Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'hymen, cette membrane du déshonneur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie


Nombre de messages : 1868
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 1:59

Ah! Les gays si, justement !

Il y a un film, Layer Cake (excellent, je le conseille) où un type qui aime prendre les hommes dit "Les femmes, c'est bon que pour les pédés ! ".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:00


*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:01

Plaisanterie mise à part, on ne peut pas généraliser comme ça. On ne peut pas dire "Les hommes éprouvent ceci ou cela" Certains oui, d'autres non.

D'ailleurs, on ne peut pas le dire sur les gays non plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:08

Tu ne peux pas nier que la grande majorité des hommes est fascinée par les femmes. Soit par leur endurance, soit par certaines de leurs capacités, soit par leur sexe, etc. Encore une fois, cela n'est pas péjoratif, et d'ailleurs les hommes possèdent d'autres capacités qui nous font défaut. N'empêche...

Comment expliquer la hargne qu'ils mettent à cacher le corps de la femme ou à le dénuder, l'attention ou la totale indifférence qu'ils portent à leur sexualité, le rapport de forces et ainsi de suite ? Moi que veux-tu ça me sidère.

Tous ne sont pas comme ça, mais rares sont les exceptions.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:13


Ben, à part les hommes qui s'intéressent aux hommes, ils s'intéressent aux femmes. J'ai la faiblesse de pense que; mise à part les femmes qui s'intéressent aux femmes, elles s'intéressent aux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:16

S'intéresser à quelque chose où à quelqu'un n'est pas forcément en être fasciné. Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:23

Selon toi, la misogynie relève de la fascination ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 5 Nov 2011 - 2:45

alejandro a écrit:
Selon toi, la misogynie relève de la fascination ?
Oui. La peur peut entraîner la haine.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Dim 6 Nov 2011 - 0:33

Disons, alejandro, que la sexualité des hommes est un tantinet plus simple. Il y a plus de mécanique que pour les femmes, ça tombe sous le sens, bien qu'évidemment la psychologie joue aussi un rôle.
Mais ce n'est pas un scoop que cela, et ce n'est pas un jugement de valeur non plus. Si la sexualité des femmes était plus simple, le plaisir serait aussi plus évident et plus simple d'accès.

Quant aux femmes du Maghreb dont tu parles et qui se constitueraient une dot en se prostituant, il se trouve que c'est un sujet que je connais bien, puisqu'il s'agit de ouled nail, des danseuses et accessoirement prostituées. Ma professeur de danse fait des recherches très poussées sur le sujet, elle pourrait mieux t'en parler que moi, je me contente donc de te mettre un article, avec lequel je ne suis pas d'accord pour tout mais qui résume assez bien la chose :

http://clio.revues.org/index584.html

ainsi qu'une vidéo sur la musique, le chant et la danse des ouled nail :

http://www.youtube.com/watch?v=3xrM30j5kbU

Tu remarqueras qu'elles ne sont pas très bien considérées, c'est le moins qu'on puisse dire.
Les ouled nail en tant que tribu sont actuellement mis au ban de la société, pourchassés et quasi anéantis.
En tant que tribu, je le répète, et non en tant que corps de métier dans lequel ces femmes ont été enfermées pendant la colonisation, leurs moeurs étaient plutôt matriarcales. Ca n'a pas été bien vu durant l'islamisation du maghreb, déjà, à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 12 Nov 2011 - 15:10

Dans notre pays, la Charia n'est pas appliquée. Quant aux sanctions, en cas d'adultère, c'est la lapidation ou les coups de fouet. Les deux punitions peuvent entrainer la mort.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 12 Nov 2011 - 15:37

mameri halima a écrit:
Quant aux sanctions, en cas d'adultère, c'est la lapidation ou les coups de fouet.
Tu veux dire : pour les femmes seulement.

Et ce n'est pas la charia, ça ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur   Sam 12 Nov 2011 - 16:30


En effet! c'est la Charia. Mais je parle des punitions où cette loi religieuse est appliquée. La punition concerne les deux sujets impliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 18 Nov 2011 - 19:33

L'hymen est un discours social

" L'hymen est un discours social qui désigne la femme pure. En se soumettant aux régles du mariage elle moralise sa famille, alors que la femme impure la couvre de honte. Dans un tel contexte, la défloration le soir des noces est une preuve de moralité de la femme et de la vigueur de l'homme qui pourra devenir père. On expose les draps tachés de sang afin que la foule aplaudisse celle qui, en se gardant pour son mari a accepté d'être un maillon solide de la société.
On donne un homme à une femme et cette femme à la société. Elle peut être fière de sa virginité perdue avec l'accord de la société qui consacre son ventre à la survie du groupe.

Les sentiments de honte ou de fierté qu'on éprouve au plus profond de son âme dépendent pourtant de discours culturels étonnamment variables. L'important c'est le couple, la plus petite unité de communauté et la fabrique des enfants. Dans un tel contexte, le sexe n'est qu'un outil qui structure le groupe et met au monde des hommes.
C'est pourquoi jusqu'aux IXè-Xè siècles, la cérémonie du mariage se faisait aux portes de l'église. Ce n'est qu'à partir du XVIIè siècle que le mariage a été autorisé à entrer dans l'église où il était bien vu que la femme soit déjà enceinte. Elle était probablement fière d'être grosse d'un enfant et ne pouvait penser qu'à l'ère victorienne, la même situation deviendrait une honte crucifiante.

Jusqu'au XVIIè siècle, l'acte notarié était plus important que la cérémonie religieuse. On tenait plus compte de l'enrôlement social des personnes que de l'engagement intime de leur sexe. Les femmes signaient l'affaire avec leur hymen, les hommes avec leurs éréctions...

Chez les Egyptiens, dans la Grèce ancienne, chez les Burgondes, chez les Baruyas de Nouvelle Guinée, le ventre des femmes et l'érection des hommes appartiennent à l'Etat. C'est le couple intransgressable qui constitue la molécule indispensable à la survie du groupe. Une fois que le couple est institué, ses pratiques sexuelles ne sont pas codées par la société. Mais avant la formation du couple, la sodomie prend l'effet d'un acte moral puisqu'elle permet d'éviter la honte d'une défloration avant le mariage.
Plus tard, au Moyen Age chrétien, quand la sexualité servira de contrat social entre deux personnes, la sodomie deviendra le pire des crimes, une escroquerie sexuelle qui refuse de faire des enfants de mettre au monde des âmes.
Aujourd'hui, dans un contexte culturel où la survie du groupe est largement assurée, le ventre des femmes n'appartient plus à l'Etat, mais à la personne féminine, alors la sodomie devient une coquinerie qui convient à certains partenaires de ce jeu sexuel.

Dans les cultures à haute technologie où la religion a conservé un pouvoir interdicteur et organisateur, comme au Maroc, l'autonomie sociale des jeunes est retardée puisqu'il leur faut du temps pour apprendre un métier.
Or, dans les sociétés riches où les conditions éducatives sont saines, la puberté est avancée. L'éveil sexuel est précoce, mais sa possibilité de réalisation dans le mariage est tardive. Alors les jeunes ont des "arrangements" pour contourner cette difficulté... acte sexuel sans pénétration... la notion d'hymen intact ne peut plus signifier "virginité". Les femmes arrivent au mariage à 25 ans avec un hymen intact et une grande expérience sexuelle.
Le même phénomène existe dans la société puritaine des Etats Unis, où certaines jeunes filles du Dakota se rendent aux "Bals de Pureté" avec des pratiques sexuelles qui feraient mourir de honte une européenne qui, le jour de son mariage, a perdu son hymen depuis longtemps"

Boris Cyrulnik
"Mourir de dire: la Honte"
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 19 Nov 2011 - 0:53

Article très intéressant et éclairant.
Certaines sociétés antiques chinoises organisaient, lors de la cérémonie marquant le printemps, une sorte de bacchanale. Les hommes et les femmes s'appariaient selon leurs goûts, et il était extrêmement bien vu que la jeune fille tombe enceinte. Dans ce cas, l'homme l'épousait. Dans le cas contraire, on pouvait la suspecter de ne pas être fertile et elle ne pouvait se marier avant de se retrouver grosse.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 19 Nov 2011 - 1:58

Cyrulnik est quelqu'un d'extrêmement interessant.

Ca montre que tout ça finalement est une question de culture, certaines évoluent en avant, d'autres se figent ou régressent.
Quand j'étais enfant, on chuchotait encore d'une femme qu'elle était "divorcée" et on la regardait avec suspicion, les hommes non, pour eux, y'avait pas de souci! Et on murmurait d'un enfant qu'il n'avait "pas de père" ce qui biologiquement est faux, et de toutes façons, c'était pas la faute du gamin, mais c'est lui/ elle qui était "marqué". Et ce que je dis n'est pas si vieux, quoi, un petit demi siècle!

La religion n'est qu'un pretexte pour maintenir une forme sociale de contrôle sur les personnes. En Europe, le sommet a été le XIXème siècle avec la morale bourgeoise qui culmine dans l'ère victorienne et "l'Ordre Moral". Morale hautement hypocrite, "La Maman et la Putain", le femme respectable mère/ épouse" qui reste à la maison et pond des gosses estampillés pour assurer la descendance et la pérennité de la famille (un truc que j'ai jamais compris cette obssesion de se perpétuer, que le "Nom" ne s'éteigne pas), et celle avec qui Mr prend du plaisir courtisane ou maîtresse qui elle n'est pas respectable et dont les enfants éventuels seront marqués à vie par l'illégimité et la bâtardise. Au moins, les nobles du Moyen Age et d'Ancien Régime (même les rois) reconnaissaient leurs bâtards dont certains firent de fort belles carrières!
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 15 Juin 2012 - 23:07

Par hasard, je découvre ça dans une réponse au fil. JE CITE:
" Des femmes en Algérie d'avant la colonisation ou tout au début, il s'agissait de l'habitude, dans certaines couches sociales du moins, des femmes qui travaillaient dans des bordels, pour se constituer une dot"
Où êtes-vous allé chercher ça ? c'est complètement faux, d'autant plus qu'il n'existait pas de bordel dans le pays. Le bordel est apparu après la colonisation et, son implantation c'était dans les grandes villes. Dans les montagnes, on ne joue pas avec la religion. La femme qui rentre dans un bordel, est banni à jamais de la société Et, sa famille la méprisera jusqu'à la fin de sa vie. Sauf et, exceptionnellement après le décès de son père et si encore, elle n'a pas de frères.

Je vous livre une information:
Dans de nombreuses sociétés archaîques , ce fut pour exemple le cas de la société Etrusque, la prostitution n'était pas mal vue et représentait pour les femmes de condition libre, une source de revenus pour se constituer une dot et accéder au mariage qui ,était un statut recherché, à la grande indignation des GRECS qui reprochèrent aux Etrusques la légèreté des moeurs de leurs femmes.
Source WIKIPEDIA.
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 15 Juin 2012 - 23:37

Ainsi soit-il...hymen...
Revenir en haut Aller en bas
mameri halima



Nombre de messages : 105
Age : 69
Localisation : MAZOUNA
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Ven 15 Juin 2012 - 23:46

Oui ! je vois, vous êtes croyante. Donc vous me croyez moi aussi et vous êtes d'accord qu'il n'y avait pas de bordel chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   Sam 16 Juin 2012 - 0:21

Il faut avoir vécu sur place ou y être allé en voyage pour pouvoir le dire, et comme personnellement je n'ai jamais mis les pieds en Algérie, je ne peux pas répondre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hymen, cette membrane du déshonneur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hymen, cette membrane du déshonneur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'hymen, cette membrane du déshonneur.
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» [Probleme] Youtube : "impossible de lire cette video"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: