Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 20 Oct 2011 - 9:54

Justement, un oiseau s'envola.

C'était une confirmation supplémentaire qui corroborait toute l'histoire. Souvent, les choses finissent en queue de poisson ; et là, c'était le cas. Ce fait ultime, cet envol, prouvait combien ce qui advenait, avait désormais du sens. Les anciens, pour présager du futur, lisait dans le vol des oiseaux. Les savants appellent cela maintenant de l'ornithomancie. On y croit ou on n'y croit pas ; vous faites comme vous voulez ! Déduire ce qu'il va vous arriver en observant le vol des hirondelles... Remarquez si, elles volent haut ou bas, c'est d'abord à cause des moucherons. Et le plafond de ces insectes est lui-même soumis à des règles météorologiques, science qui tire tout son profit de ses prévisions !
Mais là, nous n'étions plus dans le domaine prédictif, dans l'hypothèse, mais bien plus dans la conclusion. Cet oiseau qui avait pris de l'altitude subitement fut, de prime abord, un détail insignifiant pour le plus grand nombre. Nous n'étions que deux ou trois à l'avoir remarqué. C'était un animal discret. D'un air faussement distrait, il picorait à nos pieds depuis plusieurs jours, mais jamais il ne se mêlait à nos conversations. Pourtant, Dieu sait combien les oiseaux sont des animaux bavards. A croire parfois qu'Il les a créés uniquement pour leurs incessants commérages. Or, il existe dans la gent ailée, des individus mutiques. Justement, celui-là. Moi qui n’aie rien de divin, je vois plutôt dans les volatiles une occasion de me substanter. Mes deux amis aussi d'ailleurs. Et tout ce précieux grain que nous avions déversé à nos pieds était un appât qui aurait du fonctionner également avec lui. Les premiers arrivés furent les moineaux. Suivis de près par les poules. Les pigeons se montrèrent plus farouches, mais, ils étaient comme nous tous : la faim les tenaillait tout aussi cruellement. C'est pourquoi, cette dernière colombe qui prit tout son temps pour se remplir le gésier, mais qui s'échappa bien avant que je ne tire le fil du trébuchet, justifia mon pessimisme. La preuve que tout cela allait mal finir. J'en fis part à Noé.
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 20 Oct 2011 - 13:17

Vic Taurugaux a écrit:
J'en fis part à Noé.

Le nom du patriarche m'évoque un souvenir dans ta bibliographie, mais impossible de retrouver le texte... c'était lequel, please ?
A défaut, pour ceux qui restent sur leur faim d'oiseaux, cette nouvelle là:
http://liensutiles.forumactif.com/t13532-nouvelle-petit-traite-dornithomancie
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 9:02

C'est un jeu d'écriture tiré de l'atelier d'écriture. Il faut continuer après la phrase.

Citation :
« Justement, un oiseau s’envola… »

Justement, un oiseau s’envola… Le dernier. Oui, juste au moment où, sous sa cloche de papier, le musicien venait d’installer le point d’orgue.
Je ne fus pas particulièrement étonné de cela, de cet ultime envol d’un énième Oiseau-de-Postérité.
Le premier avait enfourché la clé de sol, avant de le quitter, au tout début. Il avait saisi dans son bec le bémol de l’altération…
Le deuxième, le troisième, puis le quatrième et le cinquième et ainsi de suite, au rythme des barres de mesure qu’ils franchirent tous, l’un après l’autre fort allègrement, sans les toucher, sauf peut-être du bout de l’aile, oui, du bout du bout de l’aile, accompagnèrent vers la postérité un tas de croches, des simples, des doubles, des triples même, une kyrielle de soupirs, des blanches en escadrilles, des rondes en légions, des noires en cohortes. Toute une symphonie.
Et le musicien n’arrêtait pas de leur fournir la nourriture musicale qu’ils étaient chargés de transmettre, par-delà les nuages et les vents aux générations futures. Il notait fébrilement chaque note sur la portée, puis la faisait tintinnabuler sur le clavier, pour que l’oiseau de l’instant pût le saisir…
Les oiseaux de toutes les couleurs, dans un même élan de plumes, happaient les petits bout de cet hymne à la joie, sonate de l’espérance, qu’un artiste, modeste, sans prétention, voulait partager.
Ils avaient compris, les oiseaux.
En sera-t-il de même, là-bas, de l’autre côté de l’ailleurs, des hommes ?

Alf
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 9:07

Citation :
Justement, un oiseau s'envola.

La mécanique enchevêtrée de ses rouages métalliques aux résonances d'un cachot noir martelé par les cris d'à-côté ont troué la pierre. Du trou béant dépassent les dents électriques des fils arrachés. La pierre et son sourire grossier. La pierre et ses barreaux de fer sciés par la volonté d'une folie dangereusement identifiée. La pierre et son sourire édenté. Un petit bout du ciel déchiré s'incruste dans la bouche grasse du sale mur aux mécaniques enrayées. La pierre mange le ciel. Vorace. Affamée. Insatiable. Goulue. La pierre a troué le ciel. Le ciel et sa petite déchirure pas plus grosse que la bouche de pierre, petite imperfection que nul ne saura repriser.

A grands coups d'ailes noires, l'oiseau s'est envolé.
Plus loin que la pierre.
Plus loin que le ciel.
Là où je suis inatteignable.

On m'a enfermé par erreur. Je ne suis pas fou.


Celui-là, il faut en deviner l'auteur, mais c'est pas mal non plus!

A qui le tour?
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 9:12

zoé sporadic a écrit:
Vic Taurugaux a écrit:
J'en fis part à Noé.

Le nom du patriarche m'évoque un souvenir dans ta bibliographie, mais impossible de retrouver le texte... c'était lequel, please ?
A défaut, pour ceux qui restent sur leur faim d'oiseaux, cette nouvelle là:
http://liensutiles.forumactif.com/t13532-nouvelle-petit-traite-dornithomancie

Je vois ce que tu veux dire, mais moi non plus je ne sais plus où il est. C'était également dans un jeu d'écriture: l'histoire d'un couple de castors qui avaient rongé le fonds de l'Arche de Noé. Je ne pense pas que cette"bêtise" ait coulé par le fonds, mais aller la retrouver maintenant... je ne me souviens même plus du titre.
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 11:32

Vic Taurugaux a écrit:

Je vois ce que tu veux dire, mais moi non plus je ne sais plus où il est. C'était également dans un jeu d'écriture: l'histoire d'un couple de castors qui avaient rongé le fonds de l'Arche de Noé. Je ne pense pas que cette"bêtise" ait coulé par le fonds, mais aller la retrouver maintenant... je ne me souviens même plus du titre.

"Il ne faut jamais jurer de l'arc-en-ciel"
C'était dans une autre vie... incl36
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 14:44

zoé sporadic a écrit:
Vic Taurugaux a écrit:

Je vois ce que tu veux dire, mais moi non plus je ne sais plus où il est. C'était également dans un jeu d'écriture: l'histoire d'un couple de castors qui avaient rongé le fonds de l'Arche de Noé. Je ne pense pas que cette"bêtise" ait coulé par le fonds, mais aller la retrouver maintenant... je ne me souviens même plus du titre.

"Il ne faut jamais jurer de l'arc-en-ciel"
C'était dans une autre vie... incl36

Tu devrais me passer un petit de ta mémoire! Moi, depuis quelques temps, je n'imprime plus.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 15:13

Tiens, j'y jouerais bien.

Disons, dans quelques jours.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 15:40

Vic Taurugaux a écrit:
Tu devrais me passer un petit de ta mémoire! Moi, depuis quelques temps, je n'imprime plus.
Ca remonte à une période où je lisais moins (sur la bécane), donc j'imprimais mieux... Et puis on ne choisit pas la mémoire spontanée...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 21 Oct 2011 - 19:29

Romane a écrit:
Tiens, j'y jouerais bien.

Disons, dans quelques jours.
mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr

Faut absoluement qu'on ouvre un atelier mémoire!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Sam 22 Oct 2011 - 0:43

Je n'oublierai pas, je le jure.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Sam 22 Oct 2011 - 9:14

Le problème n'est pas que tu oublies de le faire, mais plutôt que tu oublies que tu l'as déja fait: voir plus haut!
mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Sam 22 Oct 2011 - 9:54

M'enfin, Vic, puisque je te dis que je promets de bientôt participer !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 27 Oct 2011 - 15:45

Justement, un oiseau s'envola. Sauf que cette fois, c'était L'Oiseau. Comme chaque fois, notez bien, mais la mémoire sélective lui jouant des tours plus souvent qu'à son tour, chaque oiseau lui faisait oublier les autres. Elle passait alors le plus clair de sa matinée dans sa salle de bains, hésitant entre l'Ô de Lank-Homme ou le fameux Numéro Cinq de Charnel, après la demi-heure de chauffe voix dans son bain parfumé aux essences de Pins Landais, les seuls qui trouvaient grâce à son odorat trop peu développé pour s'apercevoir qu'en réalité le produit n'était idéal que pour récurer les casseroles.

Lorsqu'elle s'immergeait dans l'immense baignoire (au demeurant aussi ordinaire que celle de son voisin, mais elle n'y croyait pas une seconde), elle en profitait pour essayer sa voix du matin. La légende (la sienne, car elle excellait dans la créativité de légendes qui ne vivaient que dans son esprit), dit que son organe vocal surpasse celui des plus grandes stars de la chanson, et ce bien que notre héroïne fut une parfaite anonyme dans une simple salle de bains. Elle y allait donc de tous ses poumons, sirène de son gel moussant qui en dégoulinait de déconfiture, désenchantement qu'elle prenait pour de l'adoration, car elle adorait l'adoration.

Cette fois, quand elle ressortit de l'immense baignoire ordinaire magnifique, elle s'admira longuement, nue, devant son miroir ô mon miroir. L'inventaire se révéla alors positif, puisque l'Oiseau migrait vers elle pendant qu'elle se préparait à lui ; elle oubliait que la veille et l'avant-veille son grand âge la minait au point de lorgner sur le tube de comprimés homéopathiques (ses prédispositions aux tentatives de suicide l'avaient rapidement amenée à préférer l'homéopathie, pour le plaisir de mourir sans douleur et de ressusciter aussi facilement qu'elle était morte). Ses rides s'étaient comme par enchantement volatilisées, son bronzage intact permettrait le grand jupon aux gracieux volants dont elle jouait volontiers pour qu'on en remarque la féminité chatoyante. Et son teint de rose la ravit. Elle séduirait, elle en était certaine.

Ce jour là, ses vocalises se poursuivirent jusqu'à ce qu'elle pousse la porte de la salle de bains, ou de soins, ou de tsoin-tsoin (selon l'humeur). Elle était fin prête, envolantée, parfumée, ses yeux abondamment soulignés de khôl, parfaitement coiffée en petits épis désordonnés dont elle raffolait parce que cela lui donnait l'air canaille dont on dit que les hommes en raffolent, oeil pétillant, ongles peints, sourire aux lèvres. Elle hésita entre une paire d'escarpins ou la marche gitane aux pieds nus, choisit la première option, se ravisa, opta pour la seconde, hésita et finit par s'asseoir délicatement dans son canapé en cuir fauve, étala ses volants, prit un air angélique-mutin et décida que décidément, elle se sentait aussi légère qu'autrefois, lorsqu'elle n'avait pas passé la barre de la première dizaine. Son papa serait fier d'elle, d'ailleurs il l'est toujours dans la légende de papa.

L'Oiseau ne devait plus tarder. Elle laissa courir un regard inquiet sur ce qu'elle voyait du tableau qu'elle représentait, ajusta un volant, se demanda un instant si ses jambes auraient avantage à se gainer de bas, mais alors il eut fallu changer la tenue, choisir la courte (très courte) robe-moulante-outrageusement-fendue-parce-qu'ils-craquent-tous-devant-telle-sensualité.... mais voilà que le temps ne lui laissait plus assez de latitude pour se métamorphoser. L'inquiétude grandit, son coeur se mit à saigner d'un incommensurable chagrin, l'angoisse fit trembler ses doigts qui, de toute manière, ne cessaient jamais de trembler (faute à la bouteille, mais nous sommes priés de ne point évoquer ce petit défaut pour ne pas entacher l'ensemble). On frappa à la porte. Un coup de bec, à coup sûr.

Quand l'Oiseau fut devant elle, après qu'elle eut chanté "Entre, c'est ouvert" et battu des cils en le voyant apparaître, la félicité commença. Elle fut déshabillée en moins de temps qu'elle en avait mis pour l'opération inverse. Elle fut basculée sur la couche nuptiale sans anneau ni cérémonie, et chanta plus fort que tout à l'heure dans la salle de bains. De sa voix grave et même empirique, elle laissa fuser la mélodie du bonheur, pendant qu'elle chevauchait son Oiseau.

Elle songea furtivement qu'elle pourrait jeter le tube et son contenu, parce que désormais, il ne servirait plus à rien. Elle mourait d'extase et cela suffisait à rosir les longs stages en balnéo dans la petite salle d'eau d'à côté. Oui, cette fois, elle avait gagné le gros lot, au point que (elle n'en doutait pas une seconde), cela ferait pâlir de jalousie les meilleurs metteurs en scène du monde qui seraient désormais incapables de créer une oeuvre aussi belle que le conte qu'elle était en train de vivre.

Justement, elle chanta un peu plus fort. Toujours plus beau.

Mais...

Justement, l'Oiseau s'envola. C'était un migrateur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Jeu 27 Oct 2011 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 27 Oct 2011 - 18:10

mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 27 Oct 2011 - 20:39

Justement, un oiseau s'envola.
J'aurais volontiers participé... Ange
Hélas, j'ai un devoir sur table pour le surveillant ! sculpteur
Vic Taurugaux a écrit:

Uniquement celles qui comportent une césure au plein milieu de leur hémistiche!

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Jeu 27 Oct 2011 - 23:24


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 28 Oct 2011 - 1:07

27/10/11


JUSTEMENT UN OISEAU S’ENVOLA



Justement un oiseau s’envola !
Un tout petit oiseau, mais qui fit assez de bruit dans le fourré pour provoquer l’envol de SON oiseau.
Son oiseau, qu’il guettait au bord de l’étang, qu’il voulait saisir dans la brume légère, ça ne se rate pas une telle lumière.
Il venait de terminer la mise au point, toujours délicate, même avec les numériques, il voulait tout contrôler, c’est fragile une photo d’oiseau, ne pas le perdre…

Et voilà, voilà que le petit qu’il maudissait en des termes que la décence m’interdit de répéter, le petit, l’insignifiant, celui qu’il n’avait même pas vu, en s’envolant, provoquait l’envol de tous les oiseaux.
C’était toujours comme ça, un seul oiseau s’envole, et tout est dépeuplé, comme s’ils recevaient un signal, toute espèce confondues, ils partaient là haut, trop haut pour être saisis.
Il fallait vraiment qu’il s’achète un matériel plus performant.
Trop haut.
Mais ils ne disparaissaient pas, ils restaient là haut, trop haut, à tourner comme pour le narguer.

Et c’est quand, lassé, il rangeait l’appareil, qu’ils revenaient, juste à portée, et le temps qu’il le ressorte, refasse la mise au point…

Il y a toujours un oiseau pour s’envoler hors de portée !




Dernière édition par Tryskel le Ven 28 Oct 2011 - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 28 Oct 2011 - 1:10

Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 28 Oct 2011 - 1:27

chinois
Un sacré coup d'oeil pour la mise au point. Et une main qui ne tremble pas...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Ven 28 Oct 2011 - 9:58

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Dim 30 Oct 2011 - 15:34

Faut poster sur le bon fil: http://liensutiles.forumactif.com/t21371-justement-un-oiseau-s-envola#434109

Justement, un oiseau s'envola
. Justement. Clément le regarda. Méticuleusement. Il s'envola. Artistiquement. Les oiseaux s'envolent toujours artistiquement. Clément vit cela. Justement. Ils battent des ailes et ils s'envolent. Dans le vent. Les oiseaux s'envolent dans le vent. Que le ciel soit clément ou pas. C'est le vent qui soulève leurs ailes. Avec eux, le vent est souvent clément. Toujours clément. Le vent ne renverse pas les oiseaux. Leur envol, c'est le vent. Voulez-vous venir voler avec moi ? Justement ? Vos voilures vont-elles vous sustentés ? Voyons !
Véloces, les bipèdes veulent aussi voler. En vélocipède ? Non ! Tout à l'avenant. La roue leur donne la vitesse, et la vitesse le vent. Voulez-vous voler avec moi? Non ? Vraiment ? Il faudrait troquer votre guidon contre un manche.
Ader se dit cela. Et des quadrupèdes ? Le cheval est plus rapide que l'homme. Un cheval ailé, ça n'existe pas. Et les souris ? Si ! Les chauves-souris volent. Dans le noir. Le noir ne les renverse pas.
Justement, une chauve-souris s'envola. Se dit Ader. Ce fut Ader qui se dit cela. Les chiroptères. Les pipistrelles. Dès que le soir fut tombé.
Le soir est tombé. Sur les étangs de la Brenne. Les moineaux sont couchés. Demain sera mâtine. Les nombreux étourneaux aussi. Dans les peupliers. Chacun attend la lune.
Ou le rêve. Les moineaux sont des pierrots. Ils ne volent pas la nuit. Que font-ils alors ? Ils rêvent. Ils rêvent en place de voler. Ils ne sont pas des nocturnes. Comme la chouette ou le hibou. Les oiseaux rêvent réellement les yeux fermés. Les nocturnes ne dorment pas. Pas si fous. Les fous de Bassan si ! Car les fous de Bassan sont des voiliers. Ils sont fait pour le vol. Et tout le jour, ils volent ; dans le vent: pas si fous.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Dim 30 Oct 2011 - 15:41


Belle envolée!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   Dim 30 Oct 2011 - 15:42

Vic Taurugaux a écrit:
Faut poster sur le bon fil: http://liensutiles.forumactif.com/t21371-justement-un-oiseau-s-envola#434109
C'est déjà fait. Feuillette ce fil à l'envers, tu le trouveras dans la page précédente.

C'est drôle ton texte. Il y avait des nuées d'oiseaux, des petits moineaux, des étourneaux, des rapaces, des corbeaux à la Bloody, mais aussi des hérons cendrés, des guiffettes et beaucoup, beaucoup d'autres.
comme toujours, Vic !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeu d'écriture : Justement, un oiseau s'envola.
» [Elschner, Géraldine] Le chat et l'oiseau
» Et l'oiseau s'envola, migrant vers le Sud.
» L'oiseau et l'enfant
» La fille, le chat et l'oiseau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: