résulte une œuvre qui n’a son équivalent dans aucune langue, et dont la déconcertante modernité n’a pas cessé de nous devancer.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Les choses   Jeu 6 Oct 2011 - 18:51

Merci pour ces détails, Bianca ! D'autant que rien que la présentation déroute, et donc m'interpelle ! Rolling Eyes drunken

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les choses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les choses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» [Levy, Marc] Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
» Les choses à changer à Disneyland Paris
» [J'ai Lu] "Le Livre des Choses Perdues" de John Connolly:
» Il y a des choses qu'on ne peut pas combattre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: