Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1 - 1 = 0

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: 1 - 1 = 0   Mer 23 Nov 2011 - 21:54

Vivor a écrit:
Si seulement ces gens pouvaient ne serait-ce qu'une minute méditer, toutes affaires cessantes, sur la finalité de ce qu'ils font, se demander à quoi cela sert, si c'est utile, etc. ! C'est dans ces moments-là d'intense lucidité qu'on fait son chemin de Damas et qu'on se retire ensuite loin de la civilisation.

Depuis plusieurs mois, la pensée me tournicote dans le cerveau.
Faisons les comptes : que reste-t-il de nos revenus à la fin du mois, une fois toutes charges et nécessités vitales payées ?
Pédaler beaucoup et fort pour servir les intérêts d'une entreprise qui vous considère comme un pion et qui s'empresse de vous oublier dès que vous n'êtes plus dans le coup, pour servir les intérêts des caisses de l'état qui s'arrange en contrepartie pour restreindre vos libertés, pour servir les intérêts des fournisseurs d'énergie, des caisses administratives, du réseau pôle emploi, tous pourris de fric qu'ils dépensent on ne sait pas où ni comment mais en tout cas pas pour le quidam qui est dans le pétrin, pour servir les intérêts de la consommation dont X produits n'apportent qu'un confort éphémère, etc. etc. etc. n'est-ce pas noyer dans une brume opaque la raison d'être (d'exister) ?
Quelle vie absurde.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vivor
Scribouilleur infernal
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 31
Localisation : Chez les Bigourdans
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: 1 - 1 = 0   Jeu 24 Nov 2011 - 12:18

Apes, non vobis mellificatis ! Eh oui, l'esclavage moderne n'a rien à envier à l'autre : à quelques détails près de forme, il est le même. On perçoit un salaire, pour les mieux lotis d'entre nous, et puis après ? Quoi donc ? Une fois qu'on possède son portable, son écran plasma, sa voiture, son smartphone ou son iPhone, ou les deux, une fois qu'on est bien rutilant, bien lustré, bien pomponné, bien frisé, bien propret, une fois qu'on a payé ses impôts, ses taxes, le crédit pour la maison, que reste-t-il de tout cela ? Du vent.
Je ne sais pas, mais il me semble que la vie ne vaut d'être vécue que si l'on s'y épanouit, si on y développe toutes ses aptitudes. L'épanouissement d'un être, je sens cela viscéralement, relègue au fond du tiroir toutes les autres préoccupations : d'abord pour soi, ensuite parce qu'on essaime autour de soi ; à votre contact, les autres cherchent eux aussi à fructifier, ils cherchent la pierre cachée en eux, ils se fouillent, si on me passe l'expression, et bien souvent ils sont tout étonnés d'avoir négligé cet aspect prédominant de leur individualité.
Alors ? Que l'existence soit courte, qu'importe, du moment qu'on a essayé, du moment qu'on a jeté dans cette aventure toutes ses ressources et tout son amour ; du moment, c'est là l'essentiel, qu'on a été un arbre chargé de fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: 1 - 1 = 0   Jeu 24 Nov 2011 - 15:19

Vivor a écrit:
Apes, non vobis mellificatis ! Eh oui, l'esclavage moderne n'a rien à envier à l'autre : à quelques détails près de forme, il est le même. On perçoit un salaire, pour les mieux lotis d'entre nous, et puis après ? Quoi donc ? Une fois qu'on possède son portable, son écran plasma, sa voiture, son smartphone ou son iPhone, ou les deux, une fois qu'on est bien rutilant, bien lustré, bien pomponné, bien frisé, bien propret, une fois qu'on a payé ses impôts, ses taxes, le crédit pour la maison, que reste-t-il de tout cela ? Du vent.
Je ne sais pas, mais il me semble que la vie ne vaut d'être vécue que si l'on s'y épanouit, si on y développe toutes ses aptitudes. L'épanouissement d'un être, je sens cela viscéralement, relègue au fond du tiroir toutes les autres préoccupations : d'abord pour soi, ensuite parce qu'on essaime autour de soi ; à votre contact, les autres cherchent eux aussi à fructifier, ils cherchent la pierre cachée en eux, ils se fouillent, si on me passe l'expression, et bien souvent ils sont tout étonnés d'avoir négligé cet aspect prédominant de leur individualité.
Alors ? Que l'existence soit courte, qu'importe, du moment qu'on a essayé, du moment qu'on a jeté dans cette aventure toutes ses ressources et tout son amour ; du moment, c'est là l'essentiel, qu'on a été un arbre chargé de fruits.

Je ne peux qu'approuver!
Mais qui peut réfléchir comme ça?
Ceux qui n'ont rien même chez nous société "riche" sont dans l'urgence, ça n'incite pas à la sérénité de se demander si le patron va vous garder (quand vous avez un patron), si vous allez trouver du boulot, ce que vos gosses mangeront...
Ceux qui ont beaucoup et plus que beaucoup vivent à des distances luminiques des pauvres hères que nous sommes, et veulent toujours plus!
Reste ceux qui sont entre deux, qui ont un peu, de quoi assurer juste, qui peuvent choisir de se contenter de ce qu'ils ont matériellement pour faire autre chose de leur vie que d'accumuler des biens matériels!

Quand on est assailli "d'offres" qui n'ont rien de cadeaux, quand un pubiste ose proclamer que "Si t'as pas une Rolex à 50 ans t'as raté ta vie", quand le Président ne pense que fric et se décomplexe sur son goût du paraître... Se dégager devient un luxe.
Un luxe qu'il faut savoir/ vouloir/ pouvoir s'offrir et qui ne coûte rien au contraire.
Il est des partages qui valent tout les matos du monde, et des êtres qui savent les induire.

Je ne crois pas vraiment que la "retraite au Désert" soit une solution , individuellement peut être, mais alors, à quoi sert-on? Où sont l'échange et le partage?

Plus ça va, moins j'aime la société qu'on nous impose, coercitive, violente, laminatrice... Et je refuse de me sacrifier pour elle, d'autant qu'à bien y regarder elle n'existe pas, si on prend le mot "Société" dans le sens de "vivre ensemble, partager des interêts communs, agir pour le bien du plus grand nombre".
C'est une masse "d'esclaves" certes payés qui oeuvre pour quelques uns dont l'intérêt est que ça ne bouge surtout pas!
Le piège de départ c'est "J'ai de quoi te fournir du travail, tu bosses pour moi, je te paye. Avec cet argent tu peux acheter ce que je te fais produire (Ford l'a appliqué dans ses usines), mais tu dépends entièrement de moi, je te garde ou je te vire à mon bon plaisir" Alors: bosses, consommes et tais toi!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1 - 1 = 0   

Revenir en haut Aller en bas
 
1 - 1 = 0
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: