Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps d'apprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Le temps d'apprendre   Sam 19 Nov 2011 - 19:35

Je jette ça à la va-vite entre deux schémas sur le territoire écossais.

Ce qui me frappe (alors que je le sais depuis longtemps) avec une intensité soudain plus forte, c'est que ce qui manque à nos jeunes pour réussir, ce n'est pas tant le courage ou la volonté (même si...), c'est le temps. Quand on rend un schéma sans l'orienter, quand on met Google comme source, quand on n'arrive pas à faire des phrases qui parlent le langage de la géo, ce n'est pas parce qu'on n'a pas réfléchi ou travaillé, c'est tout simplement parce que ce qu'on devrait savoir, on ne le sait pas. Et si on ne le sait pas, c'est parce qu'on n'a pas eu le temps de l'apprendre...

Pas le temps de l'apprendre parce qu'il y a beaucoup trop de choses dans des journées de sept ou huit (voire parfois neuf) heures de cours.
Pas le temps de l'apprendre parce qu'il y a une concurrence accrue de tout ce qui est extérieur au monde de l'éducation.
Pas le temps de l'apprendre surtout parce qu'on zappe tout de suite. Pas l'élève (quoique...). Le cours... On enchaîne les trucs différents sans qu'il y ait le temps de se poser un peu, de réfléchir sur ce qu'on fait, de digérer ce qu'on a vu. Un devoir, une note et on passe à autre chose.
L'acquis reste donc faible, limité, à la merci d'un autre acquis qui viendra le remplacer, le supplanter. S'il est réactivé régulièrement, il s'ancre... Mais si il ne ressert pas de plusieurs mois... Si le prof de l'année suivante n'a pas les mêmes exigences... Ce savoir faiblard s'étiole et disparaît. L'élève affirmera alors la main sur le coeur qu'il ne l'a jamais vu, que ça ne lui dit rien...

Bon sang, on a toute une vie pour apprendre... Et je prends plaisir à apprendre tous les jours. Avec le gavage indigeste des programmes, comment s'étonner qu'on dégoûte 90 % de notre jeunesse de l'envie d'en savoir plus ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le temps d'apprendre   Sam 19 Nov 2011 - 21:34

MBS a écrit:
Je jette ça à la va-vite entre deux schémas sur le territoire écossais.


Pas le temps de l'apprendre parce qu'il y a beaucoup trop de choses dans des journées de sept ou huit (voire parfois neuf) heures de cours.
Pas le temps de l'apprendre parce qu'il y a une concurrence accrue de tout ce qui est extérieur au monde de l'éducation.Pas le temps de l'apprendre surtout parce qu'on zappe tout de suite. Pas l'élève (quoique...). Le cours... On enchaîne les trucs différents sans qu'il y ait le temps de se poser un peu, de réfléchir sur ce qu'on fait, de digérer ce qu'on a vu. Un devoir, une note et on passe à autre chose.
Bon sang, on a toute une vie pour apprendre... Et je prends plaisir à apprendre tous les jours. Avec le gavage indigeste des programmes, comment s'étonner qu'on dégoûte 90 % de notre jeunesse de l'envie d'en savoir plus ?

Question de temps, en effet. Quand ils passent de l'histoire à l'espagnol, puis aux maths, puis à l'EPS, difficile d'exiger une attention soutenue. Il faudrait qu'ils prennent le temps de revoir tout ça chez eux, mais chez eux y'a la concurence. AngeR
Ils ont besoin de décompresser après toutes ces heures de zapping/gavage, plus pour certains le trajet, mais le temps de la décompression est extensible à l'infini!
Ils ne savent pas gérer le temps, c'est évident lors d'un devoir sur table.

Mais au temps d'apprendre, j'ajouterais le goût, l'envie, les seuls moteurs efficaces pour vraiment "apprendre"! Quand j'ai dit à mes élèves que j'aimais travailler et apprendre ils m'ont regardée comme une extra terrestre.

Je me pose justement ces temps ci la question de la différence entre SAVOIR et CONNAITRE?
Mais il se trouve que j'ai le temps de me poser des questions!
Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps d'apprendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps d'apprendre
» Les stigmates du temps
» Petite question pour apprendre a dessiner
» Interview de Sebastian Arce & Mariana Montes - Traduction en Français
» Apprendre à prendre son temps, ça prend du temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: