Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Ven 4 Nov 2011 - 20:07

A Dortmund, une femme de ménage détruit une oeuvre d'art assurée 800 000€

Elle ne l'a fait par fanatisme ou parce qu'elle n'aimait pas, mais parce qu'elle pensait faire son travail, et n'a pas vu l'art dans l'oeuvre
A ce titre je pourrais être femme de ménage (pas pour le ménage!)

Je le mets dans Société et non dans Art parce que c'est bien d'un problème de société qu'il s'agit, à plusieurs niveaux.
-Ca rejoint quelque part le fil de Filo sur l'art et le produit.

-Et si le musée n'avait pas externalisé son ménage et formé ceux qui font le ménage aux oeuvres qu'ils côtoient pour les entretenir? Mais on va pas gâcher des sous à cultiver les femmes de ménage, y'en a une qu'a fait assez de bruit à New York! AngeR
La tronche de l'assureur en photo mériterait surement d'être classée "Oeuvre d'Art"! mdr
On ne dit pas si la dame trop zélée sera poursuivie, ou si c'est la boîte qui l'emploie (qui va surement la virer), ou si c'est le musée...




http://www.rtbf.be/info/etcetera/detail_une-oeuvre-d-art-assuree-a-800-000-detruite-par-une-femme-de-menage?id=7023683

En cliquant sur la tite image, on peut se faire une idée du chef d'oeuvre dont la postérité sera privée!





Dernière édition par Tryskel le Sam 5 Nov 2011 - 1:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:13

Tryskel a écrit:

Je le mets dans Soiété et non dans Art parce que c'est bien d'un problème de société qu'il s'agit, à plusieurs niveaux.
-Ca rejoint quelque part le fl de Filo sur l'art et le produit.

Qu'est-ce que tu veux dire? Que le geste spontané de la femme de ménage était une oeuvre d'art en elle-même ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:26

Le geste de la femme de ménage était peut être une oeuvre d'art réaliste contemporaine sur le vif. Une oeuvre spontanée, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:46

Le cas de figure est intéressant en soi, ne serait-ce que par la manière dont est perçue l'art contemporain par une personne lambda.

Première direction : Quels sont les avantages et les inconvénients, à rendre l'art accessible à toute personne, quelle que soit sa classe sociale ?
Deuxième direction : qu'est-ce que l'art contemporain ?
Troisième direction : que va-t-il advenir de la dame ?
Quatrième direction : Le salaire d'une personne est-il plus ou moins important qu'une oeuvre d'art ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:52

Mouaif ...


Je me souviens qu'après la chute du mur, il y en a des bouts qui ont été éparpillés un peu partout. C'est comme ça qu'une grande plaque devait être exposée, comme monument, dans un grand parc espagnol, à Madrid. Évidemment, le bout mur était couvert de graffiti. Ça n'a pas raté, un mec du nettoyage a mis ça au propre. Je ne sais pas s'il y a lieu pour autant de se demander comment est perçue l'histoire par une personne lambda.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:55

Ils n'avaient qu'à mettre une plaque pour expliquer de quoi il s'agissait, et quand ils embauchent, ils n'ont qu'à prendre le temps d'expliquer aux gens ce qu'ils doivent ou ne doivent pas faire. N'empêche, c'est là qu'on voit que homme ou femme de ménage sont vachement considérés par les boîtes qui les embauchent...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:56

C'était pas encore installé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 1:57

L'explication non plus ne l'était apparemment pas.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 2:03

Faut croire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 2:34

Ro, c'est pour ces directions que tu proposes que j'ai mis ça dans société!
Je ne vois pas pourquoi il y aurait un inconvénient à rendre l'Art accessible à tous, mais pour certains, ça doit rester le fait d'une élite, le commun étant trop andouille pour apprécier!
C'était à le fin des années 80, "on" se glorifiait que la fréquentation des musées avait explosé, donc le bon peuple accédait à l'Art avec un grand A et à la Culture avec un grand C, cocorico, alléluïa!
Sauf que des fouineurs se sont rendu compte que l'explosion en question était surtout due aux touristes étrangers, que les français ne venaient pas plus qu'avant, et que ceux qui venaient, d'un musée à l'autre étaient toujours les mêmes, pas franchement le prolo de base!

L'Art Contemporain, ben, c'est c'est ce qui se fait aujourd'hui en art! Je sais bien qu'il y eu toujours des réactions contre ce qui était nouveau, les Impressionnistes (nom donné par des anti), les romantiques qui choquaient les académistes, les "Fauves" à cause de couleurs trouvées trop violentes... mais moi, trois bout de bois peints croisés (j'ai vu ça au musée de Montpellier) j'arrive pas y voir de l'art, et ce n'est pas le pire!

C'est Alex je crois qui dit dans un fil quau Moyen Age il n'y avait pas "d'Artistes" au sens où on l'entend aujourd'hui, cette notion n'apparaît qu'à la Renaissance quand de riches personnages ont les moyens de commander des oeuvres profanes pour eux mêmes et pratiquent le mécénat.
N'empêche que ceux qui ont construit et orné les cathédrales avaient un sacré talent, mais ils étaient anonymes et payés à la pièce! Pas surpayés pour n'importe quoi parce quelque part un connard friqué à crié au chef d'oeuvre devant une toile blanche, ou noire, ou bleue, ou des télés empilées ou...
Je disais dans mon blog, que je date, ben oui, l'Art Contemporain, à de rarissimes exceptions, j'arrive pas à y voir de l'art, ça n'a ni coeur ni âme, il n'y a aucune créativité là dedans!

Que va devenir la femme de ménage? A suivre, virée probablement et elle aura surement du mal à retrouver du boulot. Tout ça parce que les musées qui devraient être tout public y compris dans leur personnel, préfèrent externaliser, c'est à dire confier des tâches à des boîtes extérieures ce qui leur évite les frais d'entretien et de salaire d'un personnel à eux!
Elle a fait ce qu'elle croyait être son travail, c'est pas sa faute, mais elle va morfler, faut toujours trouver un responsable, le plus bas possible dans la hiérarchie de préférence!

Quant à permettre à la base d'accéder à la culture, faut pas rêver!
Ca me rappelle il ya longtemps, j'étudiais l'Histoire de l'Art, je devais faire un travail sur les Métopes d'Olympie au Louvre. Quand j'ai demandé au gardien où elles se trouvaient, il m'a fait répéter comme si je lui demandait le quai de départ de la fusée pour Mars. J'ai du lui dire que c'était grec! Merde, il était gardien au Louvre et il ne savait même pas ce qu'il gardait? Sur le coup, jeunesse excuse l'impétuosité, c'est lui que j'ai pris pour un con ignare! Aujourd'hui, je sais, et je ne supporte pas que dans les musées, les gardiens des salles te regardent quand ils ne te suivent pas comme si tu allais repartir avec un machin sous le bras.
Il sont juste payés (et surement pas des fortunes) pour garder, on ne leur demande pas de savoir quoi, pas question de gâcher du fric à les former, à leur expliquer!
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 11:40

C'était une œuvre d'art ? Ah bon...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 15:48

Vivor a écrit:
C'était une œuvre d'art ? Ah bon...

Puisqu'on te le dit! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 16:02

Que veux-tu ? Je n'ai pas assez de subtilité pour voir à travers les apparences où l'art se dissimule. Même si je suis l'auteur de quelques essais en la matière :

Par exemple, ma dernière réalisation "Rêve en blanc". Heureusement, je n'ai pas de femme de ménage pour venir tout me bousiller !

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 16:10

Encore merci pour ta contribution, Trys, toujours aussi pertinente et ouvrant d'autres portes à la réflexion.

A propos d'art contemporain, voici ce qu'en dit wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_contemporain

et notamment :
Citation :
La pulsion « provocative » de l'art, si elle est loin d'être morte, n'est plus un sine qua non de la création.

Dans les années 1970, suite à mai 68 et aux révoltes étudiantes dans le monde, la vertu provocatrice de l'art a été remise au goût du jour, du moins aux yeux du grand public. Le body art et la performance ont notamment mis à mal les limites extrêmes des valeurs tolérées par les sociétés occidentales. Les crucifixions de cadavres d'animaux de Hermann Nitsch, le boudin de Michel Journiac fait à partir de son propre sang, les mises en scène rituelles de Gina Pane, apparaissent toujours comme des provocations à l'encontre de l'ordre établi et visant à déstabiliser le spectateur.

La provocation en art est rarement gratuite, elle met à nu les complexes psychiques en œuvre au sein d'une société ou d'un groupe d'individu donné. Fred Forest avec son Mètre carré artistique et ses fausses publicités dans le journal Le Monde dans ses rubriques des pages économiques, dénonce la spéculation du marché de l'art en en faisant l'amalgame parodique avec le marché de l'immobilier. Hans Haacke, qui au contraire, il faut le noter, participe sans réticence à ce marché, quand il a été invité à représenter l'Allemagne au pavillon allemand de la Biennale de Venise, a cassé les dalles du pavillon pour rappeler l'origine de la fondation du pavillon, sous les nazis. Les exemples abondent en ce sens et invitent le public à essayer de connaître le contenu des œuvres, a priori opaque dans bien des cas.

Le « bon goût » n'existe pas en art contemporain, parce que l'artiste a cessé d'être un simple exécutant d'œuvres commanditées par un mécène, qui définissait son statut avant la Renaissance.

Ces derniers jours, je me suis attelée à chercher des vidéos de performances artistiques, pour tenter de comprendre le sens de la démarche des comédiens lors de ces prestations. Certaines me posent problème par la manière dont le message est transmis.

Je vais donner un exemple bidon que j'invente à l'instant :

Thème : Deux personnes se rencontrent et se disent bonjour (politesse). Mais visiblement elles n'ont rien à se dire, chacune étant indifférente aux yeux de l'autre, chacun pensant à soi-même.

Tableau ordinaire :
- Salut. Ça va ?
- Oui, ça va, et toi ?
Et hop, c'est fini, ils passent leur chemin.
(Coluche a fort bien décrit l'instant de la rencontre, dans son célèbre sketch : ça va toi ? oui ça va, et toi, ça va ? Bawi ça va et toi, ça va ? etc.)

Performance :
Ils arrivent à hauteur l'un de l'autre, se donnent une poignée de main et une baffe.
La poignée de main symbolise la politesse obligée, la baffe symbolise l'indifférence annulant la politesse.


Il faut provoquer, mais cette provocation, vue sous cet angle, me pose problème lorsqu'elle va trop loin. La cause est-elle : 1/ une limite de mon esprit ? 2/ le mauvais goût d'une expression ?
Je suis en train de me poser la question.

Quand la Fura Dels Baus a présenté son spectacle XXX, je peux vous dire que le public est ressorti sonné, nauséeux, pâle et écoeuré. Il est probable que des gens auront été abîmés.
http://www.babelmed.net/Pais/Espagne/Litt%C3%A9rature/index.php?c=866&m=375&k=4&l=fr

Donc je veux bien qu'on me dise que j'ai un esprit limité, mais où est la limite pour ne pas se faire abîmer soi-même ?
Car si déranger est intéressant pour faire bouger les neurones et bouger tout court, encore faut-il prendre soin de l'être.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 16:33

La provocation ? Très bien. Si elle incite à la réflexion, encore mieux. Mais la provocation gratuite n'est pas une forme d'art, c'est bien au contraire, et le plus souvent, un aveu d'impuissance créatrice. Dans cette société si bénignement hypocrite, et qui manie avec une égale absence de conscience le goupillon et le pistolet, on affecte d'ignorer les moyens pour se réfugier dans les extrêmes, retraite obligée de tous les frustrés de la terre. Montrer un bout de bite qui dépasse fait hurler les bigotes et les gens "bien pensants", mais fermer les yeux sur l'exploitation des enfants en Birmanie, à laquelle la France prête si poliment son concours (Elf Aquitaine fait d'excellents bénéfices, là-bas, où bossent gratuitement les enfants...), ça ne les dérange pas au même titre et surtout pas au même niveau.
La provocation utile, féconde, intelligente, en un mot humaine, c'est ceci : dire la vérité, uniquement la vérité, et ce serait déjà une bonne chose si on se contentait de provoquer par ce truchement. Clamer haut et fort que la politique est une souille infecte où se vautrent gorets et truies, et le prouver par A + B, c'est à mon avis un devoir provocateur qui ferait œuvre pie. Mais comme on n'a pas le courage de défrayer cette voie, soit qu'on est tacitement complice du système, soit qu'on redoute de se mouiller, on se tait et on se rabat sur des provocations ridicules qui ne causent de remous que dans les milieux fermés qu'elles concernent, bien à l'abri des questions générales et urgentes dont le monde souffre. Rien ne plus piteux que cette voie de garage qui prétend nous faire croire qu'en montant des pièces de théâtre osées on donnera le signal de la révolution. Coup d'épée dans l'eau, platitude facile et finalement, raffinement de lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 17:11


Ben faudrait savoir : soit on considère que l'art proposée par une élite c'est un peu n'importe quoi que le commun des mortels, dans son bon sens, a raison de condamner. Soit on considère que l'art de l'élite ne doit pas rester cantonnée à l'élite et qu'elle doit toucher tout le monde. Mais les deux en même temps, c'est contradictoire.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 17:56

Ceci n'est que mon point de vue, il vaut ce qu'il vaut, hein Rolling Eyes Laughing :

Vivor a écrit:
La provocation ? Très bien. Si elle incite à la réflexion, encore mieux. Mais la provocation gratuite n'est pas une forme d'art, c'est bien au contraire, et le plus souvent, un aveu d'impuissance créatrice.
Je ne serais pas si catégorique, en fait. A mon avis, il y va de plusieurs causes relevant à la fois de l'esthétisme, de la notion artistique si tu préfères, de la notion de fric lié à l'art, de la volonté de faire prendre conscience de quelque chose.
Ensuite, les manières font la différence. Entre finesse et grossièreté. Entre alors en ligne de compte la sensibilité de chacun ou plutôt son état d'esprit face à la manière.

Citation :
Montrer un bout de bite qui dépasse fait hurler les bigotes et les gens "bien pensants", mais fermer les yeux sur l'exploitation des enfants en Birmanie, à laquelle la France prête si poliment son concours (Elf Aquitaine fait d'excellents bénéfices, là-bas, où bossent gratuitement les enfants...), ça ne les dérange pas au même titre et surtout pas au même niveau.

Là aussi je nuancerais. Car après tout, la faim dans le monde, l'esclavagisme, le sexe, sont autant de problèmes à décortiquer, ou à dénoncer, d'un milliard de manières différentes.

Citation :
La provocation utile, féconde, intelligente, en un mot humaine, c'est ceci : dire la vérité, uniquement la vérité, et ce serait déjà une bonne chose si on se contentait de provoquer par ce truchement.
Là, tu touches un point sensible. Quelle vérité, par rapport à quoi ? Toujours par rapport à la société et à la culture qui est celle de l'artiste et de son public. Et comment la dire, pour qu'elle atteigne le public, car peut-être as-tu remarqué qu'on a beau mettre un tas de supports à disposition des gens, la plupart du temps ils leur échappent, il faut leur mettre tout cuit directement dans la bouche.
Qu'est-ce que la vérité ? Par rapport à quoi ? Nous n'allons pas assez loin pour la débusquer, je crois.

Citation :
Clamer haut et fort que la politique est une souille infecte où se vautrent gorets et truies, et le prouver par A + B, c'est à mon avis un devoir provocateur qui ferait œuvre pie. Mais comme on n'a pas le courage de défrayer cette voie, soit qu'on est tacitement complice du système, soit qu'on redoute de se mouiller, on se tait et on se rabat sur des provocations ridicules qui ne causent de remous que dans les milieux fermés qu'elles concernent, bien à l'abri des questions générales et urgentes dont le monde souffre.
Là je ne suis pas d'accord, parce que tant la littérature que le théâtre, et même le cinéma, ne se privent pas pour impliquer la politique et dénoncer.

Citation :
Rien ne plus piteux que cette voie de garage qui prétend nous faire croire qu'en montant des pièces de théâtre osées on donnera le signal de la révolution. Coup d'épée dans l'eau, platitude facile et finalement, raffinement de lâcheté.
Là non plus je ne suis pas d'accord. Chaque fois que quelqu'un porte un spectacle, un film, un livre, qui délivre un message, ce n'est pas forcément pour donner le signal de départ d'une quelconque révolution, car la révolution n'est pas l'affaire d'une troupe, mais de tous et de chacun, une volonté actée.
Chaque oeuvre osant dire les choses, permet à chaque lecteur ou public de se relier aux autres, d'être moins seul et de commencer ou poursuivre un cheminement de réflexion pouvant mener à quelque chose. Il serait présomptueux de croire qu'un artiste pourrait à lui seul déclencher une révolution.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Sam 5 Nov 2011 - 20:40

chinois Vivor, 1000% d'accord!
Sauf sur un point: il manque quelque chose à ton oeuvre, sais pas moi, un truc dessus! AngeR

Notez que 1000% est une provoc avangardiste puisqu'il ne saurait être plus de 100%, mais que diantre, affranchissons nous des limites contraignantes de la numération! mdr
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Jeu 10 Nov 2011 - 18:27

Citation :
Une femme de ménage zélée a récuré énergiquement le fond d’une bassine en caoutchouc au musée Ostwall de Dortmund. Malheureusement, celle-ci faisait partie d’une œuvre d’art, une installation de Martin Kippenberger, évaluée à 800 000 euros. Wenn’s angängt durch die Decke zu tropfen (Quand le plafond commence à fuir) est à jamais endommagée, estime le musée. La technicienne de surface, qui a confessé en larmes à son employeur “ce moment d’inattention”, ne sera pas sanctionnée, note Der Westen.
Le règlement du musée interdit au personnel de nettoyage de s’approcher à plus de 20 centimètres des œuvres. Mais la malheureuse “a été assez punie comme ça, elle a la honte de sa vie”, a déclaré le chef de la société d’entretien, Frank Schwake.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Jeu 10 Nov 2011 - 18:40

Citation :
elle a la honte de sa vie”, a déclaré le chef de la société d’entretien, Frank Schwake.
Probable que si ce monsieur avait eu en main le matériel de nettoyage et deux manches relevées, il n'aurait pas fait la différence entre la cuvette artistique et la cuvette dégueulasse que les femmes de ménage récurent tous les jours derrière les ronds de cuir de toutes les entreprises du monde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Ven 11 Nov 2011 - 1:10

probable.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Ven 11 Nov 2011 - 13:21

A lire vos articles, je n'ose même plus m'asseoir sur ma chaise percée, des fois qu'elle serait un chef d'œuvre méconnu !
Voilà ce que vous faites ! Vous devriez avoir honte...
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1005
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   Lun 23 Jan 2012 - 4:21

hahahahahaha Gaga
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une oeuvre d'art détruite par une femme de ménage.
» COYOTE ET SON OEUVRE
» Les chefs d'oeuvre du roman (Arthème Fayard)
» "Spirou: Machine qui rêve" de Tome et Janry (chef d'oeuvre)
» [Résolu][HD2] Clé de registre P2 détruite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: