Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Sainte Anne d'Auray

Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
Tryskel

Nombre de messages : 9758
Age : 72
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

Sainte Anne d'Auray Empty
MessageSujet: Sainte Anne d'Auray   Sainte Anne d'Auray EmptyVen 7 Oct 2011 - 15:50

Pourquoi "Sainte Anne oh bonne mère, toi que nous implorons
Entend notre prière, et bénit tes bretons..."
Est -elle si populaire en Bretagne? Une explication avancée est la similitude de Anne (prénom hébraîque signifiant "grâce", porté à l'époque de Jésus et jusqu'au moins le XVIIème siècle en France aussi bien par des hommes) avec la déesse celte Dana dont un sanctuaire existait à "Ker Ana" dés la plus haute antiquité actuel Ste Anne d'Auray.

"...Ce n’est toutefois qu’au 17ème siècle, en Bretagne, à Auray, que le culte de sainte Anne acquerra sa véritable popularité. Sans doute faut-il trouver dans la proximité géographique de la Bretagne insulaire, l’origine de la perpétuation du culte de la déesse Ana sous sa forme christianisée de sainte Anne. Au Moyen Âge, nombre de villages bretons portent le nom d’Anne/Ana. Ainsi, Commana est attesté au 11ème siècle sous la forme Cummana et est très certainement antérieur au christianisme. Ana aurait donc spontanément été christianisée et sanctifiée par le peuple, à moins qu’elle n’ait fait l’objet d’une « translation du culte ». Aussi, si la mère de la Vierge Marie est, bien évidemment, d’origine hébraïque, la grande popularité de la sainte dans les pays celtiques s’explique sans doute aussi, en grande partie, par son homonymie avec Ana/Dana.



5. Sainte Anne d’Auray.



L’histoire de la construction de la basilique de Sainte-Anne d’Auray, dans le Morbihan, peut peut-être nous éclairer sur l’origine pré-chrétienne et païenne du culte rendu à sainte Anne. Selon la tradition chrétienne, la découverte d’une statuette décrite, bien évidemment, non comme une représentation de la Déesse-Mère Ana, mais comme celle de sainte Anne, aurait été accompagnée de circonstances extraordinaires et de prodiges sans nombre. Ainsi, en 1625, un certain Yvon Nicolazik, paysan de Ker-Anna, prétendit avoir eu une vision : sainte Anne lui étant apparue en songe, lui aurait fait part de son souhait de voir reconstruire une chapelle qui aurait autrefois existé à Bosenno. L’année suivante, Nicolazik découvrit une statue de bois qui était peut-être une statue gallo-romaine de la déesse Ana. Toutefois, pour le bon peuple christianisé d’Armorique, il ne fit aucun doute qu’il s’agissait là d’une statuette de « Santez Anna », grand-mère de Jésus. La basilique de Sainte-Anne d’Auray fut donc construite à cet endroit et un pèlerinage y fut instauré au 17ème siècle. La basilique actuelle la remplaça au 19ème siècle. Malgré la filiation que l’on peut supposer entre le culte de la Déesse-Mère celtique et celui de la sainte chrétienne, il serait excessif de voir dans tous les aspects du pardon de Sainte-Anne d’Auray, un prolongement chrétien ou christianisé d’une antique fête païenne célébrée en l’honneur de la déesse Ana. Pour la petite histoire de cette basilique, ajoutons encore qu’une relique présumée de sainte Anne, ainsi que plusieurs ornements, furent donnés à Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, par le conseiller de la ville d’Apt, et furent ensuite offerts par la reine à la basilique d’Auray, en remerciement pour la naissance du futur Louis XIV. Sainte-Anne d’Auray fait toujours l’objet d’un pèlerinage et sainte Anne est fêtée le 26 juillet.



6. Ker-Anna, un sanctuaire celtique.



Le lieu où s’élève aujourd’hui encore la basilique de Sainte-Anne d’Auray portait, depuis des temps immémoriaux, le nom de Ker-Anna, comme nous l’avons déjà dit. Un sanctuaire païen y avait été élevé à une époque si ancienne qu’au début du 8ème siècle, il était, de vieillesse, tombé en ruine. L’emplacement de cet ancien sanctuaire était demeuré sacré et l’on prétendait que les animaux de la ferme eux-mêmes refusaient d’y porter le soc de la charrue. On peut donc voir dans ce lieu tabou un exemple classique de sanctuaire celtique. A l’époque de la Tène ancienne (-500 / -250), l’enclos était peut-être à lui seul un embryon de sanctuaire. Le lieu de culte n’était rien d’autre qu’une aire sacrée, limitée par un fossé. Le temenos (ou templum) est délimité par ce terrain découpé. Un simple trait sur le sol, un sillon de charrue, un fossé, suffisait à délimiter l’espace sacré..."

Extraits de l'article suivant:

http://lagrangeducherchant.over-blog.com/article-dana-la-grande-deesse-irlandaise-69675035.html

L'appartion (la seule attestée) de Ste Anne à Yves Nicolazic correspont (le hasard fait bien les choses) à l'offensive de la Contre réforme qui vit des missionnaires sillonner entre autre la Bretagne.
Bien que fort pieux, les bretons étaient sous surveillance car depuis la victoire du rite romain sur le rite irlandais, l'Eglise les soupçonnait de dérive pagano/ superstisieuse.
En outre l'année précédant la 1ère apparition (1623) une porte Ste Anne avait été inaugurée au Vatican et le pape lui vouait une dévotion particulière (à STe Anne, pas à la porte).

Ker Ana devint très vite un lieu de pélerinage, il l'est toujours puisque le Pardon du 26 Juillet peut rassembler de nos jours jusqu'à 800 000 fidèles, ou curieux, mais si c'est pour le tourisme, choissez un autre jour...
Ste Anne d'Auray est une des étapes essentielles du Tro Breizh, le pélerinage reliant tous les grands sanctuaires bretons, pélerinage que tout breton se devait d'effectuer une fois dans sa vie (il y avait le Petit et le Grand pélerinage), s'il y manquait, il était condamné à le faire après sa mort en n'avançant chaque nuit (certains disent une fois par an) que de la longueur de son cerceuil.
Il existait toutefois pour ceux qui pouvaient une pratique: les pélerins professionnels qui, moyennant finances, effectuait le pélerinage à leur place. Très nombreux sont les légendes
et contes relatant le châtiment de ceux qui ont manqué à ce devoir, et leur rédemption...

http://www.auray.org/villes/ste-anne.html

C'est la même période que l'expansion du pélerinage de Lourdes (1862), là c'est la fille qui est apparue!
Une période qui correspond à une offensive de l'Eglise pour reconquérir les âmes risquant de se perdre dans le matérialisme induit par la révolution Industrielle qui les attirait vers la ville!


Dernière édition par Tryskel le Ven 7 Oct 2011 - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

Sainte Anne d'Auray Empty
MessageSujet: Re: Sainte Anne d'Auray   Sainte Anne d'Auray EmptyVen 7 Oct 2011 - 17:57

Ah!
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
Tryskel

Nombre de messages : 9758
Age : 72
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

Sainte Anne d'Auray Empty
MessageSujet: Re: Sainte Anne d'Auray   Sainte Anne d'Auray EmptyVen 7 Oct 2011 - 22:35

Vic Taurugaux a écrit:
Ah!

Aurais je omis un point important ou commis quelque erreur?

Je suis allée une fois au pardon de Ste Anne, j'avais8/9 ans, (c'est dire si ça date), je n'ai plus de souvenir très précis sauf le foulard que ma mère m'avait obligée à porter (on n'entre dans une église que la tête couverte) et la jolie broche représentant Ste Anne que j'y avais achetée, que j'ai portée fièrement jusqu'à ce que quelqu'un me dise: " c'est Ste Thérèse de Lisieux!" N'ayant aucune dévotion pour la ste en question, je n'ai plus jamais remis cette broche! Gaga

Sinon j'ai remarqué lors de ma dernière visite (deux/trois ans) qu'au sommet de la Santa Scala, on voit l'oeil dans le triangle. Symbole maçonnique ou regard de Dieu?
En fait le site dans son entier est conçu comme un mini pélerinage si on fait le tour complet!
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
zoé sporadic

Nombre de messages : 1590
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

Sainte Anne d'Auray Empty
MessageSujet: Re: Sainte Anne d'Auray   Sainte Anne d'Auray EmptySam 8 Oct 2011 - 1:20

Tryskel a écrit:
Symbole maçonnique ou regard de Dieu?

On le trouve parfois aussi en haut de certains retables chargés d'or... Mais qui a construit les églises ?... Un symbolisme qui est fait pour impressionner le chaland...
"L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sainte Anne d'Auray Empty
MessageSujet: Re: Sainte Anne d'Auray   Sainte Anne d'Auray Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Anne d'Auray
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eglise sainte anne "porquerolles"
» McCaffrey Anne - La petite licorne - Acorna T1
» Anne - so créations
» Sainte trinité
» [Mc Lean Matthews, Anne] La cave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: Il était une fois... :: Légendes et Mythes-
Sauter vers: