Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vivre sans argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 18:06

Je viens de découvrir

Citation :

Heidemarie Schwermer: une vie en renonçant à l’argent!
icon1 berlinblogger | icon2 Berlin | icon4 02 10th, 2011| icon31 Comment »
0tweetsretweet

Une vie sans argent est-elle possible? Une vie dans laquelle nous puissions utiliser notre temps comme nous l’aimons le plus, en faisant ce que nous savons et voulons faire, et non pas en travaillant dans des activités qui seulement enrichissent les autres après la vente de notre temps libre. La réponse de Heidemarie Schwermer est oui, bien sûr que c’est possible, et le fait que cette dame berlinoise n’ait pas encore touché un euro depuis que l’union monétaire européenne se soit formée le démontre.



Cela fait plus de six ans, Heidemarie s’est rendue compte que dans sa vie quelque chose clochait. Apparemment, elle n’avait besoin de rien: elle avait un travail très bien payé et une maison de sa propriété, elle a eu quinze voitures en succession, des comptes courants et une maison pleine de choses. Elle était spécialisée en pédagogie, et ensuite en thérapie gestaltique et gagnait beaucoup avec son travail de psychologue. mais un jour elle a décidé de prendre la décision la plus radicale de sa vie, et de tout abandonner. Elle a distribué l’argent entre ses enfants et a fermé ses comptes bancaires, donné la voiture, la maison, les choses et s’est retrouvée sans rien. Heidemarie a décidé d’être une sans toit en affirmant revendiquer sa liberté et affirmant que son activité “a comme mission d’attirer l’attention sur l’injustice, c’est ma vocation. Je n’ai pas besoin de vacances. C’est une des erreurs de notre société, qui sépare le loisir et le travail, parce que la majorité fait quelque chose qui ne lui plaît pas, seulement pour gagner de l’argent et le dépenser en choses dont elle n’a pas besoin”.

C’est ainsi qu’en 1996, Heidemarie a fondé avec d’autres collègues l’association Dortmund, un centre de troc où s’organise l’échange d’activités et de savoirs différents. Chacun fait ce qu’il sait faire et reçoit des autres les services qu’ils peuvent lui offrir, que ce soit la préparation de la nourriture, la réparation de la voiture, une coupe de cheveux ou des classes pour les enfants. De cette façon, tous obtiennent ce dont ils ont besoin sans aucun effort et en faisant ce qu’ils aiment. Pour cela Heidemarie se considère énormément heureuse, aujourd’hui qu’elle n’a rien de matériel mais en échange elle a gagné la liberté de disposer de la totalité de son temps libre. Et ce n’est pas rien. Cette pratique, souligne sa créatrice, a l’effet positif d’augmenter la confiance personnelle et l’estime de soi, en permettant que chacun offre ce qu’il sait faire, et en évitant l’aliénation produite par un travail qui ne te motive pas et ne te représente pas. C’est un système basé sur la confiance mutuelle et la solidarité, qui détruit le conventionnalisme “autant tu as, autan tu vaux”.

Son livre “La vie sans argent” a été un succès depuis sa publication, et l’auteur – de manière très cohérente – a distribué l’argent gagné avec les droits d’auteur entre des femmes des maltraitées, assistantes sociales et divers collectifs d’aide.

menschauser Only-apartments Authormenschauser

Ces pratiques de troc sont de plus en plus présentes dans la capitale allemande et, si vous vous posez la question sur la possibilité d’une vie alternative, nous vous suggérons de louer un des appartements à Berlin et de commencer à chercher comment aller de l’avant en suivant l’exemple de Heidemarie.

http://www.whattoseeinberlin.com/fr/heidemarie-schwermer/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 18:12

J'ai lu un article comme ça il y a quelques semaines. Je ne me souviens plus s'il s'agit de cette femme ou d'une autre. En tout cas c'était une dame d'un certain âge. Faut l'oser, et je me demande si ce type de choix ne se développerait pas, à l'avenir. J'ai aussi rencontré un homme vivant un peu sur ce modèle. Ça donne rudement à réfléchir !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 20:11

Le troc est l'opération économique par laquelle chaque participant cède la propriété d'un bien (ou un groupe de bien) et reçoit un autre bien. Le troc fait partie des échanges dits de compensation, avec l'échange de services au pair.

On oppose le troc à l'opération d'achat-vente médiatisée par une monnaie.

Le troc a été le seul mode d'échange de nombreuses économies anciennes comme celle de l'Egypte des Pharaons ou celle des peuples amérindiens. L'absence de monnaie circulante n'empêchait pas l'usage d'unités de compte. Le faible nombre des productions conduisaient les agents économiques à connaître par cœur les rapports d'échanges entre eux qui étaient généralement fixes et parfois constatés dans des mercuriales. Les indemnités judiciaires étaient également basées sur des rapports de valeurs fixées entre les différents objets usuels, souvent dans l'espace méditerranéen antique la tête de bétail (le plus souvent le bœuf).

Le troc n'a pas été incompatible avec de grandes civilisations organisées qui ont perduré pendant des siècles voire des millénaires.

Le troc a précédé l'échange monétaire qui l'a supplanté dans les sociétés modernes. Mais il n'a jamais totalement disparu, ni dans le commerce intérieur et encore moins dans les échanges internationaux, lorsqu'un pays ne dispose pas d'une devise convertible.

Les crises économiques redonnent toujours un rôle un peu plus grand au troc du fait de la raréfaction des signes monétaires.

Les sociétés soviétiques ont toutes connu, à côté des marchés classiques utilisant la monnaie légale, d'importants marchés de troc portant sur des productions personnelles, des biens meubles personnels, ou des biens récupérés sur les lieux de travail.

Plus généralement dans les périodes de pénuries, comme les périodes de guerre ou d'occupation, le troc redevient un mode d'échange fréquent. Les différents tickets de rationnement font particulièrement l'objet d'un troc massif, l'égalité de la distribution de ticket ne correspondant pas à la variété de celles des goûts. Mais les biens rares et d'usage courants jouent un rôle nouveau dans les échanges. Pendant la guerre de 1940, en France occupée, les pneus rechapés, extrêmement rares, comme l'essence, étaient des moyens d'échanges irrésistibles.

La contestation de l'échange monétaire et du rôle de la monnaie a vu l'apparition de systèmes de troc à dimension sociale qui sont toujours restés d'une diffusion confidentielle

... la suite et les détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Troc





Article copié/coller de Wikipédia, j'ai rien à y ajouter...
Revenir en haut Aller en bas
boc21fr



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 20:28

Je ne puis qu'espérer de tout cœur que notre espèce devienne assez sage pour pouvoir se passer des espèces.
L'argent est une saleté qui n'a jamais cessé de sortir de son rôle d'outil conservatoire de la valeur des choses et du travail (en clair une simple unité de commerce permettant un troc indirect).
En revenir au troc ?
Pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 20:37

Le troc met en valeur les capacités de chacun. Mis à part les personnes en situation de dépendance, toutes les autres possèdent au moins une capacité, ne serait-ce que très ordinaire et d'autant plus.

Sauf que comment sortirions nous du circuit de la conso ? Vous passeriez-vous de votre ordinateur ? Comment chaufferiez-vous votre appartement ? Sans votre voiture, comment feriez-vous ? Je veux dire par là qu'il faudrait entièrement revoir le mode de vie, et que ce n'est pas si évident qu'il y paraît.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boc21fr



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 20:45

Nous ne faisons que rêver tout haut, là, Romane...
Mais, paradoxalement, si l'avenir de notre monde économique est le cauchemars que beaucoup annoncent, alors ce rêve deviendra réalité : il s'imposera non de notre volonté de dépasser le superficiel pour nouer uniquement des rapports humains plus généreux, mais s'imposera avec la disparition de ce même superficiel...

J'avoue que se chauffer, laver à l'eau chaude me manqueront un tantinet, sans parler effectivement du transport, la médecine, l'accès direct au savoir et... mèche
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 21:16

Sans aller dans l'absolu (ce que tu appelles le rêve, boc), il arrive que des groupes se constituent autour d'un but collectif. Ne serait-ce que concernant l'habitat. Imagine le fric gagné quand les individus d'un groupe peuvent mutuellement se pencher sur la maçonnerie, la plomberie, la charpente, la menuiserie, la peinture, le carrelage, etc. L'électricité est un peu à part, peut-être, et encore...
D'autres groupes se constituent pour des services plus simples, mais déjà c'est énorme et peut contribuer à faire oublier les pompes à fric.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
If You Know...



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 17/10/2011

MessageSujet: Re: Vivre sans argent   Mar 18 Oct 2011 - 23:01

Ce qui est sûr c'est que l'argent est très mal réparti.
Merci pour l'info. Je ne connaissais pas cette dame. Film documentaire à voir. La bande annonce en vost est sur youtube: Vivre Sans Argent - French trailer (désolé je ne peux pas encore mettre de lien)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre sans argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre sans argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourrais-tu vivre sans téléphone portable ?
» On ne peut pas vivre sans soleil...
» Vivre en Couple sans Enfants
» Jeune fille perdue, sans argent et trempée cherche abris pour la nuit et serviettes chaudes [Libre]
» Peut-on vivre (presque) nu et sans argent ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: