Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'hymen, cette membrane du déshonneur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 11:54

Dans les sociétés arabo-musulmanes, la perte de cette membrane chez la femme est considérée comme un déshonneur par la famille. Lorsque le constat est fait lors de la nuit de noces. Souvent, cela peut entrainer un crime d'honneur, soit par le frère ou le père de la jeune fille. Or, dans les pays occidentaux, l'absence de virginité n'a aucun effet sur les liens du mariage. Certaines étudiantes , pour continuer leur étude, vont jusqu'à vendre leur virginité au plus offrant.
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 12:27

Oui et ?

Ça prouve déjà que "vos sociétés" ne font pas le nécessaire, voire ne sont pas assez évoluées pour palier à un enseignement correct et chez vous. Lorsque "vos" sociétés arabo-musulmanes donneront à la femme ce qu'elle revendique de plein droit, elles n'auront plus besoin de s'exiler pour les études.
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur   Mer 2 Nov 2011 - 13:19

Pardon, je me suis mal exprimé, il s'agit des étudiantes dans les pays occidentaux. J'ai lu ça quelque part. Contrairement à d'autres pays de l'Afrique, la démocratie se porte bien chez nous et, les droits sont garanties, individuels et collectifs. Les études sont gratuites du cycle primaire jusqu'à l'université.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 13:39

En France par exemple, je n'ai jamais entendu parler d'étudiantes qui perdraient volontairement leur virginité pour pouvoir continuer leurs études, cela n'aurait pas de sens chez nous, puisqu'elle n'est pas obligatoire pour le mariage.

Nos deux cultures ont cela de différent, notamment, que la virginité chez nous n'est plus considérée comme autrefois. La liberté sexuelle a cet avantage : il permet de ne pas s'arrêter à la première relation, qui peut se révéler non harmonieuse. On peut choisir quand et comment on se marie, sans que la virginité soit un élément conditionnel. Cette liberté a aussi un inconvénient : certains galvaudent le sentiment d'amour et songent uniquement au plaisir. Mais finalement, il n'est pas certain que ce soit un inconvénient, car le plaisir est aussi une composante de nos capacités, et pourquoi s'en priver ? Tout est affaire personnelle, chacun gère son corps et ses sentiments comme il le souhaite.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 15:39



J'adore le Ternet!
Il me semblait que la virginité avait déjà été discutée sur LU, donc je tape "Virginité" dans recherches, nada, mais ce lien apparaît! Il s'agit de bouquins traitant du sujet, mais le raccourci est saisissant! AngeR

La Virginité
Grand choix de La Virginité à des prix à couper le souffle .www.PrixMoinsCher.com

Certes la virginité semble ne plus être une exigence dans nos sociétés, mais...
En France je ne sais pas, mais aux Etats Unis, on trouve des annonces de jeunes filles prêtes à la vendre à des mecs que ça fait jouir de la prendre! Aux mêmes Etats unis, existent des confréries, des groupes de jeunes gens des deux sexes qui font serment de rester vierges jusqu'au mariage!

Cette petite membrane (dont je me demande anatomiquement à quoi elle sert), continue à obséder bien plus de têtes qu'on ne le croit dans nos sociétés "avancées"! On encense et vénère la Vierge en continuant à mépriser la femme!
Par ailleurs, pour répondre à cette obession dans les pays musulmans où c'est la condition sine qua none du mariage, certaines jeunes femmes se font refaire l'hymen! Le mari doit être le premier, sinon il est "déshonoré" lui et sa famille, et la famille de la femme! Oups, ça en fait du déshonneur! Et il faut laver la tache en exécutant l'impie prostituée! exécution dont sa famille peut se charcger elle même, on exécute même celles qui ont été violées!
le mari (pas souvent choisi par la jeune fille) doit être le premier et rester le seul car le divorce n'a pas bonne presse. les nouveaux dirigeants de la Lybie "libérée" viennent de le condamner en restituant la polygamie! Ca en fait des vierges pour un seul monsieur, en attendant les Houries au paradis d'Allah!
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur   Mer 2 Nov 2011 - 15:39

Non! je n'ai cité aucun pays. Je ne me souviens plus dans lequel ça s'est passé ce cas. Seulement, j'en sûr d'avoir lu cette information. En effet, dans beaucoup de pays occidentaux, la femme est libre de disposer de son corps comme elle l'entend. La perte de la virginité n'a aucune incidence sur les liens de mariage. Les couples peuvent se lier par pax, par concubinage et en dernier par le mariage devant le prêtre ou devant le maire. Dans nos sociétés, aucune relation sexuelle n'est permise en dehors du mariage. Mais avouons que cela se passe aussi dans la discrétion totale, dans nos pays. L'évolution, dans divers domaines, impose beaucoup de choses. Les mères célibataires, une situation nouvelle chez nous dont les pouvoirs publics discutent, sur les voies et moyens, pour une prise en charge de cette frange de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 15:48


http://www.tasante.com/article/lire/3980/

Si coucher avant le mariage est un péché, la femme ne le commet pas seule! Est-il prévu un châtiment pour les hommes qui prennent la virginité d'une femme hors mariage?

C'est une question de société, et l'évolution des sociétés et des mentalités est bien lente! Qu'on commence à prendre en considération les cas des mères célibataires est un progrès, chez nous, il n'y a pas si longtemps, elles étaient encore marginalisées et stigmatisées!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Mer 2 Nov 2011 - 23:48

Toutes les cultures ne le voient pas ainsi, c'est bien connu. Il est évident que chez nous, le fait que la femme soit soumise à de telles restrictions, y compris si elle a été violée, fait hurler. De l'autre côté, nous sommes pris pour des sauvages qui ne pensent qu'au sexe et à la luxure. Entre les deux, une fois qu'on est bien calé dans sa tête (je parle en fonction de ce que je vis et ressens au sein de ma culture), on sait ce qu'on veut et ce qu'on ne veut pas, et on vit bien dans sa peau.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 1:17


Tu parles pour toi Ro (c'est pas un reproche) mais quand même, l'affaire DSK, ou plutôt les réactions qu'elle a succitées, y compris de la part de certaines femmes, montrent que c'est pas encore vraiment clair et acquis dans toute les têtes occidentales la "Condition féminine" et le respect de la femme en tant qu'être à part entière!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 1:41

Ton propos et le mien ne sont pas incompatibles. Evidemment qu'il y a encore du pain sur la planche, et des femmes dont on abuse à deux pas de chez nous, quand ce n'est pas sous notre propre toit, hein. Bon. Le père de mes enfants ne présentait pas le profil de DSK, mais c'est quand même lui qui m'a sorti un jour que le viol entre époux n'existait pas.

D'ailleurs il n'avait pas tort au début. La reconnaissance du viol entre époux est très récente, puisqu'elle date de 1980, autrement dit : hier !!

Et encore, avec quelques bémols, comme on peut le constater en lisant ce texte :

Citation :
Le viol entre dans la catégorie agression sexuelle grave définie par l’article 222-22 du Code pénal: «constitue une agression sexuelle toute atteinte commise avec violence, menace, contrainte ou surprise».

En 1810 :le « devoir conjugal » était une obligation qui rendait le viol inconcevable entre époux

Depuis la loi du 23 décembre 1980, le viol est défini comme « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise ( article 222-23 du code pénal).

Il constitue un crime susceptible de la cour d’assises, réprimé de 15 ans de réclusion criminelle , peine majorée à 20 ans en cas de viol entre époux, partenaire pacsé ou concubin aujourd'hui.

La question du viol commis au sein du couple et en particulier entre époux reste cependant délicate pour plusieurs raisons majeures parce que :

- entre époux une certaine présomption de consentement existe dans le cadre des relations sexuelles. Il est donc difficile de prouver l'absence de consentement,

- il n’y a pas de témoins, les faits se passent dans un lieu clos, fermé,

- La preuve sera difficile à établir, souvent parole contre la parole, avec parfois une éventuelle vengeance entre conjoint à envisager en cas d’adultère, de séparation ou de divorce,

- cet acte suppose une analyse de la vie privée, du comportement des époux, qui n’exclut jamais le risque de dérives ou d’erreurs judiciaires…

Le droit pénal, s’immisce dans la vie affective...
http://www.legavox.fr/blog/maitre-haddad-sabine/viol-entre-epoux-evolution-legislative-3759.htm

En clair, nous ne sommes pas encore bien défendues, même si on peut sentir un progrès (lent, lent)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 11:00


Dans presque toutes les sociétés, lorsque le viol est commis par violence, l'auteur est passible d'une peine d'emprisonnement.
En premier lieu et, pour laver le déshonneur, la famille de la jeune fille tente, d'abord, une conciliation entre les deux familles pour éviter le scandale en proposant le mariage. Dans le cas contraire, ce sont les tribunaux qui tranchent sur le cas. Dans la Charia, règles édictées dans le Coran, la punition est très grave.
Revenir en haut Aller en bas
zoé sporadic
Jasmine calamardesque
avatar

Nombre de messages : 1596
Localisation : "j'étais pas là"
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 11:29

mameri halima a écrit:

lorsque le viol est commis par violence

... parce qu'il existerait des viols sans violence ?....

Citation :

Dans la Charia, règles édictées dans le Coran, la punition est très grave.

Qu'entendez-vous par très grave ? Quels sont concrètement ces punitions ?
Est-ce qu'on marie aussi les petites filles impubères ?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 14:39

mameri halima a écrit:
En premier lieu et, pour laver le déshonneur, la famille de la jeune fille tente, d'abord, une conciliation entre les deux familles pour éviter le scandale en proposant le mariage.
Cela voudrait dire qu'on propose à la fille d'épouser son violeur ? Ça m'en coupe le souffle. Si l'information est vraie, ça peut s'assimiler à tuer une deuxième fois la victime !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 19:25

Les vieilles religions (notamment les trois monothéismes) passéistes et obsolètes, sous couvert hypocrite d'honorer la femme, la dénigraient et la considéraient comme inférieure à l'homme, qui avait tous les droits sur elle, y compris de vie et de mort.
Aujourd'hui, "nos sociétés" occidentales ont réussi à dépasser ce lourd passif, à faire reculer l'obscurantisme machiste, mais il n'en est pas de même pour tous les peuples. Même chez les chrétiens, on l'a vu récemment, il reste encore des troupeaux fanatiques aveuglés par des traditions dans lesquelles ils ont été conditionnés, et ils sont incapables de changer leurs références.
Comme le souligne Tryskel, certains tombent même hélas dans l'extrême inverse, prétextant de leur liberté pour tomber dans la fange.

L'islam n'est plus adapté non plus à notre époque. Certains musulmans l'adaptent (donc le changent, donc en nient la souveraineté), comme en France par exemple, d'autres sont confrontés au dilemme et biaisent, d'autres restent avec leurs œillères de 14 siècles.
Les trois solutions me paraissent mauvaises. L'idéal serait que les gens se débarrassent des vieux conditionnements et réalisent qu'on n'a pas besoin de craindre une entité supérieure pour bien se comporter, bref se débarrassent du concept même de la religion (c'est à dire l'organisation dogmatique d'une foi unique pour des individus différents), sans pour autant se priver de foi, mais une foi basée sur le libre-arbitre, la sagesse et l'expérience, et non sur la crainte, l'idolâtrie, le pouvoir et la punition.

Sur le sujet de l'hymen, du mariage et autres conneries traditionnelles punissant la victime autant ou plus que le coupable, je ne préfère pas faire de commentaires, car je ne pourrais plus rester poli.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Jeu 3 Nov 2011 - 19:43

Réaliser intellectuellement les aberrations religieuses est une chose. Les réaliser concrètement, c'est-à-dire les ressentir jusqu'au fond des tripes, en est une autre. Le conditionnement pourrait ressembler à une flèche profondément ancrée en l'être, un tatouage rudement difficile à ôter et en tout cas jamais sans que ça fasse mal.
Il faudrait passer l'humanité entière à la moulinette psychiatrique, et encore, à condition que les psys soient tous déjà débarrassés de toute forme d'enfermement, de quelque nature qu'il soit.

A mon avis, c'est impossible.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 4 Nov 2011 - 1:20

Pour parler tout à fait poliment, toutes ces conneries machistes qui ont cours depuis des siècles et dont les religions monothéistes se sont faites le vecteur sont dues à deux impératifs humains :
-la transmission matérielle de l'héritage
-la peur psychologique des femmes et de leur capacité de jouissance

Sur la transmission matérielle, elle suppose qu'il existe un bien transmissible, c'est à dire qu'on ait affaire à une société qui ne soit plus pastorale ni même nomade mais agricole. Quand il y a terres et troupeaux à partager, il faut désigner un héritier. A partir du moment où les hommes ont compris qu'ils jouaient un rôle dans la reproduction (ça a pris du temps), ils ont voulu avoir la certitude que leurs enfants étaient effectivement leurs enfants. Donc interdire aux femmes toute autre relation sexuelle. D'où l'invention de la pudeur féminine, du mariage monogame ou de la polygamie, de l'obligation de la virginité et des lourdes peines pour les femmes adultères.

Sur la peur psychologique de la sexualité des femmes, il existe des tas d'ouvrages là dessus. L'inconscient masculin ne peut tolérer la capacité de jouissance et la sexualité mystérieuse des femmes. D'où les mêmes brimades, les mutilations sexuelles et les thèmes fondateurs de ces religions sur l'opposition mère et putain.

J'ai conscience que ce que j'écris est extrêmement schématique et qu'il existe de nombreuses peuplades qui tempèrent ou démentent mes paroles. Souvent par ailleurs des peuples qui ont gardé de fortes traditions pré-religions monothéistes...
Mais je me sens obligée de théoriser calmement, je pourrais comme filo devenir extrêmement impolie.

La question que je me pose, c'est ce qu'a cherché à dire mameri halima en lançant ce thème. Que la virginité des filles étaient une chose très importante et que, horreur, il existait même des filles occidentales qui étaient tellement perverties qu'elles vendaient cette virginité au plus offrant ?
Ben et alors ? ca s'appelle de la prostitution, ça n'existe pas dans les pays arabes peut être ?
Souvent les personnes se prostituent par besoin financier, non pas plaisir ou par vice, si vice il y a.
De plus, la virginité n'a pas vraiment d'importance dans nos sociétés, donc des hommes qui payeraient pour cela, ça peut exister, comme il y en a qui paient pour se faire pisser ou chier dessus ou se faire piétiner par des dominatrices en talons hauts. Chacun ses petites manies.
Il me semble bien avoir lu pas mal d'ouvrages où l'on parlait de prostitution d'enfants dans les pays arabes. Par exemple Tournier, prix Goncourt quand même pour "le roi des aulnes", écrivait très clairement qu'il se payait le fils de son jardinier, un gamin, que c'était encore meilleur parce qu'il sentait que le petit n'aimait pas se faire sodomiser, et que tout cela était fait avec la bénédiction du paternel qui empochait les sous. C'était au Maroc je crois.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 4 Nov 2011 - 1:56


Peut être "shématique" mais très bien résumé! Et comme ces deux raisons majeures ne sont pas avouables, on les maquille derrière un tas d'interdits tant religieux que socaux.

Oui, Ro, hélas, l'info est vraie, on préfère marier la fille à son violeur, ça rapelle qu'en Europe, ya pas si longtemps, c'était aussi le cas, même sans viol, celui qui avait "déshonoré" une jeune fille se devait de l'épouser, il arrivait même qu'on le paye pour ça, ou qu'on trouve vite fait un mari moyennant finances, je te dis pas les mariages heureux que ça produisait! Ceci dans la bonne société puique seules leurs filles avaient de l'honneur, les femmes du peuple n'en était pas dignes!
De toute façon le mariage était conçu pour la reproduction et la transmission du patrimoine, pas pour être heureux ensemble!

S'arracher aux religions, diffcile, on croyait chez nous l'avoir virée par la porte, elle revient par la fenêtre, avec un Monarque qui ose dire que le curé est mieux que l'instit, et les manifs contre ce qui leur déplaît.
D'autant plus difficile que le conditionnement, c'est confortable, c'est pas moi, hein, c'est Dieu (qu'importe le dieu) c'est en son nom que je parle, moi je ne suis que son humble serviteur ect... Et si je n'ai plus de dieu qui pense pour moi, je devrais réfléchir tout seul et serais responsable de tous mes actes, c'est horrible ça!
J'ai assez dit et re les dégâts qu'on provoqué les trois monothéismes au cours des âges. Il va de soi que par nature les polythèismes (il en reste pas des masses) sont beaucoup plus tolérants, encore que... on voit de plus en plus se dessiner un intégrisme hindouïste. Et que les grecs et les romains pourtant polythèistes, traitaient les femmes comme des inférieures totales, mineures à vie, enfermées dans la domus, elle faisaient des enfants pendant que Mr s'éclatait avec les courtisanes!

C'est pas simple, mais la religion n'est toujours qu'un prétexte!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 4 Nov 2011 - 17:48

blue note a écrit:

L'inconscient masculin ne peut tolérer la capacité de jouissance et la sexualité mystérieuse des femmes. D'où les mêmes brimades, les mutilations sexuelles et les thèmes fondateurs de ces religions sur l'opposition mère et putain.

C'est fou comme l'inconscient est pratique pour soutenir ce que l'on veut.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:21

Ma foi, ce n'est pas moi qui ait inventé ou soutenu ces thèses, elles sont maintenant très couramment citées et généralement admises. Je m'excusais du côté schématique de ma petite intervention, car justement cet argument est tellement courant qu'il en devient "bateau".
Evidemment, il est rudement difficile pour un homme de convenir qu'il a peur des femmes. Et que sa sexualité est primaire par rapport à celle des femmes, ce qui techniquement semble être le cas.
Tu savais que les images de femmes avec des sexes en forme de bouche, comportant des dents menaçantes, existent depuis des siècles ? Si cela, ce n'est pas une représentation de la peur inconsciente des hommes envers les femmes sexuellement "dévoratrices"...
Par aileurs, tout est pratique pour soutenir ce que l'on pense.
Ca s'appelle un argument.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:41

En l’espèce, c’est peut-être un argument mais, comme il n’est pas réfutable, il est mauvais.

blue note a écrit:

Evidemment, il est rudement difficile pour un homme de convenir qu'il a peur des femmes. Et que sa sexualité est primaire par rapport à celle des femmes, ce qui techniquement semble être le cas.

« Si tu n’est pas d’accord c’est que tu ne l’admets pas donc tu me donnes raison. » Ca aussi c’est un mauvais argument.

Que la sexualité masculine soit plus « primaire » (ce qui est qualificatif pas très sympa, tu admettras au moins ça) que celle des femmes, cela n’implique en aucune façon que les hommes aient peur des femmes.

C’est la généralisation qui me parait erronée. Bien sûr, qu’ici et là, dans la manifestation de telle branche religieuse ou telle autre, on ait raison de penser que c’est la peur de la sexualité féminine qui explique telle ou telle attitude, c’est possible. Cela n’autorise pas d’affirmer que les hommes aient nécessairement peur des femmes.

D’ailleurs, ce qui a été dit plus haut sur les habitudes arabo-musulmanes n’est pas nécessairement vrai non plus. Je me souviens d’un documentaire, sur Arte, il me semble bien, sur des femmes en Algérie d’avant la colonisation, ou au début de la colonisation. Il s’agissait de l’habitude, dans certaines couches sociales du moins, de femmes qui travaillaient dans des bordels pour se constituer une dot. A mon avis, le jour des notes, l’hymen ne devait plus être qu’un lointain souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:47

Plutôt que la peur, je songerais plutôt à la fascination de l'homme envers la femme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:55


Mouaift.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:56

alejandro a écrit:

Mouaift.
Sauf les gays, pardon.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:58

Alex dit : si, justement.

Super ! Explique voir ? (ce n'est pas une question ironique)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:59

Ah! Les gays si, justement !

Il y a un film, Layer Cake (excellent, je le conseille) où un type qui aime prendre les hommes dit "Les femmes, c'est bon que pour les pédés ! ".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hymen, cette membrane du déshonneur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'hymen, cette membrane du déshonneur.
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» [Probleme] Youtube : "impossible de lire cette video"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: